Le numérique, c'est fantastique
02/10/2015

Le numérique, c'est fantastique

David Cronenberg

17

Invité d'honneur du Festival de Reykjavik, David Cronenberg a répondu aux questions du public et comme toujours avec le réalisateur de Videodrome, les bons mots fusent ! Non content de fustiger les frères Weinstein (« Ma première règle : ne pas travailler avec des trous du cul. Ils montent leur propre version pendant que vous montez la vôtre. ») et la série True DetectiveOn m'a approché pour réaliser le premier épisode de la saison 2 mais, trouvant le script mauvais, je ne l'ai pas fait. »), le Canadien a également vanté les mérites du numérique qu'il considère comme supérieur au celluloïd de ses débuts. « Je m'en fiche que Kodak prétende que c'est mieux. Tu parles. » explique-t-il. « Les copies qui arrivaient dans les cinémas étaient horribles comparées aux copies originales que l'on avait préparées. La seule chose que je regrette à propos de la pellicule, c'est son odeur dans la salle de montage. » Puis d'ajouter avec humour : « Mais on peut l'obtenir avec un brumisateur. Ils devraient en faire une eau de Cologne : Eau de Kodak. »

Jean-Baptiste Herment

En relation avec cet article...

Videodrome | David Cronenberg