2

Les rejetons du Mal

Backmask

On a un peu tendance à oublier qu'avant de se rendre coupable de la piteuse tentative de reboot de Conan, Marcus Nispel avait tout de même signé deux remakes très honorables avec Massacre à la tronçonneuse et (dans une moindre mesure) Vendredi 13. Le voir revenir au film d'horreur est donc en soi une bonne nouvelle, même si Exeter (ex-Backmask) n'est pas produit par Michael Bay comme les précédents. Co-écrit par le réalisateur avec Kirsten Elms (Texas Chainsaw 3D), le film relate le cauchemar vécu par six ados qui décident de passer une soirée sexe, drogue et rock'n'roll dans une vieille demeure à l'abandon. Ils ignorent qu'il s'agit d'une ancienne école qui abrita jadis des enfants atteints de sérieux troubles psychologiques ou attardés mentaux, jusqu'à ce que la surpopulation des lieux entraîne des abus sexuels et autres maltraitances causant la mort de nombreux pensionnaires. Depuis, la rumeur prétend que les âmes de ces victimes hantent les lieux. Les ados y découvrent un vieux vinyl qu'ils passent à l'envers, histoire de vérifier s'il ne cache pas des messages sataniques. Mal leur en prend, puisqu'une force maléfique s'empare de leurs corps à tour de rôle. Mais il ne s'agit pas d'un simple phénomène de possession : l'entité semble vouloir délivrer un message car un autre danger, bien plus proche et beaucoup moins surnaturel, guette le petit groupe. Gage Golightly (Teen Wolf), Kelly Blatz (Prom Night - Le Bal de l'horreur), Britanny Curran (Chicago Fire) et Stephen Lang (Avatar) se partagent l'affiche de ce mélange d'Evil Dead, L'Exorciste et The Devil's Rejects qui sortira en Chine le 15 janvier et dans le reste du monde...plus tard !

Cédric Delelée