Aller au contenu


Photo

Diane Lane


  • Please log in to reply
5 réponses sur ce sujet

#1 molasar

molasar

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4478 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:EVREUX en Normandie,à 1h00 de Paname...

Posté 11 March 2012 - 18:56 PM

Histoire de se réchauffer un peu en fin de week end, topic carrière consacré à la talentueuse Diane Lane, révélée par Francis Ford Coppola et anciennement compagne de notre Totof national!
Beaucoup de charme pour une actrice un brin mésestimée...



Image IPB

Image IPB

Côté bio...:


Diane Lane, née le 22 janvier 1965 à New York, est une actrice américaine.
Diane Lane est la fille de Colleen Farrington (une chanteuse de night-club et aussi une ancienne mannequin de Playboy aussi connue sous le nom de Colleen Price) et de Burton Eugene Lane qui fut conducteur de taxi[1]. La grand-mère maternelle de Diane Lane (Agnes Scott) était une pasteur protestante (Pentecôtisme). Diane Lane fut influencée par la mise en scène de celle-ci lors de ses sermons. Lane fut élevée par son père après le divorce de ses parents alors qu'elle était encore très jeune.

Diane Lane commença sa carrière artistique professionnelle à l'âge de 6 ans au théâtre expérimental La Mama Experimental Theatre à New York, où elle participa aux productions Medea et The Cherry Orchard
À 13 ans, elle joua dans son premier film avec l'acteur Laurence Olivier dans A Little Romance. À 14 ans, elle fit la couverture du magazine Time.

Elle réussit la transition entre sa carrière enfantine et sa carrière d'adulte. Elle participa ainsi aux films plébiscités The Outsiders et Rumble Fish. Les deux films suivants qui auraient pu la catapulter au statut de star ne percèrent pas au box-office (Streets of Fire et Cotton Club).

Ce n'est qu'en 1989 qu'elle fut acclamée dans la série de télévision Lonesome Dove. En 1991, l'actrice partagea l'affiche aux côtés de son mari de l'époque Christophe Lambert et Daniel Baldwin dans le film Face à face (knight moves) . Elle fut mise en nomination en 1999 pour son rôle dans A Walk on the Moon où elle joua avec Viggo Mortensen.

En 2002, Diane Lane fut mise en nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice pour sa performance dans le film Infidèle et elle fut honorée pour ce film par la société nationale des critiques de films. Elle participa ensuite au film Under the Tuscan Sun (2003), basé sur le livre de Frances Mayes.


Côté people...:

Diane Lane fréquenta la star de rock Jon Bon Jovi dans les années 80 et elle se maria avec l'acteur Christophe Lambert en 1988 avant de divorcer en 1994. Elle eut de ce mariage une fille du nom de Eleanor Jasmine Lambert, née le 5 septembre 1993.

Diane Lane se remaria avec l'acteur Josh Brolin le 14 août 2004. Le 20 décembre de la même année, elle appela la police suite à une altercation avec lui et celui-ci fut interpellé. Diane Lane ne porta pas plainte et le porte-parole du couple parla d'un malentendu.




FILMOGRAPHIE:


