Aller au contenu


Photo

Les films sur le rock


  • Please log in to reply
98 réponses sur ce sujet

#81 ebazin

ebazin

    JarJar

  • Members
  • 21 Messages :

Posté 30 September 2011 - 13:17 PM

Il y a aussi 24 Hour Party People de M.Winterbottom qui retrace la vie de Tony Wilson et son label Factory (Joy Division, New Order, Happy Mondays. En plus Y atout plein de guest de la scène rock de Manchester.
Bon film 4,5/6

#82 ebazin

ebazin

    JarJar

  • Members
  • 21 Messages :

Posté 05 October 2011 - 16:22 PM

Je viens de regarder Stop Making Sense des Talking Heads de Jonathan DEMME et c'est ENORME, on a pas là affaire à une fiction mais à un concert mis en scène pour le cinéma. La performance des talking heads est hallucinante, j'en était essoufflé pour eux, c'est super bien joué, bien chanté, bien filmé. Dans le genre à voir vraiment car généralement les concerts filmés c'est souvent un peu pourri je pense notamment àStones in the park, Ziggy Stardust ou the song reamin the same avec des cadrages bidons, des prises de son aléatoires, des interludes WTF. A voir et à revoir et à danser devant sa télé tout seul (ou en groupe).
5.5/6

#83 Kaydine

Kaydine

    JarJar

  • Members
  • 24 Messages :
  • Profil:Inconnu

Posté 24 January 2012 - 22:51 PM

Image IPB

Celui-là est excellent, et ça fait du bien de voir Kristen Stewart en dehors de TWILIGHT...

#84 Ed Wood

Ed Wood

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5981 Messages :
  • Location:quelque part entre 4 planches

Posté 25 January 2012 - 23:15 PM

Et ça parle de quoi?

Sinon j'ai vu un DA bien jouissif, à la Ralph Bakshi, Rock and Rules avec les voix d'Iggy Pop et Lou Reed pour une hisoire de SF délirante. Quelqu'un connait?

Image IPB
Spielberg, Cameron, Verhoeven, Raimi, Jackson, Del Toro, Pixar, Wachowski bros, Tarantino, Woo, McTiernan...
Ca c'est du cinema!

#85 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 12304 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 26 January 2012 - 08:22 AM

Et ça parle de quoi?

Ben, des Doors.
tumblr_inline_nbc0yucMUT1qcj34v.gif

#86 Molotov

Molotov

    Je m'enflamme

  • Members
  • 7114 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:K's Tavern

Posté 26 January 2012 - 18:29 PM

:mrgreen:

#87 Naïs

Naïs

    JarJar

  • Membres
  • 1 Messages :
  • Profil:Femme

Posté 28 January 2012 - 23:17 PM

J'ai été agréablement surprise par The Runaways ( le premier long-métrage de Floria Sigismondi ) qui retrace l'histoire de ce groupe de rock féminin, mené par Joan Jett (Kristen Stewart) et Cherie Currie (Dakota Fanning). Elles sont adolescentes ( Cherie rejoint le groupe à 15 ans ) mais elles vont imposer leurs styles très rapidement, influencées par Kim Fowley.
J'ai trouvé ce film excellent. Il est surtout basé sur Cherie Currie puisque qu'il a été réalisé à partir de la biographie de celle-ci. Le rôle de Joan Jett colle à merveille à Kristen Stewart, méconnaissable. Dakota Fanning en Bardot/Bowie est tout bien et les musiques sont reprises à merveille. Bref, je le recommande.
C’est à une demi-heure d’ici. J’y suis dans dix minutes.

#88 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 12304 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 28 January 2012 - 23:52 PM

Ouais c'est vrai qu'il est bien.

