Aller au contenu


Photo

La saga du Docteur Lecter


  • Please log in to reply
60 réponses sur ce sujet

#1 darklinux

darklinux

    Truand 2 La Grammaire

  • Members
  • 8592 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 April 2008 - 09:56 AM

J ' ai cherché et je n 'est pas trouvé de TOPIC sur ces films , donc je me lance . j' ai passé un week end avec Le méchant ultime du cinéma : Hannibal Lecter . Hannibal dans les romans et les films éponymes n 'est pas présenté comme une victimes ; mais comme un Monstre ...Dans le Silence des agneaux Lecter est présenté comme un simple psychopate , certes dangereux et cannibal , mais c 'est tout . Le film hormis des détails est la copie carbone du roman . C ' est autre chose pour Hannibal .
Le roman Hannibal fais rendre le docteur Lecter fréquentable , il aime Florence ; Bach , connait son Dante sur le bout des doigts et il s ' instaure entre Starling et lui un jeu malsain , le film est le contraire , il ont transformé Lecter en une caricature ils en ont fais un sous Dark Vador post Episode 3.

Donc aimé vous ses deux films et pourquoi ?


Je préviens je n ' est pas vu Hannibal Lecter ( le roman est au minimum mauvais ) ni Manhunter ...

#2 Sickboy

Sickboy

    Ancienne star

  • Members
  • 4724 Messages :
  • Location:Paris

Posté 02 April 2008 - 10:11 AM

Je développerai plus tard (là je vais filer dans une heure, c'est trop juste) mais je pense que Le Silence des Agnaux est un exemple parfait d'adaptation à la fois hyper fidèle et très réussie. Je suis tombé dessus par hasard alors que j'avais 10 ans sur canal+ (j'avais la grippe, personne à la maison, l'occasion était trop belle) et ça m'avait pas mal secoué.
Aujourd'hui je le revois avec un grand plaisir tant il continue des rester un des thrillers les plus efficaces de l'histoire doublé d'un portrait de femme étonnant.

Le point fort du film c'est évidemment Anthony Hopkins. Rappelons nous que son personnage n'apparait dans le film que 14 malheureuses petites minutes. Et pourtant Lecter semble hanter chaque plan, se planquer derrière chaque mouvement de camera. C'est ça qui me fait penser qu'il a livré ici une des prestation cinematographiques capitale. Pour réutiliser l'exemple de Dark Vador, dans les Star Wars, quand il n'est pas à l'écran, on s'en fout, on suit les aventures de Luke, Han et Leïa avec passion et on jubile quand Vador réapparait. Dans le Silence des Agneaux, on n'a qu'une envie: revoir Lecter, mais on a également peur de ce dont il est capable (et il est capable de choses bien dégueulasses...).

En ce qui concerne Hannibal, je trouve que c'est un film injustement conspué. J'ai trouvé le livre très bon (à l'époque) mais le film, tout en étant très different, moins malsain, tient complètement la route et, s'il prive Lecter de son aura toute puissante en fait une sorte d'Indiana Jones du cannibalisme, un professeur de serial killing et un vieux sadique super drôle.
Derrière la camera c'est quand même Ridley Scott qui, s'il ne livre pas son meilleur film, sait tout de même instaurer un vrai univers. Et puis le cadre, Florence, la direction artistque rococo, les meurtres super graphiques inspirés des meilleurs gialli de l'âge d'or. Hannibal c'est finalement du bis avec plein de fric et moi j'aime ça.
Image IPB

#3 darklinux

darklinux

    Truand 2 La Grammaire

  • Members
  • 8592 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 April 2008 - 10:16 AM

Je préfère nettement le roman , car il ne fais pas das le pathos ( la soeur de Lecter est dans le décors ; pas réutilisé a contre sens dans la "préquelle foireuse " Hannibal Lecter " ) et et trouve a mon sens a ssez drole l ' utilisation de l ' Aria des Variations Goldberg de Bach comme Hannibal - thème .

#4 Sickboy

Sickboy

    Ancienne star

  • Members
  • 4724 Messages :
  • Location:Paris

Posté 02 April 2008 - 10:21 AM

CITATION(darklinux @ 02 4 2008 - 11:16) <{POST_SNAPBACK}>
Je préfère nettement le roman , car il ne fais pas das le pathos ( la soeur de Lecter est dans le décors ; pas réutilisé a contre sens dans la "préquelle foireuse " Hannibal Lecter " ) et et trouve a mon sens a ssez drole l ' utilisation de l ' Aria des Variations Goldberg de Bach comme Hannibal - thème .


