Mad Movies: L'ado dans le cinéma fantastique - Mad Movies

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

L'ado dans le cinéma fantastique

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Stefff56 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 191
  • Inscrit(e) : 15-janvier 08
  • Location:Brec'h (Morbihan)

Posté 16 septembre 2010 - 16:46

Bonjour,

Je dois préparer pour mars prochain une intervention sur le thème de la figure de l'adolescent dans le cinéma fantastique.
L'intervention sera ponctuée le soir par la diffusion du film Morse.

Quels films mériteraient d'être cités et/ou abordés durant cette intervention ?

Je pensais à Ginger Snaps, Twilight (à travers ses défauts et sa représentation très "sucrée" du vampirisme), et quelques autres.

Et vous, vous pensez à quoi ?
L'actualité des comics en France : http://actu-comics.blogspot.fr/

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Abalam 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 471
  • Inscrit(e) : 03-janvier 07
  • Location:I'm going home !

Posté 16 septembre 2010 - 18:05

Les Freddy 1,2 et 3 mais surtout le 2.
Scream 1

Et c'est pas du cinéma mais la série Buffy propose suffisamment de thèmes sur l'adolescence vu par le prisme du fantastique qu'elle s'avère indispensable si on parle de ce sujet.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   mulder29 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 527
  • Inscrit(e) : 17-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:Brest

Posté 16 septembre 2010 - 19:12

+1 Pour Buffy.

Je crois que tu peux rajouter "Génération Perdue", mais aussi "Donnie Darko", "Teen Wolf" peut-être (film de loup-garou avec Michael J. Fox) et "Ginger Snaps" est un excellent choix.

Je serais assez tenté d'y ajouté les slashers made in 80, style "Vendredi 13" et consort, vu que l'image de l'adolescent est aussi vu sous un stéréotypale mais aussi diversifé : tu y as plusieurs portraits (plusieurs archétype : la bimbo, le geek, le macho....) vu sous un angle qu'est la période trouble d'adolescent.
Le Cyborgien : Mon blog sur les séries télés et le cinéma
"La science est une maîtresse qui défie l'horloge du temps"

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Nosfé 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 093
  • Inscrit(e) : 12-décembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:dans les sapins.

Posté 16 septembre 2010 - 19:29

Tout le problème dans la représentation de l'ado au sein d'un film fantastique, c'est la façon dont le film repond à des codes, à des figures imposés, par le genre en lui-même comme par la figure de l'ado en elle-même.

A ce niveau, c'est certain que Buffy offre des trucs intéressants: on dépoussière le mythe de vampire (entre autre), en en faisant une métaphore des trouble adolescent(évidemment), et en se permettant au passage de renserver la logique proie/prédateur du mythe original pour imposer à la place un discours plus libre et moderne de "Girl Power".
A opposer à Twilightqui ne fait que trahir reprendre de manière poussive la figure vampirique et celle du Loup-garou comme métaphore foireuse du trouble d'une gamine soumise (selon des valeurs périmées...)
Tu peux même pousser encore un peu plus loin cette logique avec Aux Frontières de l'Aube, où celui qui est soumis à ses pulsions adolescentes et/ou vampiriques est le garçon, qui pour le coup se retrouve avec une amante en laquelle se confond aussi une figure maternelle (Oedipe & Co.)...

Ah, aussi, pense à Christine pour la représentation de l'affirmation/rébellion adolescente

#5 L'utilisateur est en ligne   contagion 

  • J'ai débuté les JV avec Pokemon
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 837
  • Inscrit(e) : 21-juillet 06
  • Profil:Homme
  • Location:Locked in the cage

Posté 16 septembre 2010 - 20:02

L'Exorciste est une merveilleuse métaphore de l'entrée dans l'adolescence : la gamine fait du boucan dans sa chambre le soir, vomit, insulte les tenants de l'autorité morale, incommode sa mère en pissant dans le salon.
Image IPB

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Cigarette Burns 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 375
  • Inscrit(e) : 19-décembre 09
  • Profil:Homme
  • Location:A Nulle Part

Posté 16 septembre 2010 - 21:15

Voir le messagecontagion, le 16 septembre 2010 - 20:02 , dit :

L'Exorciste est une merveilleuse métaphore de l'entrée dans l'adolescence : la gamine fait du boucan dans sa chambre le soir, vomit, insulte les tenants de l'autorité morale, incommode sa mère en pissant dans le salon.


+ 700 :lol: :lol: :lol:

Et en approche sur l'adolescence, sans métaphore vampirique ou lycanthropique (: t'as intérêt à parler d'
Image IPB
Ah mais c'est fantastique l'approche...Bein le topic est dans "Cinéma Fantastique" alors :P
Plus petite la sign, merci.

#7 L'utilisateur est hors-ligne   ouaisbiensur 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 557
  • Inscrit(e) : 17-mai 06
  • Profil:Inconnu

Posté 16 septembre 2010 - 21:21

Image IPB
Quand je fais l'hélicoptère, un ouragan s'abat sur Manille - Megaloman

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Altaz Killah 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 526
  • Inscrit(e) : 23-juin 09
  • Profil:Homme
  • Location:There's no place like home

Posté 16 septembre 2010 - 21:23

On peux aussi penser à des films comme "Eden Lake" (quoi que c'est plus un survival), peut être aussi "Génération Perdue", et aussi "Bully" (mais ce n'est pas du tout un film fantastique par contre).

EDIT: Grillé pour Génération perdue...
That's a word from the mayor. Goodbye.

