4

Je t'aime, moi non plus

StalkHer

En apparence sain d’esprit, Jack est en réalité un sociopathe obsédé par une certaine Emily qu'il tente de kidnapper en s'introduisant chez elle. Malheureusement pour lui, les choses ne se passent pas comme prévu puisqu'il se réveille blessé et ligoté à une chaise dans la cuisine de sa proie. S'engage alors une guerre des sexes dont l'issue risque de leur être fatale… Décrit par ses concepteurs comme le croisement de Qui a peur de Virginia Woolf ? et de Misery, StalkHer marque les débuts derrière la caméra des comédiens John Jarratt (Wolf Creek) et Kaarin Fairfax (The Last Outlaw), deux vieux routiers qui interprètent également les protagonistes de ce film au carrefour de la comédie noire et du huis clos horrifique. « C'était ma première fois, mais après avoir fait plus de quarante films et une tonne de mini-séries depuis 1974, j'avais une très bonne vision de ce que je voulais accomplir » explique Jarratt à propos de cette première expérience de coréalisateur. « J'ai appris à faire confiance à mon instinct et à me montrer très pointilleux lorsque je souhaitais opérer des changements importants au film. Parfois, ce sont les autres qui ont apporté leur formidable contribution et j'ai appris à mesurer l'importance de la participation des experts nécessaires à la conception si complexe d'une œuvre. » Projeté au public australien le 8 août dernier, StalkHer bénéficie désormais d'une première bande-annonce que vous pouvez visionner ci-dessus.

Jean-Baptiste Herment

En relation avec cet article...

StalkHer | Wolf Creek | Misery | John Jarratt | Kaarin Fairfax