Mad Movies: Cameron parle de la suite d'Avatar - Mad Movies

Aller au contenu

  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Cameron parle de la suite d'Avatar

#16 L'utilisateur est hors-ligne   Johnny Utah 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 309
  • Inscrit(e) : 27-août 08
  • Location:Paris 13

Posté 16 janvier 2010 - 22:34

AAAaahahhhh ça fait plaisir ... Enfin, quelques petites voix se font entendre, disséminées aux quatre coins du site Mad Movies... Je commençais à m'inquiéter parce que moi aussi, je pensais que j'étais le seul à ne pas avoir trouvé le film renversant !
Quand j'ai lu l'article du Mad et le "on l'a pris en plein coeur" de l'intro, j'ai pensé être un extra-terrestre ( pas un Navi, ça c'est sur... ) parce que plein les yeux, plein les oreilles et bluffé par une mise en scène démente, ça oui. Mais au niveau émotion, j'ai trouvé ça vraiment nase... Pas de quoi verser une larme et pourtant je suis une grande pleureuse au cinéma... Et à ce niveau là j'en attendais beaucoup plus du film...
Maintenant, je commence à penser que la 3D sur un grand spectacle comme ça y est pour beaucoup et que passé l'effet de mode, le film risque d'être sérieusement réévalué à la baisse après sa sortie DVD...
Quant à comparer Avatar (un film, une planète, quelques tribus et deux-trois animaux... ) avec l'Oeuvre de Lucas et l'Univers tout entier qu'il a créé, là je rigole... On en reparle dans 30 ans...

#17 L'utilisateur est hors-ligne   bishnouf 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 680
  • Inscrit(e) : 08-août 08
  • Location:Vannes, 56

Posté 17 janvier 2010 - 01:15

Le film étant facilement dans mon top 10 de la décennie passée, j'attends ses suites avec impatience. Y'a tellement de choses à explorer, qu'il s'agisse de Pandora, des astres alentours, des conflits entre les différentes tribus Na'vis, de la situation économique catastrophique de la Terre, des premières altercations entre humains et Na'vis, des conditions de la mort du frère jumeau de Jake... et SURTOUT de la riposte des humains suite à cet échec!
"T'as pas vu Bad Boys 2???"

#18 L'utilisateur est hors-ligne   Corvis 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 877
  • Inscrit(e) : 13-janvier 10
  • Profil:Homme
  • Location:Montpellier

Posté 17 janvier 2010 - 01:31

CITATION(Johnny Utah @ 16 1 2010 - 21:34) <{POST_SNAPBACK}>
AAAaahahhhh ça fait plaisir ... Enfin, quelques petites voix se font entendre, disséminées aux quatre coins du site Mad Movies... Je commençais à m'inquiéter parce que moi aussi, je pensais que j'étais le seul à ne pas avoir trouvé le film renversant !
Quand j'ai lu l'article du Mad et le "on l'a pris en plein coeur" de l'intro, j'ai pensé être un extra-terrestre ( pas un Navi, ça c'est sur... ) parce que plein les yeux, plein les oreilles et bluffé par une mise en scène démente, ça oui. Mais au niveau émotion, j'ai trouvé ça vraiment nase... Pas de quoi verser une larme et pourtant je suis une grande pleureuse au cinéma... Et à ce niveau là j'en attendais beaucoup plus du film...
Maintenant, je commence à penser que la 3D sur un grand spectacle comme ça y est pour beaucoup et que passé l'effet de mode, le film risque d'être sérieusement réévalué à la baisse après sa sortie DVD...
Quant à comparer Avatar (un film, une planète, quelques tribus et deux-trois animaux... ) avec l'Oeuvre de Lucas et l'Univers tout entier qu'il a créé, là je rigole... On en reparle dans 30 ans...


