Un Danois à L.A.
03/11/2014

Un Danois à L.A.

Nicolas Winding Refn

6

Faute d'avoir pu s’entendre avec Sony qui lui proposait la mise en scène de The Bringing, Nicolas Winding Refn a décidé de retourner chez ses producteurs d’Only God Forgives (Gaumont, Wild Bunch et Space Rocket) pour les besoins de The Neon Demon dont il a cosigné le script. « Un matin, je me suis réveillé et j’ai réalisé que j’étais entouré et dominé par les femmes » explique le cinéaste danois. « J’avais soudainement terriblement besoin de faire un film d’horreur traitant de la beauté vicieuse. Après avoir fait Drive et être tombé amoureux de l'aspect électrique de Los Angeles, je savais que je devais y retourner pour raconter l’histoire de The Neon Demon. » Le tournage de cette bande au visuel promotionnel très 'Bret Easton Ellis' devrait commencer l’année prochaine.

Jean-Baptiste Herment

En relation avec cet article...

Drive | Nicolas Winding Refn