Aller au contenu


Photo

Les Survivals


  • Please log in to reply
155 réponses sur ce sujet

#41 vixen

vixen

    Critters

  • Members
  • 409 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bombay

Posté 17 October 2006 - 18:53 PM

CITATION(FLAK74 @ 09 10 2006 - 14:44) <{POST_SNAPBACK}>
et PLANETE INTERDITE alors ? c'est pas un survival ? tongue.gif et LA PLANETE DES SINGES ?
ou commence et ou s'arrete le survival...


ben le survival est quand même un des sous-genres les plus codifiés et ne se limite pas uniquement au concept de "survivre dans un milieu hostile", il implique aussi (surtout) une confrontation d'antagonismes et un retour nécessaire à la sauvagerie.

C'est ainsi souvent un petit groupe de citadins, représentant la société de consommation et toutes ses facilités, qui se trouve en situation de vulnérabilité lorsqu'il est lâché dans un milieu (la nature) qu'il ne connait pas mais méprise inconsciemment en croyant l'avoir domestiqué. La confrontation est forcément traumatisante lorsque la civilisation ne suffit plus face aux dangers naturels, lorsque ses travers (individualisme, lâcheté) deviennent des handicaps mortels face à des adversaires soudés et adaptés à leur milieu. Le survival prend le contre-pied des théories rousseauistes et montre que non, l'autochtones n'a rien du "bon sauvage", c'est juste un homme dans toute sa détestable laideur, tiraillé par les mêmes pulsions primitives (violence, sexe) que ses victimes mais que la société n'a pas encore réussi à canaliser. Une vision très noire qui est le pur produit du pessimisme de son époque (les 70's).
Dès lors pour survivre les "héros" n'auront d'autre choix que de s'adapter en abandonnant les convenances sociales et les dilemmes moraux, bref en régressant jusqu'à la barbarie....mais si la sauvagerie ne demande qu'à affleurer sous le vernis de la civilisation (les agressés se montrant souvent tout aussi impitoyables et sadiques que leurs agresseurs), le retour dans la société moderne sera plus difficile encore une fois passé ce point de non-retour.



le survival le plus archétypal reste DELIVRANCE (un chef d'oeuvre), mais je trouves finalement SOUTHERN COMFORT/SANS RETOUR encore plus brillant par son ambiguité morale, son intensité viscérale et sa vision plus nuancée des autochtones cajuns (à ce titre, le final paranoiaque est une merveille).
Sinon, LES CHIENS DE PAILLE est indéboulonnable dans le genre.

mais dans un genre plus mineur y'a aussi MOTHER's DAY qui est une vraie perle (et je pluissoie jason 13th sur JUST BEFORE DAWN/SURVIVANCE, très sympa), HAUTE TENSION et bien sûr le diptyque CREEP/THE DESCENT qui sont en plus -amha- les 2 meilleurs films horreurs de ces 10 dernières années.
Perso je considère pas CALVAIRE comme un survival même s'il fait souvent des clins d'oeil au genre. Le personnage de Laurent Lucas y est beaucoup trop passif, désincarné, il fait plus office de prisme par lequel tous les barjos du film peuvent réveler leur folie ou leur violence. A aucun moment il ne cherche à s'adapter pour fuir ses agresseurs, d'ailleurs la partie "revenge" propre au genre est totalement absente (mais ça reste un putain de bon film, hein smile.gif )
Posted Image

#42 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 6740 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 18 October 2006 - 12:56 PM

THE Survival !!!!



Avec un Kinski completement barge dans le rôle d'Aguirre, un consquitador perdu avec toute son armée dans la jungle amazonnienne à la recherche de l'Eldorado !!!



Kinski "fou-à-lier" avec ses hommes !



Kinski, completement pété du bulbe, qui veut coucher avec sa fille (dans le film, hein...) pour créer une race pure !!



Aguirre, la colére de dieu, un film avec, également, un Kinski grave à l'ouest, qui péte du p'tit singe, tout seul sur un radeau !!!

Il y a tellement à dire sur ce film qu'il mérite un topic à lui tout seul !!!!

N'oubliez pas : AGUIRRE !!!!!
The eleventh hour is over now, the clock is striking twelve's...

#43 Manna Marie Weasley

Manna Marie Weasley

    Wookie

  • Members
  • 2318 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Manchester 1973

Posté 18 October 2006 - 13:21 PM

Le Survival Comique et parodique....au moins ça y ressemble


Image IPB

Membre de l'Église du Crocodile Fluo qui fait Coin


#44 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 6740 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 18 October 2006 - 14:02 PM

Evil dead n'est pas un survival !

Je quote la définition de Vixen qui était juste au-dessus ! (va falloir se casser un peu le cul et lire les posts précédents, de temps en temps !! mad.gif ) Déf, qui me semble assez juste !