En même temps comparer une saga qui a pris pied il y a plus de 30 ans et un seul film qui vient de sortir, je rigole aussi.
Parce que j'ai beau être un gros fan de Star Wars, tu mets Une Nouvel Espoir à côté d'Avatar, et tu te rend compte que l'histoire est largement pas moins basique et manichéenne. Star Wars c'est LotR + la seconde guerre mondiale avec un peu de mythe chrétien, barre.
Après ça évolue un peu parce que c'est une trilogie, mais comparé à la densité politique, anthropologique voire théologique de LotR, grande saga ou pas, ça fait pâle figure. Et pourtant j'adore la trilogie Star Wars (oui j'ai bien dit trilogie), je me lasse pas de la revoir, scénario basique ou pas, je m'en tamponne, on se laisse avoir par ces péripéties somme toute très enfantines, par ces personnages bigger than life, par le thème oedipien assez bien abordé, par la galerie de tronches et d'animaux (en passant, là où Lucas a juste placé le max de créatures différentes, Cameron a créé un peuple entier avec les animaux qui vont avec et leur a donné une crédibilité).

Comme tu dis, attendons 30 ans et comparons ce qui est comparable, mais au final Lucas a fait comme Cameron, il a pris un peu de partout, ajouté des idées qui lui venaient et s'est octroyé de l'aide, la différence c'est que Star Wars c'est un roller coaster loin d'être con, un par d'attraction avec "la planète du sable", "la planète de la glace", "la planète-ville" comme les mondes d'Eurodisney (l'exemple est un peu mal choisi mais c'est le seul qui me venait à l'esprit), là où Avatar essaie d'être le plus réaliste et crédible possible en s'appuyant sur des théorèmes et des symboles scientifiques. C'est pas vraiment le même genre de délire. D'ailleurs c'est quand Lucas a voulu se la jouer scientifique avec les mythocondrions qu'il a commencé à se vautrer, c'est pas Star Wars ça.

Si Avatar c'est Danse avec les loups + le Nouveau Monde, Star Wars c'est Oedipe + LotR, d'un côté ou de l'autre c'est pas les pires références, mais ce sont 2 space opéra dont la structure, les thèmes et le principe même n'ont rien à voir l'un avec l'autre, donc je vois pas trop l'intérêt de venir les comparer...

En ce qui me concerne j'aime l'épique et les sagas, j'ai autant eu la larme à l'oeil devant Star Wars et LotR qu'Avatar, j'ai autant pris ma claque, mais Avatar reste un premier épisode, faut pas le prendre autrement je pense, et faudra attendra d'avoir vu la trilogie en entier pour jouer au jeu des références.

CITATION
Le film étant facilement dans mon top 10 de la décennie passée, j'attends ses suites avec impatience. Y'a tellement de choses à explorer, qu'il s'agisse de Pandora, des astres alentours, des conflits entre les différentes tribus Na'vis, de la situation économique catastrophique de la Terre, des premières altercations entre humains et Na'vis, des conditions de la mort du frère jumeau de Jake... et SURTOUT de la riposte des humains suite à cet échec!


Logiquement on devrait déjà en savoir plus dans la version longue, il existe une version finalisée (avec effets speciaux etc.) de 3h09, et le premier montage de Cameron faisait 4h18. Vu le succès du film il est pas impossible qu'on ait une version longue entre les deux encore plus (ou bien plus pour les réfractaires wink.gif) intéressante, avec notamment sans doute les sujets dont tu parles, au niveau des différentes tribus, de la situation économique (et écologique) de la terre, de la mort du frère de Jake...


