Mad Movies: Moon - Duncan Jones (2009) - Mad Movies

Aller au contenu

  • (9 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Moon - Duncan Jones (2009) Lost in space...

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Aniya_san 

  • Miyazaki is DOG !
  • Groupe : Members
  • Messages : 20 376
  • Inscrit(e) : 13-mars 03
  • Profil:Homme
  • Location:Dans la tête de John Crichton...

Posté 20 novembre 2008 - 12:38

| 1er avis |

Image IPB

Moon raconte l'histoire de Sam Bell, un homme vivant depuis plus de trois ans dans la station lunaire de Selene et dans laquelle il gère l'entretien des puits de forage de l'hélium 3, seule alternative pour répondre à la crise de l'énergie qui fait rage sur Terre. Pour accomplir ce job qu'il fait seul et machinalement, il a dû tout quitter, famille et domicile, et en souffre depuis en silence. Travaillant en imaginant ses retrouvailles lors de son prochain retour, il a réussi à éclipser tout sentiment de solitude et toute claustrophobie. Mais quelques semaines avant la fin de son contrat pour l'entreprise Lunar, des phénomènes commencent à se produire : Sam se met à voir et à entendre quelque chose... Conscient que sa solitude et que sa toute nouvelle agoraphobie lui jouent sans doute des tours, il commence malgré tout à mener l'enquête et se rend compte que, si Lunar tient bien à le remplacer, elle n'a pas forcément prévu de le ramener. A moins que ce soit la Lune qui ne souhaite pas le voir partir...

Gallery

C'est le deuxième film du fils de Bowie, avec Sam Rockwell et Kevin Spacey qui sera la voix de son robot, ça à l'air pas mal dans le lignée de Sunshine apparemment, comme tout le monde ici aime la SF donc voilà Image IPB
Ça sort le 25 mai 2009 aux USA normalement, vivement un trailer.

Image IPB
Trailer
Image IPB

#2 L'utilisateur est hors-ligne   blade runner 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 554
  • Inscrit(e) : 07-juin 03
  • Profil:Homme
  • Location:Bradbury Hotel

Posté 20 novembre 2008 - 13:09

Chuis client !! Par contre le pitch est un mélange de Wall E, silent running et solaris.

#3 L'utilisateur est hors-ligne   Cham 

  • Chamois d'Or
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 642
  • Inscrit(e) : 05-novembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:Moche Pite...

Posté 20 novembre 2008 - 13:25

J'aime beaucoup le pitch centré sur un personnage seul. Ca me branche aussi.
Posted Image

#4 L'utilisateur est hors-ligne   Maï-Mx 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 475
  • Inscrit(e) : 01-août 04

Posté 20 novembre 2008 - 15:46

Personnellement, je qualifirai ce genre de pitch de fausse bonne idée, car je ne vois pas de background plausible à ce récit de SF. C'est justement parce qu'on est fan de Sf, qu'on ne doit pas se contenter d'histoires qui ne prennent pas en compte de l'évolution non seulement des science et technologies mais aussi de tout l'imaginaire qui les accompagnent.

La SF, elle a elle aussi une historicité, elle n'est pas imtemporelle, et dans les (bons) récits qu'on peut voir apparaitre aujourd'hui les (bons) auteurs font des efforts pour la faire faire constemment évoluer.
Si on a juste besoin d'un cadre imaginiaire, pour raconter une histoire symbolique forte avec des personnages, on a pas à choisir un cadre Sf (qui implique une certaine cohérence) si on n'a pas l'intention prendre en compte l'historicité de la SF.

Bref ce genre de picth dépassé parce machin pense se la jouer "réalisateur auteurisant" , voir le Dante-machin-truc de Caro; je trouve ça naze !!

Ici le picth n'est pas du steam punk, et là quand je vois les premières photos ... mouai bof.
C'est le type même de scénar qui aurait du être tourné il y plus de 20 ans ou plus jamais .. et dont on a surtout pas besoin de remake... ou alors dans un cadre plus fantastique comme dans les film de Del Toro, qui associe fantasy et monde moderne.

Dans le meilleur des cas, ce genre de pitch dépassé ça peut donner un film comme Sunshine en effet; c'est à dire (amha) un film se démarque qualitativement grace à des acteurs et à des effets spéciaux réalistes (SFX qui sont sensés palier à ce manque d'ambition créative "science-fictionnel"). Mais au final même Sunshine reste vain.