Si j'avais le temps je devrais le relire (ça fait un moment). Parce que dans mon souvenir c'est un gros pavé que j'ai dévoré uniquement parce que j'avais adoré Dragon Rouge (le roman, hein, pas la purge de Ratner!!!) et Le Silence et que le personnage de Lecter me fascinait. Mais j'ai aussi le souvenir de sacrées longueurs et d'une fin Lecter/Clarice complètement absurde (que le film fait, selon moi, bien d'éviter). Cela dit je ne nie pas que j'avais passé trois nuits assis dans la salle de bain (j'avais un studio avec mon ex, impossible de lire au lit!) pour finir le livre icon_mrgreen.gif
Image IPB

#5 darklinux

darklinux

    Truand 2 La Grammaire

  • Members
  • 8592 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 April 2008 - 10:22 AM

Comme quoi une bonne nuit avec un carpaccio de cerveau ...

#6 astroboy

astroboy

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4175 Messages :
  • Location:perdu dans le multivers

Posté 02 April 2008 - 10:29 AM

Tant qu'a faire, ça aurait peut être été mieux de faire un topic sur la saga Lecter, non? unsure.gif

Sinon, Le silence des agneaux ça tue rien que pour le climax bien stressant et la danse bien glauque de Ted Levine (Buffalo m'a beaucoup plus traumatisé que Lecter) et j'ai très peu de souvenir de Hannibal. Manhunter est également très bon avec le style épuré de Mann et un Petersen en grande forme, pas vu les autres films et je pense pouvoir m'en passer encore très longtemps.
Les bouquins sont pas trop mal hormis la fin complètement nawakesque d'Hannibal (mais la lecture remonte à un moment, donc bon...)
Image IPB
Hey ! Who turned off the lights ?

#7 darklinux

darklinux

    Truand 2 La Grammaire

  • Members
  • 8592 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 April 2008 - 10:30 AM

Ok , je le renomme

#8 Sickboy

Sickboy

    Ancienne star

  • Members
  • 4724 Messages :
  • Location:Paris

Posté 02 April 2008 - 10:49 AM

J'ai pas lu Hannibal Rising mais j'ai vu le film. Je l'ai trouvé assez pourri mais moins tout pourri que ce que j'en attendais. Ca reste dans le haut du panier des film un peu pourris grâce à une réal soignée, deux scènes bien sanglantes et Gaspar Ulliel qui s'en sort tant bien que mal (surtout mal en fait mais parfois il se démerde pas trop mal) dans un rôle super lourd à porter.
Bon, je sais, je sonne comme le mec qui essaye de défendre un film qu'il a bien aimé tout en essayant de montrer qu'il a trouvé ça pourri mais qu'il manque d'objectivité.

... c'est tout à fait le cas icon_mrgreen.gif

Nan mais sérieux j'ai pas trouvé ça très bien quand même.
... mais ça m'a diverti.

C'est mieux que le Ratner.

Bon j'arrête.
Image IPB

#9 Baalberith

Baalberith

    Gremlins

  • Members
  • 1043 Messages :

Posté 02 April 2008 - 10:51 AM

Je trouve que le Dr Lecter est un personnage beaucoup plus intéressants que les films eux-même dans lesquels il évolue. Je n'aime vraiment qu'Hannibal, pour ainsi dire.
Je n'aime pas le Sixième Sens, le statut du Silence des Agneaux est un mystère total pour moi (le film ne valant à mon sens que pour le duo Clarisse/Lecter), Hannibal - aux origines du mal n'est vraiment pas terrible. Reste Dragon Rouge que je n'ai pas vu.

J'ai lu le Silence des Agneaux, ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable non plus.

#10 darklinux

darklinux

    Truand 2 La Grammaire

  • Members
  • 8592 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 02 April 2008 - 10:52 AM

CITATION(Sickboy @ 02 4 2008 - 10:49) <{POST_SNAPBACK}>
J'ai pas lu Hannibal Rising mais j'ai vu le film. Je l'ai trouvé assez pourri mais moins tout pourri que ce que j'en attendais. Ca reste dans le haut du panier des film un peu pourris grâce à une réal soignée, deux scènes bien sanglantes et Gaspar Ulliel qui s'en sort tant bien que mal (surtout mal en fait mais parfois il se démerde pas trop mal) dans un rôle super lourd à porter.
Bon, je sais, je sonne comme le mec qui essaye de défendre un film qu'il a bien aimé tout en essayant de montrer qu'il a trouvé ça pourri mais qu'il manque d'objectivité.

