Aller au contenu


Photo

Cheval de guerre - Steven Spielberg (2011)


  • Please log in to reply
310 réponses sur ce sujet

#261 darkseid

darkseid

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5072 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:DTC

Posté 04 March 2012 - 23:40 PM

Allez ! Encore un chef d'oeuvre pour Tonton Spielberg, d'une histoire qui aurait pu être insupportablement mièvre, le réalisateur sort un magnifique film sur les hommes, les animaux, la famille, la guerre, l"industrialisation et la terre d'une beauté plastique à couper le souffle et accessoirement, il signe sans doute les meilleures scènes jamais vu sur la première guerre mondiale depuis Les Sentiers de la Gloire... Comment cet homme fait-il ?
6/6

#262 Ed Wood

Ed Wood

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5957 Messages :
  • Location:quelque part entre 4 planches

Posté 08 March 2012 - 21:50 PM

Etant fan absolu de l'oncle Steven, vous me donnez vraiment envie de le voir ce film, qui à priori ne m'intéresse pas!
Spielberg, Cameron, Verhoeven, Raimi, Jackson, Del Toro, Pixar, Wachowski bros, Tarantino, Woo, McTiernan...
Ca c'est du cinema!

#263 Johann Kraus

Johann Kraus

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5142 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Lingette !!

Posté 08 March 2012 - 22:08 PM

Etant fan absolu de l'oncle Steven, vous me donnez vraiment envie de le voir ce film, qui à priori ne m'intéresse pas!

Tu parles d'un fan absolu !
:P
(sans quoi oui bien sûr, si tu aimes Spielbreg, faut le voir)

Posted Image


#264 Mccoy

Mccoy

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 10036 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 08 March 2012 - 22:08 PM

Mouais.

Je suis un peu emmerdé parce que Spielberg quoi, mais j'ai regardé tout ça sans aucune implication.

Je rejoints les autres sur pleins de trucs, comme le fait que Spielberg choisit de traiter les différents personnages sans aucun manichéisme; les allemands sont des hommes comme les anglais et non pas des "méchants nazis". Tout ça est accentué par le fait que tout le monde parle anglais. Sauf à certains rapides et rares moments ou les allemands se rappellent qu'ils parlent allemand à la base. WTF.

Le récit passe d'une naïveté à la limite de la parodie à des séquences assez "cruelles", et se révèlent assez surprenant quand à certains aspects,
Spoiler
. Ce jonglage entre déroulement scolaire et moins attendue est à la fois la force et la faiblesse du film. Parce que le gros problème du film c'est qu'il est intéressant, mais jamais captivant. Le perso le plus important (et qu'on voit le plus du film) est aussi le moins intéressant et de loin. Impossible de s'attacher à ce garçon qui au bout de 10 minutes de film dit "Joey c'est mon meilleur ami!!" jusqu'à l'écoeurement. Une fois ça va, mais le film se transforme vite en gros tire larme qui ne marche jamais dès lors que le gamin se met à chialer en parlant à/de son cheval, c'est à dire à chaque fois qu'il apparait (on dirait Tony Jaa dans l'honneur du dragon). C'est trop gros, amené avec de gros sabots, impossible d'y croire et de s'y rattacher. Quel idée à la con de faire crever/disparaitre les persos les plus intéressant pour nous refourguer l'autre chouineur. Et la caractérisation du cheval est complètement foiré, à aucun moment j'ai eu l'impression que c'était le perso principal, l'élément le plus important du récit. Heureusement que techniquement le film est solide (Spielberg prouve que c'est bien lui qui a fait le soldat ryan avec une excellente scène de guerre), parce que pour la première fois je trouve que Spielberg n'arrive pas a créer de l'émotion. Alors ouais es 2h20 passent vite, on s'emmerde pas, mais on se sent pas vraiment concerné par ce qui arrive.
Image IPB

"I don't change my style for anybody. Pussies do that. "

#265 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 22540 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:de voiture

Posté 08 March 2012 - 23:26 PM

Désoler ça fait du bien.

Moi aussi ça va me faire du bien quand je vais t'envoyer en vacances. :closedeyes:

1414231681-cropped-konachan-com-67488-fa


#266 Mccoy

Mccoy

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 10036 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au ciné, sans lunettes 3D

Posté 08 March 2012 - 23:30 PM

Oui Michael Bay et Peter Berg c'est mieux, Spielberg caca, enfant, tout ça.

Nolan je te chie dessus.

Désoler ça fait du bien.

Pas compris.

J'ai dit que Spielberg c'était caca et que Bay et Berg c'était mieux?

