Aller au contenu


Photo

Les films de prises d'otages


  • Please log in to reply
28 réponses sur ce sujet

Sondage : Les films de prises d'otages (27 membre(s) ont votés)

Que feriez vous si vous preniez des gens en otage ?

  1. Vous niquez les jolies filles en les menaçant de votre arme ? (11 votes [40.74%])

    Pourcentage des votes : 40.74%

  2. Vous tuez un otage par heure et ce même si la police coopère juste pour le fun ? (6 votes [22.22%])

    Pourcentage des votes : 22.22%

  3. A voté Vous mettez un masque de Ronald Reagan et vous vous prenez pour Patrick Swayze ? (6 votes [22.22%])

    Pourcentage des votes : 22.22%

  4. Vous prenez pas des gens en otage, c'est illégal. (4 votes [14.81%])

    Pourcentage des votes : 14.81%

Mais où est Batman Begins ?

  1. Mort ? (4 votes [14.81%])

    Pourcentage des votes : 14.81%

  2. Il nique ? (7 votes [25.93%])

    Pourcentage des votes : 25.93%

  3. Sur AlloCiné ? (6 votes [22.22%])

    Pourcentage des votes : 22.22%

  4. A voté Dtc ? (10 votes [37.04%])

    Pourcentage des votes : 37.04%

Vote Les invités ne peuvent pas voter

#21 Hartigan

Hartigan

    Gremlins

  • Members
  • 1420 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 June 2011 - 22:13 PM

Euh, l'histoire a-t-elle un lien avec le Munich de Spielby ?


Oui c'est aussi sur la prise d'otage des JO de 72.
Image IPB

#22 Zoran Reznik

Zoran Reznik

    Wookie

  • Members
  • 2670 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Paname

Posté 20 June 2011 - 22:41 PM

J'ai le dvd depuis 32 ans, faut que je me bouge.

#23 heatmann

heatmann

    Leprechaun

  • Members
  • 552 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:UK

Posté 08 November 2011 - 23:51 PM

Image IPB

du bon gros thriller qui fait plaisir ! m’attendais a un truc pépère un peu calibres , et enfaite pas du tout . c’est super efficace , ca va super vite , c’est torcher en 1h32 et y a absolument rien a jeter , j’irai même jusqu'à a dire que j’ai adorer , ouaip.
Ca démarre d’entrer , pas d’exposition longuette relou , alors bon il faut quelque trame narrative un peu émotive pour rendre ca attachant mais je trouve que ca fonctionne bien . On a vraiment envie de voir garcia se démener pour tout faire pour que sont mioche survive , c’est quand même une cause louable et qui aide bien a l’identification . le titre français porte d’ailleur très bien sont nom , l’enjeu , le principale , et le film le perd jamais de vue , garcia est le premier a tout laisser tomber , envoyer chier , aider keaton , pour SON enjeu qui lui tient a cœur , pas de storyline parasite viennent pertuber se film très direct et frontal , et surtout au final , c’est tres simple et ca fait du bien de voir des thriller qui se complique pas inutilement et repose sur 2 personnage central vraiment excellent et un rythme et des péripéties endiables , fichtrement bien emballer , bref un spectacle et plaisir de spectateur bien reel .
Pas de message sous entendue , pas de thème ou de cause remettant en question nos moral , non juste un bon ride plein de suspense qui est palpable et de tension qui rendent chaque action importante .

Garcia est bon , c est le andy que j’aime voir , flic et père tenace qui mouille sa chemise , belle interprétation et pis face a lui on a un michael keaton qui fait un gros numéros, de loin sont meilleur role et performance la plus impressionnante , une sorte de hannibal bien plus actif ! belle condition physique et un sacrer psychopathe et un duel qui evolue bien , entre les 1er rencontre tendue puis évasion dans l’hopital tres immersive et enfaite l’entraide malsaine , c’est le cœur du film est nous garde constamment interresser . de plus on commence même a kiffer keaton tellement il est cool et n esite pas !
Brian cox en 2nd role de capitain de police c est toujour un bon plus , tout pti bemol pour marcia gay harden un peu a la rue en docteur courage qui ose trop de truc . le gamin aussi et un peu soulant et a pas trop l’air malade quand meme !

