4

Anges et démons

Zhong Kui : Snow Girl and the Dark Crystal

Chef-op de Tigre et Dragon et réalisateur du peu mémorable Le Talisman (dont on ne retiendra que l'athlétique Michelle Yeoh et la musique de Basil Conan Poledouris), Peter Pau revient à la mise en scène avec une belle ampleur. Co-réalisé par Tianyu Zhao (The Law of Attraction, Deadly Delicious), Zhong Kui : Snow Girl and the Dark Crystal fait appel à des effets spéciaux signés Weta pour raconter la légende de Zhong Kui, qui livre bataille au milieu des forces magiques de la Terre, du Ciel et de l'Enfer pour sauver son peuple et sa bien-aimée. Dans la tradition chinoise, ce héros est damné pour s'être donné la mort en venant se fracasser le crâne contre les portes du palais impérial, après avoir été recalé à l'examen de la fonction publique pour délit de faciès, bien qu'il l'ait passé haut la main. Mais son intelligence retient l'attention du Roi des Enfers, qui le charge de mettre de l'ordre dans le monde de l'au-delà, à savoir chasser, capturer et dompter fantômes et démons. C'est ainsi que Zhong Kui devient le Roi des Fantômes et se retrouve à la tête d'une armée de 80 000 démons. Kun Chen (Dragon Gate, la légende des sabres volants et Detective Dee II : La Légende du dragon des mers) et Bingbing Li (Detective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme et Transformers : L'âge de l'extinction) sont en tête d'affiche de ce spectacle aux premières images ébouriffantes qui sortira en Chine le 19 février.

Cédric Delelée