Mad Movies: Happy Feet 2 - George Miller (2011) - Mad Movies

Aller au contenu

  • (7 Pages)
  • +
  • « Première
  • 5
  • 6
  • 7
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Happy Feet 2 - George Miller (2011)

#91 L'utilisateur est hors-ligne   Kaneto 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 904
  • Inscrit(e) : 08-novembre 09

Posté 27 janvier 2012 - 18:12

Voir le messageBrakanus, le 27 janvier 2012 - 17:53 , dit :

Han je sais pas j'ai pas vu le film (dans le doute je fous une balise)

Gatsu : sur Paris il est sortie direct vf/3D ou vo/2D (me souviens plus dans combien de salles par contre). Sans prévenir personne t'as eu quelques séances en 3D/vo pour la deuxième semaine et le film a giclé en troisième.
Y a quand même quelqu’un qui a merdé quelques parts (la comparaison avec la distribution d'un film comme le Chat Botté à coté fait mal).


Je suis même pas sûr qu'il y avait la VO sur la 1ere semaine. Moi j'ai pu le voir durant la 2eme semaine dans une des seules séances VO proposée mais en 2D au MK2 bibliothèque. Pour le reste de la France, ça devait pas être plus fameux.

Et on dirait, que le film a vraiment souffert de la concurrence du Chat Potté qui avait eu droit à une plus grande campagne marketing. Banderas et Salma Hayek ont fait le tour des télés pour promouvoir le film. Ça n'a pas été le cas pour Happy Feet 2. Elijah Wood et Pink sont moins bankables faut dire.

#92 L'utilisateur est hors-ligne   Kissoon 

  • Quoi de neuf doc ?
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 6 875
  • Inscrit(e) : 04-mars 09
  • Profil:Homme
  • Location:Avignon

Posté 27 janvier 2012 - 18:39

Je pense que l'échec de "Happy Feet 2" est plus facile à expliquer que vous ne le pensez : les gens n'ont tout simplement pas eu envie d'aller mater un film avec des pingouins qui chantent.

Le premier a bénéficié d'un effet de curiosité et/ou de surprise, en plus d'être sorti à une époque où les DA en images de synthèse étaient moins nombreux sur l'année. Depuis, les gens ont eu le temps de voir le premier film, et je ne suis pas certain que cela soit le DA préféré des petits (ni de leurs parents). Perso, autour de moi, il ma fallu batailler comme pour aucun autre dessin-animé pour que mes proches acceptent de le mater, tant ils n'en avaient pas envie.

Bref le film s'est planté parce que le public n'en avait rien à foutre.

(je pense aussi que les chansons passent nickel sur la globalité du film, qu'elles font vibrer quand on suit l'histoire, mais qu'elles desservent le film prises séparément, hors contexte).

Edit : le 1er "Happy Feet" a aussi été un semi-échec chez nous, comparativement à son succès aux States.

Ce message a été modifié par Kissoon - 27 janvier 2012 - 18:49 .

"Je modère plus rien ici, ranafout" (OrsonZ, modo)

#93 L'utilisateur est hors-ligne   Goldanus 

  • Les fions qui m'aimaient
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 391
  • Inscrit(e) : 17-novembre 11
  • Profil:Homme
  • Location:change de trou, ça fume

Posté 27 janvier 2012 - 18:43

C'est sure Kissoon, reste quand même c't'histoire de 2D/vo et 3D/vf uniquement.
Il y a tout le temps au moins une séance minimum genre en soirée pour les films pour enfant.
Là c'était le cas qu'en deuxième semaine à une séance de marginale en plein après-midi.

Ça aurait rien changé c'est sur mais ça aurait fait moins "sortie technique".

(et surtout j'aurais pu le voir :ninja: )

#94 L'utilisateur est hors-ligne   Kaneto 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 904
  • Inscrit(e) : 08-novembre 09

Posté 27 janvier 2012 - 18:58

Voir le messageKissoon, le 27 janvier 2012 - 18:39 , dit :

Je pense que l'échec de "Happy Feet 2" est plus facile à expliquer que vous ne le pensez : les gens n'ont tout simplement pas eu envie d'aller mater un film avec des pingouins qui chantent.


