Aller au contenu


Photo

Paranormal Activity 3 - Henry Joost et Ariel Schulman (2011)


  • Please log in to reply
142 réponses sur ce sujet

#41 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14402 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 07 October 2011 - 09:31 AM

2 nouveaux spots TV.


Image IPB

#42 Udéka

Udéka

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5940 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Dans un cinéma de la 42ème rue en 1977

Posté 07 October 2011 - 19:39 PM

:o (ils semblent avoir abandonné l'idée d'un aspirateur de piscine possédé par le démon du sexe.)

J'en rigole encore.

Les casseroles qui tiennent mal, c'était pas mal non plus.
Image IPB

#43 Alexa1235

Alexa1235

    Critters

  • Members
  • 350 Messages :

Posté 18 October 2011 - 09:44 AM

Hum la moitié des images des bandes-annonces ne sont pas dans le film ...

#44 Crazy Von Schweetz

Crazy Von Schweetz

    Laurence Ruquier

  • Members
  • 12700 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 19 October 2011 - 09:58 AM

Succombant à cette mode des prequels, typique du vingt-et-unième siècle, la saga "Paranormal Activity" initiée par Oren Peli choisit pour son troisième épisode de raconter les événements qui conduiront les sœurs Katie et Christie à des destins tragiques. C'est leur enfance qui est ici évoquée alors que les phénomènes irrationnels commençaient à les tourmenter. La cadette discute régulièrement avec un ami imaginaire qui en fait semble bien réel mais invisible, les objets bougent, les portes se referment, les entités maléfiques s'en prennent physiquement à leurs victimes...rien de neuf sous le soleil du real footage sauf que cette fois-ci, la peur est enfin au rendrez-vous !

D'une part, les réalisateurs Henry Joost et Ariel Schulman savent vraiment instaurer un climat d'angoisse diffuse et jouer avec les nerfs des spectateurs en usant de subterfuges certes connus mais qui font leur petit effet. D'autre part, le scénario de Christopher Landon ne se perd pas en palabres et les manifestations démoniaques ne tardent pas dans la durée. Nous nous retrouvons donc très rapidement confrontés au surnaturel et la progression jusqu'à l'éprouvant final est millimétrée, la tension de retombant pratiquement jamais et les séquences d'attente font monter l'angoisse à son paroxysme, selon les sensibilités bien évidemment, comme lorsque la babysitter venue garder les fillettes se retrouve seule dans la maison.

Des moments d'épouvante, "Paranormal Activity 3" en compte bien d'autres, certains faisant s'écraser les doigts dans les poignets car même si l'on se doute de ce qui risque d'arriver, la réussite principale du film réside dans le fait que ses moments prévisibles restent surprenants et même franchement paniquants. Ainsi, entre la première apparition poussiéreuse d'un démon à l'occasion d'un tremblement de terre californien, le suspense et la curiosité d'en savoir plus ne nous abandonneront jamais, jusqu'au générique de fin.

L'histoire se permet donc d'éclaircir les nombreuses zones d'ombre des deux précédents films aussi saurons-nous à la fin la raison de la possession de Katie et de son rapt de Hunter, le fils de sa sœur, événement survenu à la fin du second "Paranormal Activity".La construction narrative du film de Joost et Shulman ne laisse cependant pas la place à de grandes surprises et si l'on connait l'univers PA et si l'on se concentre bien sur les dialogues, il est aisé de deviner plus ou moins clairement la raison de ce cauchemar familial. Mais même si le script est en ce sens presque cousu de fil blanc, il apporte néanmoins une explication plausible, bienvenue et encore plus effrayante car elle s'appuie sur une mythologie par essence très intrigante et inquiétante. Et Christopher Landon est suffisamment malin pour balayer les quelques incohérences que l'on sent poindre par instants.

