Mad Movies: La Peur® au cinéma - Mad Movies

Aller au contenu

  • (28 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

La Peur® au cinéma Êtes-vous des mauviettes?

Sondage : Peur® (36 membre(s) ont votés)

Vous êtes plutôt...

  1. Darkcowboy : je flippe comme une fillette (2 votes [5.56%])

    Pourcentage des votes : 5.56%

  2. Udéka : Nan mais parfois, le cinéma, ca fait peur® (17 votes [47.22%])

    Pourcentage des votes : 47.22%

  3. Scalp : Je mangeais déjà des arbres au petit déj' à 8 ans. (8 votes [22.22%])

    Pourcentage des votes : 22.22%

  4. Clint : Les films d'horreur c'est pour les lopettes. (9 votes [25.00%])

    Pourcentage des votes : 25.00%

Vote Les invités ne peuvent pas voter

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Winnie l'Ourson 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 3
  • Inscrit(e) : 23-août 04

Posté 24 août 2004 - 16:51

Voila, je ne prétends pas avoir vu tous les classiques, mais je ne crois pas qu'aucun film d'épouvante me convienne totalement , peut-être parce-que c'est mon genre préféré et que cela me rends exigeant . D'ou ma question! Si vous êtes comme moi relativement insatisfait, quel serait pour vous le film de trouille idéal ? Plutôt basé sur de la SF ou du Fantastique ? Quels thèmes en particulier ? Plutôt survival, terreur psychologique ..? Quel film existant s'en rapproche le plus ?

En ce qui me concerne, ce serait un film d'épouvante ou seule la terreur compterait , donc à-priori pas de scène gore à moins qu'elle se justifie par un souci de réalisme . Le thème serait Fantastique . J'ai pas de scénario particulier en tête, mais j'aime bien les enfants tueurs . Un film comme Chromosome 3 de Cronenberg serait un bonne source d'inspiration.

#2 L'utilisateur est hors-ligne   F-des-Bois 

  • Je suis fruité
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 3 518
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Location:Geneva

Posté 24 août 2004 - 16:57

Pour moi c'est avant tout les films qui privilègient la dimension humaine qui finissent par me foutre une trouille bleue. Dernièrement The Others, Darkness m'ont pas mal crispé ! Je dirais que le maître étalon du film de trouille reste L'exorciste. Parce que vraiment dérangeant et sans l'ombre d'une concession.

#3 nicco*

  • Groupe : Guests

Posté 24 août 2004 - 16:58

Winnie mon nounours, ça sent le doublon ça.

#4 L'utilisateur est hors-ligne   F-des-Bois 

  • Je suis fruité
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 3 518
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Location:Geneva

Posté 24 août 2004 - 17:08

Je pense que Winnie aimerait savoir ce qui fait la force d'un bon film de trouille à nos yeux. Quels sont les éléments primordiaux de ce type de cinéma balisé et parfois malmené. On peut aussi mettre en avant les fautes de goût des tacherons qui s'y essaient et qui n'ont visiblement rien compris (De Bont et son abus de CGi sur Hantise, l'anti-film d'épouvante suggestif !). etc. Donc ça me semble pas être un doublon pour le coup.

#5 L'utilisateur est hors-ligne   macfly 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 226
  • Inscrit(e) : 18-septembre 02
  • Location:Paris

Posté 24 août 2004 - 17:28

Ben moi je pense que la peur qu'on ressent devant "Les autres" ou "Sixième sens" n'est pas du tout la même que celle qu'on ressent devant certains grands films d'horreur des années soixante dix (ou d'après). J'aime pas la tendance du moment au tout-suggestif. J'aimais bien quand le cinéma pouvait mélanger le gore et la suggestion (comme dans les dents de la mer, Halloween, ou The Thing par exemples). La peur résultant de ce mélange est à mon avis beaucoup plus profonde et puissante (t'as pas seulement peur en voyant le film, mais aussi après).
Le dernier film d'horreur que j'ai aimé, c'est Scream. Même si il n'est pas foncièrement terrifiant, je trouve que c'est le dernier film d'horreur a être fait dans cet esprit très seventies...

#6 L'utilisateur est hors-ligne   F-des-Bois 

  • Je suis fruité
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 3 518
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Location:Geneva

Posté 24 août 2004 - 17:33

CITATION(macfly)
Ben moi je pense que la peur qu'on ressent devant "Les autres" ou "Sixième sens" n'est pas du tout la même que celle qu'on ressent devant certains grands films d'horreur des années soixante dix (ou d'après). J'aime pas la tendance du moment au tout-suggestif. J'aimais bien quand le cinéma pouvait mélanger le gore et la suggestion (comme dans les dents de la mer, Halloween, ou The Thing par exemples). La peur résultant de ce mélange est à mon avis beaucoup plus profonde et puissante (t'as pas seulement peur en voyant le film, mais aussi après).
Le dernier film d'horreur que j'ai aimé, c'est Scream. Même si il n'est pas foncièrement terrifiant, je trouve que c'est le dernier film d'horreur a être fait dans cet esprit très seventies...[/i]


ça c'est assez étonnant parce que je considère pas vraiment Scream comme un film d'horreur et encore moins dans l'esprit des 70's, même si je trouve le concept et le résultat plutôt réussis.

Jeepers Creepers, Détour Mortel, Darkness Falls, Les remakes MALT et Dawn of the Dead te paraissent pas beaucoup plus proches de cet esprit ?

