0

Heart of Darkness

The Sacrament

Après avoir participé aux anthologies horrifiques V/H/S et The ABCs of Death, Ti West (The House of the Devil) s'attaque avec The Sacrament à un sujet casse-gueule : les sectes. Un pari d'autant plus risqué que Red State et Martha Marcy May Marlene s'y sont récemment frottés avec des résultats passionnants, et que le dernier long de West, The Innkeepers, n'était que partiellement convaincant. Patrick, photographe de mode, reçoit une lettre de sa soeur Caroline, qui est partie vivre dans une communauté hors des Etats-Unis. Sam et Jake, amis de Patrick et reporters pour un site spécialisé dans l'immersion documentaire, voient là matière à tourner quelque chose de vendeur et décident de le suivre sur les lieux. Arrivés sur place, tandis que Patrick retrouve sa soeur, ils se mettent à interviewer les membres de la communauté et découvrent peu à peu qu'il s'agit en réalité d'une secte suicidaire dirigée par un mystérieux leader qui se fait surnommer "Father" par ses apôtres et qu'un terrible bain de sang se prépare... Trente-cinq ans après le carnage orchestré par Jim Jones en Guyane, tragédie dont le film s'inspire directement, le fanatisme religieux et les messies auto-proclamés sont plus que jamais d'actualité : une bonne raison de s'intéresser à The Sacrament, l'autre étant qu'en dehors de la mini-série de William A. Graham avec Powers Boothe Guyana Tragedy : The Story of Jim Jones, qui date de 1980, aucune fiction ne s'était sérieusement intéressée à ce drame ayant fait plus de neuf cent victimes. Produit par Eli Roth (rappelons que West avait signé Cabin Fever 2, dans lequel le réalisateur de Hostel n'était cependant pas impliqué), le film sortira le 1er mai en VOD aux USA.

Cédric Delelée