Il est difficile de parler de réalisation tant ce genre de films ne s'appuie pas sur les effets techniques propres au cinéma traditionnel. Mais le travail est cependant de qualité, crédible et les efforts de "reconstitution", car l'histoire se situe en 1988, permettent une immersion sans failles. Les réalisateurs ont aussi su trouver un gimmick accentuant la tension, soit un caméscope monté sur un moteur de ventilateur, balayant une pièce de gauche à droite suffisamment lentement pour susciter l'angoisse et la tension. Les effets spéciaux, utilisés avec parcimonie, sont de belle qualité. Le montage taille dans le gras si j'ose dire et corrige les erreurs des deux autres "Paranormal Activity". A la trappe donc les plans sur des aspirateurs de piscine de plusieurs minutes, le montage est ici plus serré, plus agressif.
Un autre point fort du film est également son casting. Oubliant les comédiens que l'on n'a jamais vus auparavant,"Paranormal Activity 3" s'assume plus comme un film de genre qu'une espèce de docu-fiction joué sur les codes de la réalité. Christopher Lee Smith et Lauren Bittner sont excellents en tant que beau-père et maman des fillettes. Lui est très attachant en jeune homme troublé par ce qui se passe chez lui et désireux d’enquêter, de découvrir la vérité tout en protégeant sa nouvelle famille, et elle est impeccable en mère dépassée par la situation mais à l'écoute de ses enfants. Ces dernières, campées par Chloe Csengery et Jessica Tyler Brown, sont adorables et jouent bien leur rôle, sans être jamais crispantes comme peuvent parfois l'être certains gamins de cinéma. Et le fait de les connaitre adulte apporte une dimension particulière à l'affection que l'on peut éprouvée pour ses deux petites filles désarmées.

Ayant appris des erreurs du passé, l'équipe derrière "Paranormal Activity 3" s'est convaincue de livrer un film d'épouvante de qualité, aussi intéressant sur la forme que passionnant sur le fond, qui parvient même d'une certaine manière à renouveler la franchise et se montre que le meilleur real footage movie depuis "[REC]". C'est surtout une œuvre angoissante parfaitement maitrisée où la peur est vraiment présente et c'est devenu suffisamment rare au cinéma aujourd'hui pour que le film de Henry Joost et Ariel Schulman soit méprisé. Une vraie bonne surprise qui laisse même espère la possibilité d'un "Paranormal Activity 4" encore meilleur mais qui pourtant devrait être maudit pour au moins une chose : cela va être difficile de dormir la nuit maintenant !

1413886649-c-cra3-3.gif


#45 thirdeyemachine

thirdeyemachine

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6729 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Perdu au milieu d'un grand brouillard, j'ai apparemment enfin trouvé la sortie nord...

Posté 19 October 2011 - 10:22 AM

Ben merde.
après les propos élogieux de Alain Schlockoff (qui n'oublie pas de dire qu'il avait détesté le premier PA), voilà que la babysitter folle me donne envie de voir ce truc.
Ben merde (bis).
Image IPBImage IPBwww.podsac.net

#46 Bomaz

Bomaz

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7218 Messages :
  • Location:oui, mais sans arrêtes.

Posté 19 October 2011 - 10:33 AM

C'est le premier sur lequel j'entends de bons échos. Et les deux réas ont plutot bien réussis leur premier film (Catfish, documenteur plutôt bien troussé et intriguant si documenteur, et completement fou si documentaire).
Image IPB

#47 Conrade

Conrade

    JarJar

  • Members
  • 10 Messages :

Posté 19 October 2011 - 16:19 PM

Je viens de voir ledit film et je dois que je suis un peu déçu, mais pas tant que ça. Le film commence vraiment pas mal avec un bref retour sur un évènement du deux et on arrive directement à l'année 1988 où tout semble avoir commencé. PA 3 est donc l'origine de tout ce bordel à la poltergeist et je m'attendais à quelques réponses. On effet, le 2 posait les bases d'un "background" qui aurait pu être beaucoup plus étoffer. Le film m'a juste fait sursauter par moment, passer un moment assez sympa dans le genre, mais je m'attendais à ce qu'on me raconte une histoire, qu'on réponde aux interrogations, même si dans le cas c'est fait, mais pas à 100% je trouve.
Même si on apprend ce qu'est le secret de famille, on sans doute déjà plus ou moins dans le 2. Mais ce qui fait la force du 3 c'est sa narration et son scénario qui sont au top.

Ayant une imagination assez prolifique, je m'imaginais plein de possibilités quand à ce PA3. Au final le film est réussi mais je m'attendais un tout petit plus d'éléments quant à la véritable origine de cette histoire. Dernier point positif, la fin est ouverte et on peut plus ou moins laisser penser à une suite concernant l'un des personnages...

En fait le film est le meilleur des 3, c'est juste que j'en attendais tellement que je suis forcément un peu déçu xD !