Oui, ça me parait être un point très important. Pas mal de gens autour de moi n'en avaient rien à foutre du film et d'ailleurs même après avoir vu le 1er ils ne le trouvaient pas plus intéressant qu'un Madagascar ou un Ice Age.

#95 L'utilisateur est hors-ligne   Gatsu 

  • Faut que j'aille dormir
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 379
  • Inscrit(e) : 06-mai 07
  • Profil:Homme
  • Location:Bordeaux

Posté 27 janvier 2012 - 20:59

Voir le messageBrakanus, le 27 janvier 2012 - 17:53 , dit :

Gatsu : sur Paris il est sortie direct vf/3D ou vo/2D (me souviens plus dans combien de salles par contre). Sans prévenir personne t'as eu quelques séances en 3D/vo pour la deuxième semaine et le film a giclé en troisième.
Y a quand même quelqu’un qui a merdé quelques parts (la comparaison avec la distribution d'un film comme le Chat Botté à coté fait mal).


Yep, mais si le film est moins bien loti que Le Chat Potté c'est logique vu que l'un a cartonné aux USA (en plus d'avoir eu un marketing "offensif" au préalable) et l'autre s'est planté lamentablement.
Il n'empêche que 600 copies pour Happy Feet 2 ce n'est pas rien, et si au fil des semaines les séances ont fondues comme neige au soleil c'est parce qu'il a fait un score calamiteux en 1ère semaine: à peine 170 000 entrées. Pour un blockbuster c'est un peu catastrophique.

#96 L'utilisateur est hors-ligne   Lurdo 

  • Aventurier en série(s)
  • Groupe : Members
  • Messages : 20 491
  • Inscrit(e) : 07-février 04
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 12 mars 2012 - 23:51

Voir le messageBruttenholm, le 10 décembre 2011 - 20:53 , dit :

J'en ressors un peu déçu. Contrairement à ce que je lis ici, je n'ai pas trouvé que le film allait beaucoup plus loin que le premier dans les thèmes. Le jeu sur les échelles était déjà dans le premier opus (le premier s'ouvrait déjà sur un plan de la planète), la critique des croyances et des prophètes y était, le discours sur l'homme face à l'inconnu y était aussi, et plus fort il me semble ('rien trouvé ici qui égalait la confrontation avec les humains dans le premier), pareil pour l'esprit d'enfance qui permet de transcender un peuple (dans le premier, il y avait cette idée géniale du manchot qui ne perd pas son duvet à l'âge adulte, là on essaie de renverser ça avec le petit qui chante un air d'opéra... Je suis pas convaincu). Bref j'ai un peu l'impression que Miller a dit ce qu'il avait à dire dans le premier et qu'il nous le ressert ici avec plus ou moins de conviction. En dehors de la trouvaille du krill, qui permet effectivement d'unifier visuellement l'échelle cosmique et l'échelle humaine, je ne vois pas grand-chose qui creuserait plus profond les thématiques du premier (et en plus faut se taper Sven le macareux pète-couilles). Alors c'est forcément pas honteux mais c'est pas le chef-d'oeuvre annoncé.


Je te rejoins un peu là-dessus. Thématiquement, narrativement, j'ai trouvé que ce second opus (vu en VO) s'éparpillait un peu plus, faisait redite, manquait de cohésion, et surtout, en comparaison du premier, de moments vraiment forts et mémorables. Du premier, que je n'ai pas revu depuis plus de deux ans, je me rappelle parfaitement des premiers pas de danse de mumble, des pingouins seuls face au grand hiver déchaîné, de Mumble seul dans son aquarium, du grand final avec l'arrivée des humains, etc... plein de scènes marquantes et mémorables, dont je n'ai (quasiment) pas retrouvé l'ampleur dans cette suite (Under Pressure excepté). Il y a bien des embryons de moments mémorables (le fils de Mumble qui chante de l'opéra... pas de bol, il sonne comme un Chipmunk ; Gloria qui chante pour calmer son fils... pas de bol la chanson est ultra plate et ne décolle pas vraiment), ou de numéros musicaux amusants (Rawhide, Dragostea Din Tei), mais ils semblent systématiquement coupés dans leur élan, façon "on vous en donne quinze secondes, et puis on passe à autre chose, comme les mésaventures de Scrap des deux Krills".

