Aller au contenu


Photo

From punk to hardcore to zouk machine


  • Please log in to reply
1162 réponses sur ce sujet

#1 Waco

Waco

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4894 Messages :

Posté 24 January 2004 - 22:41 PM

On est en janvier, samedi, le 24. J'peux pas sortir, j'ai la crève. J'vais donc me faire plaisir en causant zique primaire qui rentre dans le lard.

Okeedokee. Petite mise au point. Ici, ça va barbariser à coups de stage-diving, de fanzine, d'éthique, de vendus, de DIY, de NYHC, de Reagan, de straight-edge, de crustcore, des Kennedy brothers, d'emocore, de powerviolence, des 80's, de japcore, de dis-beat, de politique, de skate, de vynile, de revival, d'MTV, de PC bullshit, d'Henry Rollins, de Bad Boys 2, de punk hardcore, de melodic hardcore, de punk rock, de punk tout court et même de hardcore tout court aussi (ouais because fuck les étiquettes hein...).
Je balance tout de tête et en vrac parce que bon, c'est -avec le tiercé- le seul sujet que je maîtrise sans avoir à consulter de notes au préalable (j'en parle mieux que le cinéma en tout cas...). On trouvera néanmoins ici, là et encore là, quelques oublis, approximations, redondances, exagérations, erreurs (enfin là, ça m'étonnerais...), etc etc. La routine quoi. Rien de plus. Rien de moins.

Hey ho, let's go!


A la base, il y avait...
...le punk! Ouais punk...P.U.N.K. A en croire certains, ce terme désignait les péripatéticiennes du pas si swinging que ça London du XVIIe/XVIIIe siècle. Voilà pour l'origine du terme (à manier avec précaution of course). Accessoirement, est toujours d'actualité dans le langage courant US pour désigner un voyou.
Au niveau artistique, on nous dit que les Dadaïstes auraient été les premiers punks. Des punks qui s'ignoraient en gros. Idée qui tient la route lorsque l'on sait que ce mouvement (né plus ou moins spontanément d’esprits fébriles Allemands, Roumains, Suisses et Français) pratiquait un art volontiers agressif, provoquant et subversif afin de mieux proclamer son refus du "système" (et au lendemain de la 1ere guerre mondiale, on comprend un peu le ras-le-bol de l'ordre établi...).

Plus près de nous, à un niveau strictement musicale, on cite généralement le Royaume Uni comme berceau du machin. Pour ma part, je préfère la piste états-unienne et plus précisément celle de Detroit Motor City avec ses agités célèbres (The Stooges, The MC5) et moins célèbres (The Sillies, The Punks...) comme étant à l'origine de pas mal de "trucs" qui allaient influencer les Britanniques quelques années plus tard. Et n'oublions pas non plus les Ramones qui ont eux aussi bien préparé le terrain à leurs cousins d'outre-atlantique.
Il faut cependant bien reconnaître le génie anglais et son sens inné du recyclage inspiré qui, lors des 30 dernières années, à régulièrement redonné du souffle à la musique populaire US. Car oui, c'est quand même bien eux qui ont sauvé le rock'n'roll par deux fois. Une 1ère fois dans les 60's (thx les Who, les Kinks, les Yardbirds & co.) et une deuxième au milieu des 70's avec...les punks. Ouais les punks! C'est sûr, on a pas connu l'époque, mais il paraît que le rock partait quand même en couille grave avec des groupes qui se mettaient à dériver vers le nawak en composant des morceaux de 23 mn entrecoupés de solos guitare/batterie/orgue (WTF?!) d'une heure et demie (j'exagère à peine...). Et je ne mentionne même pas les dégâts collatéraux causés par le disco.
Donc oui, forcement, on peut dire merci à ces morveux pour avoir eu l'idée de remettre au goût du jour les morceaux à 2 accords barrés exécutés en moins de 3 mn! La suite, on la connaît, elle est dans les livres d'Histoire : "Anarchy in the UK", "White Riot", "If the Kids are United", le pogo, les crachats (beurk), la colle (beurk too), la mort sans gloire de Sid Vicious. Le punk est officiellement mort ce jour là. Period. Sauf que.


America Strikes Back!

