Aller au contenu


Photo

Wu Xia Pian POWA !


  • Please log in to reply
2676 réponses sur ce sujet

#1 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 9863 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hi there !

Posté 22 May 2004 - 13:49 PM

Je crée ce Topic dans le but de parler d 'un genre que j' affectionne tout particulièrement: Le Wu Xia Pian (film de chevalerie chinoise pour les incultes icon_mrgreen.gif ) ,l' équivalent Hong-Kongais (même s' il y' a quelques Wu Xia Pian Chinois et Coréens...mais dans ce cas je ne sais plus s 'il faut les appeler WXP...) du Western ou du Chambarra.

C'est a dire un genre qui utilise un contexte historique pour narrer des récits souvent très différents de ceux qu' on trouve dans ce que l'on nomme "films historiques" ;Le WXP ,tout comme le Western et le Chambarra, se rapproche plus du cinéma d 'aventures voir même d 'une certaine forme de mythologie.

Plus encore que le Western et le Chambarra ,le WXP "grossit" les exploits de ses héros faisant ,ainsi (dans de nombreux cas), flirter le genre avec le Fantastique. C 'est donc cette liberté ,cette folie (souvent ,on ne lésine pas sur le Gore...) que j' aime dans les films de chevalerie chinoise ou l' on peut voir des combats à 1 contre 200 et des guerriers possédant des pouvoirs faisant passer n' importe quel Jedi pour un individu lambda laugh.gif !

Tout comme pour le Western ,on peut trouver des WXP possèdant des tonalités très différentes : Fresque barbare (Les 13 fils du dragon d 'or) ,film d 'auteur (Les cendres du temps) ,Chambarra-like (The sword) ,oeuvre expérimentale chaotique et crepusculaire(THE BLADE) ,abstraction poétique (Hero) ,"Western chinois" (L' auberge du dragon) ,Héroic fantasy pure (Les 2 Zu) ,Jeu vidéo avant l' heure (The magic blade) ,Nanar synthétique (Stormriders) ,Capharnaüm magnifique (Swordman) ,Boucherie shakespearienne (La rage du tigre) ,soft porn déglingué (Chinese torture chamber story) ,reflexion "zen" (Raining in the mountain) ,baston poético-bourrine (Duel to the death) ,moderniste (What price survival),fresque bouffone (Le roi singe) etc...

Mon top 5:
-The blade


-La rage du tigre


-The magic blade


-Duel to the death


-L' auberge du dragon


Vous aussi venez parler du Wu Xia Pian ,de ceux que vous aimez ,que vous découvrez...des scènes qui vous ont marqué etc...
Bref ,de tout ce qui concerne le WXP.

Voila. smile.gif
Image IPB

#2 RogerMoore

RogerMoore

    I'm funky

  • The Devil's Rejects
  • 3992 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pantin

Posté 22 May 2004 - 14:09 PM

Perso, j'ai ete marque, voire meme traumatise, tout gamin par la violence incroyable de la Rage du Tigre.




Cette histoire de "swordman" manchot m'a de nouveau retourne la tete quelques annees plus tard avec le genialissime The Blade de Tsui Hark. Ces deux films sont donc logiquement mes deux Wu Xia Pian favoris.






J'adore particulierement le duel final de The Blade:






Bonjour.
Viva Las Vegas.

#3 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 12776 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 22 May 2004 - 15:53 PM

Ding On, je te surkiffe !
Le wu xia pian, c'est mon type de film préféré (j'écris d'ailleurs un JdR là dessus).

Difficile de faire un ordre de préférence...

En vrac :
- The Blade bien sûr !
- Blade of Fury, que j'aime énormément pour son mélange wu xia / intrigues. Ce film est sublime et Ti Lung est parfait dedans.
- The Sword, que j'aime pour son thème et la sauvagerie de son combat final.
- Duel to the Death : une bombe, un cinéma respectueux, des trouvailles chorégraphiques énormes.
- What Price Survival me plait aussi bcp pour son ambiance et sa réunion d'anciens (Ti Lung, David Chiang, Damian Lau et d'autres !).
- Legend of Zu, sublime visuellement.

J'attends avec une sacrée impatience les éditions Wild Side des classiques de la Shaw, surtt les Chu Yan que l'on me vante bpc.

#4 Waco

Waco

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4894 Messages :

Posté 22 May 2004 - 16:01 PM

Yeah Ding On, très bon sujet là!