2,75 / 6
... Mais bon j'irai quand même pour voir ! ninja.gif

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Bomaz 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 192
  • Inscrit(e) : 24-février 03
  • Location:oui, mais sans arrêtes.

Posté 20 novembre 2008 - 17:58

CITATION(Maï-Mx @ 20 11 2008 - 14:46) <{POST_SNAPBACK}>
Personnellement, je qualifirai ce genre de pitch de fausse bonne idée, car je ne vois pas de background plausible à ce récit de SF. C'est justement parce qu'on est fan de Sf, qu'on ne doit pas se contenter d'histoires qui ne prennent pas en compte de l'évolution non seulement des science et technologies mais aussi de tout l'imaginaire qui les accompagnent.

La SF, elle a elle aussi une historicité, elle n'est pas imtemporelle, et dans les (bons) récits qu'on peut voir apparaitre aujourd'hui les (bons) auteurs font des efforts pour la faire faire constemment évoluer.
Si on a juste besoin d'un cadre imaginiaire, pour raconter une histoire symbolique forte avec des personnages, on a pas à choisir un cadre Sf (qui implique une certaine cohérence) si on n'a pas l'intention prendre en compte l'historicité de la SF.

Bref ce genre de picth dépassé parce machin pense se la jouer "réalisateur auteurisant" , voir le Dante-machin-truc de Caro; je trouve ça naze !!

Ici le picth n'est pas du steam punk, et là quand je vois les premières photos ... mouai bof.
C'est le type même de scénar qui aurait du être tourné il y plus de 20 ans ou plus jamais .. et dont on a surtout pas besoin de remake... ou alors dans un cadre plus fantastique comme dans les film de Del Toro, qui associe fantasy et monde moderne.

Dans le meilleur des cas, ce genre de pitch dépassé ça peut donner un film comme Sunshine en effet; c'est à dire (amha) un film se démarque qualitativement grace à des acteurs et à des effets spéciaux réalistes (SFX qui sont sensés palier à ce manque d'ambition créative "science-fictionnel"). Mais au final même Sunshine reste vain.

2,75 / 6
... Mais bon j'irai quand même pour voir ! ninja.gif


wow blink.gif la review du pitch ... c'es un bon concept, je connaissais pas.
Image IPB

#6 L'utilisateur est hors-ligne   Cham 

  • Chamois d'Or
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 642
  • Inscrit(e) : 05-novembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:Moche Pite...

Posté 20 novembre 2008 - 19:43

Je trouve ça un peu "restrictif" de prétendre qu'on a pas le droit de choisir un contexte futuriste pour raconter une histoire, si on ne développe pas un méga background "de ouf". Et bon, c'est quand même l'histoire d'un mec isolé dans une station lunaire.... a part de la SF je vois pas trop quel contexte serait adapté?
Posted Image

#7 L'utilisateur est hors-ligne   vixen 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 401
  • Inscrit(e) : 17-juin 04
  • Location:Bombay

Posté 20 novembre 2008 - 20:32

CITATION(Maï-Mx @ 20 11 2008 - 15:46) <{POST_SNAPBACK}>
C'est le type même de scénar qui aurait du être tourné il y plus de 20 ans ou plus jamais .. et dont on a surtout pas besoin de remake... ou alors dans un cadre plus fantastique comme dans les film de Del Toro, qui associe fantasy et monde moderne.

Dans le meilleur des cas, ce genre de pitch dépassé ça peut donner un film comme Sunshine en effet; c'est à dire (amha) un film se démarque qualitativement grace à des acteurs et à des effets spéciaux réalistes (SFX qui sont sensés palier à ce manque d'ambition créative "science-fictionnel"). Mais au final même Sunshine reste vain.

2,75 / 6
... Mais bon j'irai quand même pour voir ! ninja.gif


heu...simple question, tu l'as lu le scénar, pour le qualifier de dépassé ? (faudrait aussi m'expliquer le rapport avec Del Toro, ou avec le steampunk, parce que là....)

