Aller au contenu


Photo

KASSO CRACHE LE MORCEAU - Mathieu Kassovitz parle de Babylon A.D.


26 réponses sur ce sujet

#1 Peav'

Peav'

    Site Admin

  • Administrators
  • 29321 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 27 August 2008 - 13:15 PM

Il est rare de voir un cinéaste dénigrer une œuvre qu'il est censé promouvoir. Éreinté par son expérience difficile sur Babylon A.D., Mathieu Kassovitz vient de livrer le fond de sa pensée lors de la promotion de son film aux USA. « J'en suis très mécontent » affirme-t-il sans détour. « Je n'ai jamais eu l'opportunité de faire une seule scène de la manière dont elle avait été écrite ou de la manière dont je voulais la tourner. Le script n'a pas été respecté. Ent...

URL de l'article : http://www.mad-movie...babylon-ad.html
Image IPB

#2 mick_neo

mick_neo

    JarJar

  • Members
  • 73 Messages :

Posté 27 August 2008 - 13:29 PM

En même temps, quand on signe avec la fox, on sait à quoi s'attendre, non ?
Il arrive un moment où je commence à avoir du mal à plaindre certains réalisateurs aussi sympathiques soient-ils (et MK a perdu auprès son capital sympathie depuis longtemps...simple, je n'étais déjà pas fan de la haine, mais je ne me rappelle pas un seul bon film de sa part depuis celui là - en tant que réal, j'entends, je suis beaucoup plus indulgent envers sa carrière d'acteur...), qui font des mauvais films, jamais par leur faute. OK, une fois, ils ne connaissent pas le système hollywoodiens, ils sont un peu naïfs, soit, ça passe. Après, les fois suivantes, c'est plus de la naïveté, c'est du masochisme (mention spéciale à John Mc Tiernan, avec Rollerball et le 13ème guerrier. Inexcusable de la part d'un type qui connaît le système hollywoodien par coeur...tellement par coeur qu'il l'a même fait espionner par un detective privé laugh.gif ).
Les réals étrangers sont un peu plus excusables au début (j'ai toujours du mal à imaginer que c'est Tsui Hark qui a réalisé Double Team, et Ringo Lam Replicant), mais pas éternellement (John Woo pourra raconter ce qu'il veut, il est directement responsable de la nullité d'un Windtalkers ou d'un paycheck).
La différence entre un Kassovitz et un Guillermo Del Toro, c'est que le deuxième est capable d'attendre des années (et même de refuser certains projets) pour être sûr qu'il fera le film qu'il veut, ou qu'il ne le fera pas. Et quand il arrive à faire son film, ça donne "Le labyrinthe de Pan" ou Hellboy. Une seule experience désagréable avec les studios (Mimic) lui a fait comprendre exactement comment cela fonctionne.
Kassovitz, pour être vulgaire, "va à la soupe"...Un navet horrifique avec Halle Berry ? OK. Une adaptation d'un roman de Grangé ? OK.
Je me dis que déjà, le remplacement de Cassel par Vin Diesel aurait du lui mettre la puce à l'oreille...
C'est malheureux surtout pour des réals comme Kassovitz, qui peuvent être pleins de bonnes intentions (j'imagine...c'est pas Pires ou Krawzyk quand même...) à défaut de beaucoup de talent, et qui commence à enchainer les casseroles...Quelle oeuvre laissera-t-il au cinéma ? Il faut bien avouer que ses films sont loin de laisser un souvenir impérissable. A force d'enchaîner les echecs publics et artistiques, finira-t-on par le retrouver aux commandes de "Police Academy 9" ?

#3 Blunt

Blunt

    Why so serious ?

  • Members
  • 9742 Messages :
  • Location:Red Bank, New Jersey

Posté 27 August 2008 - 13:38 PM

CITATION(mick_neo @ 27 8 2008 - 14:29) <{POST_SNAPBACK}>
(John Woo pourra raconter ce qu'il veut, il est directement responsable de la nullité d'un Windtalkers ou d'un paycheck).