Surtout quand ils font un trip à l'acide dans le désert

Perso en plus de ces deux-là je retient bien Michael Shannon, qui prête son faciès borderline à un Kim Fowley mémorable.
tumblr_inline_nbc0yucMUT1qcj34v.gif

#89 Nosfé

Nosfé

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6137 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 04 May 2012 - 21:29 PM

Airheads de Michael Lehmann

Image IPB

C'est sympa sans plus.
Sur un pitch simple et limite con (trois rockeurs prennent en otage une station de radio pour leur demander de passer leur démo)le film tient mal la comparaison par rapport à un Waynes World par exemple.
Parce que ça peine à être vraiment drôle, parce qu'on passe par tous les passage obligé du film de prise d'otage et même un peu plus (même si le coup de mec qui se planque dans les conduits d'aérations peut être pris comme quelque chose de parodique, c'est plus gênant que drôle), et que le film reste un peu trop balisé.
Alors oui, il y a ce casting de pure comédie (Brendan Fraser en wannabe rockstar puriste, Steve Buscemi en bassiste quelque peu cynique et vrai leader du groupe -parce que le moins con, et Adam Sandler en batteur bênet) qui s'amuse et nous amuse; oui, on a des apparitions de Rob Zombie (avec son groupe) et de Lemmy Kilmister (un peu partout: dans la BO, dans les dialogues, dans la déco, dans un petit rôle...), et on a surtout cette morale douce-amère quant à la corruption de la culture rock par le mainstream, et l'ironie de cette corruption (je retiens ce dialogue tout con
-Hé, mais vous avez de super disques ici! Pourquoi on ne les entends jamais à l'antenne.
-Parce que ce ne sont pas des hits.
-Mais ce ne sont pas des Hits parce que vous ne les passez jamais!

Mais... Waynes World et d'autres films l'ont déjà fait, et en mieux, et avec peut-être plus de crédibilité.
ouais, sympa mais sans plus.

3,5/6

#90 Dr Jones

Dr Jones

    Leprechaun

  • Members
  • 881 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Il Etait une fois dans l'Est

Posté 01 June 2012 - 08:31 AM

Je viens de découvrir l'existence de ce topic (via le topic Avengers, le film de groupes voyez :closedeyes: )...
J'ai pas encore lu les 6 pages, et j'ai pas vu beaucoup de films sur le rock, mais je garde un très bon souvenir du Garage Days d'Alex Proyas. C'est une petite comédie australienne assez rafraîchissante et drôle (sortie en France uniquement en vidéo je crois), qui pratique un humour de potache assez bon enfant, et bien sûr une BO efficace (j'ai plus les titres en tête mais je crois qu'on y entendait du AC/DC). Au casting on retrouve Marton Csokas, le bad guy de xXx et Kingdom of Heaven entre autres. Ça raconte l'histoire d'un groupe de rock qui cherche à percer, et
Spoiler
...
Sinon j'ai vu Les Doors, Walk the Line, Wayne's World 1 & 2, Rock Star, High Fidelity...

Deux autres titres que je n'ai pas vu cités: Backbeat, de Iain Softley, qui parle de Stuart Sutcliffe, le 5ème Beattle (joué par Stephen Dorff) avant que le groupe ne connaisse la gloire, et Hesher, le film avec Joseph Gordon-Levitt inspiré de Cliff Burton, le bassiste décédé de Metallica. Pas vu par contre.

#91 Nosfé

Nosfé

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6137 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 20 July 2012 - 12:25 PM

Velvet Goldmine de Todd Haynes

Image IPB

Euh... :mellow:
C'est pas que le film m'ait déçu, mais je ne m'attendais pas trop à ça.
En effet, au-delà de l'hommage au glam rock, des références à peine voilés à David Bowie et Iggy Pop, au delà de sa narration à la Citizen Kane (flashbacks amenés par l'enquête d'un journaliste), le film développe une voie originale, surprenante, et s'éloigne de ces modèles pour trop conventionnels pour livrer ce qui ressemble assez à un manifeste Gay Friendly. Ca n'est pas génant en soi, ça n'est pas non plus hors-propos, mais en l'état, j'aurais préféré qu'on parle plus de musique et de starification que de l'affirmation sexuel de tous les personnages. D'autant que ça n'aide pas à dépasser certains clichés à la vie dure...
Et puis le film se permet d'autres excentricités, entre éléments oniriques, ellipses et effets de montage qui nous éloigne aussi de ce qui est le thème du film.
Rien de rédhibitoire, au contraire (il est toujours bon d'être surpris par un film), d'autant que là où on l'attend, justement, le film remplit son contrat. La chronique 70's est réussit, avec cette confluence de style musicaux, le portrait artistes incompris, malades aussi, et le tout est servis par un cast au petits oignons (Jonathan Rhys-Davies en simili Bowie, Ewan McGregor en simili Iggy Pop, Christian Bale, Tony Collette, Eddie Izzard en producteur-pimp, et même Brian Molko de Placebo dans un tout petit rôle) et une BO superbe (Satellite of love :wub: ).
Et puis il y a une foule de détails, de clin d'oeils (le nom même de Slade -groupe dont on entend un titre dans la BO; on parle à un moment de "l'album berlinois" de Slade et Wild; l'alter ego Tommy Stone qui se produit en 84 avec un costard qui rappelle le Thin White Dandy qu'incarnait Bowie à cette même époque, etc.)
4,5/6

