Mad Movies: Les films sur le rock - Mad Movies

Aller au contenu

  • (7 Pages)
  • +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Les films sur le rock Faites péter les watts

#76 L'utilisateur est hors-ligne   kleenex-electrique 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 124
  • Inscrit(e) : 17-décembre 10

Posté 08 mai 2011 - 19:06

pour almost famousje m attendais a un film un petit peu a la good morning england mais finalement c est beaucoup moin drôle et la bo est pas si bonne que sa mais c'est un film sympathique et Frances McDormand est génial (comme d'habitude) 4/6

pour six string samurai sur les (très bon)conseil de OrsonZ puis de bomaz j ai visionné cet ovni et j'ai pris une claque énorme même si je suis resté un peu septique au départ a cause des Homme de Cro-Magnon le film est génial et poétique avec sa. 5.5/6
il y a une différence entre parlé avec franchise et parlé comme un con

#77 L'utilisateur est hors-ligne   Cham 

  • Chamois d'Or
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 539
  • Inscrit(e) : 05-novembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:Moche Pite...

Posté 16 mai 2011 - 13:06

Vu Good Morning England récemment et c'était du bonheur!!

Sinon j'ai pas cru voir cité Hotel Woodstock ?

Image IPB
Posted Image

#78 L'utilisateur est hors-ligne   biboulMRPN 

  • T'as pas 100 boules ?
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 883
  • Inscrit(e) : 11-mars 08
  • Profil:Homme

Posté 26 mai 2011 - 16:28

J'ai bien aimé Hotel Woodstock, je reposte ma critique, tu te sentira moins seul.

Hotel Woodstock

J'étais pas du tout convaincu par l'angle adopté, à savoir la petite histoire dans la grande, tellement j'idéalise ce festival et tout ce qui s'y rapporte, et que je voulais en voir plus. Mais faut avouer que c'était finalement la seule approche originale tellement tout a été dit dans le célèbre film de Wadleigh(qui a pas mal inspiré le réa notamment pour les split-screens et pour un ou deux scènes reprises à l'identique).
Ang Lee arrive à reproduire l'ambiance de l'époque, avec cette effervescence et cette bonne humeur communicative, rendant la genèse et les coulisses de l'organisation bien agréable à suivre.

Le film montre par contre les limites de son budget lorsqu'il s'agit de montrer le festival en lui même, avec des pirouettes pas toujours bien senties niveau rythme, mais plutôt chiadées visuellement et toujours pile dans la vibe. On aurait aimé en voir plus, mais ces scènes respirent vraiment la bonne humeur, comme celle de la glissade dans la boue, on sent vraiment l'éclate du moment entre le héros et son pote perdu de vue à cause du Vietnam(Emile Hirsch, que je trouve énorme à chaque film, vraiment dommage qu'on ne le voit pas plus que ça sur les écrans).

Et surtout, c'est à ce moment, une fois le décor bien planté, que le script s'occupe de régler les problèmes existentiels du héros et de sa famille, complétement en phase avec le contexte.

4.5/6
Image IPB

#79 L'utilisateur est en ligne   Nosfé 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 057
  • Inscrit(e) : 12-décembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 16 septembre 2011 - 14:32

That Thing you Do de Tom Hanks (1996)

Image IPB

1964. Alors que, dans le sillage des Beatles, le rock anglais envahit les radios et les coeursdes ados américains, quatres ados de Pennsylvanie vont donner naissance à un tube, être entrainé dans la spirale du succès, et de tout ce que cela implique.

Première réalisation de Tom Hanks sur un scénario de lui-même, voilà un film qui correspond à l'image de son auteur: simple, un peu naïf, mais pouvant aussi montrer une noirceur, une gravité souterraine, rampante.
La naïveté, c'est la joyeuse insouciance très Happy Days des personnages, pour certains résumé à un cliché (le papa sérieux et râleur, le guitariste dragueur rigolard), c'est l'inconséquence "tout le monde il est beau" parfois un peu trop forcée du film.
La noirceur, c'est l'inéluctable fin de cette success-story, les démons intérieur de personnages qui, trop enfermé dans ces clichés précédemment cité, peine à parvenir à leurs fin (le héros, batteur par intérim du groupe, qui fait du rock mais rêve de jazz; le couple formé par le chanteur et le perso de Liv Tyler), et quelques détails résonnant d'une gravité toute autre (le bassiste qui s'engage dans les marines; la population noire réduite à des jazzmen/soulmen ou au cliché du bon domestique). C'est aussi ce milieu du showbiz, et son fonctionnement: Plus on monte les échelons, moins on s'intéresse à la création, à l'art, à la musique (ou au cinéma, si on veut y voir une critique de la part de Tom Hanks qui, comme ses héros, n'était qu'un ado quand le succès lui est tombé dessus).