#19 L'utilisateur est hors-ligne   Spanula 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 124
  • Inscrit(e) : 18-juin 08

Posté 17 janvier 2010 - 16:33

pour approfondir un peu mon avis mitigé sur avatar, 2 choses:

-la 3D, incomparable avec ce qui se faisait encore il y a peu MAIS je trouve qu'elle nuit grandement au cadre, car on la retrouve principalement tout autour de l'écran et de ce fait le cadre où se déroule l'action en est réduit,
un petit effet œillère en quelque sorte, certes c'est agréable tout ces détails en 3D mais je trouve que ça reste au niveau du détail et que ça empiète sur le reste
(ceci dit, il faudrait que je revois le film une deuxième fois, une fois n'est peut être pas suffisant pour en juger, d'un autre côté s'il faut voir le film deux fois pour l'apprécier c'est pas très économique)

-la psychologie des personnages, euh... bein y en a pas, c'est du très très basique; incomparable avec star wars pour le coup, qui n'est pourtant pas non plus super fouillé de ce côté là; mais quand même!
que sait on de jake? il a perdu son frère et il est en fauteuil, basta.
sigourney (je sais même plus le nom de son perso), c'est une scientifique, elle est à fond dans son truc, d'où vient elle, ou va t-elle, pourquoi?
et c'est pareil pour tous les autres... les na'vis, bein ils sont bleusl, quelques coutumes tribales, et hop emballé c'est pesé (j'exagère à peine)

mais en soit ce n'est pas dramatique, ce n'est pas ce que l'on attend en premièr sur ce genre de film, en revanche toutes ces critiques suffisent peut être à apporter un peu de nuances dans ces éloges, non?


#20 L'utilisateur est hors-ligne   cinema 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 05-octobre 07

Posté 17 janvier 2010 - 19:47

D'accord, les goûts et les couleurs..Mais pour ceux qui sont passés à coté de la « profondeur » du film, qui pensent que son succès doit tout et seulement tout à son marketing, je vous conseil cet article.

Ce qui est drôle c'est qu'ici, certains détracteurs (ou ceux simplement déçu) d'Avatar utilisent les mêmes jugements que ceux qui avaient critiqué Star War à l'époque (pas les trucs filmés avec Jar Jar machin, bien sur)...Des critiques que l'on estiment j'imagine tous à coté de la plaque, non ?

http://www.lefigaro.fr/cinema/2010/01/16/0...e-a-avatar-.php

#21 L'utilisateur est hors-ligne   Corvis 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 877
  • Inscrit(e) : 13-janvier 10
  • Profil:Homme
  • Location:Montpellier

Posté 17 janvier 2010 - 21:11

Spanula, ne pas confondre la psychologie des personnages et son background. On peut connaître plein de choses d'un personnage, de son passif, etc. mais le personnage pourra être toujours aussi tarte. Par exemple Anakin Skywalker dans le viol incestueux de Lucas sur son chef-d'oeuvre (ou la Prélogie Star Wars si vous préférez)

Qui est Jake ? Un marine qui n'a plus aucune utilité, puisqu'handicapé, donc qui "n'existe plus" puisqu'il ne sait rien faire d'autre. C'est quelqu'un qui cherche à tout prix à ne pas être vu comme un handicapé mais comme un être humain avant tout, quelqu'un qui vient de perdre la seule famille qu'il avait (si ce n'était pas le cas il y aurait eu d'autres personnes à l'enterrement de Tom) et qui donc au fond de lui cherche désespérément à être utile, que des gens puissent compter sur lui (par extension, l'image que pourrait se faire un soldat d'une famille). C'est la raison pour laquelle il accepte la mission de Quaritch en premier lieu, parce que tout à coup il se sent utile et que le corps d'armée qu'on imagine le rejeter à cause de son handicap l'acceuille à nouveau les bras ouverts. Jake est un grand naïf (un caractère incompatible avec un soldat capitaliste, ceci expliquant peut-être cela) qui croit que ce qui peut se passer ailleurs n'est pas comparable avec ce qu'il a pu vivre. Seulement en découvrant ce monde si différent du sien ravagé, et cette culture au sein de laquelle il peut à nouveau courir, et qui l'accueille plus comme une vraie famille que l'armée (c'est à dire un peu méfiant ou intrigué au début, mais sans contrepartie), il va très vite perdre ses repères, et commencer à douter, à se demander dans quel camp il veut et il doit être. Depuis le début il obéissait aux directives de Quaritch parce qu'il se sentait important, mais sans vraiment se poser la question des enjeux, naif qu'il est le grand, et il va finir par découvrir, non pas qu'il peut changer et que sa place est maintenant avec les Na'vi (le fameux "du noir au blanc en trente secondes" communs à certains films) mais qu'au fond de lui il l'a toujours été, ce n'est pas un changement mais une révélation. Il n'était pas fait pour le monde dans lequel il évoluait, trop fasciné par tout ce qui l'entoure (que ce soit la base militaire construite par les mains de l'homme lors de son arrivée ou la nature exotique de Pandora qui le fait sourire comme un gamin lors de sa première escapade), zen dès le début du film, il ne répond pas par l'agressivité lorsque Grace se fout de sa gueule (un comportement à des lieux du marine de base), là où un monde de machine transcende les capacités des humains, la sienne ne lui sert qu'à pouvoir se mouvoir correctement, en gros, il est comme un enfant dans un monde d'adulte, comme un Na'vi dans un monde d'humains.