... c'est tout à fait le cas icon_mrgreen.gif

Nan mais sérieux j'ai pas trouvé ça très bien quand même.
... mais ça m'a diverti.

C'est mieux que le Ratner.

Bon j'arrête.

Le problème dans Hannibal Lecter ( HL ) est le manque d ' empathie envers lui , sans doute par ce que l ' on sais qu ' il deviendra quelqu ' un de méchant ...Mais paradoxalment on sais d ' ou vient sa science du découpage ( il a fait chirurgie ) alors psychatre ....

#11 zebendamino

zebendamino

    Ghoulies

  • Members
  • 105 Messages :

Posté 02 April 2008 - 11:40 AM

je trouve que le roman hanibal est absolument fabuleux, et la fin complètement barge est plus intéressante que celle du film.

sinon, mon seul bon souvenir de dragon rouge(le film), c'est d'avoir bien rigolé avec edward norton en blondinet

#12 Rockin' bones

Rockin' bones

    Leprechaun

  • Members
  • 859 Messages :

Posté 02 April 2008 - 12:39 PM

Putain, Anthony Hopkins en Cannibal...j'en ris encore...
Nan mais sérieux? Les mecs, vous le trouvez crédible le gugus ?
OK avec Astroboy concernant "La danse bien glauque". Seul moment excellent, Buffalo Bill devant sa glace disant : "J'aimerais me baiser jusqu'à 'os".
Ni Dieu, ni maitre.

#13 ogamiitto

ogamiitto

    Wookie

  • Members
  • 2270 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:ouanne city plage

Posté 02 April 2008 - 12:48 PM

CITATION(Rockin @ 02 4 2008 - 13:39) <{POST_SNAPBACK}>
Putain, Anthony Hopkins en Cannibal...j'en ris encore...
Nan mais sérieux? Les mecs, vous le trouvez crédible le gugus ?
OK avec Astroboy concernant "La danse bien glauque". Seul moment excellent, Buffalo Bill devant sa glace disant : "J'aimerais me baiser jusqu'à 'os".


Hopkins/Lecter est bien tant qu'on le voit pas trop . C'est le genre de psychopate de roman supra intelligent et raffiné ultra rare dans la réalité .
Je trouve le perso de Buffalo Bill nettement plus effrayant et crédible comme serial killer . Je préfere Le silence des agneaux pour cette raison . Et la réal de Demme . Hannibal c'est pas ce que Scott a fait de mieux .

- "Si vous allez aussi vite que je vous emmerde, pour une fois vous serez en avance sur l'horaire."

#14 Mechagodzilla

Mechagodzilla

    Sim

  • Members
  • 6029 Messages :
  • Location:plus ici, en tout cas...

Posté 02 April 2008 - 13:29 PM

Perso, le seul film qui donne une image d'Hannibal Lecter qui me convienne c'est "le sixième sens" de Mann. Le perso incarné par Brian Cox fait vraiment peur, parce que rien dans ses attitudes ne laisse supposer qu'il est capable de dévorer quelqu'un après l'avoir buté.

Avec Hopkins, Lecter devient une espèce de surhomme hautain complètement improbable (ceci dit, j'aime beaucoup le "silence des agneaux"); dès qu'on le voit, on se dit qu'il y a un problème, et le personnage perd beaucoup de son caractère malsain.

Là où ça devient vraiment problématique, c'est à partir de "Hannibal", où le bon docteur cesse d'être un sérial killer pour devenir une espèce de justicier aux méthodes peu orthodoxes : il ne bute que les méchants où les cons.

On est vraiment loin du psychopate destabilisant parce que pas inquiétant de prime abord du "sixième sens"

Et le pauvre truc sur ses origines (appelons-le "lecter begins", je sais plus le titre), je préfère même pas en parler (nan mais la scène où il butte un méchant (encore) avec un katanna...)