CITATION("vixen")
ben le survival est quand même un des sous-genres les plus codifiés et ne se limite pas uniquement au concept de "survivre dans un milieu hostile", il implique aussi (surtout) une confrontation d'antagonismes et un retour nécessaire à la sauvagerie.

C'est ainsi souvent un petit groupe de citadins, représentant la société de consommation et toutes ses facilités, qui se trouve en situation de vulnérabilité lorsqu'il est lâché dans un milieu (la nature) qu'il ne connait pas mais méprise inconsciemment en croyant l'avoir domestiqué. La confrontation est forcément traumatisante lorsque la civilisation ne suffit plus face aux dangers naturels, lorsque ses travers (individualisme, lâcheté) deviennent des handicaps mortels face à des adversaires soudés et adaptés à leur milieu. Le survival prend le contre-pied des théories rousseauistes et montre que non, l'autochtones n'a rien du "bon sauvage", c'est juste un homme dans toute sa détestable laideur, tiraillé par les mêmes pulsions primitives (violence, sexe) que ses victimes mais que la société n'a pas encore réussi à canaliser. Une vision très noire qui est le pur produit du pessimisme de son époque (les 70's).
Dès lors pour survivre les "héros" n'auront d'autre choix que de s'adapter en abandonnant les convenances sociales et les dilemmes moraux, bref en régressant jusqu'à la barbarie....mais si la sauvagerie ne demande qu'à affleurer sous le vernis de la civilisation (les agressés se montrant souvent tout aussi impitoyables et sadiques que leurs agresseurs), le retour dans la société moderne sera plus difficile encore une fois passé ce point de non-retour.


Donc Evil Dead n'est surement pas un survival !

Par contre ce chef d'oeuvre absolu : AGUIRRE, LA COLERE DE DIEU, non seulement d'être un putain de film est également un putain de survival !!!!
The eleventh hour is over now, the clock is striking twelve's...

#45 logan

logan

    Wookie

  • Members
  • 2247 Messages :
  • Location:madripoor

Posté 18 October 2006 - 14:38 PM







#46 vixen

vixen

    Critters

  • Members
  • 409 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bombay

Posté 18 October 2006 - 19:03 PM

CITATION(Mac Ready @ 18 10 2006 - 15:02) <{POST_SNAPBACK}>
Par contre ce chef d'oeuvre absolu : AGUIRRE, LA COLERE DE DIEU, non seulement d'être un putain de film est également un putain de survival !!!!


J'avais jamais envisagé le film sous l'angle du survival dis-donc, mais c'est super bien vu wink.gif . C'est ce qui rend Aguirre si passionnant, obsédant même : ses multiples niveaux de lecture. On peut le lire comme une métaphore de l'Allemagne nazie, de l'échec de la pensée colonialiste ou plus simplement comme une parabole mystique (voire mythologique) sur la folie de l'homme et sa quête du pouvoir absolu.
Mais pas besoin de se gorger de sens pour apprécier le film à sa juste valeur : il suffit de se laisser porter par la mise en scène fascinante d'Herzog, qui arrive à concilier un style presque documentaire et une dramatisation très théatrale (notamment grâce au jeu expressionniste de Kinski, qui trouve son meilleur rôle).

On connait à l'avance l'issue tragique du récit (car les personnages ont bel et bien existé) mais l'ouverture mémorable du film condamne l'expédition à l'échec en un seul plan sublime, qui résume d'ailleurs la logique du survival : on y distingue une dérisoire colonne humaine descendant avec difficulté une immense paroi montagneuse, couverte par une végétation monstrueuse. L'homme n'est dors et déjà plus à la mesure de ce décor cauchemardesque et la descente aux enfers est programmée. Au fur et à mesure que les hommes s'enfoncent et se perdent dans la jungle le rythme devient hypnotique, onirique, le temps se délite, tous les repères de la civilisation s’estompent*…..et logiquement le rêve d’Aguirre se consumera jusqu’au néant absolu, avec comme point final ce radeau jonché de cadavres et envahi par les singes. Une idée de génie, à la fois puissamment ironique et d’une simplicité tellement évidente qu’elle donne le vertige.

bref pour repiquer une formule de chez Mad, plus qu'un film : un idéal de cinéma wub.gif



* impossible de ne pas penser à Apocalypse Now, tout autant influencé par le film de Herzog que par le bouquin de Conrad….
Posted Image

#47 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 6740 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 19 October 2006 - 15:29 PM

Je pourrai surenchérir, avec toi, dans la dithyrambe hallucinée à propos de ce chef-d'oeuvre d'Herzog pendant des heures, mais on risque de nous engueuler pour trollage !