Que viens faire Nolan ici?
Image IPB

"I don't change my style for anybody. Pussies do that. "

#267 2vic

2vic

    Wookie

  • Members
  • 3729 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:

Posté 09 March 2012 - 09:03 AM

Je rejoins McCoy. le perso le plus sympathique étant expédié le plus vite ( le gros allemand barbu qui s'occupe des chevaux et qui ménage le cheval noir. ). Le personnage principal est une catastrophe.
J'dis ça, j'dis rien.

#268 darkseid

darkseid

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5072 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:DTC

Posté 09 March 2012 - 09:05 AM

Octagon se la joue attaque des clowns, c'est trop pour moi... :closedeyes:

#269 Evil Seb

Evil Seb

    El Luchador

  • Members
  • 19542 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 10 March 2012 - 09:17 AM

Zak c'est pas mon message.
Compte pirate désolée, quelqu'un possède mes codes.

Image IPB
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB


#270 Doc Sidious

Doc Sidious

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 11007 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Heaven & Hell

Posté 10 March 2012 - 10:28 AM

J'ai filer mon password à un pote sur Facebook


Tout le monde sait que ton password c'est chucknorris.

tumblr_static_9dc73zyu05s8os808kwsco0cw.


#271 Destroyer

Destroyer

    Wookie

  • Members
  • 3976 Messages :

Posté 10 March 2012 - 11:14 AM

J'ai filer mon password à un pote sur Facebook qui a fait mumuse, il recommencera pas, et je m'en excuse pour lui.
Affaire close merci.



ça se voit que vous êtes potes, vous faites les mêmes fautes ^_^

#272 Butcher Boy

Butcher Boy

    Critters

  • Members
  • 304 Messages :

Posté 14 March 2012 - 18:07 PM

M les allemands sont des hommes comme les anglais et non pas des "méchants nazis".


Ben comme nous sommes durant la 1er guerre mondial de toute manière...

Sinon, j'ai beaucoup aimé ce nouveau film de John Ford. :)

#273 seri Z

seri Z

    Leguman

  • Members
  • 10129 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 14 March 2012 - 23:44 PM


J'ai filer mon password à un pote sur Facebook qui a fait mumuse, il recommencera pas, et je m'en excuse pour lui.
Affaire close merci.



ça se voit que vous êtes potes, vous faites les mêmes fautes ^_^


il devait arroser les plantes pendant que tu étais en lune de miel ?
Image IPB

#274 StanleyGrieves

StanleyGrieves

    Wookie

  • Members
  • 3849 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:hamish main, sur le rally vitis vinifera.

Posté 19 March 2012 - 09:28 AM

Pas mal mais un brin facile amha.

Déjà, les animaux au ciné c'est lacrymal, et quand tonton veut intentionellement nous faire chialer bin il n'est pas rare qu'il en fasse parfois des tonnes en ne pouvant s'empêcher d'apesantir le tout de scènes que d'aucuns jugeront inutiles (la portée du rôle d'Arestrup et de sa 'tite-fille m'échappent encore).
Reste que ce cheval côtoie l'hippique épique flamboyant tout du long et que son évolution (bien que renvoyant à une didactique curieuse en sollicitant la suspension d'incrédulité d'un enfant de 8 ans au grand max) nous est servi avec joliesse. C'est beauuuuuuuuuuuuuuu ....
... beau mais thématiquement un brin facile. Même techniquement j'ai trouvé qu'à qques rares moments tonton s'abandonnait à l'effet clipesque gratuit (le reflet de la gamine ds l'iris de joey --un nom crétin au possible mais c'est affaire de gout-- ...)

Il n'empêche que ça reste fabuleusement é-pi-que, bref à la spielby (et bien plus que son aut' film de l'année amha).

4 /6.

15502129602_c3bcf2efbf_o.jpg  ....  En révolution numérique, le premier de tous les principes est de diriger le .gif qu'on ne saurait empêcher.   (Balzac, ... s'il avait su.)


#275 Bruttenholm

Bruttenholm

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 09 April 2012 - 17:00 PM

A ce que je comprends, l'édition fnac reprendra les suppléments du coffret américain.
(D'ailleurs si quelqu'un connaît un site où on peut savoir si les bonus de l'édition américaine sont sous-titrés, ça m'intéresserait. Puisque le blu-ray est all-zone ET qu'il est plus joli que l'édition française)

#276 Scalp

Scalp

    Booby Lapointe

  • Members
  • 16741 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 09 April 2012 - 17:50 PM

jte dis ça dans la soirée, j'ai le blu ray us.

