19

Redneck Fury

Green Room

Prévu chez nous le 27 avril, Green Room risque fort de s'imposer comme l'un des thrillers hardcore les plus radicaux de l'année en plus de confirmer le talent de son réalisateur Jeremy Saulnier, découvert avec la comédie d'horreur Murder Party et le polar noir Blue Ruin. Nous avons ici affaire aux Ain't Rights, un groupe punk obligé d'accepter des concerts dans des salles sordides pour ne pas crever la dalle. C'est ainsi qu'ils se retrouvent dans le trou du cul de l'Oregon pour jouer dans un bar qui se trouve être le quartier général d'une bande de rednecks néo-nazis. Témoins d'un meurtre et enfermés dans une pièce backstage, ils vont tenter de sauver leur peau face à un gang mené par un vieux tordu (Patrick Stewart, X-Men) qui n'a aucune intention de laisser des témoins gênants derrière lui. Déjà partenaires dans Fright Night, Imogen Poots (28 semaines plus tard) et Anton Yelchin (Star Trek) se retrouvent au casting, accompagnés par Callum Turner (Docteur Frankenstein), Alia Shawkat (Scream Girl), Macon Blair (Blue Ruin) et Mark Webber (Scott Pilgrim).

Cédric Delelée