Mad Movies: Les Survivals - Mad Movies

Aller au contenu

  • (11 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les Survivals

#31 L'utilisateur est hors-ligne   Gozu 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 282
  • Inscrit(e) : 10-mars 05
  • Location:Shock Corridor

Posté 26 septembre 2005 - 16:48

Battle royale non ?




Image IPB

#32 L'utilisateur est hors-ligne   zarghatt 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 638
  • Inscrit(e) : 01-septembre 05
  • Profil:Homme
  • Location:Wonderland Plaza

Posté 26 septembre 2005 - 16:51

Red is Dead
un survival plein de tension avec des héros charismatiques (Simon Jéremy dans le role principal) et des retournements de situation incroyables (Simon oublie d'éteindre l'aspirateur avant de monter dans sa voiture mais finalement, il va quand meme l'éteindre).
Le must du survival pour moi.
Image IPB

#33 L'utilisateur est hors-ligne   blade runner 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 554
  • Inscrit(e) : 07-juin 03
  • Profil:Homme
  • Location:Bradbury Hotel

Posté 28 septembre 2005 - 22:57

CALVAIRE un des meilleurs et récent survival qui soit , le "delivrance" du belge en quelque sorte !
Depuis ce film je ne vois plus les petits veaux du même oeil !

#34 L'utilisateur est hors-ligne   grifter 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 900
  • Inscrit(e) : 28-juin 04
  • Location:Au Skywalker Ranch entrain de torturer Lucas en lui montrant la Trilogie originale sans fx 3D et en 16/9!

Posté 28 septembre 2005 - 23:07

dans le genre survival urbain, jl'ai trouve plutot pas mal:

realise par stephen hopkins (la 1ere saison de 24, blown away,etc...)
Image IPB

#35 L'utilisateur est hors-ligne   zepekenio 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 18
  • Inscrit(e) : 08-septembre 06

Posté 08 octobre 2006 - 20:37

CITATION(grifter @ 28 9 2005 - 23:07) <{POST_SNAPBACK}>
dans le genre survival urbain, jl'ai trouve plutot pas mal:

realise par stephen hopkins (la 1ere saison de 24, blown away,etc...)

pour moi la traque est le meilleur survival vient ensuite siege de paul donovan,la derniere maison sur la gauche sans retour et javais bien accroché sur que la chasse commence avec ice t et un casting de seconds couteaux de premier choix (rutger hauer, gary busey, murray abrahams, john c.mc ginley,etc) et les traques de l'an 2000 (merci mad pour le dvd). par contre j'aimerai voir week end sauvage de william fruet et fight for your mind avec william sanderson.

#36 L'utilisateur est hors-ligne   jason13thh 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 955
  • Inscrit(e) : 02-mars 05
  • Profil:Homme
  • Location:Bruxelles

Posté 08 octobre 2006 - 21:22

Week End Sauvage je l'ai en vhs et c'est tout pourri, à éviterr vraiment. C'est hyper plat, pas prenant du tout et on se fout royalement des persos.

Mate plutôt l'excellent Just Before Dawn ou le plus mineur Hunters Blood (avec Billy Drago)

#37 L'utilisateur est hors-ligne   Aniya_san 

  • Miyazaki is DOG !
  • Groupe : Members
  • Messages : 20 382
  • Inscrit(e) : 13-mars 03
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 08 octobre 2006 - 22:28






Image IPB

#38 L'utilisateur est hors-ligne   kitano 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 246
  • Inscrit(e) : 25-juillet 06

Posté 08 octobre 2006 - 22:37

Le survival métaphylosophique :


Image IPB

#39 L'utilisateur est hors-ligne   FLAK74 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 263
  • Inscrit(e) : 16-septembre 06

Posté 09 octobre 2006 - 14:44

et PLANETE INTERDITE alors ? c'est pas un survival ? tongue.gif et LA PLANETE DES SINGES ?
ou commence et ou s'arrete le survival...

#40 L'utilisateur est hors-ligne   Unclekersey 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 396
  • Inscrit(e) : 19-mai 06
  • Location:Trou numéro 10

Posté 09 octobre 2006 - 14:49

et THE DAY AFTER TOMORROW ??????

Sinon PREDATOR
RAMBO
DELIVRANCE
Image IPB

#41 L'utilisateur est hors-ligne   vixen 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 401
  • Inscrit(e) : 17-juin 04
  • Location:Bombay

Posté 17 octobre 2006 - 19:53

CITATION(FLAK74 @ 09 10 2006 - 14:44) <{POST_SNAPBACK}>
et PLANETE INTERDITE alors ? c'est pas un survival ? tongue.gif et LA PLANETE DES SINGES ?
ou commence et ou s'arrete le survival...


ben le survival est quand même un des sous-genres les plus codifiés et ne se limite pas uniquement au concept de "survivre dans un milieu hostile", il implique aussi (surtout) une confrontation d'antagonismes et un retour nécessaire à la sauvagerie.

