Mad Movies: James McAvoy - Mad Movies

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

James McAvoy

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Kissoon 

  • Quoi de neuf doc ?
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 6 867
  • Inscrit(e) : 04-mars 09
  • Profil:Homme
  • Location:Avignon

Posté 07 mars 2012 - 12:18

Image IPB


James Andrew McAvoy
est un acteur Ecossais, né à Glasgow le 21 avril 1979. Il est marié à l'actrice Anne-Marie Duff, et ils ont un enfant.

Ses parents divorcent alors qu'il n'avait que 7 ans, et il a été élevé en partie par ses grands-parents. Durant l'adolescence il s'est intéressé à la religion, au point d'avoir songé un temps à être missionnaire, mais une rencontre à son école avec l'acteur David Hayman lui donne l'envie de jouer. Hayman lui offrira son premier rôle dans "The Near Room" (1995), et après cela McAvoy se tournera vers le théâtre, sans toutefois penser à faire carrière.

Par la suite il rentrera à la Royal Scottish Academy of Music and Drama, d'où il sortira diplômé en 2000. Suite à cela il s'installera à Londres, et enchaînera les petits rôles pour la télévision et le cinéma. C'est en 2004 qu'il se fait réellement connaître, grâce à la série britannique "Shameless" (il y rencontrera sa future femme), avant que plusieurs rôles au cinéma ne fassent s'envoler sa carrière ...



J'adore James McAvoy, à mes yeux l'un des plus brillants acteurs de sa génération (par son jeu c'est un peu le pendant masculin de Kate Winslet, amha).
Il est pas très grand* le James, il n'a pas non plus le profil du beau gosse Hollywoodien. Mais bordel quel charisme ! Et quelle puissance ! C'est simple, c'est l'un des rares acteurs qui me semblent capables de TOUT jouer, et qui donnent par moments le sentiment de "vibrer" à l'écran. Une intensité de jeu qui donne de l'épaisseur à des personnages parfois mal écrits, pour ne pas dire vides (ex: le Xavier du dernier "X-Men"), et qui lui permet de donner la réplique d'égal à égal à d'immenses acteurs (Fassbender, Bacon, Freeman, Whitaker ...etc).

McAvoy je l'ai découvert dans "Orgueil et Préjugés" (2005) de Joe Wright, où il n'avait qu'un petit rôle. Mais c'est dans le très beau "Reviens-moi" ("Atonement" - 2007), toujours de Joe Wright, que son talent m'a sauté aux yeux. Un jeu époustouflant d'intensité qui éclipse celui des autres acteurs (ce qui rend son couple à l'écran avec Keira Knightley un peu déséquilibré). Le James bouffe l'écran à chaque fois qu'il est là, mélange de puissance physique (c'est étonnant) et de pulsions à peine retenues, et donne chair à un Robbie très complexe.

J'ai vu ensuite "Le Dernier Roi d'Ecosse", sorti l'année précédente (2006), et il y est époustouflant à côté d'un Forest Whitaker pourtant monstrueux en Idi Amin Dada. La preuve que même face à des acteurs immenses le gars peut faire exister ses personnages.

Puis vint "Wanted", de Bekmambetov. Aaaaaaah "Wanted" ...
J'ai déjà dit tout le bien que je pensais du film de Timur, comic-movie pas mal conspué sur le forum. Si je ne chercherais à convaincre personne des qualités du bousin, j'insiste par contre pour vanter la performance géniale de McAvoy. Il réussit l'exploit de faire évoluer son personnage en restant toujours crédible, passant d'un p'tit gars mal dans sa peau à un super tueur aux capacités "fantastiques", une évolution lente et douloureuse** Image IPB , palpable tout le long. Le genre de trucs qui a été essayé cent fois et qui est en général bâclé sur dix minutes, devient ici le nerf même du film. Comme pour le futur "X-Men" c'est bel et bien la composition de McAvoy qui donne tant d'épaisseur et de subtilité à son personnage, loin d'être fait d'un seul bloc, et loin d'être tout blanc tout noir.

Après ça, le James il peut tout jouer.
Ce fan de SF, de "Star Trek" et de "Battlestar Galactica" n'a pas du hésiter longtemps à accepter le rôle du Professeur Xavier dans le reboot de "X-Men" réalisé par Vaughn en 2011. Un Xavier jeune, chevelu et debout sur ses jambes, c'était casse-gueule ... surtout que le film était pensé pour faire la part belle au personnage de Erik/Magneto. Sur le papier, le personnage est presque vide, avant tout défini par sa fonction et son amitié avec Erik. Et pourtant, alors même qu'il a des bêtes d'acteur en face de lui, il donne une épaisseur et une ambiguïté rares à son Xavier, largement le personnage le plus complexe du film (il est à la fois bon mais manipulateur, séducteur mais plein de doutes, positif mais naïf ...etc). Un gars qui peut tout jouer, je vous dis !