Sinon choisir un cadre SF n'implique pas forcément une cohérence à toute épreuve, nombre d'écrivains majeurs du genre n'utilisent de toute manière la SF que comme un background bien pratique (genre "tout est possible") afin de véhiculer facilement toute sorte de concepts métaphysiques déments (regarde K.Dick par exemple, c'est flagrant).



(vivement qu'il sorte par chez nous en tt cas ! mais sans même parler du pitch, la question de base reste : est-ce que le fils Bowie sait tenir une caméra et assurer un spectacle potable ?)
Posted Image

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Cham 

  • Chamois d'Or
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 642
  • Inscrit(e) : 05-novembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:Moche Pite...

Posté 20 novembre 2008 - 20:45

C'est marrant d'ailleurs: la photo et les décors me font penser aux vieux films de SF des années 70-80 (aaah le Nostromo quoi!!)
Posted Image

#9 L'utilisateur est hors-ligne   Karibou 

  • P'tite tête
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 393
  • Inscrit(e) : 04-mars 03
  • Location:Lyon. Mais avec un Y, parce que si c'etait un I, je serai dans un animal, et ça serai pas super.

Posté 20 novembre 2008 - 20:51

CITATION(Cham @ 20 11 2008 - 19:45) <{POST_SNAPBACK}>
C'est marrant d'ailleurs: la photo et les décors me font penser aux vieux films de SF des années 70-80 (aaah le Nostromo quoi!!)


Tiens en parlant de ça, hier je suis allé a un quiz cinéma dans un pub (demi-finale. Niqué par ce putain de buzzer) personne ne reconnaissait l'extrait d'ALien. La honte.
VOilà ca n'a rien a voir, juste pour dire que les gens qui n'ont pas la même culture que moi sont des cons! icon_mrgreen.gif

#10 L'utilisateur est hors-ligne   Dorothea 

  • Hôtesse d'accueil
  • Groupe : Members
  • Messages : 8 422
  • Inscrit(e) : 01-octobre 07
  • Profil:Femme
  • Location:...

Posté 20 novembre 2008 - 23:20

Et bien ça me tente bien aussi, Sunshine était intéressant enfin toute la partie ou le spectre ou je ne sais quoi n'est pas la, bon le pitch est différent mais ça reste de la SF donc c'est tout bénéfique je trouve. L'ambiance des photos est classe en tout cas.Bon tout ce que j'espère c'est que ça ne sera pas un truc formaté ou déjà vue, merci pour cette news en tout cas. Wait and See
"That which is imagined needs never be lost." Clive Barker, Weaveworld
"Mes seins sont Made in Normandy, tout de beurre et de crème fraiche !" L.Casta

#11 L'utilisateur est hors-ligne   Maï-Mx 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 475
  • Inscrit(e) : 01-août 04

Posté 21 novembre 2008 - 05:38

CITATION(Bomaz @ 20 11 2008 - 17:58) <{POST_SNAPBACK}>
wow blink.gif la review du pitch ... c'es un bon concept, je connaissais pas.


Et bien voilà justement le type créativité qui manque à ce pitch ... ça pourrait faire un bon gag dans un épisode d'entourage icon_mrgreen.gif

CITATION(vixen @ 20 11 2008 - 20:32) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Maï-Mx @ 20 11 2008 - 15:46) <{POST_SNAPBACK}>
C'est le type même de scénar qui aurait du être tourné il y plus de 20 ans ou plus jamais .. et dont on a surtout pas besoin de remake... ou alors dans un cadre plus fantastique comme dans les film de Del Toro, qui associe fantasy et monde moderne.

Dans le meilleur des cas, ce genre de pitch dépassé ça peut donner un film comme Sunshine en effet; c'est à dire (amha) un film se démarque qualitativement grace à des acteurs et à des effets spéciaux réalistes (SFX qui sont sensés palier à ce manque d'ambition créative "science-fictionnel"). Mais au final même Sunshine reste vain.

2,75 / 6
... Mais bon j'irai quand même pour voir ! ninja.gif


heu...simple question, tu l'as lu le scénar, pour le qualifier de dépassé ? (faudrait aussi m'expliquer le rapport avec Del Toro, ou avec le steampunk, parce que là....)

Sinon choisir un cadre SF n'implique pas forcément une cohérence à toute épreuve, nombre d'écrivains majeurs du genre n'utilisent de toute manière la SF que comme un background bien pratique (genre "tout est possible") afin de véhiculer facilement toute sorte de concepts métaphysiques déments (regarde K.Dick par exemple, c'est flagrant).