Je pene que John Woo est très fier de Windtalkers. Quant à McTiernan et Rollerball, on pense ce qu'on voudra du film, mais il est clair que la production du film n'a pas été une partie de plaisir (je te renvoie à la preview de l'époque dans Mad).

Après oui, je pense que vu le passif récent de la Fox, Kasso aurait pu avoir la puce à l'oreille, maintenant faut réaliser aussi qu'il y a dans le choix d'un studio des impondérants qui nous échappent probablement.
Si tous les metaleux du monde se donnaient la main, qui tiendraient les bières?

#4 mikemovie

mikemovie

    Ghoulies

  • Members
  • 222 Messages :

Posté 27 August 2008 - 14:25 PM

CITATION(mick_neo @ 27 8 2008 - 14:29) <{POST_SNAPBACK}>
En même temps, quand on signe avec la fox, on sait à quoi s'attendre, non ?
Il arrive un moment où je commence à avoir du mal à plaindre certains réalisateurs aussi sympathiques soient-ils (et MK a perdu auprès son capital sympathie depuis longtemps...simple, je n'étais déjà pas fan de la haine, mais je ne me rappelle pas un seul bon film de sa part depuis celui là - en tant que réal, j'entends, je suis beaucoup plus indulgent envers sa carrière d'acteur...), qui font des mauvais films, jamais par leur faute. OK, une fois, ils ne connaissent pas le système hollywoodiens, ils sont un peu naïfs, soit, ça passe. Après, les fois suivantes, c'est plus de la naïveté, c'est du masochisme (mention spéciale à John Mc Tiernan, avec Rollerball et le 13ème guerrier. Inexcusable de la part d'un type qui connaît le système hollywoodien par coeur...tellement par coeur qu'il l'a même fait espionner par un detective privé laugh.gif ).
Les réals étrangers sont un peu plus excusables au début (j'ai toujours du mal à imaginer que c'est Tsui Hark qui a réalisé Double Team, et Ringo Lam Replicant), mais pas éternellement (John Woo pourra raconter ce qu'il veut, il est directement responsable de la nullité d'un Windtalkers ou d'un paycheck).
La différence entre un Kassovitz et un Guillermo Del Toro, c'est que le deuxième est capable d'attendre des années (et même de refuser certains projets) pour être sûr qu'il fera le film qu'il veut, ou qu'il ne le fera pas. Et quand il arrive à faire son film, ça donne "Le labyrinthe de Pan" ou Hellboy. Une seule experience désagréable avec les studios (Mimic) lui a fait comprendre exactement comment cela fonctionne.
Kassovitz, pour être vulgaire, "va à la soupe"...Un navet horrifique avec Halle Berry ? OK. Une adaptation d'un roman de Grangé ? OK.
Je me dis que déjà, le remplacement de Cassel par Vin Diesel aurait du lui mettre la puce à l'oreille...
C'est malheureux surtout pour des réals comme Kassovitz, qui peuvent être pleins de bonnes intentions (j'imagine...c'est pas Pires ou Krawzyk quand même...) à défaut de beaucoup de talent, et qui commence à enchainer les casseroles...Quelle oeuvre laissera-t-il au cinéma ? Il faut bien avouer que ses films sont loin de laisser un souvenir impérissable. A force d'enchaîner les echecs publics et artistiques, finira-t-on par le retrouver aux commandes de "Police Academy 9" ?


Ta pensée est, je trouve, assez pertinente. Mais tes exemples beaucoup moins...
WINDTALKERS est une excellent film de guerre, et je n'ai pas entendu John Woo s'en plaindre même s'il n'a pas eu le director'cut. Pour son PAYCHECK, pas si nul que ça, c'est un pur film de commande dont il espérait le succès pour pouvoir ensuite faire les films qu'il voulait. Ca s'est planté dommage...
LE 13e GUERRIER reste même en l'état actuel un monument du film d'aventure, et ROLLERBALL malgrés ses coupes est supérieur à son modèle.
DOUBLE TEAM est un film beaucoup plus intelligent qu'on ne le croit avec sa démysthification de l'image de l'espion, et REPLICANT reste l'un des meilleurs films de Van Damme grâce au génie de Ringo Lam.