Résultat, au terme de l'heure et demi de film, je suis resté sur ma faim. Non pas que ce soit mauvais, loin de là, mais ça reste clairement, en ce qui me concerne, en deça du premier.
4/6
"Mediocrity is excellent to the eyes of mediocre people."

#97 L'utilisateur est hors-ligne   Diane 

  • Marquise des anges
  • Groupe : Members
  • Messages : 17 487
  • Inscrit(e) : 03-mars 07
  • Profil:Femme
  • Location:The F.B.Eye

Posté 12 mars 2012 - 23:56

Voir le messageLurdo, le 12 mars 2012 - 23:51 , dit :


Résultat, au terme de l'heure et demi de film, je suis resté sur ma faim. Non pas que ce soit mauvais, loin de là, mais ça reste clairement, en ce qui me concerne, en deça du premier.
4/6


Pareille et franchement, me faire tirer une émotion sur Pink reprenant Under Pressure, c'est pas demain la veille. :closedeyes:
Image IPB

#98 L'utilisateur est hors-ligne   Fraggle 

  • Rock
  • Groupe : Members
  • Messages : 11 414
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Profil:Homme

Posté 14 mars 2012 - 12:57

Oui, mais est-ce que vous l'avez vu en 3D !?

(je suis d'accord sinon, ça vaut pas le 1er)
"This conversation can serve no purpose anymore. Goodbye." - HAL PACINO 9000

#99 L'utilisateur est en ligne   Chuck Apic 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 787
  • Inscrit(e) : 15-décembre 05
  • Location:vous ne m'aurez jamaisss!!!ahah!

Posté 19 avril 2012 - 16:50

3eme vision, et la scène de l'opéra, c'est du :wub: , du :o et du :( qui m'a retourné la tête. Et son miroir, le plan final, constitue un superbe papier cadeau de mélancolie spirituelle.

Le premier disait:

"Si on s'y met tous, on évitera le pire."

Le second dit:

"On a atteint le pire. On est dans la merde. Mais ça ira. "

Je shématise les Krillions d'émotions et de réfléxions que m'amènent le film, mais difficile de poser avec des mots ce qu'il y à l'écran. Je suis amoureux.

Image IPB
Posted Image

#100 L'utilisateur est hors-ligne   Maguth 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 756
  • Inscrit(e) : 30-avril 04

Posté 19 avril 2012 - 19:20

Enfin vu et bien sur, super déçu. Autant le premier m'avait surpris plus d'une fois (surtout bien sur la partie du zoo) autant ici, plus aucune surprise. C'est balisé de bout en bout, et même ce qui devrait être de "grands" moments m'ont laissé de glace (haha).

Surtout l’opéra justement. Autant ça aurait pu être une bonne scène autant la voix à la chipmunk du gamin m'a complètement achevé. Reste bien sur la scène finale qui fonctionne, mais qui est tellement calibrée pour ça que ça n'as pas pris du tout.

Mention aux crevettes insupportables amha.

#101 L'utilisateur est hors-ligne   Kissoon 

  • Quoi de neuf doc ?
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 6 875
  • Inscrit(e) : 04-mars 09
  • Profil:Homme
  • Location:Avignon

Posté 19 avril 2012 - 22:51

Voir le messageChuck Apic, le 19 avril 2012 - 16:50 , dit :

Le premier disait:

"Si on s'y met tous, on évitera le pire."

Le second dit:

"On a atteint le pire. On est dans la merde. Mais ça ira. "

Ouaip. Un peu comme pour "Babe" 1 &2.


