18

Passion saphique

Mademoiselle

Après Stoker, le grand Park Chan-Wook retourne à un cinéma plus viscéral avec Mademoiselle, présenté ces jours-ci en Sélection Officielle au Festival de Cannes et prévu dans nos salles le 5 octobre. L'histoire se passe dans la Corée des années 30 colonisée par les Japonais. Fujiwara (Ha Jung-Woo, The Chaser), un escroc qui se fait passer pour un comte japonais fait engager Sook-Hee (Kim Tae Ri), une jeune coréenne aussi séduisante que retorse, comme sevante de Lady Hideko (Kim Min-hee, Un jour avec, un jour sans), une riche jeune japonaise qui habite avec son oncle Kouzuki (Jo Jin-woong, Hard Day), un lettré pervers adepte du Marquis de Sade qui a fait d'elle son esclave. La mission de Sook-Hee consiste à convaincre sa maîtresse d'épouser le soit-disant comte afin d'échapper à tonton. Ce qu'Hideko ignore, c'est que Fujiwara et sa complice la manoeuvrent afin de la faire interner dans un asile pour récupérer sa fortune. Mais Sook-Hee et HIdeko sont de plus en plus attirées l'une vers l'autre...Thriller érotique et lesbien tordu et sanglant, le nouveau film du réalisateur de Thirst, ceci est mon sang, adapté du roman Du bout des doigts de Sarah Walters, s'annonce comme un morceau de choix. La vidéo ci-dessus propose les deux bandes-annonces à la suite, celle montée pour Cannes et l'originale.

Cédric Delelée