Charlie et ses drôles de flammes

Array

Après avoir été développé par John Carpenter, qui sera débarqué suite à l’échec de The Thing, l’adaptation du livre Charlie de Stephen King, où un homme capable de contrôler ses pairs par la pensée et sa petite fille douée de pyrokinésie étaient poursuivis par des agents du gouvernement, avait finalement été confiée en 1984 à Mark L. Lester pour un résultat assez mitigé, pour cause de scénario bien trop mécanique (et de Drew Barrymore bien trop boudeuse). Charlie (aka Firestarter) méritait largement un remake, et ce sera chose faite sous la bannière Blumhouse (l’original avait été produit par Dino De Laurentiis) via un script d’Akiva Goldsman (Batman Forever, Da Vinci Code, wouhou !). Plus étonnant est le choix du réalisateur, puisque le projet a été confié à Fatih Akin, plutôt habitué aux drames respectables. Peut-être qu’In the Fade, son vigilante involontairement bis (et sélectionné à Cannes de façon incompréhensible, certainement sous la pression du lobby des fans d’Un justicier dans la ville) lui a inoculé le virus du genre ? En tout cas, on est très curieux de voir le résultat…

 

Commentaire(s) (174)
christianpcmm
le 01/07/2018 à 23:00

Mais c'était en CM1, ça fait un bail et ma mémoire me fait peut être défaut. Il faudrait que je vérifie.

Mon latin est un peu rouillé

"In", c'est dedans ? "Venenum", vénéneux ? Poison ? Mais "Cauda" ?

Je vais googler.

christianpcmm
le 01/07/2018 à 23:04

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sans_Atout_contre_l'homme_à_la_dague

Ma mémoire est finalement fiable.

Chuck Norris
le 02/07/2018 à 00:06

Commandé sort demain https://www.dvdfr.com/dvd/f163935-elvira-maitresse-des-tenebres.html :lol:

christianpcmm
le 02/07/2018 à 01:09

Elvira mieux avec des lunettes :)

danysparta
le 02/07/2018 à 01:34

Oui mais regardez là dans les yeux.

danysparta
le 02/07/2018 à 01:36

@LiBelle, on se comprend donc.
Et comme dirai Chuck Norris déguisé en prêtre dans LE TEMPLE D'OR "Mon piédus au culum".

Chuck Norris
le 02/07/2018 à 02:49

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/02/180702025939894926.jpg :)

Compte supprimé
le 02/07/2018 à 06:31

Sans Atout, Boileau et Narcejac, mon enfance...

christianpcmm
le 02/07/2018 à 11:13

@ice : ah bah tu l'as peut être lu toi alors ce fameux "Homme à la dague" ?

Li belle bièsse
le 02/07/2018 à 11:18

Pour revenir au sujet des adaptations réussies en chefs d'oeuvre, celles de Boileau-Narcejac faites par Hitchcock et Clouzot étaient du nombre. Comme quoi...

Une BD sympa sur le thème du tableau maléfique dans la superbe série de "Dick Hérisson" de Savard, mort trop tôt, "Le tombeau d'Absolom". Si d'autres ont des tuyaux sur ce thème...

Blackjazz
le 02/07/2018 à 11:21

Ah ! Fatih Akin; Je me souviens encore de la gifle reçue au visionnage de "Head on" au ciné.

Rien à voir avec la choucroute 2 : Il semblerait qu'envoyer un mp à un autre membre sur ce site dépasse mes compétences, cétait pour prévenir Christian qu'il s'est probablement planté de "Shining"sur un album dont je lui avais conseillé l'écoute LOL

https://www.youtube.com/watch?v=Gk7T0-fTsQk

christianpcmm
le 02/07/2018 à 13:44

Je vais donc me rattraper.

christianpcmm
le 02/07/2018 à 13:49

Pour utiliser la messagerie du forum, tu dois d'abord avoir posté trois messages sur un sujet du forum. Peu importe lesquels et peu importe ce que tu dis. Tu colles 3 smileys à droite à gauche et c'est bon.