Dommage que je sois pressé par le temps là (maviedestar.com) mais j'y reviendrai 8)

#5 Rinaldo

Rinaldo

    Gremlins

  • Members
  • 1629 Messages :
  • Location:Cf topic.

Posté 22 May 2004 - 17:20 PM

L'année derniere je n'etais pas tres receptif au genre, je partageais encore les préjugés du grand public car je n'y connaissais pas grand chose en fait.
Et un jour en me baladant en Hollande, je suis tombé par hasard sur un dvd en occase pas cher, un film dont j'avais entendu partout le plus grand bien, The blade version anglaise. Je me suis alors laissé tenté par la curiosité, et à la premiere vision, j'ai pas compris grand chose à tout ce bordel. :? J'etais impressionné par la sauvagerie des combats, mais ce n'etait pas le coup de foudre, j'etais meme un peu perplexe.
Il a bien fallu 2/3 visions, les explications d'un passionné sur l'histoire du genre, et la découverte d'autres wu xia pian avant de pouvoir apprécier entierement ce film (et faire abstraction des doublages pourris). Maintenant, c'est définitif, je suis fan.

Sinon dans ce que j'ai pu voir en salles je retiens surtout Duel to death, Zu (une grosse surprise vu que je m'attendais à un truc serieux en rentrant dans la salle. La scene de bataille du debut parodiant ran est enorme laugh.gif ), et Touch of Zen ( peut etre mon préféré avec the blade meme si encore une fois je n'ai pas compris grand chose aux trips philo-zen de Hu vers la fin. La majeur partie de l'intrigue et les combats en apesenteur sont en tout cas sublimes. Rah ces duels aeriens dans les forets de bambous...).

#6 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 12776 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 22 May 2004 - 17:22 PM

CITATION
Il a bien fallu 2/3 visions, les explications d'un passionné sur l'histoire du genre, et la découverte d'autres wu xia pian avant de pouvoir apprécier entierement ce film (et faire abstraction des doublages pourris). Maintenant, c'est définitif, je suis fan.


Moi pareil. The Blade n'est pas un film facile d'accès, c'est clair.

#7 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 9863 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hi there !

Posté 22 May 2004 - 17:37 PM

CITATION(Rom1)
CITATION
Il a bien fallu 2/3 visions, les explications d'un passionné sur l'histoire du genre, et la découverte d'autres wu xia pian avant de pouvoir apprécier entierement ce film (et faire abstraction des doublages pourris). Maintenant, c'est définitif, je suis fan.


Moi pareil. The Blade n'est pas un film facile d'accès, c'est clair.


La première fois que je l' ai vu il y' a 6-7 ans je n' ai pas tout compris (le film est tellement riche) mais je suis devenu fan sur le coup ,c 'est directement devenu mon film préféré ,le lendemain je me le suis rematté...j'ai du le voir près d' une dizaine de fois depuis.

Voila. smile.gif
Image IPB

#8 jen

jen

    Leprechaun

  • Members
  • 611 Messages :
  • Location:Au Gem

Posté 22 May 2004 - 17:55 PM

mon top 5

-the blade: la sauvagerie à l'état brut (le personnage féminin est un peu énervant ainsi que l'histoire d'amour à 3)

-jiang-hu: une photo superbe et une putain de mise en scène

-duel to the death:du super n'importe quoi(j'adore)

-la rage du tigre:car je l'ai vu 1 million de fois quand j'étais jeune et que je ne me lasse pas de la charge sur le pont

-histoire de fantomes chinois:parce qu'il est pour moi le dernier vrai bon wxp à ètre sorti sur les écrans chez nous

#9 acide mo

acide mo

    Wookie

  • Members
  • 3014 Messages :
  • Location:auberge Bartel

Posté 23 May 2004 - 00:51 AM

rah the blade, quel panard ! biggrin.gif on attends toujours le dvd d'ailleurs sad.gif

récemment, j'ai revu last hurrah for chivalry de john woo, et contrairement à ma première vision, cette vision ne m'a pas du tout éclaté... me suis même ennuyé sad.gif

sinon, pour duel to the death, je m'attendais à une vraie confrontation entre deux sabreurs issus de deux genres cinématographiques "cousins" (le wu xia et le chambara). malheureusement pour moi, le film est un wu xia à 100%... pas grave, le film lui même nous offre des moments barrés (raaah les techniques ninja...) et nous montrent des scènes d'actions vraiment jouissives (une jeune chinoise maniant le sabre entame un combat contre des sabreurs japonais en bloquant leurs armes aux fourreaux 8O biggrin.gif ).
biggrin.gif

bah en fait il y en a plein des WXP qui sont bonnards comme ça : du génial classique "come drink with me" au barbare "the blade" en passant par le magnifique "la fiancée aux cheveux blancs", y'a de quoi prendre son pied biggrin.gif

des dossiers interessants :

http://www.hkmania.c.../wuxiapian.html

et bientôt house of flying daggers dans nos salles ? :?: biggrin.gif

#10 Yoshiki

Yoshiki

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4413 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Forteresse de Solitude