C'est ainsi souvent un petit groupe de citadins, représentant la société de consommation et toutes ses facilités, qui se trouve en situation de vulnérabilité lorsqu'il est lâché dans un milieu (la nature) qu'il ne connait pas mais méprise inconsciemment en croyant l'avoir domestiqué. La confrontation est forcément traumatisante lorsque la civilisation ne suffit plus face aux dangers naturels, lorsque ses travers (individualisme, lâcheté) deviennent des handicaps mortels face à des adversaires soudés et adaptés à leur milieu. Le survival prend le contre-pied des théories rousseauistes et montre que non, l'autochtones n'a rien du "bon sauvage", c'est juste un homme dans toute sa détestable laideur, tiraillé par les mêmes pulsions primitives (violence, sexe) que ses victimes mais que la société n'a pas encore réussi à canaliser. Une vision très noire qui est le pur produit du pessimisme de son époque (les 70's).
Dès lors pour survivre les "héros" n'auront d'autre choix que de s'adapter en abandonnant les convenances sociales et les dilemmes moraux, bref en régressant jusqu'à la barbarie....mais si la sauvagerie ne demande qu'à affleurer sous le vernis de la civilisation (les agressés se montrant souvent tout aussi impitoyables et sadiques que leurs agresseurs), le retour dans la société moderne sera plus difficile encore une fois passé ce point de non-retour.



le survival le plus archétypal reste DELIVRANCE (un chef d'oeuvre), mais je trouves finalement SOUTHERN COMFORT/SANS RETOUR encore plus brillant par son ambiguité morale, son intensité viscérale et sa vision plus nuancée des autochtones cajuns (à ce titre, le final paranoiaque est une merveille).
Sinon, LES CHIENS DE PAILLE est indéboulonnable dans le genre.

mais dans un genre plus mineur y'a aussi MOTHER's DAY qui est une vraie perle (et je pluissoie jason 13th sur JUST BEFORE DAWN/SURVIVANCE, très sympa), HAUTE TENSION et bien sûr le diptyque CREEP/THE DESCENT qui sont en plus -amha- les 2 meilleurs films horreurs de ces 10 dernières années.
Perso je considère pas CALVAIRE comme un survival même s'il fait souvent des clins d'oeil au genre. Le personnage de Laurent Lucas y est beaucoup trop passif, désincarné, il fait plus office de prisme par lequel tous les barjos du film peuvent réveler leur folie ou leur violence. A aucun moment il ne cherche à s'adapter pour fuir ses agresseurs, d'ailleurs la partie "revenge" propre au genre est totalement absente (mais ça reste un putain de bon film, hein smile.gif )
Posted Image

#42 L'utilisateur est hors-ligne   Mac Ready 

  • Pétomane
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 655
  • Inscrit(e) : 14-avril 03
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 18 octobre 2006 - 13:56

THE Survival !!!!



Avec un Kinski completement barge dans le rôle d'Aguirre, un consquitador perdu avec toute son armée dans la jungle amazonnienne à la recherche de l'Eldorado !!!



Kinski "fou-à-lier" avec ses hommes !



Kinski, completement pété du bulbe, qui veut coucher avec sa fille (dans le film, hein...) pour créer une race pure !!



Aguirre, la colére de dieu, un film avec, également, un Kinski grave à l'ouest, qui péte du p'tit singe, tout seul sur un radeau !!!

Il y a tellement à dire sur ce film qu'il mérite un topic à lui tout seul !!!!

N'oubliez pas : AGUIRRE !!!!!
The eleventh hour is over now, the clock is striking twelve's...

#43 L'utilisateur est en ligne   Manna Marie Weasley 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 309
  • Inscrit(e) : 26-août 05
  • Profil:Homme
  • Location:Manchester 1973

Posté 18 octobre 2006 - 14:21

Le Survival Comique et parodique....au moins ça y ressemble


Image IPB
Membre de l'Église du Crocodile Fluo qui fait Coin

#44 L'utilisateur est hors-ligne   Mac Ready 

  • Pétomane
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 655
  • Inscrit(e) : 14-avril 03
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 18 octobre 2006 - 15:02

Evil dead n'est pas un survival !

Je quote la définition de Vixen qui était juste au-dessus ! (va falloir se casser un peu le cul et lire les posts précédents, de temps en temps !! mad.gif ) Déf, qui me semble assez juste !

CITATION("vixen")
ben le survival est quand même un des sous-genres les plus codifiés et ne se limite pas uniquement au concept de "survivre dans un milieu hostile", il implique aussi (surtout) une confrontation d'antagonismes et un retour nécessaire à la sauvagerie.

C'est ainsi souvent un petit groupe de citadins, représentant la société de consommation et toutes ses facilités, qui se trouve en situation de vulnérabilité lorsqu'il est lâché dans un milieu (la nature) qu'il ne connait pas mais méprise inconsciemment en croyant l'avoir domestiqué. La confrontation est forcément traumatisante lorsque la civilisation ne suffit plus face aux dangers naturels, lorsque ses travers (individualisme, lâcheté) deviennent des handicaps mortels face à des adversaires soudés et adaptés à leur milieu. Le survival prend le contre-pied des théories rousseauistes et montre que non, l'autochtones n'a rien du "bon sauvage", c'est juste un homme dans toute sa détestable laideur, tiraillé par les mêmes pulsions primitives (violence, sexe) que ses victimes mais que la société n'a pas encore réussi à canaliser. Une vision très noire qui est le pur produit du pessimisme de son époque (les 70's).
Dès lors pour survivre les "héros" n'auront d'autre choix que de s'adapter en abandonnant les convenances sociales et les dilemmes moraux, bref en régressant jusqu'à la barbarie....mais si la sauvagerie ne demande qu'à affleurer sous le vernis de la civilisation (les agressés se montrant souvent tout aussi impitoyables et sadiques que leurs agresseurs), le retour dans la société moderne sera plus difficile encore une fois passé ce point de non-retour.


Donc Evil Dead n'est surement pas un survival !

Par contre ce chef d'oeuvre absolu : AGUIRRE, LA COLERE DE DIEU, non seulement d'être un putain de film est également un putain de survival !!!!
The eleventh hour is over now, the clock is striking twelve's...

#45 L'utilisateur est hors-ligne   logan 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 234
  • Inscrit(e) : 04-août 04
  • Location:madripoor

Posté 18 octobre 2006 - 15:38







Partager ce sujet :


  • (11 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)