#92 Bomaz

Bomaz

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7221 Messages :
  • Location:oui, mais sans arrêtes.

Posté 19 August 2012 - 14:11 PM

Rock Star de Stepehn Herek avec Mark Whalberg.
Et bien ... comment dire. D'une platitude confondante et d'un beaufisme fou. Même Jennifer Anniston est passable. :(
Image IPB

#93 biboulMRPN

biboulMRPN

    T'as pas 100 boules ?

  • Members
  • 5991 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 19 August 2012 - 14:48 PM

Ca vaut le coup que pour Zakk Wylde en mode glam.

Image IPB


#94 Bomaz

Bomaz

    Je consulte un psy

  • Members
  • 7221 Messages :
  • Location:oui, mais sans arrêtes.

Posté 19 August 2012 - 16:07 PM

Exact (j'atais d'ailleurs plutot content de le voir. Pareil pour DOminic West).
Image IPB

#95 surgeonk

surgeonk

    JarJar

  • Members
  • 19 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 September 2012 - 09:40 AM

Image IPB

#96 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 12304 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 20 September 2012 - 18:36 PM

Et là, tout est dit.
tumblr_inline_nbc0yucMUT1qcj34v.gif

#97 Nosfé

Nosfé

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6137 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 14 October 2012 - 22:49 PM

Hedwig and the Angry Inch de John Cameron Mitchell (2001)

Image IPB

Putain que c'est bon!
Tiré d'un spectacle longtemps rôdé off-Broadway, Hedwig... respire de la même manière que The Rocky Horror Picture Show de cette énergie de la scène, et de cette capacité à faire passer les spectateurs par tous les spectre de l'émotion au travers de son postulat de départ aussi bizarre et prompt aux réactions hostiles soit-il.
On ressort de ce film avec une certaine euphorie et un certain spleen, tant l'expérience est grisante et épuisante, mais aussi tant, malgré l'énergie déployé, on nous raconte surtout le parcours d'un personnage malade de lui-même, d'un destin qui lui fait faux-bond et le renvoit plus souvent qu'à son tour au plus bas, sans que ne cesse pourtant la musique et la bonne humeur qui va avec.
John Cameron Mitchell porte le film sur ses épaules, campe Hedwig avec plus de charme que bien des femmes, et une folie, un humour et une énergie communicative. Les chansons, accrocheuses, touchantes, belles tant dans l'onirisme (Origin of Love) que dans le plus terre à terre (Wicked Little Town) font du film une putain de machine à tubes.
pour la faire courte, Hedwig est un putain de film (digne de l'accroche de Blier, oui), et est tout bonnement IRRESISTIBLE.
(Et c'est p't'te le meilleur antidote à l'homophobie)
6/6 cash!

#98 deadstar44

deadstar44

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5299 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:At the very end on the right of Uranus

Posté 15 October 2012 - 00:19 AM

Les chansons, accrocheuses, touchantes, belles tant dans l'onirisme (Origin of Love) que dans le plus terre à terre (Wicked Little Town) font du film une putain de machine à tubes.
pour la faire courte, Hedwig est un putain de film (digne de l'accroche de Blier, oui), et est tout bonnement IRRESISTIBLE.


Angry Inch, cette patate qu'elle te fout, c'est imparable. Puis Wig In A Box aussi.

Et Midnight Radio, c'est juste l'apothéose à la fois déchirant et libérateur.

"Whether You like it or not: HEDWIG!"/6

243338banner.jpg


#99 seri Z

seri Z

    Leguman

  • Members
  • 10501 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 15 October 2012 - 00:25 AM

oué, c'est un sacré chef d'oeuvre !
Image IPB




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)