Sinon, que cela soit le 1er ou sa suite, "Happy Feet" ça baboule. Ca chante et ça bouge tellement que ça fatigue presque, mais je les revoie toujours avec bcp de plaisir. Deux films d'une très grande richesse et qui me font ressentir un sacré paquet d'émotions.
"Je modère plus rien ici, ranafout" (OrsonZ, modo)

#102 L'utilisateur est hors-ligne   DreamProphet 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 713
  • Inscrit(e) : 17-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:En enfer, avec toi...

Posté 06 juillet 2012 - 13:54



"If you want it, you must will it. If you will it, it will be yours."

Plus qu'un film, une leçon de vie ! Dur de revenir dans le monde réel après ça...

:wub: /6

#103 L'utilisateur est hors-ligne   Bomaz 

  • Je consulte un psy
  • Groupe : Members
  • Messages : 7 146
  • Inscrit(e) : 24-février 03
  • Location:oui, mais sans arrêtes.

Posté 18 septembre 2012 - 08:58

Terriblement choupi, plutôt sombre avec une lueur d'espoir, un film qui baboule severe. Pour moi, complêtement différent du premier.
Visuellement ça va partout, ça vole, ça frole, ça bouge, c'est classe.
D'une grande classe, et un film idéal pour les petiots puisque ça dit plein de chose et que c'est pas trop rose bonbon.
Approved. :)
Image IPB

#104 L'utilisateur est hors-ligne   Francesco Prelati 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 572
  • Inscrit(e) : 31-août 02
  • Location:Balgion, mon robot géant

Posté 18 septembre 2012 - 16:42

Voir le messageLurdo, le 12 mars 2012 - 23:51 , dit :

Thématiquement, narrativement, j'ai trouvé que ce second opus (vu en VO) s'éparpillait un peu plus, faisait redite, manquait de cohésion, et surtout, en comparaison du premier, de moments vraiment forts et mémorables. Du premier, que je n'ai pas revu depuis plus de deux ans, je me rappelle parfaitement des premiers pas de danse de mumble, des pingouins seuls face au grand hiver déchaîné, de Mumble seul dans son aquarium, du grand final avec l'arrivée des humains, etc... plein de scènes marquantes et mémorables, dont je n'ai (quasiment) pas retrouvé l'ampleur dans cette suite (Under Pressure excepté). Il y a bien des embryons de moments mémorables (le fils de Mumble qui chante de l'opéra... pas de bol, il sonne comme un Chipmunk ; Gloria qui chante pour calmer son fils... pas de bol la chanson est ultra plate et ne décolle pas vraiment), ou de numéros musicaux amusants (Rawhide, Dragostea Din Tei), mais ils semblent systématiquement coupés dans leur élan, façon "on vous en donne quinze secondes, et puis on passe à autre chose, comme les mésaventures de Scrap des deux Krills".


Voilà, pareil. Plutôt fan du premier, je me suis poliment emmerdé en matant ce second opus. Surtout durant les scènes lourdinguement pas drôles avec les 2 krills.

Cela dit, je relève un truc bizarre à vous lire concernant la scène - vue en VO - où le fils de Mumble fait le ténor d'opéra avec sa petite voix éraillée face à l'éléphant de mer. M'est avis qu'elle comporte un aspect incongru revendiqué afin d'atténuer le pathos grandiloquent inhérent à ce genre de "discours" qui te retourne la situation en moins de deux. 'fin bref, j'ai trouvé ça rigolo à dessein (ça m'a réveillé un instant, quoi).
Image IPB

#105 L'utilisateur est hors-ligne   Moody 

  • Moodpecker
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 12 557
  • Inscrit(e) : 01-novembre 05
  • Profil:Homme
  • Location:Outer Heaven

Posté 28 décembre 2012 - 03:02

Enfin vu, en Blu Ray.

Comme pour le premier j'ai trouvé ça rafraichissant et bien agréable à suivre.
Il y a ici de nouveaux éléments sympas (les krill, le macareux et son parler, les chansons choisies) et l'histoire reste prenante.

4/6
"I find it kind of funny, I find it kind of sad.
The dreams in which I'm dying are the best I've ever had"

Partager ce sujet :


  • (7 Pages)
  • +
  • « Première
  • 5
  • 6
  • 7
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)