Mad Movies: PAS VU PAS PRIS - Taken de Pierre Morel - Mad Movies

Aller au contenu

  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2

PAS VU PAS PRIS - Taken de Pierre Morel

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Peav' 

  • Site Admin
  • Groupe : Administrators
  • Messages : 28 463
  • Inscrit(e) : 29-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 01 mars 2008 - 16:03

Luc Besson est un gros roublard. Malgré la nullité quasi-constante des productions chapeautées par ses soins, l'inénarrable réalisateur de Léon parvient, entre deux Taxi, à éveiller l'intérêt du public à chaque nouveau projet qu'il met en branle grâce à une campagne de communication intensive mettant l'accent sur la prétendue rupture que le film opérerait par rapport au reste de son catalogue. Une promesse de politicien en somme, puisque notre barbu peroxydé ne fait que répéter...

URL de l'article : http://www.mad-movies.com/mad/emag-actuali...RIS-Page-2.html
Image IPB

#2 L'utilisateur est hors-ligne   Ice Cube 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 234
  • Inscrit(e) : 18-septembre 07

Posté 01 mars 2008 - 16:13

CITATION(Peav @ 01 3 2008 - 15:03) <{POST_SNAPBACK}>
Luc Besson est un gros roublard. Malgré la nullité quasi-constante des productions chapeautées par ses soins, l'inénarrable réalisateur de Léon parvient, entre deux Taxi, à éveiller l'intérêt du public à chaque nouveau projet qu'il met en branle grâce à une campagne de communication intensive mettant l'accent sur la prétendue rupture que le film opérerait par rapport au reste de son catalogue. Une promesse de politicien en somme, puisque notre barbu peroxydé ne fait que répéter...

URL de l'article : http://www.mad-movies.com/mad/emag-actuali...RIS-Page-2.html


Pu... c'est cash comme critique !! En même temps, il faudrait que Bulle Caisson la lise, peut-être comprendra-t-il qu'il y a une attente des gens pour un cinéma de qualité et pas hamburger fourre-tout. Je trouve ça dommage aussi que la french touch ne puisse pas se dépareiller des diktats du cinéma d'Hollywood. C'est dommage que la rentabilité (par nécessairement au rendez-vous) prime toute réflexion sur la façon de filmer.

En même temps, je me suis tapé "The Mist" en séance nocturne (dans l'un des 40 cinémas en France qui le diffusaient) et quand je vois les mecs qui débarquent, qui tchatchent au portable et continuent la parlote alors que le film déroule, je me dis également que les producteurs font du chiffre vu qu'ils savent pertinemment qu'une fois le spectateur pris dans la salle, le billet est payé et peu importe ce qu'il se passe ensuite. Autant peaufiner son marketing, l'affiche et reproduire les recettes de scénarii qui feraient passer un "jambon-purée" pour de la gastronomie 3 étoiles, le principal, c'est que ça chiffre.

Caisson l'a compris. Ce type n'est plus un artiste, c'est un business-man.

Vivement "Babylon Babies", histoire de voir si Kasso nous fait du Caisson aussi... unsure.gif

#3 L'utilisateur est hors-ligne   guiyomus 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 019
  • Inscrit(e) : 18-mai 07
  • Profil:Homme
  • Location:Ardèche

Posté 02 mars 2008 - 01:22

ah moi dans le fameux kinepolis nimois, j'ai souvent droit a des branleurs qui telephonent carrement pendant le film en gueulant (a croire qu'on leur file des places gratuitement), ou aussi qui se permettent de discuter entres eux, de faire des remarques bien connes pendant le film, avec des agents de securité qui ne servent strictement a rien, ils disent aux mecs de se calmer pendant les bandes annonces mais alors apres... enfin bref qu'on se plaigne pas qu'il y ait moins de gens qui aillent au ciné!

#4 L'utilisateur est hors-ligne   kitano 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 246
  • Inscrit(e) : 25-juillet 06

  Posté 02 mars 2008 - 03:10

CITATION(Peav @ 01 3 2008 - 15:03) <{POST_SNAPBACK}>
Luc Besson est un gros roublard. Malgré la nullité quasi-constante des productions chapeautées par ses soins, l'inénarrable réalisateur de Léon parvient, entre deux Taxi, à éveiller l'intérêt du public à chaque nouveau projet qu'il met en branle grâce à une campagne de communication intensive mettant l'accent sur la prétendue rupture que le film opérerait par rapport au reste de son catalogue. Une promesse de politicien en somme, puisque notre barbu peroxydé ne fait que répéter inlassablement la formule qui a fait son "succès" au fil de ses productions, entre démagogie puante à destination du public de Taxi, xénophobie latente digne d'un spot de campagne de Phillipe de Villiers,
URL de l'article : http://www.mad-movies.com/mad/emag-actuali...RIS-Page-2.html


