Aller au contenu


Photo

Easy Money - Daniel Espinosa (2010)


  • Please log in to reply
29 réponses sur ce sujet

#21 foetus

foetus

    Leprechaun

  • Members
  • 641 Messages :

Posté 20 April 2011 - 11:27 AM

Personellement j'ai trouvé ça hyper creux
et ça m'a plus fait penser à du mauvais Inarritu qu'à du Pusher.

Fade, TRES mal filmé (il y a des scènes de dialogues
d'un quart d'heure sans aucun plan d'ensemble,
juste des gros plans télés, comme s'ils avaient jamais
eu tous les acteurs le même jour) et creux.

Ca sort simplement parce que les distributeurs
ont vu les chiffres de Millénium
et que MORSE a fait parler de lui.
Sinon ça resterait dans les limbes.
"Remember : short controlled bursts" Cap. Hicks.

#22 Gatsu

Gatsu

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 12767 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 20 April 2011 - 16:50 PM

Film suédois manifestement sous influence pusherienne


En voyant la bande annonce il y a quelques temps, c'est l'impression que j'ai eu.
Et c'est pour ça que je n'ai pas du tout envie de le voir, il risque de souffrir méchamment de la comparaison.

Et l'acteur sur l'affiche on dirait Timothy Olyphant dis donc !

#23 Rev3ngZ

Rev3ngZ

    Gremlins

  • Members
  • 1008 Messages :
  • Location:Paris

Posté 20 April 2011 - 21:25 PM

Un p'tit 4/6 perso.
Ai passé un bon moment.
The Thin Red Line

#24 Dorothea

Dorothea

    Hôtesse d'accueil

  • Members
  • 8422 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 28 May 2011 - 21:07 PM

Je l'ai vue également et c'est pas mal, je préfère l'ouvrage que le film mais le réalisateur, Daniel Espinosa, arrive à en tirer quelque chose pour qu'on soit intéressé et étonné quand on connaît l'ouvrage. Pourtant l'histoire est classique au premier abord quand même mais ça ne fait rien vu que c'est intéressant à voir. C'est un film choral qui nous propose donc de suivre le parcours de plusieurs personnages et la aussi les styles de personnage que l'on voit sont assez convenus et pourtant vu que c'est bien fait on s'en moque et on se laisse porter par le récit qui à beaucoup d'égard fait penser à d'autres films sur le monde des gangsters et surtout à de nombreux romans suédois ou bien étranger. L'ambiance est assez intéressante vu que j'ai toujours l'impression qu'il y a une certaine pression qui pèse sur les personnages même quand ils sont au tops, on voit bien que même si tout va bien, ce n'est qu'éphémère, après c'est peut être renforcé par le fait que je connais l'ouvrage d'origine mais j'ai eu cette impression. Les personnages sont borderlines et il est même difficile de s'attacher à eux en quelque sorte vu que ce ne sont pas des figures positives comme on pouvait en déceler très partiellement dans les personnages de l'excellente trilogie Pusher avec le père mafieux ou le fils désirant la reconnaissance de son père. Ici ce ne sont pas des personnages très sympathiques par leur passé ou par leurs intentions et le jeu des acteurs est au top pour renvoyer justement cet aspect précis des personnages.

Il y a une évolution progressive du récit qui fait que la pression ne retombe jamais vraiment et surtout arrive à nous tenir en haleine sans qu'on se demande toutes les deux minutes quand est ce que ça va bouger. Le film est très bien ficelé et ce final est au top je trouve. Le côté technique du film n'est pas en reste vu que le réalisateur sait tenir sa caméra, Daniel Espinosa arrive à mettre ses personnages en valeur dans chaque scène et il a un sens du cadrage excellent. La musique est parfaite vraiment et nous plonge vraiment dans l'ambiance de la ville de Stockholm. Les acteurs sont possédés par leur personnage et on en demande pas plus. Bref c'est un bon film, classique dans son récit, mais à la réalisation à la hauteur et qui je l'espère pourra permettre l'arrivée d'autres films de Suède d'arriver sur les écrans internationaux. En tout cas je recommande ce long métrage auquel je donne la note de 4/6 en espérant que ça ne sera pas le dernier film du réalisateur qui n'en est pas à son coup d'essai.
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#25 Scalp

