7

La peur au ventre...

Poltergeist

On aimerait lui accorder le bénéfice du doute. Après tout, le réalisateur Gil Kenan a signé le très réussi Monster House, le scénariste est celui du très beau Le Monde fantastique d'Oz et le film est produit par Sam Raimi. S'il s'était agi d'un film d'horreur domestique lambda, ce trailer aurait même (presque) pu donner envie. Mais voilà : c'est de Poltergeist dont on parle, autrement dit du remake (ou de la "relecture en forme de suite", nous précise-t-on) d'un des films d'épouvante les plus terrifiants de l'histoire du cinéma, réalisé en 1982 par Tobe Hooper (et Steven Spielberg, mais chut). Et ce qu'on devine ici de cette nouvelle version, qui n'a même pas le bon goût de réutiliser le fabuleux thème musical de Jerry Goldsmith (peut-être le sera-t-il dans le score de Marc Prometheus Streitenfeld), n'annonce pas autre chose qu'un festival de jump scares évoquant dangereusement les productions Blumhouse, Insidious en tête. L'histoire s'aligne sur l'original : une famille s'installe dans une maison hantée et leur fille cadette est kidnappée par des esprits maléfiques (oui, cette fois, ils sont légion). Tandis que Sam Rockwell (Moon) et Rosemary DeWitt (Mad Men) succèdent à Craig T. Nelson et Jobeth Williams dans le rôle des parents de la petite, la médium naine campée par Zelda Rubinstein cède la place, années 2000 obligent, à l'animateur d'une émission de télé-réalité sur le paranormal joué par Jared Harris (The Quiet Ones), qui va aider le couple à tenter de sauver sa fille (qui ne s'appelle plus Carol Ann mais Madison et qui n'est plus blonde mais brune). Entre les déclarations de Sam Rockwell ("C'est un peu un film pour les gosses, enfin, je veux dire, c'est raconté du point de vue du petit frère") et du réalisateur ("Dans le film d'origine, il n'y avait qu'un seul écran, là, il y en a plein!"), et malgré la promesse qui a été faite par Kenan et Raimi de respecter le plus possible l'esprit du classique dont ils s'inspirent (on espère qu'ils ne parlent pas des suites et surtout pas du troisième opus), on n'est donc pas très rassurés sur le résultat final. Bref, c'est avec une vive inquiétude qu'on attend patiemment le 12 août, jour de la sortie de Poltergeist dans les salles françaises...

Cédric Delelée