Posté 23 May 2004 - 07:32 AM

Comme il y a des connaisseurs dans le coin, peut-être que certains pourront m'aider!

Quand j'étais très jeune, un WXP m'a marqué malheureusement j'étais bien trop petit pour me souvenir du titre! C'était l'histoire d'une sorte d'un défi entre le héros et une bande malfrats dans les campagnes de Chine. Le commence comporte une première série de duel ou le héros se bat contre des jumeaux qui ont une techniques basé sur une danse des jambes (un peu comme des singes), et surtout contre une brute épaisse qui lui arrache les 2 bras à la force de ses mains! 8O S'ensuit une phase de guérison, le héros développe une technique de combat sans les mains et aussi une technique pour se relever de façon suréaliste (ben oui sans les mains c'est un peu dur!), et à la fin il va se venger et réussi à foutre la paté à la brute. Je sais pas si mon résumé est correcte, je n'ai que des bribes d'images de ce film mais l arrachage de bras en plan séquence m'avait marqué, je devais avoir 6 ans à l'époque!

Don je cherche le titre de ce film, peut-être mon premier WXP bien que je ne suis pas un spécialiste du genre.

#11 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 12776 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 23 May 2004 - 10:33 AM

Je m'en souviens !!! J'avais à peine 8 ans !!!
Le coup des bras arrachés, pire que One-armed boxer ! Mais alors, je ne me rappelle plus du titre...

#12 Rinaldo

Rinaldo

    Gremlins

  • Members
  • 1629 Messages :
  • Location:Cf topic.

Posté 23 May 2004 - 11:23 AM

CITATION(Rom 1)
J'attends avec une sacrée impatience les éditions Wild Side des classiques de la Shaw, surtt les Chu Yan que l'on me vante bpc.


D'ailleurs si quelqu'un pouvait m'indiquer les dvd qui valent le coup d'oeil, les indispensables, me donner une info-conso à la que choisir...


CITATION(acide mo)
et bientôt house of flying daggers dans nos salles ?


De qui ? sur quoi ? Plus de précision acide. J'suis un peu à la ramasse. Ca fait un bail que j'ai pas acheté un mag ciné autre que positif...

#13 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 12776 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 23 May 2004 - 11:29 AM

CITATION
D'ailleurs si quelqu'un pouvait m'indiquer les dvd qui valent le coup d'oeil, les indispensables, me donner une info-conso à la que choisir...


Apparemment, ts les Chu Yan sont de GRANDS films, les meilleurs de la Shaw pour pas mal d'experts : donc Magic Blade, Clans of Intrigue, Legend of the Bat, Killer Clans et Jade Tiger qui sortent ts cette année.
Ensuite, les Chang Cheh seraient sympa mais pas transcendants, à part Boxer from Shantung, un de ses meilleurs films. Et Blood Brothers vaudraient aussi le coup, car il fut la directe influence d'Une Balle dans la Tête.
Voilà !

#14 Fraggle

Fraggle

    Rock

  • Members
  • 11780 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 23 May 2004 - 12:14 PM

Pfff, j'ai pas vu assez de classque (Chu Yan, Chang Cheh, King Hu...) pour juger, surtout que le genre est large...

- The Blade: bizarre je me prend toujours ce film viscéralement, je ne le trouve pas si difficile d'accès, si ce n'est qu'on pourrait facilement être réfractaire à la rage hystérique qui se dégage de l'ensemble, mais conditionné par des années d'animés ce n'est absolument pas un obstacle. C'est même le trait marquant du film pour moi. THRTW

- Blade of fury: un film furieux justement, sérieux (à 1 ou 2 exceptions près) et contestataire (comme pas mal de wu xia il me semble). Un final peut-être un poil bancal, mais une vrai bonne claque (surtout que les combats sont juste hallucinants de rapidité).