#5 Zoidberg

Zoidberg

    Wookie

  • Members
  • 3497 Messages :

Posté 27 August 2008 - 14:41 PM

Moue...kasso aurait il dénigré le film si celui-ci avait été encensé par la presse et avait cartonné en salles? Ca m'étonnerait largement. Ca sent le gros retournement de veste opportuniste pour essayer de sauver son intégrité artistique...

#6 Blunt

Blunt

    Why so serious ?

  • Members
  • 9742 Messages :
  • Location:Red Bank, New Jersey

Posté 27 August 2008 - 14:45 PM

CITATION(Zoidberg @ 27 8 2008 - 15:41) <{POST_SNAPBACK}>
Moue...kasso aurait il dénigré le film si celui-ci avait été encensé par la presse et avait cartonné en salles? Ca m'étonnerait largement. Ca sent le gros retournement de veste opportuniste pour essayer de sauver son intégrité artistique...


Il a fait cette déclaration aux USA, où le film n'est pas encore sorti et n'a pas été présenté à la presse en grande partie. Et le succès public des Rivières Pourpres ne l'avait à l'époque pas empêché de parler des défauts du film sur le dvd. Kasso à une grande gueule, mais je pense qu'on peut pas lui retirer son honnêteté.
Si tous les metaleux du monde se donnaient la main, qui tiendraient les bières?

#7 mick_neo

mick_neo

    JarJar

  • Members
  • 73 Messages :

Posté 27 August 2008 - 15:36 PM

CITATION(mikemovie @ 27 8 2008 - 15:25) <{POST_SNAPBACK}>
Ta pensée est, je trouve, assez pertinente. Mais tes exemples beaucoup moins...
WINDTALKERS est une excellent film de guerre, et je n'ai pas entendu John Woo s'en plaindre même s'il n'a pas eu le director'cut. Pour son PAYCHECK, pas si nul que ça, c'est un pur film de commande dont il espérait le succès pour pouvoir ensuite faire les films qu'il voulait. Ca s'est planté dommage...
LE 13e GUERRIER reste même en l'état actuel un monument du film d'aventure, et ROLLERBALL malgrés ses coupes est supérieur à son modèle.
DOUBLE TEAM est un film beaucoup plus intelligent qu'on ne le croit avec sa démysthification de l'image de l'espion, et REPLICANT reste l'un des meilleurs films de Van Damme grâce au génie de Ringo Lam.


Autant je suis assez d'accord avec le 13ème guerrier (Un putain de chez d'oeuvre même en l'état, bien que les coupes soient plus que visibles et renforcent la frustration), autant sur Double Team (Plaisir coupable, OK, mais...c'est pas possible, c'est pas Tsui Hark qui a réalisé ça...ça doit être son double maléfique) et plus encore sur Replicant (La, c'est même plus un plaisir coupable...coupable sur, mais plaisir, pas du tout...), c'est indéfendable....
Je ne me rappelle pas non plus que John Woo se soit plaint de Windtalkers (même si dans mon souvenir le film s'est pris un bide grandement justifié), mais il aurait peut-être du...J'ai jamais été un grand fan de Woo de tout façon, mais j'ai du mal à croire que le réal de "The Killer" soit aussi celui de cette niaiserie où les acteurs sont venus cachetonner comme des cochons...Bon, c'est vrai qu'après il a réalisé MI:2, ce qui a définitivement enterré le mythe...
Et il faut être honnête avec Rollerball : c'est nul de bout en bout (et pourtant j'avais envie de l'aimer, ce film, je l'ai même regardé plusieurs fois pour être sûr...), en plus y'a Jean Reno (mon dieu...). Je n'ai pas vu l'original, donc peut-être le surpasse-t-il, toujours est-il que ça reste du film estampillé "RTL9" (tiens, comme double team...).
Mais je suis d'accord sur le génie de Ringo Lam (et surtout sur celui de Tsui Hark, un des plus grands réals actuels, quand il fait des films en chine...). Il y avait il y a quelques mois (dans Charlie Hebdo, je crois), une interview de Johnny To qui expliquait bien la fuite des "maitres" du cinema chinois et HK, et l'impossibilité pour eux de faire des films à Hollywood, à cause des trop grandes différences des méthodes de travail entre les deux "mondes"...Quand en plus c'est JCVD qui était (c'est moins vrai aujourd'hui) le bizutage de tous ces réals, c'est clair qu'ils n'avaient pas la possibilité de sortir un bon film...
C'est aussi pour ça que j'ai énormément de respect pour Johnny To, qui, lui, a resisté à l'appel d'Hollywood (et du fric) pour continuer à faire les films qu'il sait faire avec Milkyway (on lui avait proposé le script de Collateral, quand même...).
Mais on, s'aperçoit que cette différence de "mondes" est aussi valable pour les réals français (Kasso en tête) qui s'éxilent (Voir Eric Valette et son pauvre remake de One Missed Call, Siri s'en tire un peu mieux sur Hostage, Aja...bon, lui il s'en tire bien jusque là...Mais je souhaite du courage à Maury et Bustillo, qui viennent de récupérer la suite de Halloween...). J'ai l'impression que ceux qui s'adaptent le mieux à Hollywood sont les faiseurs sans aucun talent particulier (qui a dit Louis Letterrier ? ), ou les pantins à Besson (mais bon ils font déjà de la daube en France, alors ils peuvent en faire à l'étranger...).

