Un remake qui déchire sa mère
11/03/2015

Un remake qui déchire sa mère

Cabin Fever

11

Interviewé par le site IGN lors de la promotion de Clown (sur lequel il officie en tant que producteur), Eli Roth vient de vanter les mérites du remake de Cabin Fever (son premier long datant de 2002) dont la particularité est de reprendre le scénario original qu'il a coécrit avec Randy Pearlstein. « C'est génial. Et je dis ça en toute franchise » s'enflamme l'auteur de Knock Knock. « Je l'ai vu et j'ai été soufflé. Travis Zariwny, le réalisateur, a fait un boulot fantastique. » En bon producteur exécutif, Roth a également tenu à rassurer tous ceux qui redoutent une relecture trop similaire à son modèle, comme ce fut le cas en 1998 avec le Psycho de Gus Van Sant. « Ce qu'a fait Travis est très malin : il a conservé le script initial, mais il a changé tous les meurtres. Vous ne pouvez pas savoir ce qui va se passer. Quand j'ai vu le film, je n'étais pas au courant et c'est tant mieux, car personne ne veut voir la photocopie d'un truc qu'on connaît déjà. Et puis, visuellement, c'est à tomber. » Eli Roth étant comme son copain Quentin un adepte de l'hyperbole, on attendra tout de même de juger sur pièces avant de sortir le champagne.

Jean-Baptiste Herment

En relation avec cet article...

Cabin Fever | Knock Knock | Clown | Psycho | Eli Roth | Randy Pearlstein