J’ai vraiment beaucoup aimer cette mise en scène très styliser et esthétique , ca pète bien , très léchés et on sent une envie de faire des plan et des idée original , de superbe ambiance nocturne bleuter , un bon déluge de budget et scènes d’action bien maitriser , vivement un bluray que je me fasse plaisir . l’hopital est un beau décors qui permet plein de séquence pechut , puis on passe a la prison , a chaque fois les force de la lois augment au dirait GTA avec les étoile de recherche qui augmente !! pis meme un climax qui part en poursuite en ville avec un bon feeling polar d’action urbain qui s’enchaine apres ce thriller palpitant , oui oui . j’était etonner du bel equilibre entre suspence et action , c’est bien gerer et genereux des 2 cotes .
Bon alors oui le fond et l’ecriture se reduisent a de simple figure du genre , c’est rapide et leger , et franchement c’est pas genant , a part 4/5 perso y a personne d’autre et le film se deplie en ligne droite , moi j’aime cette efficassites immediate surtou que encore une fois , ca va tres vite . bon j aurai pue mettre un chouilla moin mais le film me reste super bien en tete ( et la en ecrivant mon avis j ai envie de dire que des bon truc dessus ) et pis quand la toute fin arrive la c’est carrment 0.5 de plus ! tres cool et pisde dire que ca encule John Q est un doux euphemisme !!

4.5/6

Image IPBImage IPB


#24 Destroyer

Destroyer

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4047 Messages :

Posté 17 November 2011 - 14:22 PM

Y'a aussi "La journée de la jupe" côté français

Sinon Speed je pensais qu'il était culte moi !! (y'a que moi qui le pense :blush: )

#25 Nico Darko

Nico Darko

    Gremlins

  • Members
  • 1645 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:au bout du monde

Posté 17 November 2011 - 14:27 PM

Sinon Speed je pensais qu'il était culte moi !! (y'a que moi qui le pense :blush: )


Non moi aussi (un peu) (mais je ne l'ai pas revu depuis des années), alors que finalement c'est loin d'être un grand film (un peu comme Point Break en fait).
Image IPB

#26 Destroyer

Destroyer

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4047 Messages :

Posté 17 November 2011 - 14:30 PM




Sinon Speed je pensais qu'il était culte moi !! (y'a que moi qui le pense :blush: )


Non moi aussi (un peu) (mais je ne l'ai pas revu depuis des années), alors que finalement c'est loin d'être un grand film (un peu comme Point Break en fait).



Oh putain Point Break, ben encore un film que je trouve culte et que je range avec Speed... :rolleyes:

#27 heatmann

heatmann

    Leprechaun

  • Members
  • 552 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:UK

Posté 17 November 2011 - 14:56 PM

biensure que c est culte speed !! meme si on apprecie pas le film , on ne peut niez sont statut . FACT

Image IPBImage IPB


#28 heatmann

heatmann

    Leprechaun

  • Members
  • 552 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:UK

Posté 25 November 2011 - 15:04 PM

Image IPB

un thriller d'action bien roublard, bien ficeler, bien jouer , bien rythmer , bien tendue , alors certes c'est très hollywoodien , mais il vaut un peu mieux que la moyenne du genre pour ceux qui aiment ca , a ranger entre exécutive décision et l'enjeu.
Moi qui adore tout l'univers tactique , swat , stratégie , rainbow six ect.. la je suis servie , je m'attendais pas trop a ca ,pensait que c'etait plus calme genre John Q , donc agréable surprise ! C'est pas du "tout-action" lambda comme Swat justement ( que j'aime bien quand même ) , l'équilibre entre un script un peu peaufiner et une tension et un suspense quasis non-stop pendant 2h15 et des intervention de troupe d'assault bien cool . Et pis The negociator jouit d'un excellent casting avec des tète d'affiche que j'apprecier particulièrement et surtout une longue galerie de 2nd et 3em roles tous composer des meilleur second couteau du business . Sam jackson est bon , bon on sait bien sur qu'il est innocent mais il arrive quand même a nous faire bien compatir , beaucoup d'ampathie et d'emotion pour lui . Son face a face avec spacey est cool . spacey est amener car inconnue de la situation , son regard neutre est un bon élément a la fraicheur du film , et ces reation compréhensible et logique , leurs négociation évidement sont bien emballer , des dialogue truffer de détails technique et professionnels qui transpire authenticité . David morse est jamais mauvais , fact . un peu comme son rôle dans the rock , c'est le leader de la swat team , il est bien ambiguë par rapport a jackson. john rikfin qu'on reconnait souvent , john spencer encore un rescapée de the rock qui a une belle tête d'enflure , le regretter JT walsh une figure mythique des 80's , carlos gomez , dean norris , nestor serrano enfin que du solide derrière leur sniper et fa-mas.