#8 midnighter07

midnighter07

    JarJar

  • Members
  • 4 Messages :

Posté 27 August 2008 - 18:38 PM

Quel candide ce mathiew !

Tu pouvais aussi continuer à faire des bons films de la trempe d'Assassins en restant en France ! Dommage que tu sois parti te faire manger à la sauce barbecue aux US ! Parce qu'en France y a un ptit jeune qui monte, un certain Guillaume Canet, à surveiller de près celui là ! Halala, dire que tu aurais pu faire aussi bien et que tu es allé on ne sait quoi faire là bas. Franchement ! quel gachis ! Mais reviens on t'aimeuuuh blush.gif

#9 Dragon

Dragon

    JarJar

  • Members
  • 13 Messages :

Posté 28 August 2008 - 00:53 AM

les propos de Kasso ne sont pas une réelle surprise, on se souvient de tous les mauvais échos concernant le tournage, les problemes avec Vin Diesel, la Fox qui fourrait son nez partout...et le film qui vient de sortir en salle est tres mauvais, trop elliptique,et l'on sent qu'il y a eu de nombreuses coupes au montage pour que le film dure moins de 2h,et pouvoir ainsi programmer 5 séances par jour au ciné (comment peut on résumer un bouqin de Dantec en 1h40...). Il faudra esperer que la version que l'on découvrira en DVD soit une version director's cut.

#10 TIMM

TIMM

    Ghoulies

  • Members
  • 153 Messages :

Posté 28 August 2008 - 07:50 AM

toute cette affaire est juste... débile??? d'un côté, vous avez la fox, gros machin capable du meilleur comme du pire, sans le vouloir, je vous rassure, juste pour la thune. de l'autre, un bouquin pas super bien écrit (comme souvent chez dantec, obsessionnel parano, c'est assez redondant) mais qui a indéniablement un souffle, une âme torturée. et qui dit des choses certes désagréables à entendre, mais qui font du bien à côté de l'océan de guimauve que l'on nous assène à longueur de temps. et au milieu un réal' mi-naïf mi-opportuniste qui veut que ça marche en ayant sur les bras un wannabee frissonnant en passe d'hasbeenation.

un peu tordu quand même?

alors désolé, sans juger kasso ici, mais en ne regardant simplement que les faits (même si je grossis le trait, évidemment), la saillie d'enfant gâté du petit Mamat' me fait vomir.

j'ai un souci, docteur. je trouve que "Hancock" derrière sa putasserie (la fin qui pue le rapporté marketing) possède un fond bien plus honnête et sincère, doublé d'une vraie réflexion sur le médium blink.gif . Et que Peter Berg est une bien meilleur réalisateur (cette énergie illustrative, cette ferveur à prendre à bras le corps chaque thème induite par la narration en provoquant des ruptures de ton adroites et audacieuses) même s'il foire beaucoup de séquences et que son film a vraiment l'allure d'un vilain petit canard.

j'aurai sincèrement voulu aimer le kasso, mais je trouve qu'il s'enfonce pour le coup. Sorry, pal'.