#277 Scalp

Scalp

    Booby Lapointe

  • Members
  • 16741 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 09 April 2012 - 18:41 PM

Les bonus sont bien sous titré fr.

#278 Bruttenholm

Bruttenholm

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9184 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 10 April 2012 - 11:44 AM

Ok, merci.
(comme y a écrit que "subtitles applies to film content only" sur la boîte visible sur amazon...)

#279 Mark Chopper

Mark Chopper

    Wookie

  • Members
  • 3103 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 04 June 2012 - 09:43 AM

A une époque où le cinéma semble gangrené par un cynisme qui ne connaît plus de limites, découvrir un film comme Cheval de guerre s'apparente à une véritable bouffée d'air frais : pas de clins d'oeil goguenards au spectateur ici ou de festival de la blague qui confère une impression désagréable de je-m'en-foutisme et ne donne aucune épaisseur aux personnages. Il est assez paradoxal de réaliser qu'un long-métrage qui donne la vedette à un cheval s'impose comme l'oeuvre la plus humaniste de l'année 2012 : naïf, oui, mais jamais niais, héritier d'un cinéma révolu qui donne la part belle aux paysages, au souffle épique et aux sentiments, Cheval de guerre est l'incarnation du spectacle familial dans toute son élégance. Steven Spielberg prend son temps, mais maîtrise son rythme : il nous conte cette amitié entre un jeune garçon idéaliste et un cheval exceptionnel, parvient à ne pas perdre l'intérêt du spectateur malgré les changements de lieu, d'ambiance et de personnages, tous interprétés avec justesse (une petite préférence, pour ma part, pour Niels Arestrup dans le rôle du grand-père) et filme la guerre, d'un camp à l'autre, dans toute son absurdité (la charge suicidaire, la trêve le temps de sauver le cheval des barbelés). Une réussite, à voir en famille.

Note : 4,5/6



#280 dj fest

dj fest

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5461 Messages :
  • Location:Lille

Posté 28 June 2012 - 09:21 AM

On va encore dire que je défends mon chouchou quoi qu'il tourne... Mais est-ce ma faute à moi si Spielberg, à une ou deux exceptions près, enchaîne les tueries depuis quelques années ?

Cheval de Guerre n'est rien moins qu'une véritable synthèse du travail du cinéaste, alliant à la fois son humanisme exacerbé (allergiques aux sentiments nobles, passez votre chemin) et la noirceur qui caractérise ses films depuis un certain temps (pas un hasard si certains plans semblent sortis tout droit de La Guerre des mondes).

Premier choc : esthétique. Dès les premières images on sait qu'on va avoir droit à du lourd. Tout ici est sublimé, avec une lumière "à l'ancienne" qui renforce l'aspect bucolique de paysages magnifiques et une omniprésence du ciel au sein du cadre. On est face à un cinéma qui se préoccupe moins du réalisme que d'une recherche de l'émotion par la pure composition picturale (ce final !). Et cela marche dans les deux sens, puisque ce travail sur l'image renforce aussi l'horreur des passages les plus sombres...

Deuxième choc donc : narratif. Ceux qui s'attendent à un Sauvez Willy en mode canasson se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'au rectum : ici la guerre n'épargne personne, pas même les gosses, et si le réalisateur relègue souvent la violence hors-champ à l'aide d'ellipses d'une rare élégance (c'est pas comme si le mec avait pas déjà assez donné dans la boucherie avec Il Faut sauver le soldat Ryan), on ressent à chaque instant la dureté du conflit. Les quelques scènes de bataille remettent, s'il en était besoin, les pendules à l'heure : peu nombreux sont les réals capables de filmer la guerre comme Spielberg.

Pour le reste, rien à dire : le cast assure (y aura bien quelques grincheux pour pester contre la tronche de tétard du héros, mais en même temps c'est aussi un récit sur la perte de l'innocence d'un jeune garçon, donc je vois mal Jason Statham dans le rôle), la zic de Williams est très belle et c'est pas si manichéen que ça puisque ce qui domine, comme toujours chez Spielby, c'est l'universalité des sentiments humains (les Allemands aussi savent faire preuve de compassion, voir la scène où Joey est délivré des barbelés), la guerre se chargeant de dresser les uns contre les autres.

Alors maintenant vu son sujet c'est certainement pas un film qui attirera spontanément le bourrin de base, mais tout de même... J'ai beau en avoir rien à carrer des chevaux, quand c'est bien filmé, qu'est-ce que c'est beau... Certes pas mon Spielberg préféré donc, mais 2h30 qui filent à toute vitesse et une petite claque qui fait du bien.

9/10
Mourir, c'est pour les idiots.

Charlie Sheen




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)