Ben non j'ai pas lu le scénar, mais je réagit à ce que je lis au dessus qui dépasse de loin mon seuil tolérance vis à vis du manque de cohérence.

Concernant K.Dick, et les univers la SF en général, et contrairement au "fantastique", je ne pense pas qu'elle soit basé sur le "tout est possible", mais sur "TELLE CHOSE c'est possible dans cet univers donc il peut se passer CA".

Ce qui est dépassé dans le pich, c'est ça :
"l'hélium 3, seule alternative pour répondre à la crise de l'énergie qui fait rage sur Terre" rolleyes.gif
Le fait de créer un cadre artificiellement SF propice à cette histoire, en ne concidérant qu'une seule alternative énergétique, alors meme que les recherches actuelles progressent dans tous les domaines - énergie solaire, éolienne, exploitation des marées, synthèse de pétrol par des microorganisme, fusion, fuel cell etc... (sans compter tous les autres types d'énergie "probable" connue depuis des lustres en SF telle que l'antimatière par exemple) - c'est du n'importe quoi !
Et laisser tout ça de coté, je trouve même que c'est carément insultant non seulement pour le spectateur, mais surtout vis à vis de tous ceux qui travaillent aujourd'hui à imaginer un monde meilleurs ... Amen !

Les univers steampunk nous montrent des histoires basées sur un concept technologiquement dépassé (l'énergie de la vapeur et le charbon); mais à une époque on imaginait que notre futur technologique pouvait ressembler à ça, et de deux, des auteurs ont su créer avec talent tout autour un monde romantique cohérent, et donc ça passe assez bien (no problemo si on aime ça...).
Seulement on a aussi parfois aussi tendance à qualifier de steampunk des histoires qui ne gardent de ce courant qu'une certaine apparence de techonologie vieillote, technologie qui font une grande place à une outils à base de mécanismes, engrenages, et rouages etc.. quitte à employer des energie plus exotiques que le charbon ou la vapeur.Dans Hellboy2, de l''energie ectoplamique (vaporeuse) enfermée dans un scaphandre, peut aussi se voir qualifiée de steampunk smile.gif


CITATION(Cham @ 20 11 2008 - 19:43) <{POST_SNAPBACK}>
Je trouve ça un peu "restrictif" de prétendre qu'on a pas le droit de choisir un contexte futuriste pour raconter une histoire, si on ne développe pas un méga background "de ouf". Et bon, c'est quand même l'histoire d'un mec isolé dans une station lunaire.... a part de la SF je vois pas trop quel contexte serait adapté?


Donc J'ai cité Del Toro pour faire référence au coté dépassé-vieilot-steampuk de certaines techologie mais persite toujours dans l'imaginaire FANTASTIQUE (et non Sf mais bon c'est un autre débat). Les univers de Deltoro (de Chronos jusqu'à Hellboy) peuvent se rapprocher par certains cotés de ce courant plus ou moins steampunk-fantastique. Sinon, ce que je concidère comme de la SF réussi de nos jours, c'est par exemple Aronowsky avec The Fountain. J'aurait bien aimé voir le pitch de ce film .. et comme par hasard à l'époque, on nous l'avait bien caché ; mais je suis sur qu'aucune de mes critiques ici présentes n'auraient pu voir le jour à son propos.

Mais le pitch ici se démarque très clairement du vieillot/steampunk en mettant en avant l'exploitation sur la lune de l'hélium3... Et si c'est pas tout à fait du steampunk, comme disait quelqu'un plus haut , ça ressemble quand même aussi à du viellot des années 70-80... J'y pensais moi aussi, d'ou la référence sans trop déveloper toussa pour pas faire trop long.