Image IPB


#48 marclab666

marclab666

    Ghoulies

  • Members
  • 184 Messages :

Posté 19 October 2011 - 16:36 PM

La prédiction de la journée:

Image IPB

Image IPB


#49 J'ord@n

J'ord@n

    Leprechaun

  • Members
  • 637 Messages :

Posté 19 October 2011 - 16:53 PM

Succombant à cette mode des prequels, typique du vingt-et-unième siècle, la saga "Paranormal Activity" initiée par Oren Peli choisit pour son troisième épisode de raconter les événements qui conduiront les sœurs Katie et Christie à des destins tragiques. C'est leur enfance qui est ici évoquée alors que les phénomènes irrationnels commençaient à les tourmenter. La cadette discute régulièrement avec un ami imaginaire qui en fait semble bien réel mais invisible, les objets bougent, les portes se referment, les entités maléfiques s'en prennent physiquement à leurs victimes...rien de neuf sous le soleil du real footage sauf que cette fois-ci, la peur est enfin au rendrez-vous !

D'une part, les réalisateurs Henry Joost et Ariel Schulman savent vraiment instaurer un climat d'angoisse diffuse et jouer avec les nerfs des spectateurs en usant de subterfuges certes connus mais qui font leur petit effet. D'autre part, le scénario de Christopher Landon ne se perd pas en palabres et les manifestations démoniaques ne tardent pas dans la durée. Nous nous retrouvons donc très rapidement confrontés au surnaturel et la progression jusqu'à l'éprouvant final est millimétrée, la tension de retombant pratiquement jamais et les séquences d'attente font monter l'angoisse à son paroxysme, selon les sensibilités bien évidemment, comme lorsque la babysitter venue garder les fillettes se retrouve seule dans la maison.

Des moments d'épouvante, "Paranormal Activity 3" en compte bien d'autres, certains faisant s'écraser les doigts dans les poignets car même si l'on se doute de ce qui risque d'arriver, la réussite principale du film réside dans le fait que ses moments prévisibles restent surprenants et même franchement paniquants. Ainsi, entre la première apparition poussiéreuse d'un démon à l'occasion d'un tremblement de terre californien, le suspense et la curiosité d'en savoir plus ne nous abandonneront jamais, jusqu'au générique de fin.

L'histoire se permet donc d'éclaircir les nombreuses zones d'ombre des deux précédents films aussi saurons-nous à la fin la raison de la possession de Katie et de son rapt de Hunter, le fils de sa sœur, événement survenu à la fin du second "Paranormal Activity".La construction narrative du film de Joost et Shulman ne laisse cependant pas la place à de grandes surprises et si l'on connait l'univers PA et si l'on se concentre bien sur les dialogues, il est aisé de deviner plus ou moins clairement la raison de ce cauchemar familial. Mais même si le script est en ce sens presque cousu de fil blanc, il apporte néanmoins une explication plausible, bienvenue et encore plus effrayante car elle s'appuie sur une mythologie par essence très intrigante et inquiétante. Et Christopher Landon est suffisamment malin pour balayer les quelques incohérences que l'on sent poindre par instants.

Il est difficile de parler de réalisation tant ce genre de films ne s'appuie pas sur les effets techniques propres au cinéma traditionnel. Mais le travail est cependant de qualité, crédible et les efforts de "reconstitution", car l'histoire se situe en 1988, permettent une immersion sans failles. Les réalisateurs ont aussi su trouvé un gimmick accentuant la tension, soit un caméscope monté sur un moteur de ventilateur, balayant une pièce de gauche à droite suffisamment lentement pour susciter l'angoisse et la tension. Les effets spéciaux, utilisés avec parcimonie, sont de belle qualité. Le montage taille dans le gras si j'ose dire et corrige les erreurs des deux autres "Paranormal Activity". A la trappe donc les plans sur des aspirateurs de piscine de plusieurs minutes, le montage est ici plus serré, plus agressif.
Un autre point fort du film est également son casting. Oubliant les comédiens que l'on n'a jamais vus auparavant,"Paranormal Activity 3" s'assume plus comme un film de genre qu'une espèce de docu-fiction joué sur les codes de la réalité. Christopher Lee Smith et Lauren Bittner sont excellents en tant que beau-père et maman des fillettes. Lui est très attachant en jeune homme troublé par ce qui se passe chez lui et désireux d’enquêter, de découvrir la vérité tout en protégeant sa nouvelle famille, et elle est impeccable en mère dépassée par la situation mais à l'écoute de ses enfants. Ces dernières, campées par Chloe Csengery et Jessica Tyler Brown, sont adorables et jouent bien leur rôle, sans être jamais crispantes comme peuvent parfois l'être certains gamins de cinéma. Et le fait de les connaitre adulte apporte une dimension particulière à l'affection que l'on peut éprouvée pour ses deux petites filles désarmées.