J'ouvrirai sans doute un topic sur ce film lorsque j'en aurai le temps. En attendant, et si toi tu l'as, n'hésite pas à en ouvrir un ! Ton post précédent est excellent ! Discuter et faire la promotion de ce film à tous les ch'ti n'enfants du forum est une mission sacrée !! wink.gif

N'oubliez pas, tout le monde, THE survival : AGUIRRE, LA COLERE DE DIEU !!!!!!!!!! (bon allez, j'arréte cool.gif )
The eleventh hour is over now, the clock is striking twelve's...

#48 davidemge

davidemge

    Wookie

  • Members
  • 2777 Messages :
  • Location:en train de plancher sur PGM !!!

Posté 19 October 2006 - 15:38 PM

en même temps, un survival doit-il obligatoirement se dérouler en milieu campagnanrd ou peut-il se situer dans un cadre urbain ? Dans le cas présent, peut-il encore être consideré comme un survival ?
That is the question...

#49 vixen

vixen

    Critters

  • Members
  • 409 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bombay

Posté 19 October 2006 - 16:34 PM

CITATION(davidemge @ 19 10 2006 - 16:38) <{POST_SNAPBACK}>
en même temps, un survival doit-il obligatoirement se dérouler en milieu campagnanrd ou peut-il se situer dans un cadre urbain ? Dans le cas présent, peut-il encore être consideré comme un survival ?
That is the question...


Non le survival n'est pas limité au milieu campagnard (je reconnais que ma def était un peu limitée pour le coup sweat.gif ), il s'agit plus généralement d'un milieu hostile. ça fait longtemps que les jungles urbaines ont remplacé le véritable enfer vert dans l'inconscient collectif comme synonyme de peur...depuis la fin des années 70 en fait, avec l'explosion de la violence et les ravages de l'héroine dans les grandes métropoles américaines. La cité plongée dans les ténèbres (avec ses fumées sortant des bouches d'égoût, ses néons blafards, ses ruelles crasseuses, ses stations de métro désertes) devient une nouvelle terra incognita. Un cadre idéal pour les psychopathes, violeurs et serial-killers de tout poil, un cadre où les victimes sont totalement désadaptées et d'autant plus terrifiées qu'elles ont souvent été conditionnées à la peur par les médias.

D'ailleurs on attend encore LE putain de survival urbain français qui casserai tout sur son passage, parce que là y'a matière à faire quelque chose d'explosif avec la situation actuelle (mais peut-être que FRONTIERE de Xavier Gens.......croisons les doigts........)



@ Mac Ready : pas trouvé de topic sur Herzog mais il en mérite bien un (parce qu'il a quand même une filmo 100% Mad) ! enfin là tout de suite j'ai pas le temps, faut que j'aille voir SEVERANCE icon_mrgreen.gif
Posted Image

#50 davidemge

davidemge

    Wookie

  • Members
  • 2777 Messages :
  • Location:en train de plancher sur PGM !!!

Posté 19 October 2006 - 16:47 PM

ouais mais FRONTIERE aux dernières nouvelles se deroule dans un milieu campagnard donc le côté urbain, on l'oublie. Par contre, in a way, un film comme RUE BARBARE peut être considéré comme un survival urbain français des 80s. Non ?

#51 Ogami Itto 92

Ogami Itto 92

    Gremlins

  • Members
  • 1054 Messages :
  • Location:Asnières

Posté 19 October 2006 - 17:13 PM

Je plussoie davidemge, je plussoie. Je dirais meme qu'il n'existe pas assez de survivals hurbains. C'est vrai quoi ça pourrait etre flippant, 4 types sont pourchassés dans les rues de Paris par une meute de flics complètement à la ramasse depuis les émeutes des banlieues. Brrrr...

#52 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4307 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 19 October 2006 - 21:30 PM

mais bon sang, personne n'a vu LE PRIX DU DANGER ou quoi? non content d'etre un des plus grands films francais, un des films d'anticipations les plus visionnaires et tendus du monde, c'est surtout l'essence meme du survival urbain, oui purement URBAIN!!! si reactions il y a j'etayerais mon propos.
Posted Image

#53 davidemge

davidemge

    Wookie

  • Members
  • 2777 Messages :
  • Location:en train de plancher sur PGM !!!

Posté 20 October 2006 - 08:17 AM

CITATION(Chuck Apic @ 19 10 2006 - 22:30) <{POST_SNAPBACK}>
mais bon sang, personne n'a vu LE PRIX DU DANGER ou quoi? non content d'etre un des plus grands films francais, un des films d'anticipations les plus visionnaires et tendus du monde, c'est surtout l'essence meme du survival urbain, oui purement URBAIN!!! si reactions il y a j'etayerais mon propos.