Mais bon même si ce dernier truc est une volonté consciente de la part du réal, ça ne fonctionne pas non plus, car on peut aussi critiquer le reste du pitch qui pagaye également dans la semoule sans compter. Rien que le fait de devoir renvoyer tout l'hélium3 sur terre prouve que dans cet univers on peut renvoyer du personnel avec chaque chargement sans se fouler. Contrairement à Mars ou autres champs d'astéroids, la lune est toute proche de la terre ... C'est normal de tout rendre possible en SF... mais là c'est juste pas plausible mad.gif

#12 L'utilisateur est hors-ligne   vixen 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 401
  • Inscrit(e) : 17-juin 04
  • Location:Bombay

Posté 21 novembre 2008 - 09:42

mouais...t'auras beau argumenter, casser un film dont on a même pas encore vu le moindre teaser sur la base d'UNE ligne de pitch ça sent un peu le procès d'intention.... tu te focalise sur un détail (peut-être même inexact ou incomplet si on considère qu'il ne s'agit que d'une formule promotionnelle destinée à attirer le chaland).

Et puis peu importe que le mec soit isolé sur la lune pour y extraire de l'hélium 3 ou planter des patates, les scénaristes cherchent pas forcément à développer un univers d'une crédibilité à toute épreuve (parce qu'après, tu peux aussi argumenter sur le fait qu'on laisse un homme seul gérer la production de la source d'énergie la plus cruciale, etc, etc)...ça ressemble plutôt à un postulat de base pour ce qui semble être un film d'épouvante psychologique et/ou un thriller en huis-clos (perso, ça me va très bien smile.gif ). Considères ça comme du fantastique pur et dur si l'emploi du terme 'SF' te gène.


(mais j'adores Event Horizon ou Sunshine, qui sont pas vraiment des modèles de cohérence scientifique, alors je sens qu'on va pas trop être d'accord sweat.gif)
Posted Image

#13 L'utilisateur est hors-ligne   Zorro 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 741
  • Inscrit(e) : 21-mars 08
  • Profil:Homme

Posté 21 novembre 2008 - 10:09

CITATION
Ce qui est dépassé dans le pich, c'est ça :
"l'hélium 3, seule alternative pour répondre à la crise de l'énergie qui fait rage sur Terre" rolleyes.gif
Le fait de créer un cadre artificiellement SF propice à cette histoire, en ne concidérant qu'une seule alternative énergétique, alors meme que les recherches actuelles progressent dans tous les domaines, c'est du n'importe quoi !
Et laisser tout ça de coté, je trouve même que c'est carément insultant non seulement pour le spectateur, mais surtout vis à vis de tous ceux qui travaillent aujourd'hui à imaginer un monde meilleurs ... Amen !
Hein ?
Là, ça me fait la même impression qu'un type qui critiquerait le pitch de Old Boy parce que "un type enfermé seul pendant 15 ans c'est pas réaliste, vu nos connaissances en psychologie sociale on sait qu'il deviendrait fou et suicidaire, ou qu'en 15 ans quelqu'un découvrirait le lieu où il vit" ou la série des James Bond parce que "des méchants mégalo qui veulent détruire le monde, c'est pas ça le quotidien des services secrets, suffit de s'intéresser un minimum à la géopolitique pour le savoir". Déjà, y'a un problème.

Autant je peux comprendre que certains codes de la SF semblent stupides ou dépassés, surtout pour les néophytes (genre les aliens de Star Trek qui ressemblent à des humains et qui parlent anglais, où le fait de traverser la galaxie en quelques minutes/heures, ou un univers où tout est brillant et neuf, etc) autant je ne vois pas en quoi le fait d'extrapoler sur l'avenir - ce qui est quand même une des fondations de la SF - serait "une insulte pour le spectateur". Imaginer un futur dont les bases sont parfois très différentes de notre monde à toujours été un des classiques du genre, et si un concept aussi con que "une terre futuriste en manque d'énergie doit importer du gaz de la lune" te semble déjà trop dur à imaginer, vaux mieux arrêter tout de suite.

D'autant que l'idée d'exploiter les ressources d'une planète extra-terrestre n'a rien de spécialement irréaliste, hein. Au vu des technologie actuelles ce ne serait certainement pas rentable et trop complexe, mais dans un futur plus ou moins lointain rien ne dit qu'on ne découvrira pas un gaz ou un matériau inconnu sur une planète ou même sur la lune et dont les avantages seront si grands que son rapatriement sur terre vaudra le coup.
(Et même si c'était pas le cas, d'ailleurs, la crédibilité d'un univers ne se fonde pas sur ses bases, qui peuvent être totalement loufoques, mais sur la manière dont ces bases sont exploitées. Qui veut la peau de Roger Rabbit est crédible malgrés ses bases irréalistes, alors que [insérez ici le titre de la dernière merde réalistico-pouet-pouet à la mode] ne l'est pas.
CITATION(Maï-Mx @ 21 11 2008 - 04:38) <{POST_SNAPBACK}>
Les univers steampunk nous montrent des histoires basées sur un concept technologiquement dépassé (l'énergie de la vapeur et le charbon); mais à une époque on imaginait que notre futur technologique pouvait ressembler à ça.

