Mad Movies: Radiostars - Romain Lévy (2012) - Mad Movies

Aller au contenu

  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Radiostars - Romain Lévy (2012) Good Morning la France

#16 L'utilisateur est hors-ligne   snake 

  • Grand ancien
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 358
  • Inscrit(e) : 05-octobre 02
  • Profil:Homme

Posté 19 avril 2012 - 18:10

Voir le messageMcClane, le 19 avril 2012 - 17:08 , dit :

Voir le messageChuck Apic, le 19 avril 2012 - 16:58 , dit :

Voir le messageMcClane, le 19 avril 2012 - 15:32 , dit :

Une vraie surprise, résolument à contre-courant d'une certaine production héxagonale qui aurait tôt fait, sur un sujet pareil, de basculer dans un populisme au propos fédérateur forcé. Lévy a le bon goût de gérer la dualité inhérente au genre (une dimension intimiste via les relations entre les animateurs, et une autre élargie avec leur répercussions sur leur auditeurs) via un scénar parfaitement charpenté, dont le choix d'une dynamique de groupe (réellement) évolutive confère à chacun des personnages une humanité qui ne force jamais la caricature.Bien joué (mention à Manu Payet, qui déploie vraiment un charisme impressionnant), bien réalisé (putain, un réal de comédie, en France, qui sort de Paname pour mettre les paysages provinciaux en valeur dans un beau scope, ben ça fait plaiz), malgré une tendance à ne faire dialoguer que sur une note trop utilitariste le groupe et leur public, le film révèle de plus un cinéaste doté d'un véritable regard sur la culture populaire (et la société française en général) lui permettant, à l'instar des américains, de jouer avec ses codes sans verser dans le sketch à grand-mère (Leonard De Vitry, priceless). Bref, une comédie française qui célèbre l'effort collectif tout en respectant les particularismes de chacun, par un réal qui est sorti de son arrondissement et qui transpose les problématiques des péloches cainris dans le patrimoine franco-camembert? Et qui fait rire ?

Vendu!

4,5/6


+1.

Et Pascal Demolon aurait du avoir une carrière extraordinaire.


Carrément (il déglinguait en ancien légionnaire légèrement secoué de la cafetière dans la saison 2 de Braquo).


Et en lieutenant de Tchéky Karyo dans le livre 6 de Kaamelott

#17 L'utilisateur est hors-ligne   Priape 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 035
  • Inscrit(e) : 10-juillet 10
  • Profil:Homme
  • Location:Lennox House

Posté 19 avril 2012 - 18:16

Et en drag queen défoncé dans tous les sens du terme dans Dobermann.

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Mccoy 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 955
  • Inscrit(e) : 12-novembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 19 avril 2012 - 20:23

Voir le messagePriape, le 19 avril 2012 - 18:16 , dit :

Et en drag queen défoncé dans tous les sens du terme dans Dobermann.

Rhooo putain c'était lui !!?? Enorme.
Image IPB

"I don't change my style for anybody. Pussies do that. "

#19 L'utilisateur est hors-ligne   profondo rosso 

  • Bluette Prof
  • Groupe : Members
  • Messages : 22 417
  • Inscrit(e) : 24-février 03
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 19 avril 2012 - 21:21

Bon c'est quand même un gros rendez-vous manqué alors que tout était là. Le pitch est super, les situations sont toujours bien amenées, les personnages sont intéressants et les seconds rôles un peu loufoques très inventifs entre le rouquin begue et le larbin. Clovis Cornillac en gros rustre attachant est génial, Manu Payet aussi et leur relations vraiment intéressantes avec un joli aboutissement sur le final. Le problème est vraiment dans l'éxécution où ça ne dépasse jamais le stade des intentions. Avec un pitch pareil il y a plus que matière à des situations extravagantes bien fun mais ça s'arrête toujours juste quand on va déborder dans un too much bienvenu et finalement on sourit plus qu'on ne vraiment rit aux éclats. L'ellipse sur la baston avec les beaufs rubgbymen est frustrant, le potentiel des invités régionaux est à peine esquissé (un best of de 40 degré à l'ombre est loufoque que tout le film c'est dire) et c'est pareil pour tout le reste qui ne va jamais assez loin et reste gentillet. Il faut attendre la moitié du film et le passage avec le rappeur pour un peu de vrai excès et là c'est l'acteur qui est juste trop mauvais (un Joey Starr on fire dans sa propre caricature il y avait de quoi être plié) et on verse encore dans le gentil même si la petite amie façon Diams est amusante. Donc ça reste à l'embryon du sympa alors que c'est mieux écrit que la très grande majorité de ce qu'on peut voir dans la comédie française actuelle. Un truc comme Bienvenue chez les ch'tis est décrié sur le forum mais pourtant on y trouve bien deux ou trois débordements inattendus et drôle quand on voit tout venir dans Radiostars qui sur le papier est bien meilleur (Tout ce qui brille dans un registre plus proche est carrément meilleur aussi). L'émotion marche malgré des persos loupés (l'acteur qui joue Ben est assez moyen) et des éléments pas assez exploités comme la complicité dans l'écriture et l'alchimie entre Payet et Ben. Dommage donc ça aurait pu être très bien pour le coup en voilà un qui mériterait un remake US. En fait c'est ça le problème, c'est presqu'aussi bien écrit qu'une bonne comédie US mais sans leur capacité d'mpro qui tire le film vers l'outrance alors qu'il y avait franchement matière. 3/6