1979 : I love you, je t'aime (A Little Romance) de George Roy Hill : Lauren King
1980 : Cattle Annie and Little Britches de Lamont Johnson : Jenny
1980 : Touched by Love de Gus Trikonis : Karen
1980 : Great Performances (série télévisée, 1 épisode, Summer) de Dezsö Magyar : Charity Royall
1981 : Child Bride of Short Creek (téléfilm) de Robert Michael Lewis : Jessica Rae Jacob
1982 : National Lampoon's Movie Madness de Bob Giraldi et Henry Jaglom : Liza
1982 : Ladies and Gentlemen, The Fabulous Stains de Lou Adler
1982 : Six Pack de Daniel Petrie : Breezy
1982 : Miss All-American Beauty (téléfilm) de Gus Trikonis : Sally Butterfield
1983 : Rusty James (Rumble Fish) de Francis Ford Coppola : Patty
1983 : Outsiders de Francis Ford Coppola : Sherri Valance
1984 : Les Rues de feu (Streets of Fire) de Walter Hill : Ellen Aim
1984 : Cotton Club (The Cotton Club) de Francis Ford Coppola : Vera Cicero
1987 : Lady Beware, de Karen Arthur : Katya Yamo
1987 : La Gagne (The Big Town) de Ben Bolt et Harold Becker : Lorry Dane
1988 : Love Dream de Charles Finch : China
1989 : Lonesome Dove (télésuite) de Simon Wincer : Lorena Wood
1990 : Vital Signs de Nicholas Silver : Gina Wyler
1990 : Descending Angel de Jeremy Kagan (téléfilm) : Irina Stroia
1992 : My New Gun de Stacy Cochran : Debbie Bender
1992 : Chaplin de Richard Attenborough : Paulette Goddard
1992 : Face à face (Knight Moves) de Carl Schenkel : Kathy Sheppard
1992 : Rakuyô de Rou Tomono : Cho Renko
1993 : Indian Summer de Mike Binder : Beth Warden / Clair Everett (flashback)
1993 : Fallen Angels (série TV, 1 épisode) : Bernette Stone
1994 : Oldest Living Confederate Widow Tells All (téléfilm) de Ken Cameron : Lucy Honicut Marsden
1995 : Wild Bill de Walter Hill : Susannah Moore
1995 : Un tramway nommé Désir de Glenn Jordan (téléfilm): Stella
1995 : Judge Dredd de Danny Cannon : Judge Hershey
1996 : Mad Dogs (Mad Dogs Time) de Larry Bishop : Grace Everly
1996 : Jack de Francis Ford Coppola : Karen Powell
1997 : The Only Thrill de Peter Masterson : Katherine Fitzsimmons
1997 : Meurtre à la Maison Blanche (Murder at 1600) de Dwight H. Little : Agent Nina Chance
1998 : Gunshy de Jeff Celentano : Melissa
1998 : Grace & Glorie (téléfilm) de Arthur Allan Seidelman : Gloria
1999 : Le Choix d'une vie (A Walk on the Moon) de Tony Goldwyn : Pearl Kantrowitz
2000 : En pleine tempête (The Perfect Storm) de Wolfgang Petersen : Christina Cotter
2000 : The Virginian (téléfilm) de Bill Pullman : Molly Stark
2000 : Mon chien Skip (My Dog Skip) de Jay Russell : Ellen Morris
2001 : La Prison de verre (The Glass House) de Daniel Sackheim : Erin Glass
2001 : Hardball de Brian Robbins : Elizabeth Wilkes
2002 : Infidèle (Unfaithful) de Adrian Lyne : Connie Summer
2003 : Sous le soleil de Toscane (Under the Tuscan Sun) d'Audrey Wells : Frances
2005 : Fierce People de Griffin Dunne : Liz Earl
2005 : La Main au collier (Must Love Dogs) de Gary David Goldberg : Sarah Nolan
2006 : Hollywoodland d'Allen Coulter : Toni Mannix
2008 : Jumper de Doug Liman : Mary Rice
2008 : Intraçable (Untraceable) de Gregory Hoblit : Jennifer Marsh
2008 : Nights in Rodanthe (Le temps d'un ouragan) de George C. Wolfe : Adrianne Willis
2009 : Killshot de John Madden : Carmen Colson
2010 : Secretariat de Randall Wallace : Penny Chenery
2012 : Superman: Man of Steel de Zack Snyder : Martha Kent
2013 : Jumper 2 de Doug Liman

#2 molasar

molasar

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4478 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:EVREUX en Normandie,à 1h00 de Paname...

Posté 11 March 2012 - 19:01 PM

Dans sa filmo j'aime bien le gialloesque "Face à face" où elle partage l'affiche avec Christophe Lambert, "Outsiders", "Infidèle" d'Adrian Lyne et même le rafraichissant "Sous le soleil de Toscane"..."Intraçable", "La gagne" et "Lady beware" sont également sympathiques, par contre "Love dream" avec son ex est une belle cata!
J'aimerais bien voir "A little romance" de George Roy Hill, "Gun Shy" avec le grand William Petersen et "Kill Shot" où elle joue aux côté de l'autre icône 80's Mickey Rourke.

#3 Kissoon

Kissoon

    Quoi de neuf doc ?

  • The Devil's Rejects
  • 7420 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avignon

Posté 11 March 2012 - 20:51 PM

Mouais bof ...
Elle est jolie Diane Lane, et je ne peux pas dire qu'elle joue mal. Le hic c'est que je ne l'ai jamais trouvée bonne actrice non plus. Pas de rôle vraiment marquant (faut dire que sa filmo est loin de ne comporter que des chef d'oeuvres), pas de scènes qui m'ont réellement marqué, et pourtant j'ai vu un paquet de ses films.
Une actrice lambda niveau talent et filmo, qui se distingue par son joli minois.
"Je modère plus rien ici, ranafout" (OrsonZ, modo)

#4 Ho c Anne*

Ho c Anne*
  • Guests

Posté 11 March 2012 - 22:53 PM

Pas de rôle vraiment marquant


Pour ma part, Diane Lane = Cherry Valance dans "Outsiders". Elle a un second rôle qui m'a beaucoup marqué dans ce film...

#5 darkcowboy

darkcowboy

    Surmoi

  • Members
  • 9777 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 12 March 2012 - 01:22 AM

2013 : Jumper 2 de Doug Liman

Gné ? C'est vraiment encore en projet ça ?
Ah non, mais parce que oui, j'aimerais bien le voir, moi, j'ai bien aimé le 1. Et je sais que tout le monde, y compris Kristen Stewart, a signé pour un 2, mais on était plutôt sans nouvelles...
Posted Image

#6 profondo rosso

profondo rosso

    Bluette Prof

  • Members
  • 22546 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:region parisienne

Posté 03 April 2012 - 01:57 AM

I Love You, je t'aime de George Roy Hill (1979)

Image IPB

Deux adolescents surdoués, séparés par leur milieu d'origine, elle est fille de diplomate, lui fils de chauffeur, mais rapprochés par leurs passions communes, vivent une belle histoire d'amour à Venise auprès d'un vieil aventurier.