Ayant appris des erreurs du passé, l'équipe derrière "Paranormal Activity 3" s'est convaincue de livrer un film d'épouvante de qualité, aussi intéressant sur la forme que passionnant sur le fond, qui parvient même d'une certaine manière à renouveler la franchise et se montre que le meilleur real footage movie depuis "[REC]". C'est surtout une œuvre angoissante parfaitement maitrisée où la peur est vraiment présente et c'est devenu suffisamment rare au cinéma aujourd'hui pour que le film de Henry Joost et Ariel Schulman soit méprisé. Une vraie bonne surprise qui laisse même espère la possibilité d'un "Paranormal Activity 4" encore meilleur mais qui pourtant devrait être maudit pour au moins une chose : cela va être difficile de dormir la nuit maintenant !



c une blague ? ou tu pense vraiment ce que tu viens d'écrire !?!
non car contrairement à pas mal de monde j'ai adoré paranormal activity 1er du nom, j'ai pas mal sursauter surtout que les conditions ( je pense surtout que c'est cela qui a fait que çà à fonctionner ) à fait que j'ai un bon souvenir de celui-ci. Tellement qu'on ( 5 exactement ) à décider de se mettre le 2 juste après, là énorme ennuie on se remettes tranquillement de notre frousse et peut-être que 3h consécutives de paranormal activity est mauvais mais on c'est fait chier, c'est pour cela si tu ne rie pas j'ai donc hâte de visionner cet opus 3, ensuite je vais me mater l'opus chinois voir ce qu'ils font là bas

#50 Conrade

Conrade

    JarJar

  • Members
  • 10 Messages :

Posté 19 October 2011 - 18:12 PM

Ayant appris des erreurs du passé, l'équipe derrière "Paranormal Activity 3" s'est convaincue de livrer un film d'épouvante de qualité, aussi intéressant sur la forme que passionnant sur le fond, qui parvient même d'une certaine manière à renouveler la franchise et se montre que le meilleur real footage movie depuis "[REC]". C'est surtout une œuvre angoissante parfaitement maitrisée où la peur est vraiment présente et c'est devenu suffisamment rare au cinéma aujourd'hui pour que le film de Henry Joost et Ariel Schulman soit méprisé. Une vraie bonne surprise qui laisse même espère la possibilité d'un "Paranormal Activity 4" encore meilleur mais qui pourtant devrait être maudit pour au moins une chose : cela va être difficile de dormir la nuit maintenant !



Sur la forme je trouve que ça fait vraiment réchauffer. Les outils et moyens qu'on utilise dans ce genre de film pour faire peur et sursauter le public, on les connait déjà plus ou moins tous. L'intérêt du film réside plus dans sa narration et sa construction qui sont au top, ça ne fait aucun doute.

c une blague ? ou tu pense vraiment ce que tu viens d'écrire !?!
non car contrairement à pas mal de monde j'ai adoré paranormal activity 1er du nom, j'ai pas mal sursauter surtout que les conditions ( je pense surtout que c'est cela qui a fait que çà à fonctionner ) à fait que j'ai un bon souvenir de celui-ci. Tellement qu'on ( 5 exactement ) à décider de se mettre le 2 juste après, là énorme ennuie on se remettes tranquillement de notre frousse et peut-être que 3h consécutives de paranormal activity est mauvais mais on c'est fait chier, c'est pour cela si tu ne rie pas j'ai donc hâte de visionner cet opus 3, ensuite je vais me mater l'opus chinois voir ce qu'ils font là bas


Le souci je trouve c'est qu'au final tu peux facilement compiler les 3 films en un seul de deux heures. Si tu parles de PA Tokyo Night, passe ton chemin, sincèrement :/.

Image IPB


#51 Tingle

Tingle

    Salvador Tingle

  • Members
  • 7181 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hyrule

Posté 19 October 2011 - 19:34 PM

Réaction à chaud vite fait parce que je trouve ça ahurissant: Quasiment AUCUN des plans vus dans les différents trailers ne sont présents dans le film! Y a même des persos qui n'y sont pas! :blink:
Ok, je sais bien que tout le monde se plaint du fait que les trailers ont tendance à trop en montrer, mais la demi-mesure ça existe, non? Entre tout et rien, y a un monde. Là, c'est ce que j'appelle de la publicité mensongère, pour le coup.