Aujourd'hui âgé de bientôt 32 ans, James McAvoy a le gros de sa carrière devant lui. Je le vois bien alterner les rôles dans des films dits "d'auteur", comme dans les films de Wright, et les films plus mainstream pour lesquels il semble avoir une vraie affection. En tous cas je vais continuer à suivre sa carrière, et j'attend le prochain Dany Boyle ("Trance" - 2013), dans lequel il jouera, avec une réelle impatience.



PS: il a joué aussi un petit rôle dans le premier "Narnia", un petit rôle mais avec de grandes oreilles :)

* 1m70 quand-même, mais comme il joue souvent avec des plus grands que lui, il semble faire moins que ça Image IPB
** il s'est d'ailleurs blessé deux fois sur le tournage.


Image IPB
"Je modère plus rien ici, ranafout" (OrsonZ, modo)

#2 L'utilisateur est hors-ligne   tsointsoin 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 912
  • Inscrit(e) : 13-mars 09
  • Location:Paris

Posté 07 mars 2012 - 12:55

Image IPB

Un grand acteur assurément !
Image IPB

Voir le messagetonton, le 21 février 2013 - 16:36 , dit :

Au jeu de la biscotte, Corvis est toujours content de perdre.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Celluloïd 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 042
  • Inscrit(e) : 31-juillet 09
  • Profil:Homme
  • Location:Youstone, Teczaz

Posté 07 mars 2012 - 13:23

Je l'aime bien McAvoy.
(et "Wanted" aussi... ^_^ )
(t'façon à partir du moment où un bousin comptabilise ne serait-ce qu'un morceau de Trent Reznor dans sa BO, il est forcément bien, et même s'il est un peu nul bin c'est keumême bien qu'il soit un peu nul :closedeyes: )
(pas vu "Le Dernier Roi d’Écosse" par contre, faut que je règle ça fissa)
Il est bien tout terrain le lascar, ni un beau gosse ultime, ni une tête de cul, il semble faire preuve d'une belle implication, sa technique est solide (un acteur réellement FORMÉ, des années de théâtre, un cursus à l'équivalent écossais du conservatoire national, et bin y a pas à chier ça change pas mal de trucs), et même si ses choix sont encore un peu trop commerciaux à mon goût, il choisit plutôt bien ses blockbusters (même en étant en dangereuse surdose de superslips, j'avais apprécié son "X-men first class", et le fait que McAvoy n'était pas éclipsé par le charisme nucléaire du père Fassbender prouve bien que le gars en a sous le capot).
Et pi c'est un british quoi, c'est le berceau des meilleurs acteurs du monde avec l'Italie (si ! :closedeyes: ) (z'ont juste compris que c'était un métier, et que tout métier exige une VRAIE formation, enfin la je parle toujours des british, les ritals c'est encore autre chose...).
Donc curieux je suis de voir comment sa carrière va évoluer dans les 5 prochaines années.
Ne lui manque plus qu'un rôle réellement majeur sous la direction d'un grand metteur en scène burné et exigeant (un Boyle pourquoi pas, je suis pas un fan invétéré de son taf, mais mine de rien il a bien fait bucher le père Franco), tel un baptême du feu ardu et formateur, pour qu'il chope l'ampleur qu'il semble à priori mériter.
Image IPB

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Palamède Charlus 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 672
  • Inscrit(e) : 09-décembre 10
  • Profil:Homme
  • Location:Du côté de Guermantes

Posté 07 mars 2012 - 18:18

Il avait un petit rôle dans Band of Brothers : un bleu qui se fait chambrer par ceux qui ont sauté sur la France le Jour J. Fassbender également y avait un petit rôle.

#5 L'utilisateur est hors-ligne   fanatic 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 13 643
  • Inscrit(e) : 23-avril 09
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 11 avril 2013 - 14:18

Filth (2013)

Réalisateur : Jon S. Baird
Scénario : Jon S. Baird, basé sur le roman de Irvine Welsh.
Cast : James McAvoy, Imogen Poots, Jamie Bell, Joanne Froggatt, Emun Elliott, Eddie Marsan, Kate Dickie...
Pays : Angleterre
Sortie France : Indéterminée
Sortie UK : Septembre 2013

Site officiel



Citation

Un policier écossais, obsédé sexuel, accro à la cocaïne et misanthrope est censé enquêter sur un assassinat brutal...

Source: allocine

Image IPB
Image IPB

#6 L'utilisateur est hors-ligne   anya 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 280
  • Inscrit(e) : 24-février 08

Posté 11 avril 2013 - 20:02

Moi aussi je l'apprécie beaucoup, même si j'attends toujours LE rôle qui lui permettrait d'être là où sont les surcôtés Christian Bale et Ryan Gosling.