NEXXXXTTTT!!!
zombie-en-feu.gif

#11 TIMM

TIMM

    Ghoulies

  • Members
  • 153 Messages :

Posté 28 August 2008 - 08:08 AM

et pis zut!!! j'allais oublié... j'aime beaucoup les films américains de Tsui Ark. ce ne sont certes pas de bons films, plutôt des films intéressants par leur côté grand film malade (ou serait-ce film de grand malade). belle ouvrage de déconstruction opéré par Tsui Ark qui lui donneront l'occasion de retrouver sa naïveté hargneuse proverbiale par la suite (son excellent "Seven Words" qui respire comme une oeuvre de jeunesse, bancale mais enthousiaste).

"Car prendre du recul, c'est prendre de l'élan." (Mc Solar. laugh.gif ah, ah, ah)

On a juste l'impression que kasso se plait à aller droit dans le mur. un peu couillon, vous ne trouvez pas? cool.gif

et pour préciser, Lam, ainsi que Woo, n'échappent pas à ma bienveillance quant à leur filmo occidentale.

#12 razorback

razorback

    lolman

  • Members
  • 2134 Messages :
  • Location:A Hong kong, au lotus pourpre

Posté 28 August 2008 - 08:12 AM

Humm pas très malin ce qu'il fait kasso...
Ya une règle d'or dans ce métier: quoi qu'il se passe, ne jamais renier en public son travail. C'est juste suicidaire ce qu'il fait je trouve. A la fois pour sa carrière us (le film peut marcher au box office au final) et aussi française (qui a envie de prendre le risque de faire un film avec quelqu'un susceptible de cracher dessus a sa sortie?).
Déjà qu'il renie les rivières pourpres (voir le making of hallucinant), gothika (c'est pas son film, c'est celui des studios), il me semble qu'il voulait remonter assassin... bref ça fait beaucoup maintenant. On peut pas reprocher aux spectateurs de se méfier et de douter de lui. J'espère qu'il a conscience qu'il doit les reconquérir.
Après pour babylon, franchement, je sais pas a qui faut reporter la faute. J'ai bien des echos et autres venant de tas de personnes (tout paris a été sur le projet) de ma connaissance ayant travaillé dessus mais j'étais pas sur place. Donc le vrai fin mot de l'histoire on le connais pas. Je dirais juste que la fox a bon dos quand même. Un tel mic-mac c'est jamais de la faute d'un élément mais la combinaison de plusieurs. Les retards et dépassement de budget, c'est pas forcement la fox qui les as crée par ex. Après savoir comment la fox gère les conflits (a grand coup de buldozer...).

#13 mick_neo

mick_neo

    JarJar

  • Members
  • 73 Messages :

Posté 28 August 2008 - 08:41 AM

CITATION(TIMM @ 28 8 2008 - 08:50) <{POST_SNAPBACK}>
Et que Peter Berg est une bien meilleur réalisateur (cette énergie illustrative, cette ferveur à prendre à bras le corps chaque thème induite par la narration en provoquant des ruptures de ton adroites et audacieuses) même s'il foire beaucoup de séquences et que son film a vraiment l'allure d'un vilain petit canard.


Euh...oui, sans hésiter, Berg est mille fois meilleur qu'un kassovitz ne le sera jamais...Même si Hancock déçoit à cause de son idée de départ absolument géniale (qui n'a jamais rêvé d'un superman black alcoolique, dépressif, cynique, et detesté de tous) absolument mal exploitée passées les 15 premières minutes du film...C'est la frustration d'être venu voir un truc genre "Nextwave" ou "Authority" au ciné, pour se retrouver finalement devant un film Disney Channel...
Mais le combat entre les deux heros : 5 minutes qui valent mieux que tous les X-Men du monde (si Brett Ratner savait lire, il devrait demander des cours à Peter Berg, qui écrase son X-Men 3 en une seule scène...).