Euh, le principe du Steampunk n'est pas d'imaginer un futur crédible, mais au contraire de fantasmer un passé alternatif stimulant visuellement et intellectuellement. Donc niveau technologies impossibles et réalisme sacrifié au nom du visuel, le steampunk se pose, là - ce qui n'est pas du tout péjoratif pour moi, hein, juste que le prendre en exemple pour attaquer le réalisme (et pas la crédibilité) d'un univers me semble un peu étonnant.

CITATION(Maï-Mx @ 21 11 2008 - 04:38) <{POST_SNAPBACK}>
Donc J'ai cité Del Toro pour faire référence au coté dépassé-vieilot-steampuk de certaines techologie mais persite toujours dans l'imaginaire FANTASTIQUE (et non Sf mais bon c'est un autre débat). Les univers de Deltoro (de Chronos jusqu'à Hellboy) peuvent se rapprocher par certains cotés de ce courant plus ou moins steampunk-fantastique.
Mais le pitch ici se démarque très clairement du vieillot/steampunk en mettant en avant l'exploitation sur la lune de l'hélium3... Et si c'est pas tout à fait du steampunk, comme disait quelqu'un plus haut , ça ressemble quand même aussi à du viellot des années 70-80... J'y pensais moi aussi, d'ou la référence sans trop déveloper toussa pour pas faire trop long.

J'ai beau essayer, je comprends rien à ce passage. Enfin si, je vois le lien entre Del Toro et le steampunk-fantastique, mais je vois pas du tout le rapport avec le film dont on parle, ou avec la discussion, ou avec quoi que ce soit.
Franchement, quel est le putain de rapport entre le pitch de ce film, son style visuel (très 70s, effectivement) et le steampunk ? Ca me semble vraiment trois trucs totalement différents que tu n'arrêtes pas de relier.

(Et je passe sur The Fountain, qui n'est pas pour moi un film de SF - il ne se passe ni dans le futur ni dans un univers alternatif, n'utilise aucun thème SF (voyage dans le temps, mondes parallèles), n'utilise aucune technologie spéciale, ne cherche pas à extrapoler sur l'avenir de l'humanité, c'est juste une (chouette) histoire d'amour. A ce train là, Requiem for a Dream est un film fantastique.)

#14 L'utilisateur est hors-ligne   Cham 

  • Chamois d'Or
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 642
  • Inscrit(e) : 05-novembre 08
  • Profil:Homme
  • Location:Moche Pite...

Posté 21 novembre 2008 - 13:50

CITATION(Zorro @ 21 11 2008 - 09:09) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Maï-Mx @ 21 11 2008 - 04:38) <{POST_SNAPBACK}>

Les univers steampunk nous montrent des histoires basées sur un concept technologiquement dépassé (l'énergie de la vapeur et le charbon); mais à une époque on imaginait que notre futur technologique pouvait ressembler à ça.

Euh, le principe du Steampunk n'est pas d'imaginer un futur crédible, mais au contraire de fantasmer un passé alternatif stimulant visuellement et intellectuellement. Donc niveau technologies impossibles et réalisme sacrifié au nom du visuel, le steampunk se pose, là - ce qui n'est pas du tout péjoratif pour moi, hein, juste que le prendre en exemple pour attaquer le réalisme (et pas la crédibilité) d'un univers me semble un peu étonnant.


Maï-Mx> Tu confonds sans doute Steam Punk et Retro-futurisme.
Posted Image

#15 L'utilisateur est hors-ligne   El Pistolero 

  • CO-OP ??
  • Groupe : Members
  • Messages : 4 820
  • Inscrit(e) : 23-septembre 05

  Posté 21 novembre 2008 - 14:58

J'aime bien le pitch, c'est ma came ce genre de film.

pitch, /6

(après la review du picht, voici la note)

Partager ce sujet :


  • (9 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)