Compte supprimé
le 02/07/2018 à 14:13

@chris : j’avais récupéré une dizaine de Sans Atout sur leboncoin et il y avait celui-là dans la liste. J’essaie de remettre la main dessus depuis ce matin, sans succès... les sans atout se sont fait la malle...

christianpcmm
le 02/07/2018 à 14:23

T'as paumé dix livres d'un coup ? Joli

StitchGore
le 02/07/2018 à 17:27

@Li belle bièsse: je ne savais pas Gone Girl était tiré d'un roman. Je trouvais qu'il s'inspirait un peu de "L'invraisemblable vérité" de Fritz Lang, qui joue sur les apparences et les faux semblants et dans le milieu journalistique.
Je me coucheras moins bête ce soir.

Un livre adapté décevra facilement le le lecteur pour la simple raison, que lire c'est se lire, et que forcement les images que l'on s'est imaginées, ne seront pas celles du réalisateur. Après il faut savoir distingué les deux, il est en général très difficile d'adapter un livre à la virgule près.
Je n'ai pas lu "Christine", mais je trouve que le film de Carpenter, tiens parfaitement la route, et qu'il a su intégré cette histoire dans son univers, et que sa mise en scène a fait le reste, et qu'il y a vraiment des passages qui en remontre aux autres productions de la même époque.
Un petit Carpenter sera toujours un grand film de genre ! Les autres sont simplement des chefs d’œuvres.

danysparta
le 02/07/2018 à 19:32

Bravo Stitch, tout est dit, je n'ai plus rien à ajouter, bonne soirée à tous.

Compte supprimé
le 02/07/2018 à 20:51

@Chris : t’as jamais déménagé, toi ? ;-)

christianpcmm
le 02/07/2018 à 21:42

@stitch : oui, il est tiré du roman de Gillian Flynn "les apparences". Je viens justement de commencer un autre livre de Flynn "sur ma peau" car OCS va passer une Mini série "Sharps objects" tiré du roman et réalisée par Jean Marc Vallée qui nous a fait la formidable "Big little lies" l'année dernière.

@ice : si, une fois. Mais ça fait un carton entier quand même, c'est beaucoup.

Compte supprimé
le 02/07/2018 à 23:02

@Chris : tu as tout compris !

christianpcmm
le 02/07/2018 à 23:49

Ça pèse quand-même quelques livres tout un carton de bouquins.

Tout en finesse.

christianpcmm
le 03/07/2018 à 02:30

Lib-El : https://cinemur.fr/series/histoires-fantastiques-109/saison/1/episode/12

Li belle bièsse
le 03/07/2018 à 07:00

@ Chris

Merci!

Li belle bièsse
le 03/07/2018 à 07:24

@ Stitch

Aussi d'accord avec toi, il faut savoir faire la distinction. J'affirmais seulement que CHRISTINE n'avait pas bénéficié d'une bonne approche scénaristique où d'ailleurs Carpenter n'avait pas mis sa patte. Indépendamment de la qualité des visions du metteur en scène, il faut dire que la longueur d'origine du matériau aide beaucoup, ou plutôt son absence. Selon la règle d'or, une page de livre égale une minute de métrage, je rigole d'avance quand des inconscients veulent comprimer 900 pages de texte en 120 minutes. STAND BY ME, THE MIST, FENETRE SECRETE, THE SHAWSHANK REDEMPTION, APT PUPIL étaient tirés de romans courts et démarraient déjà avec un avantage conséquent. Et lorsque c'est une nouvelle qui en vient à être adaptée, toute son essence est restitué, mais dans un contexte élargi qui nous la fait paraître accessoire. Lisez Un coup de tonnerre de Bradbury ou Vous, les zombies de Heinlein, puis regardez le film de Hyams ou PREDESTINATION des Spierig et vous verrez!

danysparta
le 03/07/2018 à 11:35

En fait LiBelle je pense que tu confond, c'est une page de scénario qui fait une minute de métrage pas une page de roman. J'avais compris ça à l'époque ou Stephen King avait commercialisé le scénario de PEUR BLEUE et ça détail les scènes en fait genre :
Fondu à l'ouverture :
1 Ext. Pleine lune, plan rapproché, nuit
La lune occupe presque tout l'écran
Son : grillons
La camera panoramique lentement sur :

2 Ext des voies ferrées en rase campagne, nuit et clair de lune

Début du générique...

Bref tu vois le truc avec les noms des persos et leurs dialogues tout ça, c'est bizarre à lire mais c'est très rapide du coup.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte