1

Addiction sanglante

Da Sweet Blood of Jesus

Da Sweet Blood of Jesus, le nouveau Spike Lee, parle d'une addiction au sang, ancienne malédiction lancée sur une tribu africaine depuis longtemps oubliée. De nos jours, le docteur Hess (Stephen Tyrone Williams, The Knick) entre en possession d'un mystérieux artefact que lui remet le conservateur d'un musée, Lafayette Hightower (Elvis Nolasco, Old Boy). Hess e retrouve alors saisi d'une irrépressible soif de sang qui pervertit jusqu'à son âme. Mais alors que Hightower succombe à la nature vorace de cette affliction, Hess ne devient pourtant pas un vampire. Il est désormais un autre homme et séduit la femme de Lafayette, l'entraînant dans une spirale de sexe et de violence qui bouleverse toutes leurs notions de l'amour et du milieu huppé au sein duquel ils évoluent. Comme le précise Spike Lee, il ne s'agit donc pas là d'une comédie horrifique à la Blacula/Le Vampire noir mais d'une relecture du film de Bill Gunn avec Duane Jones (La Nuit des morts-vivants) Ganja & Hess (1973), également connu sous plusieurs autres titres : Black Evil, Double Possession, Black Vampire, Vampires of Harlem, Blood Couple, etc. La musique est signée Bruce Hornsby et la sortie française de ce projet monté via Kickstatrter (dont 10 000 dollars fournis par Steven Soderbergh) où l'on retrouve aussi Michael K. Williams (RoboCop) est prévue aux USA le 13 février 2015.

Cédric Delelée