Aller au contenu


Photo

L'Ordre et la Morale - Mathieu Kassovitz (2011)


  • Please log in to reply
181 réponses sur ce sujet

#41 Rom1

Rom1

    Je ponctue chaque phrase par un pet

  • Members
  • 12834 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 22 November 2011 - 09:46 AM

On peut pas reprocher à Kasso d'avoir un point de vue sur un fait-divers


et c'est valable pour plein d'autre faits divers


Ouvéa, c'est qd même un peu plus qu'un fait divers.

#42 dj fest

dj fest

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5461 Messages :
  • Location:Lille

Posté 22 November 2011 - 13:00 PM



Ouais enfin Ruquier quoi...
Les critiques ciné volent rarement haut dans ce genre d'émission


Peu importe, c'est toujours chiant de lire ou d'entendre ce type de réflexion.

C'est surtout chiant d'entendre ce genre de critique alors qu'on est pas d'accord du tout surtout.

Je trouve que la réal de Kassovitz est comme il dit assez en retrait. J'ai pas vu de truc WTF, les seuls scènes qui font appel à des effets de mise en scène "tape à l'oeil" sont amplement justifiées (a savoir le flash back et l'assaut). La miss là elle parle d'effets qui surlignent tout le bouzin :blink: . "Oui il y a de la musique desfois, des percussions…ça surligne" nan mais WTF quoi. C'est pas parce que un film à des scènes de dialogues bien filmés, qui ne semblent jamais redondantes, et en scope, que c'est forcément "tape à l'oeil". Les deux là elles sont complètement à l'ouest (je vous épargne la critique de l'autre de Marie Claire dans le cercle, qui pue la mauvaise fois et l'exagération). Ou alors elles sont trop habitué à voir des merdes télévisuelles.

Un truc qui résume leur perception (bien de chez nous) du cinéma : Audrey Pulvar qui déclare qu'elle ira voir Poulet aux prunes (et pas cette immondice ricaine à grand spectacle qu'est Tintin) parce que, je cite "le livre est formidable donc le film doit l'être aussi".
Mourir, c'est pour les idiots.

Charlie Sheen

#43 Fraggle

Fraggle

    Rock

  • Members
  • 11842 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 November 2011 - 13:44 PM

Ca ressemble juste à une formule maladroite pour exprimer son intérêt pour une adaptation... ici y en a beaucoup qui se coltinent n'importe quelle merde à l'affiche avec un super-héros juste parce que c'est adapté d'un comics, c'est peut-être pas le bon endroit pour des procès d'intention de ce genre.
Posted Image

#44 Docteur Fu Manchu

Docteur Fu Manchu

    Wookie

  • Members
  • 2547 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 November 2011 - 14:03 PM

Le plus choquant c'est pas ça, hein (c'est normal qu'on attende l'adaptation d'une œuvre qu'on apprécie).

Seulement, elle a parlé de "film d'animation" pour Poulets aux prunes, ce qui tend à prouver son grand intérêt pour le film.
Posted Image

#45 dj fest

dj fest

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5461 Messages :
  • Location:Lille

Posté 22 November 2011 - 15:27 PM

Ca ressemble juste à une formule maladroite pour exprimer son intérêt pour une adaptation... ici y en a beaucoup qui se coltine n'importe quel merde à l'affiche avec un super-héros juste parce que c'est adapté d'un comics, c'est peut-être pas le bon endroit pour des procès d'intention de ce genre.

Non non ça ressemble à une formule sortie d'un contexte encore plus puant.

Faut voir comment les deux parlaient de Tintin juste avant, forcément naze puisque bourré d'action. Ca ressemble, en gros, à ce que pensent deux journalistes lambda dans un pays où le cinéma est toujours jugé comme de la littérature, un pays où on attribue des budgets à des gens qui savent écrire et pas forcément tenir une caméra, un pays où la critique institutionnelle juge un film sous un angle exclusivement thématique et politique et où la forme est inintéressante (de l'esbrouffe à la limite pour qui essaie de faire preuve de style).

Donc la formule en elle-même je veux bien, mais pour qui a déjà vu un débat portant sur un film de cinéma dans l'émission de Ruquier ça n'est qu'un exemple parmi d'autre de ce que des analphabètes du langage cinématographique peuvent sortir sur ce genre de plateau télé. C'est sans surprise mais ça reste triste.
Mourir, c'est pour les idiots.

Charlie Sheen

#46 seri Z

seri Z

    Leguman

  • Members
  • 10170 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 November 2011 - 16:21 PM


Ca ressemble juste à une formule maladroite pour exprimer son intérêt pour une adaptation... ici y en a beaucoup qui se coltine n'importe quel merde à l'affiche avec un super-héros juste parce que c'est adapté d'un comics, c'est peut-être pas le bon endroit pour des procès d'intention de ce genre.