Qui est Grace ? Grace est une scientifique passionnée, mais pas passionnée seulement par un sujet d'étude, une scientifique dont le coeur est passionnée par cette univers, cette culture si éloignée de la nôtre et qu'elle considère comme tellement supérieure sur tous les points (les points importants j'entends pour l'évolution intellectuelle et spirituelle d'une espèce). C'est le prototype même de l'humanitaire ou l'écologiste parfaite, qui fera toujours passer les autres avant elle-même, quoiqu'il arrive, en espérant que chacun fera la même chose et que donc on s'occupera d'elle aussi (un principe très celtique/gaïaesque qu'on retrouve partout dans le film). C'est elle la première, bien avant Neytiri, qui initie Jake à la beauté et à l'équilibre parfait de Pandora, et qui l'éduque même, comprenant très vite qu'il est moins borné et stupide que son statut de marine le lui laissait supposer. En témoigne la première scène dans la forêt, où elle lui apprend comment réagir aux animaux (et on remarquera qu'il l'écoute avec attention tout de suite, le rôle de mère de substitution est très vite conclu). Elle est en charge du projet Avatar, un projet qui à la base n'a rien à voir avec l'armée, il a vraiment été conçu pour se rapprocher d'un peuple extra-terrestre de manière douce et intelligente, de manière à se mettre à leur niveau, à comprendre leur fonctionnement et leur mode de vie (ça aide quand on est soi même dans le corps d'un Na'vi) pour ensuite les amener à découvrir le monde humain, par le biais de l'apprentissage mutuel des langues, par le biais d'une école humaine où transmettre un savoir propre à l'humanité. C'est un véritable travail d'échange culturel, d'autant que pour Grace on a beaucoup plus à apprendre des Na'vi et de Pandora qu'ils ont à apprendre de nous, en témoigne les scènes où elle parle du fonctionnement de la planète, avec une étincelle dans les yeux et cette sincérité qui montre son profond attachement pour cette culture. On entend rapidement dire que ce sont les militaires qui ont fermé l'école, et qui par là même on créé un "blocus" culturel et émotionnel, renvoyant les "sauvages" dans leur forêt au lieu de fraterniser. Une sorte d'apartheid en quelque sorte. On comprend la colère de Grace et la haine profonde qu'elle voue aux militaires (ce qui explique son comportement super relou lors de l'arrivée de Jake) : ils ont détruits tout ce qu'elle avait créé et transformé la découverte mutuelle en tension, créant une sorte de "clivage social" méprisant (tiens, ça me rappelle quelque chose, la planète Terre ça s'appelle), pas étonnant qu'elle n'hésite pas à ruer dans les brancards pour faire connaître ses idées, au risque de se faire mettre aux arrêts, au risque de se prendre une tarte, au risque de se prendre une balle... Parce que pour elle Pandora et sa culture sont plus importantes qu'elle, plus importantes à l'échelle universelle que l'humanité, c'est un acte d'abnégation totale dont les humains sont rares à être capable.

