Paranoïak

Paranoïak

Disturbia (2007)

  • Sortie FR : 22/08/2007
  • Budget : 20 000 000 $
  • Gains : 117 573 043 $

Résumé :

Kale, 17 ans, habite une de ces banlieues paradisiaques où il ne se passe jamais rien, jusqu'au jour où... Seul chez lui, maître de son temps, ses journées se passent à surfer sur le web, à regarder la télé, à jouer sur sa console, à se gaver de pizzas, à reluquer en douce la fille canon qui vient d'emménager dans la maison voisine.Car Kale n'a pas le droit de sortir de chez lui. Placé sous contrôle judiciaire à la suite d'une algarade, il doit purger sa peine à domicile, et trouve chaque jour plus étouffante cette contrainte. Son seul exutoire : épier ses voisins à la jumelle, observer leurs habitudes, leurs déplacements, leurs incongruités, tenter d'en déduire leurs petits et leurs grands secrets. Et Kate, jamais à court d'imagination, prend à ce petit jeu un plaisir considérable. Mais le jeu prend soudain une tournure inquiétante, lorsque Kale et sa nouvelle copine découvrent qu'un de leurs voisins, l'énigmatique Mr. Turner, pourrait bien être... un tueur en série...

Crew :

Voir l'équipe au complet

Casting :

Shia LaBeouf
Shia LaBeouf Kale Brecht
Sarah Roemer
Sarah Roemer Ashley Carlson
Carrie-Anne Moss
Carrie-Anne Moss Julie Brecht
David Morse
David Morse Robert Turner
Aaron Yoo
Aaron Yoo Ronnie
Jose Pablo Cantillo
Jose Pablo Cantillo Officer Gutierrez
Matt Craven
Matt Craven Daniel Brecht
Viola Davis
Viola Davis Detective Parker

Images du film :

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir

  • Paranoïak
  • Paranoïak
  • Paranoïak
  • Paranoïak
  • Paranoïak
  • Paranoïak
  • Paranoïak
  • Paranoïak
  • Paranoïak

Critique MAD :

Voisin, voisine

Succès surprise au box-office US, Disturbia se transforme chez nous en Paranoïak, titre volontairement calibré djeuns histoire de rameuter les teens perdus dans les multiplex criblés de séries B aux titres aussi cinglants que volontairement obscurs (Motel, Captivity…).D.J. Caruso n’est pas Kubrick, mais en tout en cas, il a le nez creux. Cet habitué aux thrillers prétentieux et mal branlés (Salton Sea, Taking Lives : Destins violés) n’a pas raté le coche avec Paranoiak, qui a galvanisé les ados ricains durant plusieurs semaines d’exploitation. La raison de ce succès ? Une histoire cool d’enquête menée tambour battant par des teenagers branchouilles et la cote de popularité d’un jeune acteur au nom imprononçable : Shia LaBeouf (il peut remercier ses parents en leur foutant un contrat sur la tête (...)
Lire la critique complète