- L'auberge du dragon (version Hark): totalement exubérant (les caches-caches, le combat final contre Donnie Yen), vraiment drole, des choré encore une fois magnifiques, et j'aime beaucoup le coté "ramassé" du film (quasiment un lieu pendant tout le métrage, action étalée sur quelques jours seulement) mais cepandant complétement éclaté par la profusion des persos. THRTW

- Zu: psychotronique en diable, j'ai pas grand chose à en dire, sauf que ça a du faire un de ces chocs en 82 (même si Buddah's palm, que j'ai toujorus aps vu, et dont Ding On devrait pouvoir nous causer bientôt, date d'un an avant) j'aurai bien aimé voir ça à l'époque. Et pis la truite quoi, là tout est dit. THRTW

- Legend of Zu: film somme. Je l'ai déjà dit, je suis limite au bord de l'indigestion avec ce film. Et même si il faut saluer l'entreprise, et qu'on nous bombarde de visuels de folies toutes les 5 minutes, j'y ai pas totalement trouvé mon compte. Je l'attend toujours mon Wu Xia fantastique ultime ou les FX bouffent pas les choré (dans Legend of Zu y en a qu'une, quand le disciple trouve son "épée" (dont on peut griller une ligne de moulage icon_mrgreen.gif) après avoir été abandonné pendu à la montagne). THRTW quand même hein.

- Butterfly murders: cf topic consacré, y a plein de monde qui en parlent mieux que moi. CORBEAU SACRE POWA

- Bride with white air: visuellement magnifique, assez hystérique et exubérant aussi, un bien jolie réussite bien qu'un peu bancal dans sa construction (je n'ai vu que le 1 ceci expliquant peut-être cela)

Je en sais jamais comment considérer les OUATIC, Temple du lotus rouge ou autre, de toute façon je pense, au risque de me faire reprendre par les puristes, que les films de kung-fu et les wu xia participent du même mouvement, dont la dimension "mythologique" qu'évoquait Ding On dans son premier post est, AMHA, l'une des caractéristique les plus intéressantes, toutes ces figures fantasmées, basés ou non sur de vrais personnages, étant peu ou prou l'équivalent des super-héros des comics américains. (et hop ni vu ni connu j'évite de parler pendant encore 3 plombes de ces films vu qu'il se fait faim)

sinon mes coup de coeur, les premiers que j'ai jamais vu dans le genre (et qui de toute façon sont de purs joyaux) ce sont les Histoires de fantomes chinois (dont j'adoooooore le doublage français, kitsch mais appliqué). C'est beau, c'est toujours aussi frais, c'est grand spectacle, c'est surtout extremement géénreux.

Sinon je regarde avec grand plaisir les tentatives opportunistes de Wong Jing comme Claws of steel ou Evil cult. Et, audiable ma crédibilité, j'irai même jusu'à avouer qu'en dehors de bastons molles et laides, je surkiffe Stormriders (et dans une moindre mesure A man called hero). Le cimetierre des épées de Stormriders ça déboite.

sion, mention spécial pour ce qui aurait pu (du icon_mrgreen.gif) être monumental et qui finalement s'avère un petit gachis, Legend of the sacred stone (made in Taiwan). Le film, un erzatz de Legend of Zu (encore plus difficile à suivre en fait) à base de marionettes, s'avère certes visuellement très bien gaulé (FX tops) et très efficace pour nous faire oublier que l'on n'a pas affaire à des acteurs, mais bordel les marionettes ça a un coté inquiétant terriblement fascinant, totalement absent du métrage et ça c'est dommage (tiens il me semble qu'il y a eu des tentatives japs antérieures dans le domaine, je me souviens en avoir vu des extrait dans un thema sur Arte et c'était autrement plus fascinant. Quelqu'un aurai des titres?)






La critique de Sancho Does Asia et le site officiel
Image IPB

#15 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 9863 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hi there !

Posté 23 May 2004 - 12:31 PM

D' accord avec toi ,le film de Kung fu (type OUATIC et surtout Le temple du lotus rouge) participent de la même mythologie que le WXP ,d' ailleurs j' ai presque autant d 'amour pour l' un que pour l' autre.

Sinon c 'est vrai que Jiang-Hu ,Butterfly murders (Corbeau sacré...bon enfin on se comprends icon_mrgreen.gif ),Blade of fury (le WXP préféré de presque tous mes potes) et Histoires de Fantômes chinois (poyé polomi !!! TROP BON !) sont de sacré monstres.