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Crazy Von Schweetz 

  • Laurence Ruquier
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 348
  • Inscrit(e) : 11-juin 07
  • Profil:Femme
  • Location:Sugar Rush

Posté 16 septembre 2010 - 21:26

L'un des plus importants films fantastique à mes yeux dans lequel l'adolescence, ou même l'entrée dans l'adolescence jusqu'à cette frontière parfois prématurée qui fera accéder à l'âge adulte, c'est le chef-d'œuvre de Jack Clayton "La foire des ténèbres" ("Something wicked this way comes"), sur un scénario de Ray Bradbury. Mieux que quiconque, ce dernier parvient à exprimer les angoisses des enfants tourmentés par la vie sous l'apparence d'une fête foraine diabolique. Enfin, et même si ça amusera ou lamentera sans doute certains, "Jennifer's Body" ,en adoptant le point de vue de Neely, pas celui de Jennifer, est aussi une œuvre qui pourra peut-être apporter un élément de réponse quant à ton intervention.
Bon courage en tout cas.

EDIT : "Picnic à Hanging Rock" aussi est un grand film traitant de l'adolescence dans un cadre certes plus onirique qu'ouvertement fantastique mais mérite à mon avis sa place dans le sujet.
Image IPB

#10 L'utilisateur est en ligne   contagion 

  • J'ai débuté les JV avec Pokemon
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 837
  • Inscrit(e) : 21-juillet 06
  • Profil:Homme
  • Location:Locked in the cage

  Posté 16 septembre 2010 - 21:27

Voir le messageouaisbiensur, le 16 septembre 2010 - 21:21 , dit :

Image IPB


Carrément.
Image IPB

#11 L'utilisateur est hors-ligne   OrsonZ 

  • Fear Facteur
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 19 107
  • Inscrit(e) : 10-avril 07
  • Profil:Homme
  • Location:...fait le larron

  Posté 16 septembre 2010 - 21:32

Voir le messagecontagion, le 16 septembre 2010 - 21:27 , dit :

Carrie ment.

:o

tuezlestous dit :

Il faudra du temps qu'il faudra, mais à la fin il peut être très, très mal

#12 L'utilisateur est hors-ligne   Gutburger 

  • Je suis un grand fan de FFX
  • Groupe : Members
  • Messages : 15 354
  • Inscrit(e) : 10-juin 08
  • Profil:Homme

Posté 17 septembre 2010 - 02:02

Voir le messageCigarette Burns, le 16 septembre 2010 - 21:15 , dit :

Voir le messagecontagion, le 16 septembre 2010 - 20:02 , dit :

L'Exorciste est une merveilleuse métaphore de l'entrée dans l'adolescence : la gamine fait du boucan dans sa chambre le soir, vomit, insulte les tenants de l'autorité morale, incommode sa mère en pissant dans le salon.


+ 700 :lol: :lol: :lol:

Et en approche sur l'adolescence, sans métaphore vampirique ou lycanthropique (: t'as intérêt à parler d'
Image IPB
Ah mais c'est fantastique l'approche...Bein le topic est dans "Cinéma Fantastique" alors :P

Ouais alors là c'est "la représentation des ados têtes à claques du cinéma fantastique". ^^
Image IPB

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Diane 

  • Marquise des anges
  • Groupe : Members
  • Messages : 18 278
  • Inscrit(e) : 03-mars 07
  • Profil:Femme
  • Location:This is a True Story.

Posté 17 septembre 2010 - 02:51

On peut citer aussi les Harry Potter (en dehors de leurs qualités ou défauts) à travers Harry et ses potes (Hermione et Ron), mais Harry représente à lui-seul le grand sacrifice * qu'implique de grandir.

Mais bon les Harry Potter à ce niveau de lecture c'est le copié-collé de Buffy, avec un héros masculin, ou en tout cas c'est quasiment la même chose.

* la preuve

Image IPB

Hé bein y'a des spectacles qui font peur.

Image IPB

Oh my Fucking God !
People are making apocalypse jokes like there's no tomorrow... Too soon.

#14 L'utilisateur est hors-ligne   mulder29 

  • J'ai plus de vie sociale
  • Groupe : Members
  • Messages : 6 527
  • Inscrit(e) : 17-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:Brest

Posté 17 septembre 2010 - 02:55

- Créatures Célestes ?

- Star Wars, pour Luke Skywalker (la Force est plutôt un élément à ranger du côté du fantastique non ? et son apprentissage peut être comme une initiation à l'age adulte)

- Spider-man ? (j'hésite, ce serait plutôt de la SF)

- les X-men si on va par là : ils sont censé être ados quand ils découvrent leur pouvoir. Mais encore une fois, si tu arrives à élargir ta problématique à la SF.

- dans le genre vampirique, ya Entretien avec un Vampire pour le personnage de Claudia : une jeune fille vampire qui connait ses émois adolescent, un perso qui le retrouve dans Aux frontières de l'aube (le gamin qui est immortel, traité comme un gamin alors qu'il a l'expérience d'un adulte).

- du côté des Loup-garou, il y a Le Loup-Garou de Londre, parce que John Landis explicite une métaphore sur l'adolescence (dans le making off, je n'invente rien) pour justifier la scène de transformation.
Le Cyborgien : Mon blog sur les séries télés et le cinéma
"La science est une maîtresse qui défie l'horloge du temps"

#15 L'utilisateur est hors-ligne   coeur de loup 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 817
  • Inscrit(e) : 08-avril 10
  • Profil:Homme

Posté 17 septembre 2010 - 08:27

la compagnie des loup de neil jordan est pas mal dans le genre passage dans l'age adulte :blush:

Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)