Non non ça ressemble à une formule sortie d'un contexte encore plus puant.

Faut voir comment les deux parlaient de Tintin juste avant, forcément naze puisque bourré d'action. Ca ressemble, en gros, à ce que pensent deux journalistes lambda dans un pays où le cinéma est toujours jugé comme de la littérature, un pays où on attribue des budgets à des gens qui savent écrire et pas forcément tenir une caméra, un pays où la critique institutionnelle juge un film sous un angle exclusivement thématique et politique et où la forme est inintéressante (de l'esbrouffe à la limite pour qui essaie de faire preuve de style).

Donc la formule en elle-même je veux bien, mais pour qui a déjà vu un débat portant sur un film de cinéma dans l'émission de Ruquier ça n'est qu'un exemple parmi d'autre de ce que des analphabètes du langage cinématographique peuvent sortir sur ce genre de plateau télé. C'est sans surprise mais ça reste triste.


Oué m'enfin ça touche pas spécialement le cinéma, est ce que t'as vu comment on parle de la BD ou de la musique dans les émissions de divertissement ? C'est aussi navrant. Même une émission comme Tracks, pourtant se présentant comme plus pointue, sacrifie largement au portninwak contre une information pertinente. Que des âneries soient racontées dans les médias grands publics de divertissement, qu'ils soient sclérosés à une approche réactionnaire, c'est une évidence... Ils parlent aux vieux qui n'y connaissent rien, et qui, de plus, s'en foutent. Tout le monde n'est pas cinéphile, plein de gens en ont rien à carrer de la technique et la plupart ils s'enthousiasmeront plus facilement devant une comédie de Dany Boon filmée comme un téléfilm que devant une oeuvre de cinéma... Parce qu'ils en ont rien à foutre du cinéma. La plupart des gens qui vont au cinéma ils le font pas pour le "Cinéma". Comme la plupart des gens qui vont dans des restos comme Subway, Mac Do ou le kebab du coin, ils le font pas pour l'amour de la grande cuisine. Chaque domaine, chaque technique, est toujours super mal représentée dans les médias, caricaturée et traitée par dessus la jambe...
Image IPB

#47 biboulMRPN

biboulMRPN

    T'as pas 100 boules ?

  • Members
  • 5964 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 22 November 2011 - 17:21 PM

En tout cas il aura pas trainé à l'affiche dans mon ciné, dégagé au bout d'une semaine...

Image IPB


#48 dj fest

dj fest

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5461 Messages :
  • Location:Lille

Posté 22 November 2011 - 21:51 PM

Oué m'enfin ça touche pas spécialement le cinéma, est ce que t'as vu comment on parle de la BD ou de la musique dans les émissions de divertissement ? C'est aussi navrant.

Ah ben ouais ce problème de traitement médiatique pourri ne touche pas que le cinoche. Par contre là je parlais aussi des critique ciné français (et pas seulement des deux journalistes de chez Ruquier).
Mourir, c'est pour les idiots.

Charlie Sheen

#49 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4310 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 25 November 2011 - 09:37 AM

Le film est entrain de se manger un bide carabiné. Même le Guediguian fait plus d'entrées. Il ne va meme pas atteindre les 300 000 entrées...
Image IPB

#50 Mac Ready

Mac Ready

    Pétomane

  • Members
  • 6742 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le grand No-man's land de glace

Posté 25 November 2011 - 13:24 PM

Le film est entrain de se manger un bide carabiné. Même le Guediguian fait plus d'entrées. Il ne va meme pas atteindre les 300 000 entrées...

'foiré de Vin Diesel ! :angry:
The eleventh hour is over now, the clock is striking twelve's...

#51 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 4302 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 25 November 2011 - 13:44 PM

Ça me rappel L'Ennemi Intime, globalement je pense que les gens s'en foutent (ils partagent peut-être une vision de la france loin d'Intouchables ou d'Indigènes pour le Siri, une vision moins "chauvine" et pédagogique, peut-être plus humaniste)

(ils ont eu surtout le malheur apparemment de faire un film qui raconte une histoire, pas un cours d’éducation civique ou une distribution de tracts politiques)

Edit : post totalement gratuit basé uniquement sur des préjugés vu que j'ai pas vu le kasso, ni l'intouchable...ouai j'aurais mieux fait de me taire aussi en fait :ninja: )

:fuck:


#52 Fraggle

Fraggle

    Rock

  • Members
  • 11842 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 25 November 2011 - 14:58 PM

Ou peut-être tout simplement que c'est la crise et que les gens ils veulent du comique, de l'évasion et/ou du grand spectacle...
(je balance ça totalement au hasard, j'ai pas été check le BO)

EDIT: vu le carton relatif de Drive, je dis un peu des conneries :mrgreen:
même si Drive c'est un cas un peu particulier..

