0

Le Prince d'Egypte

Exodus : Gods and Kings

Charlton Heston et Yul Brynner n’avaient rien d’égyptiens dans Les dix Commandements, Christian Bale et Joel Edgerton non plus. Peu importe : avec sa profusion d’effets visuels 3D et sa volonté de ressusciter un cinéma épique à l’ancienne où Hollywood n’hésitait pas à confier des rôles exotiques à des acteurs typiquement américains (et ce jusqu’à l’outrance, qu’on se souvienne de John Wayne en Genghis Khan), Exodus : Gods and Kings promet un spectacle bourré de fureur sanglante (Ridley Scott a confirmé que le film ne lésinerait pas sur le gore) et d’éléments surnaturels, plaies d’Egypte obligent. A en juger par ces premières images, c’est aussi d’un duel fratricide dont il est question, celui opposant le prince Moïse et le Pharaon Ramsès, amis d’enfance devenus ennemis mortels lorsque Moïse, guidé par Dieu, décide de mener l’exode des esclaves hébreux (dont Aaron Paul de Breaking Bad) vers la Terre Promise en franchissant la Mer Rouge et en déclenchant le courroux divin sur le peuple d’Egypte. On peut faire confiance à Sir Ridley pour nous livrer une vision unique en son genre (et donc controversée voire polémique) de ce récit biblique, ici adapté par les scénaristes du futur Assassin’s Creed et le brillant Steven Zaillian (La Liste de Schindler). De quoi préparer le réveillon de Noël en fanfare, puisque le film sortira chez nous le 24 décembre. Gladiator, le director's cut de Kingdom of Heaven et son sous-estimé Robin des Bois ayant prouvé à quel point Scott maîtrisait l'art du grand spectacle historique, on crève d'impatience. Noé ne devrait pas s'en remettre...

Cédric Delelée