Mad Movies: The Corridor - Evan Kelly - Mad Movies

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

The Corridor - Evan Kelly

#1 L'utilisateur est hors-ligne   fanatic 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 197
  • Inscrit(e) : 23-avril 09
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 24 février 2012 - 00:53

The Corridor

Réalisateur : Evan Kelly
Scénario : Josh MacDonald
Cast : Matthew Amyotte, Nigel Bennett, Stephen Chambers, Mary-Colin Chisholm, David Patrick Flemming, James Gilbert...
Pays : Canada
Sortie France : Indéterminée
Sortie US/Canada : 30 mars 2012

Le site
Facebook



Extrait 1

Interview, en français, du réalisateur

Citation

La mère de Tyler Crawley est récemment décédée et, du coup, elle a quitté cette terre avec une partie de l’esprit de son fils. Tyler souffre d’une dépression sévère. Alors que ses amis tentent de l’aider, l’un d’eux se retrouve avec un couteau au travers de la main en guise de remerciement, geste qui lance Tyler dans un hôpital psychiatrique. Maintenant, près d’un an après la mort de sa mère, il est remis en liberté. Dans une tentative de renouer les liens d’amitiés perdues, les potes de Tyler organisent une escapade d’un weekend au chalet de sa défunte mère. Rendus à destination, ils disperseront les cendres, reprendront contact et tenteront de guérir. Le plan dérape complètement lorsque le groupe découvre quelque chose tout près dans les bois. Une sorte de champ d’énergie, un couloir possible entre les dimensions ou quelque chose de pire. Ils ne savent pas ce que c’est, mais lorsqu’ils sont à l’intérieur, ils se sentent sacrément bien. Une sensation d’être plus fort, plus intelligent et plus en santé. Leurs sens sont également décuplés : l’ouïe, la vue, l’odorat et le goût sont au vif avec un élément en prime. Le couloir leur donne la possibilité de franchir les frontières vers les pensées des uns et des autres. Avec cette capacité, les jalousies, les rancunes, les peurs et les névroses de chacun sont exposées, les humeurs s’échauffent, la confusion domine et la violence explose, encore et encore. De terrifiants actes aléatoires commencent à se produire…

Source: festivalfantasia.com

Image IPB Image IPB Image IPB

Ce message a été modifié par fanatic - 07 avril 2013 - 13:07 .

Image IPB

#2 L'utilisateur est hors-ligne   marclab666 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 184
  • Inscrit(e) : 21-août 06

Posté 24 février 2012 - 08:38

Vu en septembre et c'est pas mal du tout.
Image IPB

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Celluloïd 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 259
  • Inscrit(e) : 31-juillet 09
  • Profil:Homme
  • Location:Youstone, Teczaz

Posté 24 février 2012 - 12:37

Un thriller surnaturel en montagne => ça ne peut qu'être supaire. :blush:
Et j'aime beaucoup la première affiche délicieusement 60's.
Par contre ça sent un peu l'inlassable pitch de superslips modernes, et ça c'est déjà moins cool (m'enfin c'est très perso bien sûr).
Image IPB

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Leeo 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 100
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:Milford Sound, NZ

Posté 26 février 2012 - 20:22

Celui là, je l'attend avec impatience, ça me fait penser à Dreamcatcher en réussi. Les premiers échos sont très bons.
Image IPB

#5 L'utilisateur est hors-ligne   fanatic 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 14 197
  • Inscrit(e) : 23-avril 09
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 27 octobre 2012 - 00:03

Visuel de l'édition UK.

Image IPB

Source: amazon
Image IPB

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Leeo 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 100
  • Inscrit(e) : 19-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:Milford Sound, NZ

Posté 07 avril 2013 - 12:50

Bon, je vais faire court : je suis très déçu. J'attendais beaucoup de ce film au pitch et à l'affiche alléchantes et au final j'ai pas du tout accroché. J'ai même trouvé ça plutôt mou et chiant. Avec un côté cheap et auteurisant, pour rien arranger. Les persos sont pas très attachants, à part peut-être le héros (celui qui est malade) et j'ai pas été happé par l'histoire. M'enfin, c'est très subjectif comme pour toutes les oeuvres, une question de sensibilité carThe Corridor a visiblement séduit des spectateurs...

2/6
Image IPB

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)