3

Des ghostbusters dans l'orphelinat

Hollows Grove

"Je suis toujours resté sceptique devant ces émissions de télé-réalité consacrées au paranormal", confie Craig Efros, le réalisateur de Hollows Grove. "Pas que je ne crois pas au surnaturel, mais parce qu'on voit ces chasseurs de fantômes se comporter de façon très légère face à ce qu'ils ne peuvent pas voir et faire appel à des trucages caméra et à des astuces de montage et de son pour faire croire aux spectateurs que ce qu'on leur montre est vrai. Résultat, on a la désagréable impression que ces types-là ne croient pas une seconde à ce qu'ils font. Cette question m'a toujours intéressé, ainsi que l'envie de savoir comment sont fabriquées ces émissions, ce qui se passe réellement lors des tournages. Est-ce que tout est vraiment bidon ? Si oui, éprouvent-ils le moindre remords à mentir au public ? Qu'arriverait-il à ces chasseurs de fantômes s'ils se retrouvaient face à d'authentiques phénomènes de hantise ? C'est ce qui m'a inspiré Hollows Grove". Dans le film, dont on découvre ici le nouveau trailer, un jeune cinéaste (Matthew Carey, 2001 Maniacs) tourne un making of de l'une de ces émissions, réalisée par des amis à lui qui se désignent comme le S.P.I.T., autrement dit le Spirit and Paranormal Investigation Team. Il les suit jusqu'à un orphelinat abandonné que l'on prétend hanté, Hollows Grove. Peu après son arrivée, l'équipe se rend compte qu'elle est piégée à l'intérieur et ce qui était prévu comme un tournage de routine vire au cauchemar éveillé. Déjà sorti en VOD aux USA, Hollows Grove nous donne l'occasion de retrouver ce vieux briscard de Lance Henrisksen, un plaisir qu'on ne se refuse pas !



Cédric Delelée

En relation avec cet article...

Hollows Grove | Craig Efros | Matthew Carey | Lance Henriksen