EDIT2: bref, j'aurai mieux fait de me taire
Posted Image

#53 pote

pote

    Critters

  • Members
  • 278 Messages :
  • Location:Lille (59)

Posté 27 November 2011 - 15:35 PM

Ce qui se passe, c'est que les français affectionnent les étiquettes (en fait, un peu comme n'importe quel public de n'importe quel pays), ils attendent du cinéma US, des films d'action, de muscles, d'effets, etc. et du cinéma français, des comédies.

Dès que ces cinémas sortent de leurs genres de prédilection, c'est beaucoup plus ardu d'attirer le public français.

En fait, ce bide (il n'atteindra pas les 200 000 entrées) s'explique facilement : contexte économique et sociale très morose qui ne donne vraiment pas envie aux spectateurs de se replonger dans les atermoiements de notre passé collectif. Et puis on parle de la Nouvelle Calédonie, dont, disons-le, 99,9% des français s'en foutent. Déjà qu'on se fiche pas mal des DOM (suffit de voir la médiatisation de l'arrivée de Mayotte, on en a moins parlé que l'accord vert/PS ou l'accouchement de Carlita), alors la NC...

Si en plus, on ajoute l'effet Intouchables, la faible promotion du film (il lui a manqué un festival, un prix, une caution "auteur" quoi...) et sa qualité assez moyenne, voilà... tout est dit !

Pour moi, ce film aurait pu très bien être proposé directement comme une œuvre de fiction TV évènementielle sur France 2. Ça rentre tout à fait dans le cadre de la mission de service public du diffuseur. Ainsi, il aurait bénéficié d'une grosse promotion dans les magazines TV par exemple. Il aurait pu réunir minimum 3,5 ou 4 millions de spectateurs devant la TV et assurer des ventes en vidéo/VOD.

Là, avec 200 000 entrées, il est un peu condamné à l'oubli et je doute fort qu'il puisse séduire à l'étranger...

Mais bon, il existe. C'est mieux que rien.

#54 Chuck Apic

Chuck Apic

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4310 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 27 November 2011 - 19:19 PM

Pour moi, ce film aurait pu très bien être proposé directement comme une œuvre de fiction TV évènementielle sur France 2. Ça rentre tout à fait dans le cadre de la mission de service public du diffuseur.


Tu as vu le film? Si oui, tu viens de dire une énormité. Ce n'est ni un film composé pour la télé, ni un film qui politiquement rentre dans le cadre du politiquement correct des diffuseurs.
Image IPB

#55 pote

pote

    Critters

  • Members
  • 278 Messages :
  • Location:Lille (59)

Posté 27 November 2011 - 22:29 PM

La TV, c'est juste un support hein...et puis entre nous, elle a bien évolué depuis le tube cathodique de grand père. Donc un film directement prévu pour support TV ne signifie en rien qu'il sera inférieur à un film d'abord sorti au cinéma.

C'est encore plus vrai aujourd'hui, avec les séries TV de grande qualité, les sorties simultanées, le contenu premium de certaines chaines à péage (HBO, Canal+, etc.).

Et au contraire, c'est un film qui a toute sa place dans le cadre d'une programmation de service public. Ce n'est pas une question de "politiquement correct", ça rentre totalement dans la mission de France Télévision d'élever le qualitatif et de se différencier des chaines privées.

Cela aurait juste permis de réunir 4 millions de personnes contre 200 000, et ça, ça change tout.

#56 Bruttenholm

Bruttenholm

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9193 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 28 November 2011 - 08:14 AM

Il y a un excellent boulot sur la réal, qui sait mettre en place de vrai scènes de dialogues (et encore heureux vu que le film n'est que ça : la communication).

C'est mon principal problème avec le film... On sent que Kassovitz s'est servi du statut de négociateur de Legorjus pour organiser toute sa mise-en-scène sur le principe de la communication, en chargeant (par la mise-en-scène) chaque scène de dialogue d'un sous-texte métaphorique qui étend cette notion de dialogue à des thématiques multiples (en jouant sur la présence ou non de la nature dans le cadre, en jouant sur la place des différents interlocuteurs dans le cadre, avec Legorjus souvent dans une position médiane qui évolue ensuite au fil des plans). Tout ça est très recommandable et assez gonflé mais ça se heurte à un obstacle majeur : le jeu des acteurs. Depuis les militaires qui héritent de toute la panoplie du vieux bidasse qui gueule et serre les mâchoires jusqu'aux indépendantistes dont l'amateurisme se sent un peu dans des répliques qui font parfois un peu récitées, en passant par Kassovitz lui-même qui savonne parfois et s'en remet aussi à une panoplie du gars désespéré/stressé qui plisse les yeux et sort ses répliques dans un souffle, j'ai finalement eu beaucoup de mal à être emporté par le film, qui trouve vidé de toute une matière humaine qui aurait pu le rendre beaucoup plus dense...