Sinon, le film en lui-même, je dirais que c'est plus ou moins la même chose que les deux précédents. Y a juste le couple qui m'a paru plus sympathique, surtout le mec (on fera pas pire que le Mr.Connard du 2, quoiqu'il arrive), la cadette qu'est toute mimi, et des séquences "violentes" plus nombreuses. Honnêtement, je pense pas que ça suffise à changer la donne, ceux qui trouvaient ça à ch*** vont cracher une nouvelle fois leur bile et ceux qui kiffaient (une espèce protégée) vont kiffer.
Ils ne se sont pas trop foulés pour trouver des origines au démon poulet, quand même.
Spoiler
Mais au moins, je connais son prénom, je suis content.

Crazy> Ai-je "raté" une scène post-générique? J'ai trouvé la fin assez soudaine, c'est pour ça que je demande.

PS: Vivement la critique de Diane.

#52 coeur de loup

coeur de loup

    Wookie

  • Members
  • 2823 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 19 October 2011 - 19:38 PM

En fait , autant se rematter BLAIR WITCH si j'ai bien compris . Tout ça pour ça :wacko:

#53 marclab666

marclab666

    Ghoulies

  • Members
  • 184 Messages :

Posté 19 October 2011 - 20:02 PM

Je n'ai vu aucun trailer de PA 3 mais ce que vous rapportez est sincèrement AMUSANT.


Après le coup de la rétention totale d'informations dans le cas de PA 2, PA 3 jouirait d'un faux trailer? Wow!

J'ai envie de le voir avant le film à présent?! Je trouve ça où s'il vous plaît? Quelqu'un me lit quelque part?

Image IPB


#54 Dorothea

Dorothea

    Hôtesse d'accueil

  • Members
  • 8422 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 19 October 2011 - 20:07 PM

Vu que Blair Witch et Paranormal Activy non pas la même histoire, non tu peux voir le troisième. En tout cas vue et adoré pour ma part, je développerai ma critique plus tard! 5/6
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#55 Conrade

Conrade

    JarJar

  • Members
  • 10 Messages :

Posté 19 October 2011 - 20:43 PM

Je n'ai vu aucun trailer de PA 3 mais ce que vous rapportez est sincèrement AMUSANT.


Après le coup de la rétention totale d'informations dans le cas de PA 2, PA 3 jouirait d'un faux trailer? Wow!

J'ai envie de le voir avant le film à présent?! Je trouve ça où s'il vous plaît? Quelqu'un me lit quelque part?


Réaction à chaud vite fait parce que je trouve ça ahurissant: Quasiment AUCUN des plans vus dans les différents trailers ne sont présents dans le film! Y a même des persos qui n'y sont pas! :blink:
Ok, je sais bien que tout le monde se plaint du fait que les trailers ont tendance à trop en montrer, mais la demi-mesure ça existe, non? Entre tout et rien, y a un monde. Là, c'est ce que j'appelle de la publicité mensongère, pour le coup.


J'ai trouvé plutôt sympa l'idée de "faux trailers", montrer des images absentes au montage final afin de créer une sorte d'effet de surprise. On voit dans le film des choses auxquelles ont a pas été préparer en voyant les trailers.

Image IPB


#56 Tingle

Tingle

    Salvador Tingle

  • Members
  • 7181 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hyrule

Posté 19 October 2011 - 22:19 PM


Je n'ai vu aucun trailer de PA 3 mais ce que vous rapportez est sincèrement AMUSANT.


Après le coup de la rétention totale d'informations dans le cas de PA 2, PA 3 jouirait d'un faux trailer? Wow!

J'ai envie de le voir avant le film à présent?! Je trouve ça où s'il vous plaît? Quelqu'un me lit quelque part?


Réaction à chaud vite fait parce que je trouve ça ahurissant: Quasiment AUCUN des plans vus dans les différents trailers ne sont présents dans le film! Y a même des persos qui n'y sont pas! :blink:
Ok, je sais bien que tout le monde se plaint du fait que les trailers ont tendance à trop en montrer, mais la demi-mesure ça existe, non? Entre tout et rien, y a un monde. Là, c'est ce que j'appelle de la publicité mensongère, pour le coup.


