Julie Estelle
15/07/2014

Julie Estelle

Julie Estelle

0

"C'est parce que Hammer Girl était très difficile à interpréter physiquement que j'ai voulu m'y coller. Il m'aura fallu plus de six mois d'entrainement pour y arriver, mais j'ai adoré ça"

À l'instar de la mariée de Kill Bill ou de la Trinity de Matrix, la Hammer Girl imaginée par Gareth Evans pour les besoins de The Raid 2 semble bien partie pour s'imposer comme l'une des icônes majeures de la pop culture à tendance "féminisme extrême". Une consécration pour la comédienne Julie Estelle, qui a d'abord gagné sa croûte comme mannequin avant de faire ses débuts sur grand écran en 2005 dans Alexandria puis dans la trilogie horrifique Kuntilanak (entre 2006 et 2008). Et si la belle jura à l'époque ne plus vouloir toucher au genre, en collaborant à Macabre des Mo Brothers. "Au début, quand j'ai appris que c'était un film d'horreur, j'ai voulu refuser le rôle. Mais il se trouve que c'est bien plus que ça" se justifie-t-elle. "Je n'ai jamais vu de long-métrage pareil en Indonésie. Ça n'a rien à voir avec le surnaturel, les esprits vengeurs ou les fantômes." Reste que si son CV peut se targuer d'afficher une participation vocale à la série animée Les Tortues Ninjas (elle y double April O'Neil) et à d'autres productions locales telles qu'Aku Autau Dia ? et Cowok Bikin Pusing, c'est assurément grâce à The Raid 2 que sa carrière passe à la vitesse supérieure, son rôle de "fille au marteau" lui offrant - entres autres - l'insigne honneur de figurer en couverture du magazine que vous tenez dans les mains. "Je voulais créer une icône pop" avoue le scénariste/réalisateur Gareth Evans. "Avec le premier volet, The Raid, beaucoup de gens nous ont taxés de misogynie parce qu'il n'y avait pas de rôle féminin fort. Mais à l'époque je devais faire The Raid 2, qui s'appelait alors Berandal, avant le premier volet, donc Hammer Girl existe depuis toujours. En réponse aux critiques je leur ai offert ce personnage de femme agressive, dure à cuire, belle, élégante, et capable de vous tuer d'un coup de marteau." Et pour donner vie à ce pur fantasme de cinéphile, il aura fallu pas moins de six mois d'entrainement intensif à Julie Estelle pour acquérir les aptitudes physiques aptes à rendre crédible une "tough chic" (un peu trop "tough" diront certains…) aussi muette que fatale. "J'avais un peu peur au début, car je n'ai aucune formation martiale, contrairement à mon partenaire Iko qui, lui, est un expert" confirme l'intéressée. "Mais tout le monde s'est montré compréhensif et m'a aidé à prendre du plaisir." parfaitement convaincante, Estelle parviendra-t-elle à se détacher de l'image hardcore que véhicule désormais ce personnage ? Pas sûr, même si elle a d'ores et déjà accepté de figurer - dans un tout nouveau rôle - au générique de l'inévitable troisième volet de la franchise.

 

 

Professeur Huge

En relation avec cet article...

The Raid | The Raid 2 | Kuntilanak | Kuntilanak 2 | Macabre | Matrix | Julie Estelle | Gareth Evans