4/6

#80 L'utilisateur est en ligne   NukemaN 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 8 212
  • Inscrit(e) : 27-mars 09
  • Profil:Homme
  • Location:Z, Contag' & Shark' m'ont qualifié de nazi!

Posté 28 septembre 2011 - 14:42

Bon c'est pas que ça manque de nanard ici, mais bien plus fun que le gentillement naze Detroit Rock City, y'a Detroit Metal City!
C'est l'adaptation d'un manga bien WTF dont voilà le pitch:
Soichi Negishi est un jeune homme timide et doux qui rêve d'une carrière de musicien dans un élégant groupe de pop suèdoise. Or, ses rêves ne se réalisent pas comme il le faudrait, de sorte qu'il a fini par devenir le chanteur principal et guitariste d'un groupe de Death Metal appelé "Detroit Metal City". En costume de scène, il est Johannes Krauser II. La rumeur dit qu'il est un démon du terrorisme de l'enfer, qu'il a tué et violé ses parents, et qu'il exerce son pénis géant de la mort (Death Penis) sans retenues (il est accusé de nombreux viols), il sait aussi dire le mot "rape" (viol) dix fois en une seconde. Negishi méprise DMC et tout ce qu'il représente, mais il ne peut s'en détacher car avec lui, il connait la gloire, contrairement quand il essaie de démontrer son talent pour la pop.
Manga ici


#81 L'utilisateur est hors-ligne   ebazin 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 21
  • Inscrit(e) : 01-février 09

Posté 30 septembre 2011 - 14:17

Il y a aussi 24 Hour Party People de M.Winterbottom qui retrace la vie de Tony Wilson et son label Factory (Joy Division, New Order, Happy Mondays. En plus Y atout plein de guest de la scène rock de Manchester.
Bon film 4,5/6

#82 L'utilisateur est hors-ligne   ebazin 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 21
  • Inscrit(e) : 01-février 09

Posté 05 octobre 2011 - 17:22

Je viens de regarder Stop Making Sense des Talking Heads de Jonathan DEMME et c'est ENORME, on a pas là affaire à une fiction mais à un concert mis en scène pour le cinéma. La performance des talking heads est hallucinante, j'en était essoufflé pour eux, c'est super bien joué, bien chanté, bien filmé. Dans le genre à voir vraiment car généralement les concerts filmés c'est souvent un peu pourri je pense notamment àStones in the park, Ziggy Stardust ou the song reamin the same avec des cadrages bidons, des prises de son aléatoires, des interludes WTF. A voir et à revoir et à danser devant sa télé tout seul (ou en groupe).
5.5/6

#83 L'utilisateur est hors-ligne   Kaydine 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 24
  • Inscrit(e) : 03-décembre 10
  • Profil:Inconnu

Posté 24 janvier 2012 - 23:51

Image IPB

Celui-là est excellent, et ça fait du bien de voir Kristen Stewart en dehors de TWILIGHT...

#84 L'utilisateur est hors-ligne   Ed Wood 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 868
  • Inscrit(e) : 10-octobre 04
  • Location:quelque part entre 4 planches

Posté 26 janvier 2012 - 00:15

Et ça parle de quoi?

Sinon j'ai vu un DA bien jouissif, à la Ralph Bakshi, Rock and Rules avec les voix d'Iggy Pop et Lou Reed pour une hisoire de SF délirante. Quelqu'un connait?

Image IPB
Spielberg, Cameron, Verhoeven, Raimi, Jackson, Del Toro, Pixar, Wachowski bros, Tarantino, Woo, McTiernan...
Ca c'est du cinema!

#85 L'utilisateur est en ligne   JEF Byos 

  • Relis attentivement
  • Groupe : Members
  • Messages : 11 643
  • Inscrit(e) : 02-mars 03
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 26 janvier 2012 - 09:22

Voir le messageEd Wood, le 26 janvier 2012 - 00:15 , dit :

Et ça parle de quoi?

Ben, des Doors.

Voir le messageBret Gimson, le 14 mai 2014 - 23:38 , dit :

Non ce qui plombe le film c'est que c'est à chier.

