1

Pieuvre à l'ancienne

The Tentacle's Claw

Ancien chercheur nazi venu se planquer dans une paisible petite ville côtière, le docteur Demonious Horlack a trouvé le moyen de prendre le contrôle de l’esprit de créatures dotées de capacités de raisonnement limitées et envisage donc modestement de dominer le monde. Avec l’aide de son assistant, il a ainsi soumis à sa volonté un céphalopode géant (c’est comme un iPod, mais en forme de pieuvre et en plus gros) dont il se sert comme arme de destruction massive. C’était sans compter sur l’existence de Marie LeMay, l’institutrice locale, qui se rend compte qu’elle possède des pouvoirs psychiques, un don que son petit ami, un chercheur spécialiste de l’étude du cerveau, la pousse à développer : la jeune femme est en effet la seule à pouvoir éventuellement stopper le monstre et son maître, au risque de devenir l’esclave psychique (et sexuelle, tant qu'à faire) de ce dernier. Premier long de Michael Rigler, The Tentacle’s Claw tente de rendre hommage avec les moyens du bord aux séries B SF des années 50, le tout en à peine 1h10 et en noir et blanc. Sortie US courant octobre.

Cédric Delelée

En relation avec cet article...

The Tentacle's Claw | Michael Rigler