Paul giamatti a un pti role qui sert de break comique .
Gary grey c'est pas tony scott mais il fait du boulot super honorable la ( j'avoue sans honte bien aimer a man apart en bon fan de vin et de ce type de film , d'ailleur law abiding citizen est fun et italian job juste correct mais ca se regarde ) , c'est un solid faiseur. Les scenes d'action manque de relief et d'inventiviter , c'est fonctionel , mais au moin ca evite les fautes de gouts et la stylisation outrance , en tout cas c'est propre , lisible , il gere bien ces persos et leur relations , dose bien les revelation et rebondissement , il y a aucun temp mort ou baisse d'interet tout du long , et les petit soubresaut de gun fight et deploiement d'escouade nous garde exiter . Sur la fin il faut manger quelque invressemblance , et le final tire un peu trop au demonstratif quand meme sur des relentis et un themes bien heroique et tire larmes .

L'intro du film avec la fin d'une negociation muscler met bien dans le bain , et pis apres on voit rapidement Que jackson se sent bien avec ces pote et collagues , puis le film perd pas une seconde en 20 minute il se fait baiser par une manipulation et un complot pour lui faire porter le chapeau d'une conspiration de flics pourri . Il va faire se qu'il sait faire de mieux et prendre des otages pour nettoyer son nom et faire eclater la veriter . C'est comme john Q mais sans le sentimentalise a haute dose , donc bien mieux ! belle petite photo entierment nocturne avec les lumiere de la ville et les reflet dans le gratte ciel tout en verre , et interieur de bureau avec eclairage bleuter , spot d'helicopter , signer russel carpenter ( titanic ) et un score tres classic pour le genre avec des relent zimmerien de l'epoque de broken arrow . le FBI vient s'en meler , les forces en presence sont assez imposante , c'est un thriller avec un budget confortable et ca se voit , tout est fait pour passer un bon moment avec un scenar assez malin qui ne livre pas ces secret tout se suite , pas mal de fausse piste , des coupable qui ne le sont pas vraiment , bref c'est muscler et pas neuneu , bien.

4/6

Image IPBImage IPB


#29 Nosfé

Nosfé

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6138 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 05 April 2012 - 11:50 AM

Le Repas des Fauves de Christian-Jaque (1964)

Image IPB

1942, l'Occupation. Ce soir, Sophie fête ses 22 ans chez elle et son mari avec 5 de leurs amis. Mais à peine la soirée entamée que des coups de feux retentissent à l'extérieur. Puis des bruits de bottes. Deux officiers allemands ont été tués sous leur fenêtre. Et le capitaine de la Gestapo se présente alors à eux: en représailles, il y aura 20 otages d'exécutés le lendemain, deux pour chacun des appartements de la maison. Aux 7 amis de choisir lesquels d'entre eux seront les deux sacrifiés...

Dans l'Occupation, Christian-Jaque avait travaillé pour la Firme allemande Continentale, et il avait eu à en subir les conséquences au sortir de la guerre. Dégoutté par cette expérience, par tant d'hypocrisie, il mit sa rancoeur dans ce film.
Car ces sept amis, représentant tout un spectre de comportement face à l'ennemi, chacun vivant ou survivant à sa façon dans cette période troublée, pas toujours collaborateur mais moins souvent résistant, ces amis qui sont ensemble et plaisantent vont s'entredéchirer, tomber tour à tour dans toujours plus de bassesse, d'égoïsme et de mauvaise foi pour sauver leur peau ou simplement montrer que tel ami mérite plus de mourir que tel autre.
Un véritable jeu de massacre montrant combien la cruauté et la monstruosité deviennent l'ordinaire de l'humain dans les situations extrêmes.
Le tout est servi par des dialogues d'anthologie signé Henri Jeanson qui, au-delà du simple bon mot, mettent en relief et avec ce qu'il faut de sarcasme et d'humour noir la tragique absurdité de la situation. Et de nous faire nous prendre au jeu, à choisir avec nous qui mériterait d'être sauvé, pour nous offrir une fin d'une amertune glaçante.
Le film est devenu pièce de théatre en 2010; il faut dire que cette structure en huis-clos forcé (et encore une fois ces dialogues savoureux) s'y prêtent.
6/6




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)