Heu à chaque fois que Besson va produire un film on va nous ressortir ça...
Je trouve ça lourd cette cabale, Raimi aussi produit des films souvent moisis on l'insulte pas pour autant.
Image IPB

#5 L'utilisateur est hors-ligne   Zak 

  • Modo de la Section 9
  • Groupe : The Devil's Rejects
  • Messages : 22 248
  • Inscrit(e) : 30-août 02
  • Profil:Homme
  • Location:Près d'un cratère...

Posté 02 mars 2008 - 11:22

Sauf qu'on retrouve ça dans les films qu'il réalise aussi.... Eh même si Raimi a produit des navets avec sa Ghost Pictures, je n'ai jamais vu de racisme, de misogynie ou d'autres trucs bien nauséabonds dans ces films.
Image IPB

#6 L'utilisateur est hors-ligne   kitano 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 3 246
  • Inscrit(e) : 25-juillet 06

Posté 02 mars 2008 - 11:48

CITATION(Zak @ 02 3 2008 - 10:22) <{POST_SNAPBACK}>
Sauf qu'on retrouve ça dans les films qu'il réalise aussi.... Eh même si Raimi a produit des navets avec sa Ghost Pictures, je n'ai jamais vu de racisme, de misogynie ou d'autres trucs bien nauséabonds dans ces films.


Bon alors autant je veux bien croire que certaines de ses productions peuvent se révéler maladroites (pas plus qu'un Rush hour quoi), vu que j'en ai pas vu beaucoup je peux pas vraiment juger par contre sur les films qu'il a réalisé je ne vois pas de racisme et encore moins de misogynie, c'est même le contraire (Nikita, 5 ème élément, Jeanne d'arc).
En fait ce qui me gêne c'est que ça ressemble vraiment à des attaques personelles pour un mec qui n'est certainement pas raciste et encore moins misogyne donc ça me gêne un peu de voir ces termes lui être associé.
Image IPB

#7 L'utilisateur est hors-ligne   McClane 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 092
  • Inscrit(e) : 17-septembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:Arras, Pas de Calais

Posté 02 mars 2008 - 12:05

CITATION(kitano @ 02 3 2008 - 10:48) <{POST_SNAPBACK}>
CITATION(Zak @ 02 3 2008 - 10:22) <{POST_SNAPBACK}>
Sauf qu'on retrouve ça dans les films qu'il réalise aussi.... Eh même si Raimi a produit des navets avec sa Ghost Pictures, je n'ai jamais vu de racisme, de misogynie ou d'autres trucs bien nauséabonds dans ces films.


Bon alors autant je veux bien croire que certaines de ses productions peuvent se révéler maladroites (pas plus qu'un Rush hour quoi), vu que j'en ai pas vu beaucoup je peux pas vraiment juger par contre sur les films qu'il a réalisé je ne vois pas de racisme et encore moins de misogynie, c'est même le contraire (Nikita, 5 ème élément, Jeanne d'arc).
En fait ce qui me gêne c'est que ça ressemble vraiment à des attaques personelles pour un mec qui n'est certainement pas raciste et encore moins misogyne donc ça me gêne un peu de voir ces termes lui être associé.



Le mec est pas ouvertement raciste, mais ses productions ont le don de titilller le racisme ordinaire qui sommeille chez le français moyen, à base de formules comme "Moi je suis pas raciste,mais faut admettre que..." . Regarde comment sont décrit les allemands et les japonais dans les deux premiers Taxi, l'exemple est suffisament éloquent, même Michel Leeb a du en prendre de la graine. Quand à la place de la femme chez Besson, j'ai oublié de le mentionner mais on pourrai ecrire un formidable bouquin de deux lignes dessus, qui consisterai en " En string...Et arrête de gueuler connasse !!!": les Taxi, les Transporteur, Banlieue 13, Hitman...