George Roy Hill signait un petit bijou de romance adolescente avec ce A Little Romance qui marqua les débuts à l'écran d'une toute jeune Diane Lane. Le film adapte le roman à succès E=mc2 mon amour de Patrick Cauvin, paru deux ans auparavant. George Roy Hill, tombé sous le charme du livre décidait donc de mettre son éclectique talent au service de cette jolie histoire d'amour. C'est sur scène qu'il repère Diane Lane où elle a fait ses premiers pas d'actrice dès l'âge de six ans tandis que le jeune Thelonious Bernard est lui est total novice. Face à ce couple de héros inexpérimenté, Hill place un solide casting d'acteur confirmé avec Arthur Hill, Broderick Crawford, Sally Kellerman et bien évidemment le grand Laurence Olivier en mentor farfelu (on entraperçoit même Dominique Lavanant en institutrice).

Image IPB

L'histoire conte une rencontre improbable entre deux adolescents que tout sépare. Lauren (Diane Lane) est la fille d'un diplomate américain installé à Paris tandis que Daniel (Thelonious Bernard) est lui issu d'un milieu plus modeste avec un père chauffeur et vit en banlieue. Leurs chemins se croisent par le plus grand des hasards lorsque Daniel en visite scolaire tombe sur Lauren s'ennuyant sur le tournage du film du nouvel amant de sa mère. Dès lors ils ne se quitteront plus, s'étant reconnu dans leur solitude et découvrant qu'une même curiosité les anime. Tous deux sont des surdoués affirmés (elle) ou qui s'ignore (lui), Lauren étant déjà adepte lectures philosophique d'Heidegger tandis que Daniel a appris à parler couramment anglais au cours de sa cinéphilie dévorante et sa passion pour le cinéma américain et Robert Redford en particulier. Isolés de leur camarade leur facultés supérieures, ils vont donc vivre une passion précoce et touchante. George Roy Hill filme avec une justesse de ton idéale cette fragile romance, bien équilibrée entre candeur des premiers émois (le baiser sur le quai de métro) et loufoquerie qui permet de toujours échapper à la mièvrerie. Nos adolescents n'en reste ainsi pas moins des jeunes de leur âges avec déjà la curiosité pour le sexe, entre le meilleur ami de Daniel obsédé par les grosses poitrines, où ce dernier dépité d'avoir été recalé des Trois Jours du Condor qui emmène sa belle choquée voir en porno en douce et elle-même se vantant auprès d'une camarade de ses ébats enflammés avec son beau français. Diane Lane est bien jolie et très attachante tandis que Thelonious Bernard témoigne d'un charisme certain et d'une belle fougue.

Image IPB

Le film est relancé à mi-parcours avec la séparation imminente due au retour du père de Lauren aux Etats-Unis. Leur temps étant désormais compté, les deux jeunes tourtereaux vont sceller leur amour en réalisant la légende que leur a compté le vieil affabulateur joué par Laurence Olivier. S'ils s'embrassent sous le Pont des Soupirs à Venise au coucher de soleil au tintement des cloches, ils s'aimeront pour toujours. On aura ainsi notre lot de rebondissements pour préparer l'impossible voyage jusqu'à Venise puis une fois en Italie une folle course-poursuite où nos héros échapperont à tous les obstacles pour réaliser leur rêve. L'ensemble prend un merveilleux tour enlevé à travers de d'amusantes péripéties filmés avec grâce par Hill comme cette belle course à vélo dans Vérone où s'immiscent le couple. Laurence Olivier qui accompagne les enfants offre une épatante prestation avec ce personnage lunaire et gouailleur et véritable mentor encombrant du couple. C'est lui qui ranime la flamme dans un des plus beaux moments du film où la légende remise en doute il incite Lauren et Daniel de créer la leur et d'aller jusqu'au bout de l'aventure.

Image IPB

Le montage alterné entre sa mine bienveillante et le couple s'adonnant à un baiser fougueux et maladroit sous une Venise au crépuscule est un pur moment de grâce porté par la divine musique de Georges Delerue (récompensée d'un Oscar).. Il en va de même pour le poignant adieu final où on est aussi triste que Daniel et Lauren de les abandonner. Une belle fin ouverte qui laisse la porte ouverte à tous les fantasmes pour des retrouvailles futures qui n'auront lieu que sur papier quand Patrick Cauvin décidera en 1999 de donner une suite à son roman (chose qu'il s'était longtemps interdit de faire mais la nostalgie l'emporta) avec Pythagore, je t'adore. Le film recevra un accueil critique favorable et de nombreuses récompenses notamment pour Diane Lane dont la carrière était lancée pour de bon alors que ce sera quasi l'unique rôle de Thelonious Bernard qui abandonnera le métier par la suite. Un beau moment. 5/6




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)