11

Dinocroc !

Jurassic World

Le pitch de Jurassic World est désarmant de simplicité : vingt-deux ans après les événements relatés dans Jurassic Park, le parc a enfin ouvert ses portes sur Isla Nublar, comme l'avait rêvé John Hammond, pour le plus grand plaisir du public qui se rue en masse. Mais, on le sait, le public finit toujours par se lasser, même d'un parc plein de dinosaures. Tandis qu'Owen (Chris Pratt, Les Gardiens de la galaxie), employé par la société devenue propriétaire des lieux, continue à étudier les raptors, une nouvelle attraction est créée génétiquement pour rameuter les foules. C'est ainsi que naît un animal gigantesque et terrifiant à côté de qui le T-Rex est un caniche nain. Une bête supérieurement intelligente, et surtout, une véritable machine à tuer... Un réalisateur quasi débutant (Colin Trevorrow, Safety Not Guaranteed), un casting sans stars (Bryce Dallas Howard, Vincent D'Onofrio, BD Wong et, euh, Omar Sy), Jurassic World s'annonce comme une production Spielberg sans autre prétention que d'en mettre plein les yeux. Le compositeur Michael Giacchino, qui signa jadis la musique du jeu The Lost World, succède à John Williams (dont il reprend les thèmes) et le film sortira en France le 10 juin 2015. Attention, créature de cauchemar !

Cédric Delelée