#15 ogamiitto

ogamiitto

    Wookie

  • Members
  • 2270 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:ouanne city plage

Posté 02 April 2008 - 13:36 PM

CITATION(Mechagodzilla @ 02 4 2008 - 14:29) <{POST_SNAPBACK}>
Perso, le seul film qui donne une image d'Hannibal Lecter qui me convienne c'est "le sixième sens" de Mann. Le perso incarné par Brian Cox fait vraiment peur, parce que rien dans ses attitudes ne laisse supposer qu'il est capable de dévorer quelqu'un après l'avoir buté.


Je plussoie , j'adore la scéne ou il trafique le téléphone pour obtenir l'adresse de Graham , en restant trés calme et machant son chewing gum . Tu vois tout de suite la roublardise dangereuse du mec . Et Cox a pas besoin d'en faire des tonnes .

- "Si vous allez aussi vite que je vous emmerde, pour une fois vous serez en avance sur l'horaire."

#16 piki

piki

    Wookie

  • Members
  • 2442 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Liège

Posté 02 April 2008 - 13:52 PM

Le silence des agneaux, une claque magistrale quand je l'ai vu au ciné..la scène d'évasion de lecter et le montage alterné quand clarisse débarque chez le sérial, ça m'avait complètement subjugué à l'époque.

ensuite lu et dévoré les 3 romans et vu Hannibal de Scott que j'ai bcp apprécié également.Ce fut pas le choc comme le silence, mais un très bon film que je re-regarderais avec plaisir (bon déjà chuis amoureux de julianne moore wub.gif ). Je pense que le mauvais accueil réservé à Hannibal tient bcp au fait que bcp s'attendait à un SDA 2 with a vengeance..

pour moi ce sont 2 excellents films.

Le 6e sens, ça fait trop longtemps, je me souviens plus trop..mais c'est Grissom qui joue le flic si je me souviens bien..bien plus crédible que norton dans la purge de rattner en tout cas..

En ce qui concerne la fin d'Hannibal-le livre, il drogue bien clarisse et se barre avec elle non? et on les retrouve plus tard ensemble comme un couple mondain? ça m'avait assez plu cette fin un peu timbrée....
le point fort du livre qui n'est pas rendu dans le film, c'est amha, la description de la bibliothèque mentale d'hannibal....en même temps, rendre ça dans un film...quand on voit le résultat dans Dreamcatcher..
I'm being extremely clever up here and there's no one to stand around looking impressed! What's the point in having you all??

#17 Rockin' bones

Rockin' bones

    Leprechaun

  • Members
  • 859 Messages :

Posté 02 April 2008 - 14:19 PM

C'est vrai que le Lecter du film de Mann est autrement plus inquiétant...
De toutes façons, je trouve qu'Hopkins est et restera (vu son âge), quel que soit son rôle, un acteur médiocre, atrocement survalorisé (Remember Van Helsing dans le Coppola, impardonnable).
Ni Dieu, ni maitre.

#18 Mason

Mason

    Wookie

  • Members
  • 2701 Messages :
  • Location:Paris XIII. dans le triangle des Gobelins..

Posté 02 April 2008 - 14:34 PM

pour avoir vu "silence of the lambs" " hannibal" et " dragon rouge" et " hannibal, les origines du mal"...

le film de demme reste un grand moment de glauque quand même. la scene de cache cache final est efficace apres 15 visions.
moi celui là je l'avais decouvert sur TF1, quand yavait encore le ptit triangle orange en bas^^.
gros trauma.

l'ayant vu jeune, j'étais passé a coté de la profondeur des themes. ( allusion au papillon qui éclot, etc....)

ensuite pour ce qui est de " hannibal". moi je le defendrais dans ces colonnes. le bouquin a la base est pas génial, c'est une commande pure et dure à mes yeux. quand les detracteurs du film de scott trouvent la fin too much...relisez le bouquin, le film paraît light en comparaison ( exit la sirene ingétée de force, l'arbalete multi usage de lecter...et surtout le cannibalisme de sterling). javais bien aimé la courte critique qui en avait été fait dans le Mad " nos 30 films fantastiques" y a pas longtemps, ou l'auteur voyait plutot le film comme un hommage aux giallos italiens. et j'adore le score de zimmer.