Par contre j' ai beaucoup plus de mal avec les "ersatz" de Wong Jing mis a part le bordélique et jouissif Evil cult (en partie réalisé par Samo Hung et ça ce voit !)

Je n' aime pas beaucoup Stormriders (que j' ai qualifié de navet synthétique) mais c 'est vrai que le cimetière des sabres c 'est assez kiffant (et puis y' a Sonny Chiba qui cabotine...yeeesss !)

Voila.
Image IPB

#16 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 12776 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 23 May 2004 - 12:45 PM

Je vous arrête, car pour moi, WXP et KFP ne sont pas du tt la même chose !
Les thèmes en sont généralement très différents :

- Le film d'arts martiaux est un cinéma profondément confucéen.
En effet, ce qui est au centre de ce genre de films est le plus souvent la piété filiale (qui dans la culture chinoise n'implique pas que le respect de ses parents, mais celui de ses supérieurs et donc de son maître - sifu). Si la vengeance est à la base de bien des intrigues du genre, c'est qu'il s'agira de venger l'honneur de ses parents / de son maître afin d'honorer sa mémoire. La vengeance s'inscrit alors en général dans la quête initiatique qui est le fondement même du kung fu pian : on suit souvent un jeune disciple en plein apprentissage des arts martiaux qui va au fil du récit devenir à son tour un maître et faire honneur aux siens.
La relation maître-disciple au centre de ce genre peut également être inversée : le héros sera alors le maître qui tentera de transmettre des valeurs à ses disciples (et il devra bien souvent ramener une brebis égarée dans le troupeau).
A noter que le kung fu pian se marrie très bien avec la comédie (ce qui donne la kung fu comedy), avec comme ingrédients des disciples stupides et gaffeurs et un maître sévère devant rattraper les idioties de ses disciples.

- Le film de sabre, contrairement à son cousin kung fu, est un genre totalement taoiste. Ce qui compte ici, c'est le chemin en lui-même. La vengeance est souvent le carburant de ce type de films, mais cette fois-ci c'est bien le parcours vengeur lui-même qui est mis en exergue et pas uniquement le fait que son accomplissement permette de faire honneur à son maître.
D'ailleurs, de relation maître-élève il n'y a point dans le wu xia pian. A cette notion est préférée celle de fraternité d'arme. Les héros sont des compagnons, l'amitié est le sentiment qui domine (donnant d'ailleurs souvent lieu à un délicieux sous-texte gay). Souvent d'ailleurs les héros ne sont pas si héroïques que cela : celui-ci sera tueur à gage, celui-là sera un fieffé escroc doublé d'un alcoolique, et ce dernier n'aura comme seule ambition que de défier ts les bretteurs qu'il rencontrera.
Point besoin d'un référent héroïque en effet, puisque seule compte la quête, le chemin parcouru et ce qu'il apporte aux personnages.
Autre différence, si le héros du film de kung fu appartient souvent à une société (il est disciple de..., vient de Shaolin ou Wu Tang, a des codisciples, etc.), celui du film de sabre est le plus souvent un solitaire ou un marginal, à l'image du fameux ronin japonais.
Graphiquement évidemment, la plus gde différence avec le film d'arts martiaux, c'est que les protagonistes se battent avec diverses armes (épée, sabre, lance, trucs exotiques) même si le kung fu n'est pas absent totalement.
Enfin sont issus du wu xia pian deux autres genres dérivés : la ghost kung fu comedy qui mêle magie taoiste, arts martiaux et humour ; et la fantasy qui présente des personnages proprement surhumains en lutte dans des sphères supérieures.

Enfin, je classerai Zu et Chinese Ghost Story plutôt dans la case Ghost Kung Fu Comedy.

Sinon, je surkiffe moi aussi Stormriders. Un film qui a l'honnêteté de son opportunisme et qui n'est pas si mauvais qu'on veut bien le dire. Il a eu au moins le mérite de défricher le domaine des SFX numérique à HK, ce qui n'est pas rien.

Qt à Legend of the Sacred Stnone, depuis que je suis tombé par hasard sur le site, je tente de me le procurer mais n'y arrive pas... :cry:

#17 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 9863 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hi there !

Posté 23 May 2004 - 13:25 PM

Je ne suis pas tout a fait d' accord avec toi ,je pense bel et bien que le film de Kung-fu et le WXP sont très proches.

