Un petit souci de copyright ?
20/05/2015

Un petit souci de copyright ?

Nacho Vigalondo

3

Quelques jours seulement après l'annonce de la mise en chantier de Collossal, on vient d'apprendre que la Toho - firme productrice de la franchise Godzilla - a décidé d'attaquer en justice Voltage Pictures qui supervise ce projet réalisé par l'Espagnol Nacho Vigalondo (Open Windows). Les dirigeants de la société japonaise estiment en effet que l'équipe de Voltage « produit, promeut et vend de manière abusive leur propre version non autorisée de Godzilla. », ce qui n'est pas forcément surprenant puisque Vigalondo vendait il y a peu son bébé comme « le mélange de Godzilla et de Lost in Translation. » La Toho reproche également au cinéaste d'avoir monté un dossier de production contenant des images et des références au récent reboot mis en scène par Gareth Edwards afin de provoquer le buzz chez les professionnels.

Jean-Baptiste Herment

En relation avec cet article...

Godzilla | Open Windows | Nacho Vigalondo | Gareth Edwards