" dragon rouge" reste une merde. y a pas d'autres mots. prefere pas épiloguer la dessus.

pour le film de webber c'est different. j'ai été déçu par le resultat. ouais c'est beau, ouais ca explique pas mal de choses pour la suite . mais dans le genre prequel , ca developpe pendant 20 piges des trucs chiants comme la pluie ( la pseudo love story avec gong li), et je bute sur ulliel. et je plussoie mecha, le côté " justicier cannibale"...bof quoi.

mais c'est vrai qu'il serait interessant de se refaire la saga. ..bien envie tiens...
Image IPB

#19 pirate*

pirate*
  • Guests

Posté 02 April 2008 - 14:40 PM

Rien que la façon dont Cox était filmé, sa présence magnétique, la fixité du regard, son sourire froid, le décor tout blanc... ah ouais il le faisait 40 fois mieux (surtout que j'avais adoré le bouquin Dragon Rouge) que Anthony Cabotinage Express Hopkins. Cabotinage servit, doublé, triplé, appuyé avec 654 lignes rouges et un panneau de 16 mètres avec le mot "PSYCHOPATHE VACHEMENT QUI FAIT PEUR" entre l'éclairage par en dessous (ouah la recherche dans l'effet je faisais pareil avec une lampe de poche quand j'étais môme) et le décor façon monstre dans la caverne qui a à peu près autant de rapport avec un centre pour la malade dangereux que mon petit doigt en avec un requin marteau (alors que ce n'était pas le cas dans le film de Mann) tout ça pour servir avec puanteur le narcissisme du pervers de base (en l'occurence bien existant) avec qui plus est des super pouvoir : capable de pousser un codétenu au suicide rien qu'en lui parlant ! Et pour finir quoi ? Un ramassis de clichés sur les tueurs en séries qui a fait un peu plus fantasmer les imbéciles sur le sujet (alors que le coeur du sujet de Harris est avant tout le profiler). Donc pour moi un film du samedi soir et rien d'autre, quand à Hannibal, que j'ai revus récemment, c'est plaisant à regarder si t'aimes Florence en filtre bleu et que la scène du souper au cerveau de flic est marrante (surtout la fin dans l'avion) mais en dehors de ça c'est parfaitement puant. Le monstre devient le héros, tous les autres sont des corrompus ou des malades mentaux (le milliardaire qui en plus est pédé c'est dire s'il mérite d'être bouffé par des gorets !) et Clarisse la gentille policière incomprise dont le monstre tombe amoureux, rien de plus qu'une trahison du personnage... et puis ce côté "aimez vous Shubert ?" chez ce type... non mais franchement ! rolleyes.gif

#20 Blunt

Blunt

    Why so serious ?

  • Members
  • 9742 Messages :
  • Location:Red Bank, New Jersey

Posté 02 April 2008 - 14:44 PM

CITATION(astroboy @ 02 4 2008 - 11:29) <{POST_SNAPBACK}>
Les bouquins sont pas trop mal hormis la fin complètement nawakesque d'Hannibal (mais la lecture remonte à un moment, donc bon...)


J'aimais bien cette fin à l'époque, surtout parce que je la voyais comme un gros pied de nez de la part d'Harris. J'avais comme l'impression en lisant le bouquin qu'il s'était un peu senti forcé de faire une suite sous la pression des fans (et de son éditeur j'imagine) et qu'il avait du coup décidé de partir dans un contrepied total avec les précédents (on passe de thrillers relativement réalistes à un espèce de gros délire très pulp avec des persos tous plus bigger than life les uns que les autres), la fin étant de facto un aboutissement dans l'éxageration absolue, presque un "fuck you" au lectorat en fait.

Bon maintenant cette théorie tombe un peu à l'eau avec la sortie du quatrième bouquin, que j'ai pas lu et dont je me demande encore exactement quelle est la justification en dehors d'un épuisement créatif total de son auteur (ce qui est bien triste).

Sinon les films: pour avoir reçu Le Silence des Agneaux l'an dernier, ça reste un monument d'efficacité (le seul reproche qu'on peut lui faire à mon goût à la rigueur c'est que la prestation d'Hopkins contient déjà les germes de ce qui va en faire du n'importe quoi total dans les suivants), le Mann ayant donc pour lui de proposer la meilleure version de Lecter et probablement le film le plus fidèle à l'atmosphère du roman original. Les autres vaut mieux pas en parler (Scott fait du n'importe quoi occasionellement rigolo et filme Florence comme s'il faisait encore de la pub Barilla, Ratner fait du Hollywood Night, et Webber ne fait rien).
Si tous les metaleux du monde se donnaient la main, qui tiendraient les bières?




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)