Fin des 70’s, début des 80’s…
Au moment même où le punk anglais entre en décadence (en se parodiant à coups d’ Exploited –sorry les fans- et de slogans vides type « Punk’s not dead ! »), quelque chose d’énorme commence à se mettre en place aux States. Les premières secousses sont enregistrées à Washington D.C et à L.A.
A D.C, c’est 4 noirs au look rasta plus ou moins prononcé à l’époque qui enregistrent une démo qui va faire date : « Black Dots », un assaut sonique incroyable pour l’époque qui fait instantanément passer les Pistols & co pour de l’eurodance. Leurs concerts sont d’ailleurs si intenses qu’une certaine frange du public plutôt habituée au son punk made in Britain est totalement larguée face à ce déluge sonore. Quant aux propriétaires de salles, on en parle même pas (l’un d’eux d’ailleurs flippe tellement sa race qu’il décide de bannir le groupe de son club). Les 4 lascars s’en souviennent en composant un morceau intitulé « Banned In D.C ». On est en 1979. Le groupe, c’est BAD BRAINS.




Sur la côte ouest, ce sont les mecs de MIDDLE CLASS qui sont touchés par la grâce. Leur ep (45t) « Out Of Vogue » est enregistré en 1978. Ils viennent de signer là le 1er manifeste hardcore californien. Mais, contrairement à leurs collègues de la capitale fédérale, ils ne connaîtront pas la gloire pour autant. Too bad.


Tout le contraire de BLACK FLAG. Ils sont là depuis 1977. Ils sortent leur 1er ep fin 79 je crois (« Nervous Breakdown »). 3 chanteurs se succèdent jusqu’à l’arrivée d’Henri Rollins fin 80. Il est « engagé » par le groupe après avoir grimpé sur scène et pris le relais au chant lors d’un concert à N.Y. Avec ce monstre derrière le micro (je l’ai vu en chaire et en os et il fait peur), le groupe perd définitivement la légère touche punk traditionnelle pour accoucher dans la même année du monumental « Damaged », l’album qui pose les bases du VRAI son hardcore : rapide, intense, sombre, coléreux, agressif.


L’histoire est en marche. L’Amérique va être prise d’assaut. Reagan et les Kennedys (huh ?) vont en prendre plein la tronche.




[Là j'arrête. Cas de force majeure. C'est l'heure de la prière. La suite bientôt donc. Si. J'insiste.]

#2 Ced

Ced

    Da Godfather of loose

  • Members
  • 12938 Messages :
  • Location:Leonardo, NJ

Posté 25 January 2004 - 05:01 AM

respect...


"He's fat, he's scouse, he'll rob your fucking house, it's Wayne Rooney, Wayne Rooney."

#3 Yawp Solo

Yawp Solo

    Gremlins

  • Members
  • 1220 Messages :
  • Location:prononce beetlejuice 3 fois et tu verras...

Posté 25 January 2004 - 05:41 AM

CITATION(Ced)
respect...


tout est dit!

#4 PI-K

PI-K

    Wookie

  • Members
  • 3370 Messages :
  • Location:Under Sheri Moon...

Posté 25 January 2004 - 11:13 AM

CITATION(Yawp Solo)
CITATION(Ced)
respect...


tout est dit!


...vite, la suite !!!! :wink:

#5 vendetta

vendetta

    Wookie

  • Members
  • 2533 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au Titty Twister, une Kilkenny bien fraîche à la main gauche, fumant un cigare

Posté 25 January 2004 - 11:42 AM

Sid Vicious est mort?
Bin merde.
Je ne le savais même pas (sérieux).
Bon, je ne m'y connais pas très bien en musique punk non plus.
Une bonne initiative, ce topic.

Vendetta

#6 Fraggle

Fraggle

    Rock

  • Members
  • 11842 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 January 2004 - 13:30 PM

voui voui, faut le souligner, pure initiative.

pardon, pure initiative. :wink:

d'autant que je ne me suis jamais réellement interessé aux origines punk de ça (vu que j'y suis venu par le coté metal, et puis en 87 j'avais 6 ans):


et un petit peu plus tard (92):

(Dan Lilker rules, copyright Waco)

et si on en arrive à aujourd'hui... reste quelques survivants plus du coté gore/crade, Napalm Death est enfin revenu, mais surtout y a ça qui a débarqué:


dsl pour la petite disgression. :wink:
Posted Image

#7 PI-K

PI-K

    Wookie

  • Members
  • 3370 Messages :
  • Location:Under Sheri Moon...