#20 L'utilisateur est hors-ligne   LeMartien 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 114
  • Inscrit(e) : 07-décembre 06
  • Profil:Homme

Posté 02 mai 2012 - 01:10

ah non Leonard de Vitry est énorme, il met quand meme tout le monde d'accord quand il prend sa guitare ^^ on rigole au début mais comme le public on s'y attache.
Excellente comédie, intelligente touchante, bien écrite, bien dialoguée
5/6
Plus petite la sign, merci !

#21 L'utilisateur est hors-ligne   tsointsoin 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 125
  • Inscrit(e) : 13-mars 09
  • Location:Paris

Posté 02 mai 2012 - 09:29

J'ai souvent l'habitude d'être amère vis à vis des comédies française. Généralement elles sont taillés pour être populiste et ne sont pas vraiment drôle... J'ai encore des sueurs froides en repensant aux ch'tis. Et là... Bah c'est drôle ! Oui c'est drôle ! Je me suis vachement bien marré (Léo, excellent !!! J'adore aussi le mec qui l'accompagne). Les acteurs sont tous justes dans leur registre. Même Clovis que je ne considère pas comme un bon acteur est bluffant. Le rôle à été tailler sur mesure.

Dommage que les intrigues secondaires n'aient pas d'impact sur l'intrigue principale. Mais c'est un bon 4,5/6. Car c'est bon d'avoir une comédie rafraichissante qui évite les travers du genre. En ces temps où certains prônent l'individualisme, qu'il est bon de voir un film prôner son contraire.
Image IPB

Voir le messagetonton, le 21 février 2013 - 16:36 , dit :

Au jeu de la biscotte, Corvis est toujours content de perdre.

#22 L'utilisateur est hors-ligne   conanlebarbare 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 813
  • Inscrit(e) : 28-septembre 07

Posté 02 mai 2012 - 19:16

Voir le messageCooper, le 17 avril 2012 - 13:39 , dit :

(le rappeur US en tête...


Ah c'est marrant moi j'y ai vu une parodie à peine voilée de Booba :rolleyes:



"Et Pascal Demolon aurait du avoir une carrière extraordinaire."

Aprés Braquo et ce film je dis +1 !

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Ricardo Anton 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 827
  • Inscrit(e) : 17-mai 04
  • Location:Bruxelles

Posté 05 mai 2012 - 12:00

Moi, c'est l'actrice qui joue sa petite amie qui est énorme. elle le pourrit très fort, le mettant plus bas que terre, et lui n'a plus d'autre choix que de battre en retraite.

#24 L'utilisateur est hors-ligne   seward 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 147
  • Inscrit(e) : 04-décembre 05
  • Profil:Femme
  • Location:Paris

Posté 05 mai 2012 - 14:34

c'est ma scène préférée d'ailleurs. ça et la chaussette.

Une bonne surprise, dont je n'attendais vraiment rien.

Demolon président!
Le grand public il a qu'à se sortir les doigts du cul (Corvis)

#25 L'utilisateur est hors-ligne   Bruttenholm 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 051
  • Inscrit(e) : 10-juin 05

Posté 06 mai 2012 - 08:37

Je retiendrai un peu les mêmes défauts que prof'... Il y a une vraie bonne écriture des personnages mais tout aurait pu être un peu plus creusé... Qu'on ne sache pas vraiment pourquoi l'émission était n°1 (avec des animateurs qui ne font pas de vannes et invitent des fauconniers ?) ni vraiment pourquoi elle remonte, qu'on ne voit pas Manu Payet prendre de l'ampleur dans l'émission ou Ben prendre confiance en lui etc. La dynamique du groupe reste esquissée trop légèrement, avec des scènes jalons (la colère de Cyril, de "Smiters"...) qui n'influent jamais vraiment sur la suite des évènements. Bref, j'ai un peu l'impression que la peur d'ennuyer, la peur d'être chiant ou pontifiant a un peu trop freiné les ardeurs alors qu'il y avait matière à faire quelque chose de plus dense (ce que cherche à faire Apatow vers lequel lorgne Romain Lévy).