Là, je sais pas trop quoi dire. Chacun ses gôuts, certes, mais LE PRIX DU DANGER reste à mon humble avis une grosse bouse à peine digne du bis rital de la même epoque qui avait pour lui d'être drôle.
Dans le genre survival français, revoyons plutôt LA TRAQUE...

#54 Ogami Itto 92

Ogami Itto 92

    Gremlins

  • Members
  • 1054 Messages :
  • Location:Asnières

Posté 21 October 2006 - 17:38 PM

2 fois d'accord avec Davidemge, je m'inquiète...

#55 Darktiger

Darktiger

    JarJar

  • Members
  • 4 Messages :

Posté 13 December 2006 - 09:51 AM

Tenement, Game of Survival est aussi un bon vieux survival bien violent à souhait, réalisé en 1985 par Roberta Findlay. Huis clos dans un immeuble entre les locataires sans moyen de sortie voulant échapper à des voyoux camés cherchat à les exterminer jusqu'au dernier.

Il y a aussi Fight for your Life (réalisé par Robert A. Endelson en 1977) qu'on pourrait classer dans le même genre: une famille noire prise en otage dans leur maison par 3 truands qui leur font subir les pires sévices.

Du survival urbain pour les 2.

#56 Esteban

Esteban

    Leprechaun

  • Members
  • 747 Messages :
  • Location:la planète mars

Posté 13 December 2006 - 10:35 AM

A la lecture du topic, j'ai repéré quelques films qui pourraient me plaire (j'aime bien les survival en ce moment).

Sur le bonus de Haute Tension, Aja laissait entendre que Duel serait lui aussi un survival.
AMHA ca peut se défendre : un homme civilisé et peureux se retrouve en proie à un ennemi psycopathe, indestructible, infatigable, omniscient, et doit faire appel à ses instincts les plus primaires pour s'en sortir. Le héro de la colline a des yeux lui ressemble d'ailleurs fortement.

#57 roms

roms

    Ghoulies

  • Members
  • 224 Messages :

Posté 13 December 2006 - 16:22 PM

CITATION(davidemge @ 20 10 2006 - 08:17) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Chuck Apic @ 19 10 2006 - 22:30) <{POST_SNAPBACK}>

mais bon sang, personne n'a vu LE PRIX DU DANGER ou quoi? non content d'etre un des plus grands films francais, un des films d'anticipations les plus visionnaires et tendus du monde, c'est surtout l'essence meme du survival urbain, oui purement URBAIN!!! si reactions il y a j'etayerais mon propos.



Là, je sais pas trop quoi dire. Chacun ses gôuts, certes, mais LE PRIX DU DANGER reste à mon humble avis une grosse bouse à peine digne du bis rital de la même epoque qui avait pour lui d'être drôle.
Dans le genre survival français, revoyons plutôt LA TRAQUE...


Clair j'ai trouvé la Traque nettement supérieur au Prix du danger (même si je ne dirais pas que c'est une bouse) rien que pour les gueules présentes dans le film...

#58 Misterpursoup

Misterpursoup

    Wookie

  • Members
  • 3880 Messages :
  • Location:Shermer Highschool

Posté 13 December 2006 - 19:16 PM

Sérieusement,Terminator pourrait être très bien concu comme un survival:
Les deux héros poursuivis par un gros robot qui n'a qu'un seul but : les tuer et qui plus est invincible,ou presque.

O remplace la nature par la technologie avancée que l'homme croit avoir dompter,mais qui finalement va totalement se retourner contre lui,et je trouve qu'on obtient en un certain sens un survival.
(Ouais,j'suis à fond sur Terminator ces temps ci tongue.gif )

#59 Le Survivant

Le Survivant

    JarJar

  • Members
  • 9 Messages :

Posté 09 April 2007 - 10:00 AM

Je suis Fan de ce sous genre et pour ceux que ça interesse voici mon Blog entièrement conssacré aux SURVIVALS : http://survival.blogs.allocine.fr
Les REFERENCES INCONTOURNABLES et INTOUCHABLES: THE HILLS HAVE EYES,DELIVRANCE,TEXAS CHAINSAW MASSACRE!
Les MEILLEURS à mes yeux : THE DESCENT,THE HILLS HAVE EYES version AJA,WOLF CREEK,CREEP,HAUTE TENSION,TCM THE BEGINNING!

#60 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 6740 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 12 April 2007 - 11:15 AM

Tiens, il est remonté ce topic ?!

Bon, dans ce cas, vous ne m'en voudrez pas , hein ?

VIVE :


THE survival ! (désolé mais y avait longtemps et ça fait du bien ! blush.gif )
The eleventh hour is over now, the clock is striking twelve's...




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)