#57 Zoran Reznik

Zoran Reznik

    Wookie

  • Members
  • 2670 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paname

Posté 28 November 2011 - 18:45 PM


Il y a un excellent boulot sur la réal, qui sait mettre en place de vrai scènes de dialogues (et encore heureux vu que le film n'est que ça : la communication).

C'est mon principal problème avec le film... On sent que Kassovitz s'est servi du statut de négociateur de Legorjus pour organiser toute sa mise-en-scène sur le principe de la communication, en chargeant (par la mise-en-scène) chaque scène de dialogue d'un sous-texte métaphorique qui étend cette notion de dialogue à des thématiques multiples (en jouant sur la présence ou non de la nature dans le cadre, en jouant sur la place des différents interlocuteurs dans le cadre, avec Legorjus souvent dans une position médiane qui évolue ensuite au fil des plans). Tout ça est très recommandable et assez gonflé mais ça se heurte à un obstacle majeur : le jeu des acteurs. Depuis les militaires qui héritent de toute la panoplie du vieux bidasse qui gueule et serre les mâchoires jusqu'aux indépendantistes dont l'amateurisme se sent un peu dans des répliques qui font parfois un peu récitées, en passant par Kassovitz lui-même qui savonne parfois et s'en remet aussi à une panoplie du gars désespéré/stressé qui plisse les yeux et sort ses répliques dans un souffle, j'ai finalement eu beaucoup de mal à être emporté par le film, qui trouve vidé de toute une matière humaine qui aurait pu le rendre beaucoup plus dense...


Pas mieux, en gros la forme communique tellement de choses à elle seule que les dialogues sont souvent de trop, et en fait d'enrichir et de densifier les images de sous-texte, ils en réduisent la puissance. La mise en scène se retrouve au service du propos au lieu que le propos n'en émerge.
Un exemple parmi d'autres, je crois qu'on nous répète 10 ou 12 fois dans le film que "Ce ne sont pas des terroristes, juste des pères qui essayent de s'en sortir" avec une scène en particulier qui insiste pitoyablement dessus. On sent la pommade pro-kanak à 2 km (surtout qu'on a connu le vrai Dianou, un véritable illuminé). Alors que le choix d'acteurs amateurs, parfois hésitants, suffit à lui seul à communiquer cette humanité et leur absence de maitrise de la situation.
A coté de ça on ne voit pas une seule fois les otages... -_-

#58 Goldanus

Goldanus

    Les fions qui m'aimaient

  • Members
  • 4302 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 29 November 2011 - 22:27 PM

Il met tellement d’énergie pour nous les montrer de façon humaine (dés le début ils nous sont introduit de façon orale comme des "méchants sanguinaires", vision totalement démonté pendant l'intégralité du film...ca fait peut-être un peu disproportionné)
J'ai quand même trouvé qu'il s'en est bien sortit avec toute cette histoire de point de vue sur cet événement.

Le film nous pousse à pencher du coté des kanaks en même temps on voit Kasso se démener pour sauver ses gars sur toute la dernière partie du film quand le sort des preneurs d'otage est scellé...

En tout cas un paquet de maladresses (musique sentencieuse, acteur qui jouent faux couplé à certaines scènes de dialogues nettement moins bien emballées que d'autres, rythme étrange), mais le résultat est que le film m'a quand même fait l'effet d'un doux uppercut (je ne connaissait rien du tout à cette histoire).

Un jolie coups de boule pelliculé pour ma part.

:fuck:


#59 Rev3ngZ

Rev3ngZ

    Gremlins

  • Members
  • 1014 Messages :
  • Location:Paris

Posté 05 December 2011 - 21:33 PM

Alors c'est ça le retour fracassant de Kasso ?
Sujet intéressant mais le film est lourdingue quand même.
3,5/6
The Thin Red Line

#60 moyenman

moyenman

    Gremlins

  • Members
  • 1295 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:antre de la folie

Posté 28 January 2012 - 11:47 AM

Kasso fait son Morsay....

Image IPB

(après je comprends sa déception. Quand on voit que Intouchables est nominé pour la meilleure photographie et pas l'Ordre et la Morale, on peut se demander si les nominations ne sont pas faites en fonction du Box-Office...)




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)