Les Na'vi emprunte leur théologie aux celtes (Gaïa Eywa même combat), leur environnement, leur mode de vie et leurs coutumes aux natifs américains, aux indiens d'amazonie et aux elfes, le tout transcendé par un rapport à la nature, à la terre mère, totale et réciproque (un peu comme si on associait la communion totale et le lien avec la nature de l'esprit de groupe des fourmis, au libre arbitre et à l'esprit individuel des humains) et plus encore, ce principe est visualisé dans le film, en utilisant les codes visuels et thématiques de l'informatique (Les Na'vis se "branchent" sur les plantes et les animaux comme des périphériques en USB, les branches tombantes des Arbres aux voix et de l'Arbre des âmes ressemblent trait pour trait à des connectiques informatiques, de même que les minuscules racines qui enveloppent Grace, même Moat dit clairement qu'Eywa va "sauvegarder" l'âme de Grace en soin sein, en gros pour "l'uploader" dans un corps de Na'vi. Quand à l'arbre des âmes qui est un lien avec toutes les "données" de Pandora et auquel chacun peut accéder, ce n'est rien d'autre qu'un microprocesseur), de la même façon qu'il utilise l'imagerie vidéoludique (les couleurs, la bio-luminescence, la façon de déambuler dans des paysages tortueux rappelle aussi les jeux vidéos) pour créer ce monde sans technologie. En gros, Cameron utilise une imagerie tirée de l'informatique comme symboles d'un peuple et d'un univers auxquels il a donné vie en utilisant des technologies de pointe. Non seulemet la boucle est bouclée mais le concept "d'harmonie" est bien là. Le principe (et donc le message) n'est pas forcément de retourner à l'état "sauvage" mais simplement de prendre conscience de ce qui nous donne vie. Les Na'vi ne sont pas seulement un peuple en communion avec la nature, ils font partie d'elle, ils font corps avec la nature, comme les follicules de la peau font partie de notre corps, comme les composantes font partie d'un ordinateur, le tout en ayant sa fonction propre. Quand on arrache à la Terre les arbres aux voix, c'est réellement une partie d'eux qui leur est enlevé, qui plus est le lien avec leur ancêtres, et eux comme Eywa sont affectés. Si on effacait votre mémoire, d'autres cellules de votre cerveau seraient affectés, voire vos capacités motrices, et vous aussi vous seriez affectés. Pandora est comme un organisme gigantesque dont les êtres vivants seraient les cellules, ou d'une manière plus théologique, comme une Mère-Dieu qui serait physiquement en chaque chose. Ce n'est pas pour rien si Pandora est présentée en filigrane comme une jumelle de la terre (même type de construction de la planète, mêmes classes d'êtres vivants, des peuplades humanoïdes, la grande différence étant la faible gravité et le grand magnétisme, rendant l'atmosphère incompatible avec les humains, les Na'vi plus grands, les animaux tous hexapèdes..., il y a même des références claires au monde sous-marin, par le système de canopée, la bio-luminescence, les plantes qui se rétractent ou encore l'insecte hélicoptère), non seulement au niveau de l'histoire, vu la situation apparente de la Terre, je serais prêt à parier qu'ils ne s'intéressent pas à Pandora que pour l'unobtainium (surtout vu le prix que doit coûter l'acheminement) mais aussi pour un jour la coloniser, mais au niveau de la thématique c'est juste une métaphore de notre rapport à la Terre. C'est elle qui nous fait vivre, nous sommes dépendant de la Terre, et quand on y pense on devrait réagir comme Neytiri devant les arbres aux voix dévastés à chaque fois qu'on voit notre planète malmenée. Oui, on le dit souvent dans la vie de tous les jours, oui l'écologie est en plein boum, mais on le répètera jamais assez.