Scalp

    Booby Lapointe

  • Members
  • 16719 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 12 August 2011 - 16:11 PM

Que c'est mauvais ( vivement le remake avec Zak Efron ).
Déjà rien à voir avec Pusher, d'une c'est pas le même pays et de deux le traitement est vraiment différent ( déjà le film de Espinosa est en scope ce qui change carrément par rapport au traitement de l'image de Refn ).

Ca commence pas trop mal avec le destin croisé de 3 personnages mais rapidement on se rend compte que le film va pas être très passionnant ( y se passe pas grand chose, on s'emmerde souvent, la narration est super mal géré, tin le début on capte que dalle ) et le manque de rythme est vraiment handicapant et pis surtout c'est beaucoup trop ambitieux, le gars aurait mieux fait de se concentrer sur un personnage au lieu de vouloir a tout prix alterner entre les 3 car du coup c'est vraiment survolé ( la relation amoureuse c'est bien ridicule et on essaye tellement d'humaniser les 3 personnages à tout prix que ça devient bien nase ), c'est du film qu'on a déjà vu des tas de fois et là ça propose rien de nouveaux, le film n'a pas d'identité propre, ça se passe en Suède mais ça pourrait se passer dans n'importe quel pays que ce serait exactement pareil.

Le film a été écrit à la truelle ( le perso de Jorge c'est gratiné tout ce qu'il peut faire ) et je parlerais pas des scènes d'action ( entre l'évasion sur-réaliste, le gunfight des aveugles et la scène d'évasion dans les bois on touche au sublime ).
La réalisation n'a rien à proposer, c'est très fonctionnel.
Le casting est pas mal par contre, rien à reprocher aux acteurs, mention au tueur yougo.

La Bande son est horrible ( putain les zics lors des scènes de boites de nuit c'est un vrai supplice qui te donne envie d'arrêter le film ).
La photo est super moche.
En tout cas ça m'a permis d'apprendre qu'il y a des Espagnols et des Arabes en Suède ( et bien entendu les arabes sont méchants et mesquin ), j'aurais pas complétement perdu mon temps.
Décidément les polar ikéa c'est pas bien.

1/6



#26 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14340 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 20 February 2012 - 15:48 PM

Petit HS :blush: , Trailer pour Easy Money 2.



Source: cinemateaser
Image IPB

#27 seward

seward

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4147 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Paris

Posté 27 May 2012 - 08:15 AM

hâte de voir la suite! :)
L'acteur fait bien son trou avec The Killing us, il est devenu un peu plus bankable.
Le grand public il a qu'à se sortir les doigts du cul (Corvis)

#28 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14340 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 25 June 2012 - 21:35 PM

Nouvelle vidéo pour Easy Money 2.



La page Facebook

Image IPB

-----------------------

Edit:

Easy Money 3 est actuellement en tournage.

Ce message a été modifié par fanatic - 18 February 2013 - 23:57 PM.

Image IPB

#29 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14340 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 18 February 2013 - 23:56 PM

Teaser pour Easy Money 3.



Source: via twitchfilm

-------------------------

Edit:

Posters pour Snabba Cash Livet Deluxe (Easy Money 3).

Image IPB Image IPB

Image IPB Image IPB

Image IPB Image IPB

Sources: imp / facebook

Ce message a été modifié par fanatic - 13 June 2013 - 18:56 PM.

Image IPB

#30 fanatic

fanatic

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14340 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Avec Cliff, Norm et les autres...

Posté 13 June 2013 - 18:55 PM

Trailer pour Snabba Cash Livet Deluxe (Easy Money 3).


Image IPB




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)