CITATION(TIMM @ 28 8 2008 - 09:08) <{POST_SNAPBACK}>
et pis zut!!! j'allais oublié... j'aime beaucoup les films américains de Tsui Ark. ce ne sont certes pas de bons films, plutôt des films intéressants par leur côté grand film malade (ou serait-ce film de grand malade). belle ouvrage de déconstruction opéré par Tsui Ark qui lui donneront l'occasion de retrouver sa naïveté hargneuse proverbiale par la suite (son excellent "Seven Words" qui respire comme une oeuvre de jeunesse, bancale mais enthousiaste).

"Car prendre du recul, c'est prendre de l'élan." (Mc Solar. laugh.gif ah, ah, ah)

On a juste l'impression que kasso se plait à aller droit dans le mur. un peu couillon, vous ne trouvez pas? cool.gif

et pour préciser, Lam, ainsi que Woo, n'échappent pas à ma bienveillance quant à leur filmo occidentale.



Double Team n'est pas un bon film, OK. Attention, je dis pas que je ne le vois pas avec plaisir (bien au contraire), c'est juste que de la part d'un Tsui Hark, j'en attend beaucoup plus...Et pis JCVD, Denis Rodman, et Mickey Rourke qui cabotinent tous comme des cochons...Je me demande des fois si TH a fait ce film sérieusement, ou alors si, pour répondre aux contraintes des studios, il a décidé tout à coup, comme sur Black Mask 2, de brûler le script, et de filmer ses acteurs en roue libre, en leur donnant pour seule consigne de surjouer un maximum...
Lam, je pense que sa carrière Hollywoodienne (si je me trompe pas) s'est arretée à Replicant...et là, c'est vraiment pas cool pour lui...Le roi de la Cat III réduit à un pauvre téléfilm cheap même pas fun...non, non, vraiment...
Woo, je suis plus partagé : j'aime bien "chasse à l'homme", vraiment fun, mais pas le reste de sa carrière USA (mais bon, déjà que j'aime pas trop Woo période HK, j'en attend forcément moins que d'un TH). Et son Red Cliff m'a un peu endormi, j'ai trouvé ça académique mais "sans souffle"...

#14 darklinux

darklinux

    Truand 2 La Grammaire

  • Members
  • 8592 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 28 August 2008 - 09:41 AM

Pourquoi j ' ai l ' impréssion qu ' il prend les geeks pour des cons ?

#15 TIMM

TIMM

    Ghoulies

  • Members
  • 153 Messages :

Posté 28 August 2008 - 11:26 AM

pour "hancock", passer ce que je savais du pitch (à savoir ce tu indiques, mick_neo), je n'avais absolument pas idée du deuxième acte (même si le twist qui l'ouvre court tout du long du premier acte). d'où une énorme bienveillance à l'égard d'un film qui ne s'enfonce pas dans le cynisme en riant du genre façon "Scream" et relie la modernité des Super Héros au classicisme des Grands Mythes. après y'a dedans des gros morceaux de n'importe quoi, des trous, des incohérences et une fin de merrrrrrdddde... mais quel pied!

pour ce qui est de Ringo Lam, il n'a jamais été le roi de la Cat III. on parlerait d'Herman Yau, je pourrais comprendre (même si l'on peut chicaner là-dessus aussi... attention, j'adore Yau!!!), mais là, non. et pis outre "Replicant" (qui n'est pas un téléfilm cheap), on peut citer "Risque Maximum" et "In Hell" pour ce qui est de la carrière internationale de Lam. Une trilogie excellente et charnière pour Van Damme qui trouva avec le réal' chinois celui qui lui permit d'évoluer vers un personnage plus adulte et expressif. Van Damme s'est planté avec Tsui Ark, qui, en grand réformiste, voulait s'amuser avec un jouet cassé et créer façon Lego un univers référentiel qui s'autocombustionnerait. Quelque part, il a franchement réussi.

et Woo=Volte/Face+Une Balle dans la tête. ninja.gif

CHEEEEERRRSS!!!
zombie-en-feu.gif

#16 TIMM

TIMM

    Ghoulies

  • Members
  • 153 Messages :

Posté 28 August 2008 - 11:37 AM

ah, ouais, j'oubliais... sur Woo.

j'aime bien "Paycheck", série B nerveuse digest en 1h30 de toute la trilogie Bourne ninja.gif . pas la peine de vous dire où va ma sympathie. et son "Chasse à l'homme" me fera toujours rire (un "Double Team" vraiment raté, pour le coup, mais tellement sympathique, contrairement à son "Broken Arrow" mesquin).

yo.

