Féministe mais pas folle
13/11/2014

Féministe mais pas folle

Lexi Alexander

12

Ayant décidé de confier les rênes du spin-off de Wonder Woman (interprétée par le mannequin Gal Gadot dans le futur Batman v Superman : Dawn of Justice) à une femme, les pontes de la Warner se sont tout naturellement tournés vers Lexi Alexander, la réalisatrice du musclé The Punisher : Zone de guerre. Une proposition séduisante qu'elle a pourtant immédiatement refusée pour des raisons extra-professionnelles : « Vous imaginez le poids sur mes épaules ? » explique cette cinéaste ayant récemment rédigé un pamphlet critiquant le machisme hollywoodien. « Combien de films de super-héros masculins se plantent ? Alors, imaginez qu’un Wonder Woman réalisé par une femme se plante. On n’a aucun contrôle sur le marketing ou le budget. On n’a aucun contrôle, mais on porte tout ce putain de poids de l’égalité entre les sexes, à la fois pour le personnage et pour les filles cinéastes. Y’a pas moyen. » C'est sûr que vu sous cet angle...

Jean-Baptiste Herment