13

Une fourmi sans Seagal

Ant-Man

Développé pendant huit ans par Edgar Wright avant que sa collaboration avec Marvel n'avorte suite à des "différends créatifs", Ant-Man aura donc finalement échoué entre les mains de Peyton Reed (les comédies La Rupture et Yes Man, un titre prophétique ?), dernier d'une longue liste de réalisateurs envisagés par le studio. La volonté de faire du projet un film de producteur (Kevin Feige, en l'occurence) est donc assumée et il ne faut pas s'attendre à autre chose, ce que tend à prouver ce premier trailer sans grande envergure. Rappelons que le (super) héros, interprété par Paul Rudd, Scott Lang, est un petit criminel qui entre en possession d'une substance inventée par le physicien entomologiste Hank Pym (Michael Douglas), laquelle permet de décroître en taille et de gagner en force. Devenu Ant-Man grâce à cette formule, il va reprendre le flambeau de Pym, s'éprendre de sa fille (Evangeline Lilly, abonnée aux amoureux de petite taille depuis Le Hobbit), affronter un ancien protégé du scientifique devenu le super-vilain Yellowjacket (Corey Stoll, découvert dans House of Cards et The Strain) et se lancer dans une vaste opération de cambriolage destinée à sauver la planète. L'histoire fait appel à des éléments imaginés par Wright et son scénariste Joe Cornish révisés par Adam McKay du Saturday Night Live (qui fut à deux doigts de réaliser le film avant de déclarer forfait) et Paul Rudd (que McKay avait dirigé dans Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy et sa suite Légendes vivantes) et la musique a été confiée à Christophe Beck (Edge of Tomorrow). Que restera-t-il du comics de Jack Kirby à l'écran ? Nous serons fixés le 22 juillet...

Cédric Delelée