#17 DreamProphet

DreamProphet

    Wookie

  • Members
  • 2823 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:En enfer, avec toi...

Posté 28 August 2008 - 11:40 AM

C'est quand même un excellent cinéaste à la base, le Kasso. "Métisse" c'est sympatoche, "la Haine" c'est énorme, "Assassin(s)" c'est mortel et "les Rivières pourpres", malgré le scénar affreux, est d'une efficacité stupéfiante. Mais là, le voir s'enfoncer dans la médiocrité ("Gotika", c'est quand même vraiment nul !), la facilité (deux prods ricaines de suite, dont un gros succès, vive la prise de risques) et le renoncement (cet aveu d'impuissance fait quand même bien mal au cul), ça fait chier. Dégonfle un peu, mec, et revient en France, t'as les yeux plus gros que le ventre (vouloir révolutionner la grammaire cinématographique, plutôt que de se contenter de faire des films - ce qu'il maîtrise parfaitement - c'est un peu nawak keu même rolleyes.gif )

#18 TIMM

TIMM

    Ghoulies

  • Members
  • 153 Messages :

Posté 28 August 2008 - 11:54 AM

oups, désolé, je me suis mis à parler d'autres choses... icon_mrgreen.gif

#19 Toorup

Toorup

    JarJar

  • Members
  • 12 Messages :

Posté 28 August 2008 - 18:28 PM

En gros fan de Dantec que je suis, je vous le dis: cet auteur (surtout les propos sous-jacents) est inadaptable au cinoche. Comment Kasso (que par ailleurs j'adore!) a pu croire une seule seconde qu'il pourrait faire ce qu'il veut! Sa naiveté me surprend... Il aurait du s'en douter après gothika. Par principe, je n'irai pas voir ce show "vin dieselien".

Allez Matthieu, on croit en toi et je suis sur que tu vas rebondir!

#20 JayMuz

JayMuz

    JarJar

  • Members
  • 39 Messages :
  • Location:Thionville

Posté 29 August 2008 - 12:41 PM

Comme plusieurs des intervenants ci-dessous, je aussi que les propos de Kasso pour se disculper/s'excuser de l'echec artistique que constitue Babylon, sont plus que discutables.
Car quiconque lit la presse-cinema regulierement sait, sans meme avoir mis le pied sur un plateau de tournage, que tourner avec un gros studio requiert autant de talent pour la mise en scene que pour la politique et l'art de la negociation pour parvenir a ses fins.
Alors que Kasso nous joue les vierges effarouchees me parait des plus legers... d'autant qu'il avait deja tente l'aventure americaine avec Gothika (un film de serie impersonnel, mais dans la norme, donc consommable). Il savait donc deja eu un bon apercu du mode de fonctionnement des studios et de leurs executifs.

D'ailleurs, notez bien que tous les executifs et producteurs du monde ne sont pas tous des incompetents, heureusement. Certains ont meme un role bien plus important qu'on ne le croit dans la reussite de certains films.
Le producteur est suppose etre le garde-fou, la voix de la raison au cours de la production. Idealement, cela veut dire qu'il s'assure que le film accomplira toutes ses ambitions artistiques; cela peut malheureusement aussi signifier que l'executif imposera son droit de veto sur certaines orientations trop anti-commerciales...
Mais n'est-ce pas le role de l'artiste (le real' donc) de defendre et justifier ses choix?

