75

To Live and Die in L.A.

Blade Runner 2049

Malgré un sans faute depuis ses débuts, c'est une énorme pression qui pèse sur les épaules du réalisateur canadien Denis Villeneuve. Comment, en effet, arriver à livrer une suite de Blade Runner qui soit à la hauteur de l'original, fût-elle produite par Ridley Scott lui-même et co-scénarisée par l'un des auteurs du script de ce classique absolu de la SF ? Le défi, énorme, est d'autant plus excitant que Blade Runner 2049 aurait très bien pu être confié à un faiseur sans personnalité et que les séquelles des classiques du même tonneau ont souvent donné des résultats passionnants (cf. 2010, l'année du premier contact, la suite de 2001, l'odyssée de l'espace signée par Peter Hyams). L'histoire se passe 30 ans après le premier opus. K (Ryan Gosling), un blade runner du LAPD, découvre un secret bien caché qui est à même de plonger ce qui reste de la société dans le chaos. Son enquête va conduire K à retrouver la trace d'un ancien agent : Rick Deckard (Harrison Ford), qui n'a plus donné signe de vie deouis 2019... L'incendiaire Ana de Armas (Knock Knock), Jared Leto et le musclé Dave Bautista figurent également au casting du film, la lourde charge de succéder à Vangelis revenant à Johann Johansson, le compositeur attitré de Villeneuve. Le cinéaste a prouvé avec Sicario qu'il savait filmer l'action avec l'aisance d'un Michael Mann et, avec Premier contact, que la hard sci-fi ne lui faisait pas peur. C'est donc avec une impatience folle qu'on guette Blade Runner 2049, surtout après avoir visionné ce trailer qui donne des frissons. Sortie française : le 4 octobre 2017.

Cédric Delelée