#86 L'utilisateur est hors-ligne   Molotov 

  • Je m'enflamme
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 257
  • Inscrit(e) : 05-janvier 09
  • Profil:Inconnu
  • Location:Miskatonic University

Posté 26 janvier 2012 - 19:29

:mrgreen:
Image IPB

#87 L'utilisateur est hors-ligne   Naïs 

  • JarJar
  • Groupe : Membres
  • Messages : 1
  • Inscrit(e) : 14-novembre 11
  • Profil:Femme

Posté 29 janvier 2012 - 00:17

J'ai été agréablement surprise par The Runaways ( le premier long-métrage de Floria Sigismondi ) qui retrace l'histoire de ce groupe de rock féminin, mené par Joan Jett (Kristen Stewart) et Cherie Currie (Dakota Fanning). Elles sont adolescentes ( Cherie rejoint le groupe à 15 ans ) mais elles vont imposer leurs styles très rapidement, influencées par Kim Fowley.
J'ai trouvé ce film excellent. Il est surtout basé sur Cherie Currie puisque qu'il a été réalisé à partir de la biographie de celle-ci. Le rôle de Joan Jett colle à merveille à Kristen Stewart, méconnaissable. Dakota Fanning en Bardot/Bowie est tout bien et les musiques sont reprises à merveille. Bref, je le recommande.
C’est à une demi-heure d’ici. J’y suis dans dix minutes.

#88 L'utilisateur est en ligne   JEF Byos 

  • Relis attentivement
  • Groupe : Members
  • Messages : 11 643
  • Inscrit(e) : 02-mars 03
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 29 janvier 2012 - 00:52

Ouais c'est vrai qu'il est bien.

Surtout quand ils font un trip à l'acide dans le désert

Perso en plus de ces deux-là je retient bien Michael Shannon, qui prête son faciès borderline à un Kim Fowley mémorable.

Voir le messageBret Gimson, le 14 mai 2014 - 23:38 , dit :

Non ce qui plombe le film c'est que c'est à chier.

#89 L'utilisateur est en ligne   Nosfé 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 057
  • Inscrit(e) : 12-décembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 04 mai 2012 - 22:29

Airheads de Michael Lehmann

Image IPB

C'est sympa sans plus.
Sur un pitch simple et limite con (trois rockeurs prennent en otage une station de radio pour leur demander de passer leur démo)le film tient mal la comparaison par rapport à un Waynes World par exemple.
Parce que ça peine à être vraiment drôle, parce qu'on passe par tous les passage obligé du film de prise d'otage et même un peu plus (même si le coup de mec qui se planque dans les conduits d'aérations peut être pris comme quelque chose de parodique, c'est plus gênant que drôle), et que le film reste un peu trop balisé.
Alors oui, il y a ce casting de pure comédie (Brendan Fraser en wannabe rockstar puriste, Steve Buscemi en bassiste quelque peu cynique et vrai leader du groupe -parce que le moins con, et Adam Sandler en batteur bênet) qui s'amuse et nous amuse; oui, on a des apparitions de Rob Zombie (avec son groupe) et de Lemmy Kilmister (un peu partout: dans la BO, dans les dialogues, dans la déco, dans un petit rôle...), et on a surtout cette morale douce-amère quant à la corruption de la culture rock par le mainstream, et l'ironie de cette corruption (je retiens ce dialogue tout con
-Hé, mais vous avez de super disques ici! Pourquoi on ne les entends jamais à l'antenne.
-Parce que ce ne sont pas des hits.
-Mais ce ne sont pas des Hits parce que vous ne les passez jamais!

Mais... Waynes World et d'autres films l'ont déjà fait, et en mieux, et avec peut-être plus de crédibilité.
ouais, sympa mais sans plus.

3,5/6

#90 L'utilisateur est hors-ligne   Dr Jones 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 811
  • Inscrit(e) : 16-octobre 07
  • Profil:Homme
  • Location:Il Etait une fois dans l'Est

Posté 01 juin 2012 - 09:31

Je viens de découvrir l'existence de ce topic (via le topic Avengers, le film de groupes voyez :closedeyes: )...
J'ai pas encore lu les 6 pages, et j'ai pas vu beaucoup de films sur le rock, mais je garde un très bon souvenir du Garage Days d'Alex Proyas. C'est une petite comédie australienne assez rafraîchissante et drôle (sortie en France uniquement en vidéo je crois), qui pratique un humour de potache assez bon enfant, et bien sûr une BO efficace (j'ai plus les titres en tête mais je crois qu'on y entendait du AC/DC). Au casting on retrouve Marton Csokas, le bad guy de xXx et Kingdom of Heaven entre autres. Ça raconte l'histoire d'un groupe de rock qui cherche à percer, et
Spoiler
...
Sinon j'ai vu Les Doors, Walk the Line, Wayne's World 1 & 2, Rock Star, High Fidelity...

Deux autres titres que je n'ai pas vu cités: Backbeat, de Iain Softley, qui parle de Stuart Sutcliffe, le 5ème Beattle (joué par Stephen Dorff) avant que le groupe ne connaisse la gloire, et Hesher, le film avec Joseph Gordon-Levitt inspiré de Cliff Burton, le bassiste décédé de Metallica. Pas vu par contre.

Partager ce sujet :


  • (7 Pages)
  • +
  • « Première
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)