Si Kasso avoue avoir senti le vent tourner au cours de la production de son film, pourquoi est-il rester? Pensait-il raisonnablement qu'il pouvait encore redresser la barre alors qu'on ne laissait meme pas tourner ses plans comme il le voulait?
Il est reste jusqu'au bout et a empoche son cachet que je sache. Honnetement, je peux comprendre qu'il soit reste jusqu'au bout pour honorer son contrat et percevoir l'integralite de son salaire, mais dans ce cas, il me parait malvenu de cracher dans la soupe.
Pourquoi ne pas avoir abandonner le tournage ou, a defaut, utiliser un pseudo?

Comme l'a dit precedemment un madnaute, kasso cherche a sauver son honneur et sa reputation de cineaste suite a l'acceuil plus que mitige de la critique et du public.
Pas sur qu'il ait chercher a s'excuser de son film si celui-ci avait ete mieux recu...

Quant a l'experience que Kasso a vecu, a savoir un reve qui tourne au cauchemar, je ne peux que compatir et pleurer avec lui de voir un des rares projets de SF (anticipation, pardon Mathieu ;-) ambitieuse echouer de la sorte.
Mais qu'il garde la tete haute, que diable! Trop facile de jouer les martyres (ca sort bientot, tiens d'ailleurs!) du cinema. Son nom est sur l'affiche, point. C'est son film, qu'il le veuille ou non. Et si ce n'est pas le film qu'il avait imagine, c'est qu'il a echoue dans son entreprise de mise en scene. Qu'il n'ait pas pu, ou peut-etre pas su, imposer ses choix n'y change rien. Le film n'est pas un chef d'oeuvre. point.

Nombreux sont les cineastes qui avouent ne pas etre satisfait d'un film, ou qui ont ete deposseder de leur oeuvre (quand ils ne sont pas chasses de la salle de montage). Pour autant, ils ont fait leur boulot jusqu'au bout et ils assument. ASSUMER, un verbe que nous francais n'utilisons pas assez peut-etre.

Ce qui me derange le plus dans les propos de Kasso, ce n'est pas qu'il devoile les conflits survenus au cours de la production. Apres tout, le monde de cinema, c'est un boulot comme un autre: tout le monde joue des coudes, ca gueule si on depense trop, le chef ne prend pas tjrs les bonnes decisions (quand il en prend!) et ceux qui font le 'vrai' travail tous les jours ont toujours l'impression que le chef dans son bureau ne leur dit pas assez merci.
Non, ce qui me derange vraiment, c'est qu'il n'assume pas son travail. Parce que quoi qu'il dise, nous, public, nous sommes deplaces en grande partie parce qu'il s'agissait d'un film realise par Kassovitz!
Je me sens un peu pris pour un con, pas vous?
Si il avait de son film a ce point, pourquoi ne pas avoir crache le morceau dans la presse AVANT la sortie, en s'excusant d'avance d'un film qui ne tiendrait pas toutes ses promesses? Maintenant que les premiers pigeons se sont rues en salles et que les critiques descendent le film, il vient nous servir ses excuses.
Je dis NON, ce n'est pas acceptable.
En ce qui me concerne, je vois un film plutot faible, realise par Mathieu Kassovitz et en comparant les ambitions intitales au resultat final, mon avis est qu'il ne sait simplement pas mener un si gros projet. Qu'il retourne donc a ses 'petits' budgets francais (ou US d'ailleurs, peu importe) et qu'il arrete de s'attaquer a une logistique trop grosse pour lui.

Kassovitz ne peut pas d'un cote, cachetonner en travaillant pour la Fox (et en profiter pour se faire connaitre aux US, quels que soient les resultats du film)et d'un autre, se laver les mains de son mefait en denigrant le produit de son travail.
Il aurait pu expliquer ce qu'il avait en tete et les raisons pour lesquelles cette vision n'etait pas acceptable dans le cadre et avec les contraintes d'une production commerciale a gros budget, et j'aurais ete le premier a l'ecouter avec interet..
Mais nous jouer l'artiste incompris et victime ses trop grands ambitions, NON!
Et qu'il n'attende surtout pas de moi pour rever au "film qu'il aurait pu faire", parce que comme tout le monde, je ne peux voir que "le film qu'IL a fait".



Ajouter une réponse



  


0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)