Posté 25 January 2004 - 23:17 PM

Un p'tit extrait de l'album EP de NOFX, "The Longest line", qui a tout commencé 8O ...Enfin, j'ai découvert le punk rock et ma passion pour NOFX avec !!! icon_mrgreen.gif pfff...C'était y'a 12 ans!!! 8O :roll:



NOFX - Remnants
http://www.nofxoffic...ne/remnants.mp3
J'adore la batterie de ce morceau!! icon_mrgreen.gif :wink:

#8 alec.empire

alec.empire

    Leprechaun

  • Members
  • 574 Messages :
  • Location:Grenoble

Posté 26 January 2004 - 01:37 AM

Pour moi aussi le punk rock naquit aux USA.
Officielement, le terme est né au CBGB à New York. en Fait "Punk" était le nom d'un fanzine qui chroniquaitla scène rock qui tournait autour du CBGB: Television, Patti SMith, Ramones, Suicide.
Mais d'un point de vue stylistique le punk se rapproche pas mal des groupes de la fin des 60's, début 70's comme les MC5 et les Stooges. Des groupes "protopunk" comme on les appele parfois. n'oublions pas non plus les groupes de garage des 60s tels ques les mythiques Sonics...ou le Velvet Undergound.

#9 shogun

shogun

    Asperge Lubrique

  • Members
  • 11465 Messages :
  • Profil:Inconnu

Posté 26 January 2004 - 13:43 PM

L'origine de l'origine a un nom : "Jimi hendrix"

Sans lui, la guitare n'aurait pas ce son !

Bizarre que l'on ne parle pas des Misfits pour le côté Punk-HC !

ps : j'adore le Disco !
Image IPB
This is who we are.

#10 francesco

francesco

    Madnaute

  • Members
  • 4809 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Buffalora / Sunnydale / Amon Hen / Paper Street / Champs du Pelennor / Cleveland

Posté 26 January 2004 - 16:01 PM

Oh putain l'hallucination ! En relisant le post de lancement de sujet, je viens de réaliser qu'on y apprend au moins plusieurs choses PAR PHRASE !!! 8O 8O 8O .

Vivement la suite, donc. En plus, ça remet un peu les pendules à l'heure ; surtout quand on entend de nos jours que des groupes de musique de variété de danse de jeunes (je ne citerais pas de noms pour ne froiser personne) font du "PunkRock" ...

En attendant, je vais essayer d'aller choper 2/3 trucs des "Bad Brains" pour découvrir ce groupe (ils ont pas l'air comode par contre les gaillards 8O ). Hé hé hé ...

"Toutes les femmes de ta vie / En moi réunies / Ton âme soeur, ton égérie / Parfois ta meilleure ennemie.
Toutes les femmes de ta vie / Glamour ou sexy / L'héroïne de tes envies / Je suis toutes les femmes, tu vois, toutes les femmes de ta vie." (L5)


#11 Waco

Waco

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4894 Messages :

Posté 26 January 2004 - 20:03 PM

Vos réactions me font trop plaisir les mecs. Curiosité, ouverture d'esprit, remarques pertinentes...tout y est! 8)

Sinon, juste une précision, ce topic n'a pas pour but de définir le punk (je n'ai pas cette prétention...) mais plutôt de faire un petit topo sur l'un de ses plus brillant (à mes yeux) dérivé : le hardcore. Mon premier message est donc avant tout une introduction visant à préparer le terrain pour la suite qui s'attachera donc essentiellement à décrire le punk hardcore sous tous ses aspects (et ils sont nombreux, trust me).

J'aurais bien voulu m'y remettre dès ce soir, mais là, je suis encore dans un état second (fièvre et tout ce qui va avec...).

A dès demains pour la suite maybee...

ps : je n'ai pas oublié les Misfits. Chaque chose en son temps :wink:

#12 greg

greg

    Wookie

  • Members
  • 3316 Messages :
  • Location:Deep inside Tera Patrick

Posté 26 January 2004 - 22:53 PM

L'album qui m'a fait découvrir le HARDCORE



#13 greg

greg

    Wookie

  • Members
  • 3316 Messages :
  • Location:Deep inside Tera Patrick

Posté 26 January 2004 - 22:57 PM

JERRY A
http://grandfranck.f...Poison_Idea.jpg




#14 Dr Funkenstein

Dr Funkenstein

    Critters

  • Members
  • 416 Messages :
  • Location:Into the Blue

Posté 27 January 2004 - 00:36 AM

T'as parlé des Stooges, des Ramones et du MC5 ! C'est bon, mec, t'as ma bénédiction pour continuer 8)
On dit que le punk est né en Angleterre c'est sans doute vrai, mais sans ces damnés Yankees pour reprendre le flambeu et le prolonger...les Clash auraient jamais cartonné avec Should I Stay or Shoud I Go ?...Ok, mauvais exemple....
par contre côté hardcore je suis un peu limité; et si t'as des rééfrences précises pour les Bad Brains, je suis preneur :wink:

#15 PI-K

PI-K

    Wookie

  • Members
  • 3370 Messages :
  • Location:Under Sheri Moon...