#26 L'utilisateur est hors-ligne   Bruttenholm 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 9 051
  • Inscrit(e) : 10-juin 05

Posté 06 mai 2012 - 11:10

Et sinon, fin du suspense : le chauffeur est
Spoiler


#27 L'utilisateur est hors-ligne   Rev3ngZ 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 008
  • Inscrit(e) : 30-juin 03
  • Location:Paris

Posté 08 mai 2012 - 00:51

4/6

J'y suis allé sur les bons échos à droite à gauche, et c'est effectivement assez réussi :)
The Thin Red Line

#28 L'utilisateur est hors-ligne   dmonteil 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 060
  • Inscrit(e) : 22-septembre 02
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la ville à la 3D imposée...

Posté 09 septembre 2012 - 10:54

Petit up parce que ça sort en blu ray et dvd cette semaine, et parce que Mccoy speaks the truth (lui et quelques autres hein).
De la comédie qui fait rire, déjà, c'est assez énorme (et pas qu'en France d'ailleurs), mais en plus avec un format "filmdepotefeelgoodmovie" qui lorgne sur Cameron Crowe / Judd Appatow, avec des persos bien écrits et bien campés, c'est cadeau.

Entre CloClo et celui là, le cinéma français me fait plaisir.

#29 L'utilisateur est hors-ligne   GrayWU 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 695
  • Inscrit(e) : 31-janvier 09

Posté 09 septembre 2012 - 11:33

C'est vrai que c'est un petit film cool Radiostars.
Ca dépasse jamais ce pourquoi c'est fait : une comédie drôle avec des bons personnages. Payet ca a été la révélation pour moi, je l'avais jamais vu nul part et là il s'impose par une forme de charisme qui attire direct la sympathie du spectateur (le moment où il fait la chronique à la place de Ben est très beau). Là où le film est bon c'est dans la retranscription de l'univers de la radio, tous les lives sonnent vraiment justes, à tel point qu'on se demande où est la frontière entre écriture/impro. Le seul petit truc qui m'a gonflé c'est Cornillac. Pas lui comme acteur mais plus son rôle, une boule de nerf toujours dans l'excés (on pourra dire que justement le rôle est bien joué mais au bout d'un moment il m'a gavé).
En bref, difficile d'attaquer le film parce qu'il ne se prend pas pour ce quoi il n'est pas fait. Il y a de la vanne, du rythme, des seconds rôles qui font la taf et une bonne humeur communicative. Du coup tu termines le film avec la banane.
4/6
Image IPB

#30 L'utilisateur est hors-ligne   Imak 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 118
  • Inscrit(e) : 16-janvier 08

Posté 10 septembre 2012 - 05:01

Voir le messagedmonteil, le 09 septembre 2012 - 10:54 , dit :

Entre CloClo et celui là, le cinéma français me fait plaisir.


Tout pareil, vu ces deux derniers films en peu de temps, et deux très bonnes surprises.

Concernant Radiostars, j'ai vu un interview sur CineCinema la semaine derniere, avec toute l'équipe du film et ça m'a tenté. J'ai eu raison de m'y attardé. J'ai pas mal remarqué que la plupart d'entre vous ne trouvaient pas Cornillac à leur gout (pour ses autres films hein, pas celui là). Pour ma part, c'est un acteur que j'aime beaucoup, et il confirme, encore, avec ce role, dur mais attachant. Le reste du cast est lui aussi bien à la hauteur, Payet gagne des points. Seul bémol, l'acteur qui joue Ben est, lui, pas vraiment convainquant. (Suis-je le seul à trouver qu'il ressemble vachement à Jim Levenstein?!).
De bonnes vannes dans l'ensemble, qui ne passe jamais la barre du "lourdingue"; de beaux plans de notre belle Province, un rythme parfaitement géré et une bonne bande son.

Quand meme une déception au niveau du manque de profondeur de "l'histoire des personnages", je rejoins Bruttenholm là dessus, avec des personnages creusés, mais clairement pas assez influents sur l'histoire. Et puis une fin trop cernée à mon gout, sans prise de risque.

Quoiqu'il en soit, le futur de la comédie française devrait clairement prendre exemple sur Radiostars.

4/6
Make my day.

Partager ce sujet :


  • (3 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)