Ça va couper, chérie !

Piercing

Array

Auteur d’Audition et du génial Miso Soup, le romancier Ryû Murakami s’est également amusé à choquer le public en imaginant l’intrigue de Piercing dont le protagoniste est un père de famille qui décide un beau jour d’assouvir ses pulsions criminelles en organisant le meurtre d’une prostituée. Un sujet suffisamment fou pour taper dans l’œil du metteur en scène américain Nicolas Pesce (The Eyes of My Mother) qui a choisi d’en tirer son second long-métrage avec l’aide des comédiens Mia Wasikowska (Crimson Peak) et Christopher Abbott (It Comes at Night). « Piercing se déroule pendant une nuit au cours de laquelle des choses imprévisibles vont arriver », explique le cinéaste. « C’est un jeu du chat et de la souris où la souris devient le chat et le chat, la souris. » Alors que le film fait le tour des festivals depuis le mois de janvier (notamment à Neuchâtel où il a remporté le Prix du Jury), voici enfin la première bande-annonce (attention, ça spoile) de cette « ode aux gialli » que le public francilien pourra découvrir durant la prochaine édition du PIFFF qui se tiendra du 4 au 9 décembre 2018. 

 

Commentaire(s) (26)
Phibes
le 05/12/2018 à 20:16

Je n'ai jamais été autant fan de l'actrice Mia Wasikowska que dans ce film. J'ai adoré l'atmosphère nocturne dans laquelle baigne Piercing. Visuellement la trouvaille (sans la révéler) pour représenter la ville et ses immeubles apporte une identité visuelle encore plus marquée. Et le thème disco de Morricone pour Ténèbres au générique de fin, quel pied !
Et juste après, Halloween 3 dans une somptueuse copie restaurée... Quelle après-midi de rêve au PIFFF !

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte