Aller au contenu


Photo

Radiostars - Romain Lévy (2012)


  • Please log in to reply
35 réponses sur ce sujet

#21 tsointsoin

tsointsoin

    Wookie

  • Members
  • 3177 Messages :
  • Location:Paris

Posté 02 May 2012 - 08:29 AM

J'ai souvent l'habitude d'être amère vis à vis des comédies française. Généralement elles sont taillés pour être populiste et ne sont pas vraiment drôle... J'ai encore des sueurs froides en repensant aux ch'tis. Et là... Bah c'est drôle ! Oui c'est drôle ! Je me suis vachement bien marré (Léo, excellent !!! J'adore aussi le mec qui l'accompagne). Les acteurs sont tous justes dans leur registre. Même Clovis que je ne considère pas comme un bon acteur est bluffant. Le rôle à été tailler sur mesure.

Dommage que les intrigues secondaires n'aient pas d'impact sur l'intrigue principale. Mais c'est un bon 4,5/6. Car c'est bon d'avoir une comédie rafraichissante qui évite les travers du genre. En ces temps où certains prônent l'individualisme, qu'il est bon de voir un film prôner son contraire.

Pouet


#22 conanlebarbare

conanlebarbare

    Leprechaun

  • Members
  • 875 Messages :

Posté 02 May 2012 - 18:16 PM

(le rappeur US en tête...


Ah c'est marrant moi j'y ai vu une parodie à peine voilée de Booba :rolleyes:



"Et Pascal Demolon aurait du avoir une carrière extraordinaire."

Aprés Braquo et ce film je dis +1 !
http://hellogeekette.com/

#23 Ricardo Anton

Ricardo Anton

    Leprechaun

  • Members
  • 838 Messages :
  • Location:Bruxelles

Posté 05 May 2012 - 11:00 AM

Moi, c'est l'actrice qui joue sa petite amie qui est énorme. elle le pourrit très fort, le mettant plus bas que terre, et lui n'a plus d'autre choix que de battre en retraite.

#24 seward

seward

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4147 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Paris

Posté 05 May 2012 - 13:34 PM

c'est ma scène préférée d'ailleurs. ça et la chaussette.

Une bonne surprise, dont je n'attendais vraiment rien.

Demolon président!
Le grand public il a qu'à se sortir les doigts du cul (Corvis)

#25 Bruttenholm

Bruttenholm

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9260 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 May 2012 - 07:37 AM

Je retiendrai un peu les mêmes défauts que prof'... Il y a une vraie bonne écriture des personnages mais tout aurait pu être un peu plus creusé... Qu'on ne sache pas vraiment pourquoi l'émission était n°1 (avec des animateurs qui ne font pas de vannes et invitent des fauconniers ?) ni vraiment pourquoi elle remonte, qu'on ne voit pas Manu Payet prendre de l'ampleur dans l'émission ou Ben prendre confiance en lui etc. La dynamique du groupe reste esquissée trop légèrement, avec des scènes jalons (la colère de Cyril, de "Smiters"...) qui n'influent jamais vraiment sur la suite des évènements. Bref, j'ai un peu l'impression que la peur d'ennuyer, la peur d'être chiant ou pontifiant a un peu trop freiné les ardeurs alors qu'il y avait matière à faire quelque chose de plus dense (ce que cherche à faire Apatow vers lequel lorgne Romain Lévy).

#26 Bruttenholm

Bruttenholm

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9260 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 May 2012 - 10:10 AM

Et sinon, fin du suspense : le chauffeur est
Spoiler


#27 Rev3ngZ

Rev3ngZ

    Gremlins

  • Members
  • 1019 Messages :
  • Location:Paris

Posté 07 May 2012 - 23:51 PM

4/6

J'y suis allé sur les bons échos à droite à gauche, et c'est effectivement assez réussi :)
The Thin Red Line

#28 dmonteil

dmonteil

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4065 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la ville à la 3D imposée...

Posté 09 September 2012 - 09:54 AM

Petit up parce que ça sort en blu ray et dvd cette semaine, et parce que Mccoy speaks the truth (lui et quelques autres hein).
De la comédie qui fait rire, déjà, c'est assez énorme (et pas qu'en France d'ailleurs), mais en plus avec un format "filmdepotefeelgoodmovie" qui lorgne sur Cameron Crowe / Judd Appatow, avec des persos bien écrits et bien campés, c'est cadeau.

Entre CloClo et celui là, le cinéma français me fait plaisir.

LtwsWq.png


#29 GrayWU

GrayWU

    Gremlins

  • Members
  • 1702 Messages :

Posté 09 September 2012 - 10:33 AM

C'est vrai que c'est un petit film cool Radiostars.
Ca dépasse jamais ce pourquoi c'est fait : une comédie drôle avec des bons personnages. Payet ca a été la révélation pour moi, je l'avais jamais vu nul part et là il s'impose par une forme de charisme qui attire direct la sympathie du spectateur (le moment où il fait la chronique à la place de Ben est très beau). Là où le film est bon c'est dans la retranscription de l'univers de la radio, tous les lives sonnent vraiment justes, à tel point qu'on se demande où est la frontière entre écriture/impro. Le seul petit truc qui m'a gonflé c'est Cornillac. Pas lui comme acteur mais plus son rôle, une boule de nerf toujours dans l'excés (on pourra dire que justement le rôle est bien joué mais au bout d'un moment il m'a gavé).
En bref, difficile d'attaquer le film parce qu'il ne se prend pas pour ce quoi il n'est pas fait. Il y a de la vanne, du rythme, des seconds rôles qui font la taf et une bonne humeur communicative. Du coup tu termines le film avec la banane.
4/6
Image IPB

#30 Imak

Imak

    Ghoulies

  • Members
  • 118 Messages :

Posté 10 September 2012 - 04:01 AM

Entre CloClo et celui là, le cinéma français me fait plaisir.


Tout pareil, vu ces deux derniers films en peu de temps, et deux très bonnes surprises.

Concernant Radiostars, j'ai vu un interview sur CineCinema la semaine derniere, avec toute l'équipe du film et ça m'a tenté. J'ai eu raison de m'y attardé. J'ai pas mal remarqué que la plupart d'entre vous ne trouvaient pas Cornillac à leur gout (pour ses autres films hein, pas celui là). Pour ma part, c'est un acteur que j'aime beaucoup, et il confirme, encore, avec ce role, dur mais attachant. Le reste du cast est lui aussi bien à la hauteur, Payet gagne des points. Seul bémol, l'acteur qui joue Ben est, lui, pas vraiment convainquant. (Suis-je le seul à trouver qu'il ressemble vachement à Jim Levenstein?!).
De bonnes vannes dans l'ensemble, qui ne passe jamais la barre du "lourdingue"; de beaux plans de notre belle Province, un rythme parfaitement géré et une bonne bande son.

Quand meme une déception au niveau du manque de profondeur de "l'histoire des personnages", je rejoins Bruttenholm là dessus, avec des personnages creusés, mais clairement pas assez influents sur l'histoire. Et puis une fin trop cernée à mon gout, sans prise de risque.

Quoiqu'il en soit, le futur de la comédie française devrait clairement prendre exemple sur Radiostars.

4/6
Make my day.

#31 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3151 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 10 September 2012 - 12:01 PM

Une comédie française bien écrite, qui donne le sourire ? Avec des personnages attachants ? Réalisé par le scénariste de Cyprien ? Avec les insupportables Clovis Cornillac, Manu Payet et Jacky Ido, l'homme qui a repoussé les limites de la nullité dans Inglourious Basterds ? Aussi surprenant que tout ceci puisse paraître, ce film existe et porte le titre de Radiostars. Derrière son sujet anticinématographique au possible, le quotidien d'une émission de radio estivale, ce long-métrage se rapproche plus du road movie et du film de potes. Moi qui n'avais pas apprécié de comédies françaises depuis au moins quinze ans (depuis Quatre garçons pleins d'avenir, rien que ça) j'ai passé un bon moment et même si les sourires ont été plus fréquents que les rires, hormis pendant les scènes de Jacky Ido en caricature de rappeur, inutile de faire la fine bouche devant ces quatre-vingt-dix agréables minutes : si vous avez besoin de décompresser devant un film, mettez celui-ci au menu du soir.

Note : 4/6



#32 Paullux

Paullux

    J'adore les suppos

  • Members
  • 5424 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 10 September 2012 - 12:08 PM

Jacky Ido il est nul à pleurer du caca dans le Tarentino mais dans ce film ça allait quand même.
Image IPB

#33 Mccoy

Mccoy

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 10094 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 10 September 2012 - 12:52 PM

Jacky Ido, c'est le renoi dans le Tarantino qui arrive à être nul avec 3 lignes de dialogues??
Lui c'est Léonard de Vitry ?? Hé bé…


"Ca vous fais des semaines très chargées en fait" :mrgreen:

Sinon content de voir que le film plait dans le coin.
Image IPB

"I don't change my style for anybody. Pussies do that. "

#34 Paullux

Paullux

    J'adore les suppos

  • Members
  • 5424 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 10 September 2012 - 13:07 PM

Oui oui c'est le Marcel qui éclipserait presque la nullité de Mélanie Laurent dans la French team.
Alors que là son personnage m'a fait marrer.
Image IPB

#35 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12890 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 12 September 2012 - 15:24 PM

Durant la première heure, je me disais que c'était pas mal, voire très bon par moments. Malheureusement sur la dernière demi-heure le récit et l'inspiration des scénaristes s’essoufflent (grosso modo à partir de l'apparition du rappeur). Les ressorts comiques et "dramatiques" usent de bonnes grosses ficelles. Propos vulgaires et engueulades de trop, avec une fin bien démago (à la limite, c'est normal: un classique dans les comédies impertinentes). Donc du coup, ça fonctionne moins bien !

Dommage.

3,5/6

#36 Elrohir

Elrohir

    Georges Marchais

  • Members
  • 5306 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Lugdunum

Posté 25 September 2012 - 12:00 PM

Assez sympathique ce Radiostars, mais qui m'a tout de même laissé un avis assez nuancé. Ca joue très bien (Cornillac en tête, c'est dire), c'est très bien rythmé, et le film reste assez original dans son traitement pour être plaisant à regarder. Le problème, c'est que ça pourrait souvent aller plus loin, mais ça n'y va jamais. On n'en saura jamais vraiment plus sur cette fameuse radio numéro 1, et y'a également un problème au niveau des personnages. S'ils existent tous, ils manquent un peu de développement, et d'un background. Ils sont tous super intéressants, mais peut-être trop pour que l'on puisse se contenter de leur traitement. A vrai dire, si chacun a sa petite scène lui permettant d'exister (le coup des canettes pour le bègue, les pompes pour l'autre, la crise de nerf pour celui qui se fait appeler Smiters), seul le personnage d'Arnold est parfaitement écrit à mes yeux. Avec une seule scène (celle où il pète un câble face à parent après avoir discuté avec son fils), le personnage est complètement situé. Pas besoin de plus, contrairement aux autres, où leur traitement semble un poil artificiel. Un peu de mal avec le perso de Ben, qui se fait littéralement bouffer par le reste du cast, alors qu'il reste l'un des personnages principaux (à vrai dire, l'histoire démarre de son point de vue).

Y'a aussi une scène qui m'a fait tiquer :
Spoiler


Mais c'est peut-être parce que globalement j'ai bien aimé que j'émets pas mal de réserves, parce que sinon c'est frais et drôle. 4/6
I stole your home, it's not where you belong, know what I mean




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)