Quand à ceux qui prennent en critique principal le "déjà vu ailleurs", je rappelle que ça s'appelle des parallèles (jolie allitération ^^). Avatar n'est rien d'autre pour Cameron qu'un moyen de citer directement les méfaits humains et "civilisés" par le biais d'un univers coloré, paisible, exotique créé de toutes pièces (les nombreuses références qui ont permis cette création nourrissant également le propos). Avatar, c'est la colonisation de l'Amérique et le massacre des indiens, c'est l'esclavage (ça sera plus clair dans les scènes coupées mais il est évident que le projet Avatar fait de l'oeil à des concepts mal intentionnés), c'est l'apartheid, c'est la guerre du Vietnam, c'est la guerre en Irak, et plus généralement c'est la déforestation et la destruction de la planète. Rien de plus, le tout dans un univers SF épique et grandiose, histoire de pas faire du didactisme. Oui l'histoire est clairement référencée à Danse avec les loups et Le Nouveau Monde, mais entre nous y'a pire comme références, et James Cameron ne s'est jamais caché de la simplicité de son histoire.

Alors sans animosité aucune, voir dans Avatar un film plat, sans profondeur et à la psychologie des personnages inexistante, c'est de la mauvaise foi pure et simple...

#22 L'utilisateur est hors-ligne   cinema 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 52
  • Inscrit(e) : 05-octobre 07

Posté 17 janvier 2010 - 21:32

Bravo Corvis, c'était tellement évident que Spanula ne maitrisait pas « la mise en place » d'un personnage ds un film que je me suis dit que cela serait trop long à expliquer et à démontrer. Tu l'a fait, honte à moi :-)
Que certains Lisent Mc Kee et Sy Field (DIXIT), deux essayistes et dramaturges qui vous donnerons quelques base de l'écriture cinématographique.

#23 L'utilisateur est hors-ligne   Spanula 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 124
  • Inscrit(e) : 18-juin 08

Posté 17 janvier 2010 - 22:02

et bien justement niveau background on ne sait pas grand chose,
et niveau psychologie, tes tartines sont bien jolies mais ce ne sont que suppositions, interprétations ou évidences

bref encore une fois on s'en fout que le film ne soit pas très poussé à ce niveau, mais faut arrêtez avec la canonisation de Saint Cameron, et ces pseudos essais philosophiques et autres tartinages (qui a dit branlette) autour de ce qui est et restera un film de divertissement!

#24 L'utilisateur est hors-ligne   rei666 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 01-novembre 07

Posté 17 janvier 2010 - 22:25

lovis si tu trouve avatar riche comme film tu doit pas être un critique dificile.
Les personnage sont vide et sans émotion et tes dire ne changerons rien à la réalité. De plus donne moi un argument au fait que les humains rentrent en guerre à cause des actionnaires ? et c'est dit dans le film, si ça c'est pas une excuse bidon lol
En suite dans tout film on instale les personnages, les enjeux là au bout de 5 min hop on est dehors avec un avaar histoire que les enfants ne s'ennui pas trop.
La bataille finale, james cameron devrait se revoir le dernier samourai pour voir comment on mène une bataille quant on a des arcs et en face des armes à feu.
Je résme la bataille finale d'avatar.
Dans le ciel des dragons avec les navis charge et ont le dessus, puis on descent sur terre et là les humains sont armée comme pas possible en face il charge de frond avec .... rien, bon on ce dit que c'est un feinte car il vont se faire massacrer, et puis non c'est pas une feintureen 10 s ils se fond massacrer comme des cons. Tout le monde sait que l'on peut charger de face avec des arcs contre des mitrailleuses lol
Là on revient dans le ciel et plus aucun navis tous sont morts !!!!
Puis la les humains capte une horde qui arrive sur eux et ont ce dit et oui voila la stratégie qui se met en place .... et non comme les navis sont des tâches question stratégie militaire, bin l'arbre ce dit je vais envoyer les animaux les sauver.
Moi je dit c'est nul archis nul, sur cecoup james cameron a réflechie environs 5 min sur comme faire la bataille finale.