Avec son visage juvénile, ni sublime ni laid, il a un éventail de rôles très large et est promis à une très belle carrière après 40 ans (peut jouer les naïfs comme les salauds, les costumés comme les contemporains), mais il est surtout meilleur dans les personnages ambigus.
Il éclipse souvent ses partenaires féminines : il était le seul intérêt de "Reviens-moi" (Keira l'anorexique N° 1 fait peine à voir à côté), rendait le boursouflé "Wanted" regardable bien qu'à la base il n'ait pas le physique d'un héros d'action (là encore, il donne de la mesure à un perso mal écrit quand sa partenaire l'anorexique N° 2 Angelina Jolie n'est que poseuse et frimeuse).
Dans X-men : Magneto Rising (euh pardon first class), il réussit le tour de force de ne pas se faire éclipser par Fassbender qui avait le rôle le mieux exploité : son jeu y est très naturel et en quelques regards, il rend leur amitié crédible et profonde, et donc les déchirements postérieurs comme le firent si biens leurs aînés Stewart/McKellen.

Ceci dit, j'aimerais bien le voir dans autre chose que des blockbusters moyens (il était très bien dans "Le dernier roi d'écosse" le 1er film où je l'ai remarqué), et j'espère qu'il ne deviendra pas le Mads Mikkelsen écossais (soit acteur de génie dont 90 % de la filmo ricaine est à jeter à la poubelle). Il lui reste à trouver son Steve McQueen (comme Fassbender), son Gray (comme Phoenix), son Cronenberg (comme Mortensen) ou son N. W. Refn (comme Mikkelsen).

#7 L'utilisateur est hors-ligne   Gallinacé ardent 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 174
  • Inscrit(e) : 25-avril 10
  • Profil:Homme
  • Location:Retour au bercail

Posté 16 avril 2013 - 06:05

Ptain vous avez oublie PENELOPE avec la mome Ricci, petite comedie romantique / film d'apprentissage / fantastique ma foi tres tres sympathique.



(le trailer en dit beaucoup par contre)

(MacAvoy est absolument craquant dans le film en tous cas)

(en fait c'est un acteur europeen, donc il est pas necessairement bourre de steroides et de bodybuilding intensif a la Channing Tatum / Brad Pitt / Chris Pine... Ca fait du bien d'avoir un acteur qui ressemble pas a un matelas pneumatique :mrgreen: )
Fuck.

#8 L'utilisateur est hors-ligne   deadstar44 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 261
  • Inscrit(e) : 22-juillet 06
  • Profil:Homme
  • Location:At the very end on the right of Uranus

  Posté 16 avril 2013 - 06:34

Voir le messageanya, le 11 avril 2013 - 20:02 , dit :

Dans X-men : Magneto Rising (euh pardon first class), il réussit le tour de force de ne pas se faire éclipser par Fassbender qui avait le rôle le mieux exploité : son jeu y est très naturel et en quelques regards, il rend leur amitié crédible et profonde, et donc les déchirements postérieurs comme le firent si biens leurs aînés Stewart/McKellen.


C'est sûr que vu comment le Fassbender est membré, il a dû prendre cher le ptit McAvoy.
Posted Image

#9 L'utilisateur est hors-ligne   fanatic 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 13 643
  • Inscrit(e) : 23-avril 09
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 02 août 2013 - 23:57

Première photo pour The Disappearance of Eleanor Rigby: Him and Her.
Au casting on retrouve James McAvoy, Jessica Chastain, Nina Arianda, Viola Davis, Bill Hader, Ciaran Hinds, Isabelle Huppert, William Hurt, Jess Weixler...

Citation

The Disappearance Of Eleanor Rigby : Him et The Disappearance Of Eleanor Rigby : Her, deux films qui racontent l’histoire d’amour et la relation compliquée d’un couple new-yorkais, depuis leurs années à l’université, jusqu’à leur mariage difficile. Him, racontera l’histoire du point de vue du mari (McAvoy) et Her celui de la femme (Chastain).

Source: braindamaged.fr


Image IPB

Source: Tiff
Image IPB

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Maouin54 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 755
  • Inscrit(e) : 22-décembre 11
  • Profil:Homme
  • Location:PS3 : Jul_89000

Posté 03 août 2013 - 11:57

Voir le messageKissoon, le 07 mars 2012 - 12:18 , dit :

James Andrew McAvoy est un acteur Ecossais, né à Glasgow le 21 avril 1979. Il est marié à l'actrice Anne-Marie Duff

la fille de John ?

(ça, c'est fait...)


Image IPB
la geektature du bon goût

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)