5

Hantise dans l'Ohio

Gore Orphanage

Avant d'être un film, Gore Orphanage est une légende urbaine très populaire dans le Nord de l'Ohio : au début du siècle dernier, dans la ville de Vermilion, un orphelinat aurait été ravagé par les flammes, incendie causant la mort de centaines d'enfants dont les fantômes hanteraient désormais ce qui reste du bâtiment. Des faits niés preuves à l'appui par les historiens locaux (en réalité, l'orphelinat brûlé se situait à plusieurs kilomètres, il ne fut que très peu touché et il n'y eut aucune victime à déplorer), ce qui n'a pas empêché le mythe de se répandre et de faire trembler tous les gosses de la région, prompts à visiter les lieux pour se coller une bonne trouille. Réalisé avec un budget que l'on devine très limité par Emily Lapisardi avec Maria Olsen, habituée à jouer les figures spectrales dans American Horror Story, Paranormal Activity 3 ou encore Lords of Salem, le film semble a priori relater les événements ayant précédé le prétendu drame et verser dans un ton particulièrement glauque, s'appuyant sans doute sur le fait avéré que les propriétaires de la maison située à l'endroit qu'était censé occuper l'orphelinat se livraient à des séances de spiritisme et que leur quatre enfants furent, dit-on, emportés par la maladie. Le mélange réalité/fiction semble intéressant, mais le trailer suggère plus de maltraitances sur mineurs que de phénomènes de hantise, un angle périlleux qui présente le risque de sombrer dans le sadisme gratuit. On jugera sur pièce en octobre 2015.

Cédric Delelée