#7 L'utilisateur est hors-ligne   macfly 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 226
  • Inscrit(e) : 18-septembre 02
  • Location:Paris

Posté 24 août 2004 - 17:43

ben non. A part Jeepers Creepers (Merci, j'avais oublié !), qui, en laissant émaner un deuxième sens peu avouable, fait toute la différence. Mais les autres, je trouve plus années 80 que 70... Le remake de Zombie en contient la preuve ultime : ils ont viré tout le sous-texte politique du film de Romero. Je trouve ca horrible d'en être arrivé aussi bas.

J'aimais bien comment Djoumi avait qualifié Resident Evil : "Gore propre".
C'est tout à fait ca!

#8 L'utilisateur est hors-ligne   F-des-Bois 

  • Je suis fruité
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 3 518
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Location:Geneva

Posté 24 août 2004 - 17:46

CITATION(macfly)
J'aimais bien comment Djoumi avait qualifié Resident Evil : "Gore propre".
C'est tout à fait ca!


Malheureux, tu viens de déclencher le processus Paulandersonnien et la venue imminente de l'affreux Zaknafein sur ce topic. ohmy.gif

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Ryd 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 239
  • Inscrit(e) : 06-juillet 04
  • Location:Paris

Posté 24 août 2004 - 17:50

Un film où la menace reste perpetuellement caché, où on ne voit d'elles que des corps difformes, massacrés et des ombres chuchotantes. Un homme, un monstre

Bien évidemment le film devra laisser cette question en suspend

Un film d'horreur ou les spectateurs et les personnages ne savent pas face à quoi ils doivent lutter

#10 L'utilisateur est hors-ligne   macfly 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 226
  • Inscrit(e) : 18-septembre 02
  • Location:Paris

Posté 24 août 2004 - 17:53

The thing, quoi !

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Zak 

  • Modo de la Section 9
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 22 247
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Près d'un cratère...

Posté 24 août 2004 - 17:57

CITATION(F-des-Bois)
CITATION(macfly)

J'aimais bien comment Djoumi avait qualifié Resident Evil : "Gore propre".
C'est tout à fait ca!


Malheureux, tu viens de déclencher le processus Paulandersonnien et la venue imminente de l'affreux Zaknafein sur ce topic. ohmy.gif


Gné :?:

Heu oui pour en revenir à Scream, il est clairement pour moi un film ancré dans les années 90. Rien à voir avec les films que tu as cités F, qui sont eux de belles représentations de ce que le cinéma horrifique des années 70 a pu produire. Des films sans cynisme qui cherchent avant tous à proposer un ride de 1 h 30 aux spectateurs venu stresser un bon coup.
Image IPB

#12 L'utilisateur est hors-ligne   macfly 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 226
  • Inscrit(e) : 18-septembre 02
  • Location:Paris

Posté 24 août 2004 - 18:06

Zak, je crois que tu confond "Scream" et "Souviens toi l'été dernier", là. Moi, je ne trouve pas qu'il y ait du cynisme dans Scream. Les personnages sont cynique, d'accord, mais la situation elle, ne l'est pas. Wes Craven prend des jeunes des années 90 (cyniques, donc) et les plonge dans une situation calquée sur Halloween (film de 79). Et c'est la situation, l'histoire, qui reprend ses droits, pas les personnages.
C'est un raccourci facile de considérer Scream comme les films qui l'ont pillé (qui pour le coup, sont cyniques).

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Blake 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 22-août 04

Posté 24 août 2004 - 18:13

L'Exorciste de Friedkin,difficile de faire plus flippant. Sinon je citerais aussi Halloween et The Thing de John Carpenter.

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Zak 

  • Modo de la Section 9
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 22 247
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Près d'un cratère...

Posté 24 août 2004 - 18:18

CITATION(macfly)
Zak, je crois que tu confond "Scream" et "Souviens toi l'été dernier", là. Moi, je ne trouve pas qu'il y ait du cynisme dans Scream. Les personnages sont cynique, d'accord, mais la situation elle, ne l'est pas. Wes Craven prend des jeunes des années 90 (cyniques, donc) et les plonge dans une situation calquée sur Halloween (film de 79). Et c'est la situation, l'histoire, qui reprend ses droits, pas les personnages.
C'est un raccourci facile de considérer Scream comme les films qui l'ont pillé (qui pour le coup, sont cyniques).


"Cynique" ne veut pas dire par définition "mauvais". J'adore Scream, original et super bien ficelé (et même interprété, David Arquette rulez). Mais voilà, Scream se moque du genre. Les autres Scream-like n'ont fais que copier vainement les ficelles du film de Craven et Scream est un film cynique (de l'aveu de Craven, qui en marre du genre).
Image IPB

#15 L'utilisateur est hors-ligne   vixen 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 383
  • Inscrit(e) : 17-juin 04
  • Location:Bombay

Posté 24 août 2004 - 18:22

Tout dépend de la sensibilité de chacun mais pour moi et après mûre réflexion le film de trouille ultime reste Shining : glacé, mathématique, implacable. Kubrick montre très peu d'empathie pour ses personnages qu'il enferme tels des cobayes dans un labyrinthe où les démons de l'esprit rencontrent ceux (réels) de l'hôtel Overlook. Le piège se referme avec une précision cruelle tandis que le spectateur cherche sans succès des repères auxquels se raccrocher : on commence en terrain connu puis on perd progressivement pied, Kubrick utilisant les poncifs du genre pour mieux les détourner. L'effet ressenti est très particulier et c'est ce qui fait AMHA toute l'originalité du film (quelque chose du style "la peur comme expérience scientifique")...La Maison du Diable utilise à peu près les mêmes ficelles mais je le trouve moins intense, question de goûts.

Sinon le pré-générique de L'Armée des Morts est ce que j'ai vu de plus terrifiant au ciné depuis des lustres !

Partager ce sujet :


  • (28 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)