Enfin moi je suis sur que sous le pseudo de james cameron se cache nicolas hulot

#25 L'utilisateur est hors-ligne   watchboy 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 70
  • Inscrit(e) : 21-août 09

Posté 17 janvier 2010 - 22:30

Le message précédent, c'est écrit en Na'vi ? mellow.gif

#26 L'utilisateur est hors-ligne   OrsonZ 

  • Fear Facteur
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 17 347
  • Inscrit(e) : 10-avril 07
  • Profil:Homme
  • Location:...fait le larron

Posté 17 janvier 2010 - 22:35

C'est son Na'vi et je le respecte.

J'ai rien pipé.

tuezlestous dit :

Il faudra du temps qu'il faudra, mais à la fin il peut être très, très mal

#27 L'utilisateur est hors-ligne   Johnny Utah 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 309
  • Inscrit(e) : 27-août 08
  • Location:Paris 13

Posté 17 janvier 2010 - 23:15

Bon Corvis, on a bien compris que t'as aimé le film... Mais toutes les extrapolations du monde n'y changeront rien, avatar ne m'a pas touché du tout... Belle technique, purs effets et très belle mise en scène ne font pas des personnages... Tu y as visiblement trouvé ton compte ( et c'est un euphémisme... ) , mais je trouve personnellement, et ce n'est que mon avis, que toute l'émotion du film est passée à la trappe... Et même si j'adore Cameron ( au moins deux de ses films sont dans mon all-time top ten... ) , je le trouve loin sur le terrain de la caractérisation des personnages et de la sensibilité d'un Clint Eastwood par exemple... Ou même d'un Stallone... Pour le coup , les protagonistes d'Avatar restent pour moi des persos en 2D dans un déluge artificier en trois dimensions...

#28 L'utilisateur est hors-ligne   Gonbawa 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 37
  • Inscrit(e) : 15-mars 09
  • Profil:Homme

Posté 18 janvier 2010 - 02:12

Heuuuu. Une suite à Avatar retarderait le Gunnm que j'espère depuis longtemps. Je préfèrerais une version longue d'avatar (Syndrome Peter Jackson ;-) ), et puis hop, nouveau projet.

#29 L'utilisateur est hors-ligne   Nans206 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 17
  • Inscrit(e) : 22-août 09

Posté 18 janvier 2010 - 10:42

J'avoue avoir passais un très bon moment en salle avec AVATAR, mais de la à en faire une trilogie.................... J'attends surtout:

GUNNM!!!!!!!!!!! Bordel.............

#30 L'utilisateur est hors-ligne   Dragon 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 13
  • Inscrit(e) : 04-avril 08

Posté 18 janvier 2010 - 14:42

Il est intéressant de voir à quel point le film déchaine les passions! Je fais aussi partie des personnes ayant été déçues par le film de Cameron, ce dernier nous ayant habitué à mieux par le passé. Avatar a des qualités, mais je trouve que le film ne porte en lui rien de révolutionnaire. Nous découvrons actuellement au cinéma la technologie 3D, et de fait, nous manquons peut être un peu de recul. Je pense qu'il faudra attendre quelques années pour pouvoir porter un jugement objectif sur Avatar, je n'exclue pas moi-même de changer d'avis sur le film (pour l'instant, je l'ai vu 2 fois, une fois en 3D, la seconde en 35 mn).
Je me souviens de la sortie de Spiderman 3 en mai 2007. Dans la presse, les critiques étaient unanimes, le film frolant le chef d'oeuvre. Si l'on est attentif aux commentaires sur Spiderman 3 aujourd'hui, on remarquera que beaucoup le considèrent comme l'opus le plus faible de la trilogie. Comme quoi, l'avis que l'on peut avoir sur un film évolue.
Il serait donc intéressant de débattre à nouveau d'Avatar d'ici à quelques années!


Partager ce sujet :


  • (4 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4


Réponse rapide

  

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)