Comme tu le dit le thème de la vengance sous-tend les 2 genres ,de plus je ne pense pas qu' on peut faire une différenciation des 2 genres avec la religion ainsi de nombreux Gong-fu pian des années 80/90 (les ghost KF surtout) avaient une affiliation plus clairement taoiste.
De même le WXP ne peut pas être entièrement lu d 'une vision taoiste ,les chevaliers errants représentent souvent un ordre moral rigoureux et confucianiste (le héros de Blade of Fury par exemple) attaché au respect de ce qui était et de ce qui doit être.
Quand au anti-hero alcoolique et tueur que tu cites ,celui accomplit des actions héroiques pour se racheter et ainsi préserver cet ordre moral (par exemple ,le tueur dans Last hurrah for chivalry de John Woo qui plus tard ammènera cela vers une symbolique plus chrétienne dans ses polars) ,on peut rapprocher ce schéma de celui du gong-fu pian ou le trublion perturbateur se transforme peu a peu en présérvateur de la société.
En somme ,la mauvaise herbe devient bonne.
Ensuite ,le WXP ne traite pas exclusivement de chevaliers errants mais aussi de rivalités entre écoles martiales (Les Swordman et Death duel par exemple)...Comme dans un bon vieux gong-fu pian quoi.
De même l' amitié très virile se retrouve aussi dans de nombreux gong-fu pian (même si c 'est pas aussi poussé que les WXP).
Enfin ,pour moi ,Histoires de fantômes chinois et Zu ne sont pas de Ghost kung-fu car le GKFC est un genre très particulier aux codes rigides :Ce sont exclusuvement des intrigues au ton vaudevillesque matinées de fantastique grâce a l' apparition récurente de revenants (les Gyonshi) et d' exorcistes taoistes.

Pour en revenir a Stormriders c 'est vrai qu' il s 'agit dans le ciné HK d 'une énorme avancée dans l' utilisation des effets spéciaux (qui n' avaient pas beaucoup évolué depuis Zu en 1983 malgré les nombreuses tentatives plus ou moins ratées de la cinefex workshop :Histoires de fantômes chinois 2 et Green snake ...) mais le résultat est ,je trouve ,souvent très moche (voir la statue de bouddah ) et lisse (le dragon). Legend of Zu (malgré 2 ou 3 couacs dans la "blood cave") fera nettement mieux en livrant des images vraiment belles.

Voila
Image IPB

#18 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 12776 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 23 May 2004 - 15:03 PM

Oui il est évident que WXP et KFP ont évolué de concert et ont mêlé leurs influence.
Il reste que je ne suis pas d'accord qd tu dis que le chevalier est un héros moral ou confucéen. C'est avant tt un héros taoiste ! Cf. The Sword : le chevalier n'est pas un justicier, c'est juste un maître d'arme qui poursuit une quête. De plus l'absence de la figure du maître dans 90% des WXP plaide pour ce rejet du confuciannisme.
Le KFP fait lui bpc appel à la mythologie shaolin : avec des héros redresseurs de tort, luttant contre les Mandchous ou les seigneurs féodaux tyranniques.

#19 Sanjuro

Sanjuro

    Be dumb !

  • Members
  • 9863 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hi there !

Posté 23 May 2004 - 16:27 PM

L' absence de maître dans le WXP s 'explique par le fait que les heros sont eux même des "maîtres" voir la déférence que leur accorde le reste de la population ,de même on retrouve quand même souvent une figure partriarcale ou seigneuriale dans la plus pure tradition confucéene (le maître de la forge dans The blade ou bien la figure du père dans The heroic ones).
Je trouve qu' aussi bien le WXP que le Gon-fu pian partagent la figure du redresseur de torts dans les 2 cas souvent mêlés a une histoire de vengance personelle (que ce soit dans des films aussi différents que The blade ou Le héros magnifique).

Voila.

ps: Je suis tout de même d' accord avec toi concernant The sword.
Image IPB

#20 acide mo

acide mo

    Wookie

  • Members
  • 3014 Messages :
  • Location:auberge Bartel

Posté 23 May 2004 - 16:55 PM

CITATION(Rinaldo)
CITATION(acide mo)
et bientôt house of flying daggers dans nos salles ?

De qui ? sur quoi ? Plus de précision acide. J'suis un peu à la ramasse. Ca fait un bail que j'ai pas acheté un mag ciné autre que positif...


le dernier zhang yimou présenté au marché du film cannois cette année :
http://www.hkmania.c...ying_dagger.htm
http://www.monkeypea...imianmaifu.html

:wink:




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)