J'ai trouvé plutôt sympa l'idée de "faux trailers", montrer des images absentes au montage final afin de créer une sorte d'effet de surprise. On voit dans le film des choses auxquelles ont a pas été préparer en voyant les trailers.


Ouais, dans l'idée c'est pas con. Ça évite que l'effet de telle scène soit désamorcée parce qu'on l'a vu dans le trailer, ou d'anticiper le cheminement du scénario comme moi qui attendait tel personnage pour finalement ne pas le voir du tout. Mais ça reste un principe malhonnête. Surtout que le second trailer montrait des trucs nettement plus aguichants que ce qu'il y a au final dans le film.
Coeurdeloup> Si j'ai mis une balise spoiler, c'est pas pour que tu balance tout en majuscules après, hein. :angry:

#57 Rev3ngZ

Rev3ngZ

    Gremlins

  • Members
  • 1012 Messages :
  • Location:Paris

Posté 20 October 2011 - 00:03 AM

3,5/6

Sympatoche.
Mieux que le premier. Pas vu le deux.
On sursaute quelques fois.
The Thin Red Line

#58 seri Z

seri Z

    Leguman

  • Members
  • 10127 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 October 2011 - 00:06 AM

Réaction à chaud vite fait parce que je trouve ça ahurissant: Quasiment AUCUN des plans vus dans les différents trailers ne sont présents dans le film! Y a même des persos qui n'y sont pas! :blink:



il faut porter plainte...
Image IPB

#59 Evil Seb

Evil Seb

    El Luchador

  • Members
  • 19542 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 20 October 2011 - 08:24 AM

0/6 . De la belle grosse merde bien fumante.

Les mecs de Paranormal Activity sont des petits malins, plutôt que de se faire niquer leur franchise par des gars prêt à la parodier dans un hypothétique "Paranormal Movies", ils se sont dit que ce serait plus malin que de la faire eux-même avec cet épisode III qui à défaut d'être flippant ou "original" est involontairement très drôle puisqu'on y retrouve pêle mêle une fillette qui se tape une érection nocturne, une fillette, la même, qui se mange un mur invisible, un beau clin d’œil à l'Exorciste de Renny Harlin certainement, un "démon" qui dessine des pentagrammes sur les murs, une fiellette, encore la même décidément, qui se fait tirer les cheveux dans une pose bien lol. Donc cet épisode est un mix entre le premier film, qui reste de loin le meilleur de la série, les émissions de télé ricaine "Les Déménageurs de l'Extrême" et "Ghost Hunters". Le premier film marchait pas mal par l'utilisation habile d'un fantastique du quotidien léger on va dire qui restait crédible jusqu'au 5 dernière minutes. Ici, dans le trois, dès le début c'est grotesque (
Spoiler
) de fait on y croit pas une seule seconde. Pas un moment. Du coup bah on nous refait les coups des jumps scares de merde avec le son bien a donf sur des événements aussi flippants qu'un cadre qui tombe ou une porte qui claque. Puis le passage obligé du pote qui fait une blague "ahah j'suis trop lol j'vais faire des balgues pour faire croire que ça va faire peur". Puis le final est d'une connerie sans nom.

Ils sont, en plus, parvenu à se passer du seul plan potentiellement intéressant des trailers, la scène de "Bloody Mary" avec les deux fillettes. C'est quand même ballaud qu'un trailer "pour de rire" soit plus intriguant que le film dans son intgralité.

Puis le coup du ventilateur m'a tuer.

Bref la définition parfaite du non cinéma 0/6. Ou 16 parce que le coup de la trique sous les drap m'a bien fait marrer.

Edith (Cavel): Je viens de remarquer que les réals se sont mis à deux pour "réaliser" ça... °_O
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Posted Image


#60 Tingle

Tingle

    Salvador Tingle

  • Members
  • 7181 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Hyrule

Posté 20 October 2011 - 08:35 AM


Réaction à chaud vite fait parce que je trouve ça ahurissant: Quasiment AUCUN des plans vus dans les différents trailers ne sont présents dans le film! Y a même des persos qui n'y sont pas! :blink:



il faut porter plainte...


Quitte à perdre mon temps, je porterais plainte contre l'intégralité de la trilogie. Même si bon là je savais à quoi m'attendre, fausses images ou non. En fait, je suis surtout déçu de ne pas avoir eu droit à un caméo du robot de piscine du 2, j'y suis allé rien que pour lui. J'espère qu'ils préparent un spin-off "The Pool Cleaner Activity" sinon je porte définitivement plainte.




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)