4

La cité engloutie

Lost River

Après avoir explosé grâce à Nicolas Winding Refn dans Drive et s'être crashé par sa faute dans Only God Forgives, Ryan Gosling passe à la mise en scène dans Lost River (ex-How to Catch a Monster), accueilli très froidement lors du dernier festival de Cannes, à tel point que Warner envisagea un temps de ne le sortir qu'en VOD aux USA. En fin de compte, le film y sera bel et bien distribué sous cette forme le 10 avril, mais également sur un parc limité de salles (et deux jours plus tôt en France sur un nombre d'écrans qu'on imagine pas très conséquent non plus). Pour ce drame onirique éclairé par Benoît Debie, le chef-op de Fabrice Du Welz et Gaspar Noé, Gosling (qui ne joue pas dedans) a rassemblé un casting hétéroclite, de Saoirse Ronan (Byzantium) à Barbara Steele en passant par Christina Hendricks (sa partenaire dans Drive), Eva Mendes (sa compagne à la ville), Ben Mendelsohn (son partenaire dans The Place Beyond the Pines, où jouait également la belle Eva), Matt Smith (Doctor Who), Iain De Caestecker (Agents of S.H.I.E.L.D.) et Reda Kateb (Un Prophète). Ecrite par Gosling, l'histoire s'intéresse à Billy, une mère célibataire de deux enfants qui tente de survivre dans une ville qui se meurt tandis que Bones, son fils aîné, découvre un passage vers une cité engloutie. Billy va plonger dans les bas-fonds pour tenter de sauver sa famille de la menace qui pèse sur elle. Le trailer donne dans l'auteurisant nébuleux arty à la David Lynch, mais reste suffisamment étrange pour donner envie d'en savoir plus. Quant à Refn, il nous prépare The Neon Demon, un film d'horreur prévu pour 2016.

Cédric Delelée