Posté 27 January 2004 - 01:35 AM

Un titre d'un EP de NOFX, que je ne connaissais pas!! 8O ... 8O ...Il est mortel, il m'le faut!!! icon_mrgreen.gif



NOFX - Three On Speed:

http://www.nofxoffic...er_3onspeed.mp3

#16 Yawp Solo

Yawp Solo

    Gremlins

  • Members
  • 1220 Messages :
  • Location:prononce beetlejuice 3 fois et tu verras...

Posté 27 January 2004 - 02:23 AM

CITATION(shogun)
L'origine de l'origine a un nom : "Jimi hendrix"


Je suis assez d'accord avec ça .
Et tant qu'à poursuivre dans cette direction,on peut dire que la base de la musique rock en général,c le blues qui est lui même né dans les chants de cotton avec le chant des esclaves.Ce même chant tirant en parti ses sources de certaines traditions africaines,on peut en conclure que le hardcore(et toute la musique moderne) est né en Afrique!
Comment ça je m'éloigne? icon_mrgreen.gif

En tout cas Waco beau boulot,et vivement la suite :wink:

#17 Dr Funkenstein

Dr Funkenstein

    Critters

  • Members
  • 416 Messages :
  • Location:Into the Blue

Posté 27 January 2004 - 17:08 PM

C'est quand même un foutu hasard que je tombe sur ce sujet le jour avant d'aller chez mon disquaire préféré et de tomber sur ça :


J'en suis au deuxième morceau au moment ou je tape ces lignes, et d'entrée, c'est très très bon ! Les riffs sont lourds, accrocheurs, le rythme et la pulsation qui s'en dégagent sont à sauter partout...excellent !

#18 greg

greg

    Wookie

  • Members
  • 3316 Messages :
  • Location:Deep inside Tera Patrick

Posté 27 January 2004 - 19:14 PM



MINOR THREAT, les précurseurs du straight edge (enfin je crois!) et d'un son bien 80's !





Jerry A des POISON IDEA ! Nihilisme et un son énorme !

#19 greg

greg

    Wookie

  • Members
  • 3316 Messages :
  • Location:Deep inside Tera Patrick

Posté 27 January 2004 - 20:13 PM

Eeeeeeeeeh oui ! C'est encore moi icon_mrgreen.gif !

Je ne peux pas m'en empêcher mais dès qu'on parle hardcore je rapplique vitesse grand V!

J'aimerais juste qu'on arrête de parler de ces tocards de Sex Pistols et les autres punks des 70's, (je ne les citerai pas, on nous les rabâches à longueur de temps dès qu'on parle punk et on les connaît tous) mais que l'on se concentre sur le vrai sujet, c'est à dire le HARDCORE !

[img] http://www.theendofs...s/gitv_back.jpg
[img]

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le hardcore des 80's, procurez vous Get In The Van d'Henry Rollins, un bon bouquin, du moins dans sa première partie, sur ce que fut les débuts du hardcore US.



#20 Captain Cavern

Captain Cavern

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7953 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:In bed with Melissa auf der Maur

Posté 29 January 2004 - 17:02 PM

Youpi de la guitare qui sature, joie ! tongue.gif Alors le punk je connais pas trop, donc je ne dirais rien pour éviter d'être ridicule :oops: Sinon le hardcore ça j'adore ! tongue.gif Je ne me lancerais dans les comparaisons entre les différentes écoles vus que je ne m'y connais pas assez, je me contenterais de citer quelques groupes cultes en ce qui me concerne.

Pour commencer :



LE live ultime du meilleur groupe de hardcore en ce qui concerne, les dieux vivants de la scène. Sick of it all; Live in a dive.




C.d 4 titres monumental regroupant The dillinger escape plan, groupe hardcore-jazzo-punk, et Mike Patton, dieu vivant. Imaginez JOHN zorn se lancant dans le hardcore, ça devrait vous donnez une idée de la boucherie sonore et ultra technique qu'est ce c.d. The dillinger escape plan feat. Mike Patton; Irony is a dead scene.



Excellent album de Snapcase prouvant que le hardcore peut rester d'une intégrité totale tout en innovant. Snapcase; End transmission.

Excellent topic, je reviendrais surement tongue.gif
Science, progress, laws of hydraulics, laws of social dynamics, laws of this, that, and the other. No place for three-legged cyclops in the South Seas. No place for cucumber trees and oceans of wine. No place for me.




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)