#8 L'utilisateur est hors-ligne   Freddy K 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 36
  • Inscrit(e) : 17-septembre 07

Posté 04 mars 2008 - 18:37

Besson sait ce qu'il lui reste à faire.... à savoir engagé steven Seagal sur sur ses futurs projets. Ainsi ses bouses infames deviendront subitement des petits plaisirs coupables. Pour peu qu'il fasse chanter "bouffie" au generique de fin et on lui accordera pi't'etre le statut de producteur culte, comme quoi ça tient à peu de choses.... Sans remettre en cause l'objectivite de la critique il y'a tout de meme des noms qui semblent susciter mille fois plus d'indulgence que d'autres. wink.gif

#9 L'utilisateur est hors-ligne   gamera 

  • Ghoulies
  • Groupe : Members
  • Messages : 240
  • Inscrit(e) : 05-décembre 02
  • Location:Ajaccio

Posté 05 mars 2008 - 11:06

Besson est LE cinéaste de la banlieue, de toute la banlieue : les beaufs comme les cailleras. Les beaufs avec un peu de tuning, un peu de xénophobie, de racisme, un peu de poujadisme; et la cailleras avec un peu de tuning, un peu de yamakazi, de rap, de guns, de biatchs à poil, un peu d'icônes people (Jamel)...
Bref, une vrai synthèse le père Besson ! Avec en plus de ça une petite dose de libéralisme économique (Europa) pour le business...
Il serait pas pote avec Sarko par hasard ? bluesbro.gif Ah non merde, c'est un saltimbanque... Beauf, putassier, mais auteuuuuuuur.
Image IPB Image IPB

#10 L'utilisateur est hors-ligne   neokobaya 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 34
  • Inscrit(e) : 12-juillet 06

Posté 06 mars 2008 - 19:33

La Bessonade

Plat pour environ 1 million de convives, budget : 10-15 millions d'Euros

Pour faire une bonne Bessonade :

- Commencez par prendre un beau réalisateur dans votre élevage, entièrement élevé au MTV, au Michael Bay et au Kung Fu. Prenez-le de préférence pas trop vieux, mais déjà expérimenté : il doit déjà avoir fait des courts métrages (spots de pub), ou même des longs (clips de rap). Evitez les réals trop âgés, ils ont trop tendance à insuffler un semblant de personnalité à leur film.

- Pour le scénario, puisez dans la série B des 30 dernières années, mais n'oubliez pas de supprimer toute référence au contexte politique de l'époque, bien trop indigeste pour le public que vous souhaitez atteindre (si la ressemblance est trop flagrante, présentez ça comme un hommage, voire un remake). Pour l'humour, un tour dans les oeuvres complètes des Grosses Têtes devrait suffire. Mais gardez toujours à l'esprit que votre film doit pouvoir être diffusé en 2ème partie de soirée sur M6 !

- Ne prenez pas de dialoguiste, ça ne sert à rien (au pire, vous pourrez toujours écrire les dialogues en cours de route et les envoyer au réal par SMS). A la place, augmentez le budget voitures.

- Supprimez aussi le budget costumes : un tour au Décathlon du coin fera l'affaire. Avec l'argent économisé, augmentez le budget voitures.

- Pour les acteurs, partez du principe qu'il est plus avantageux d'apprendre la comédie à un cascadeur ou un expert d'arts martiaux que le contraire. Reportez l'argent économisé sur le budget voitures. Par contre, si vous voulez doubler le nombre de convives, il peut être intéressant de prendre un acteur connu : ça ne rend pas le plat plus consistant mais ça permet de rallonger la sauce.
(bien sûr, l'idéal, ça reste un acteur connu qui joue comme un cascadeur, mais Jean Reno n'est pas toujours disponible)

- Tournez tout en décors naturels, de préférence dans une usine désaffectée des pays de l'Est, la main d'oeuvre y est moins chère et ça permet de doubler le budget voitures.

- Enfin, préférez un titre à consonance asiatique (utilisez des termes comme dragon ou kamikaze).

Servez chaud avec la musique à fond.

#11 L'utilisateur est hors-ligne   tchopekness 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 35
  • Inscrit(e) : 13-mars 07
  • Location:Mulhouse

Posté 18 mars 2008 - 14:26

Franchement je comprend pas un tel acharnement pour ce film. Comparativement aux autres productions Besson qui sont effectivement indigestes, donc à peu près tous les films post-5ème élément, Taken s'en sort bien. Bon je me base sur mon avis subjectif, sur la manière dont le film me cause, quoi. Taxi et toutes ces merdes, je peux pas voir ça ! C'est vrai que ça pue un peu la "té-ci", et ça on aime ou on aime pas (sans être xénophobe pour autant, c'est juste des valeurs différentes). Mais Taken m'a justement bien plu parce que ce côté racaillou avait été effacé pour laisser place à un truc bien plus violent et bien joué (Liam Neeson, magnifique). De plus c'est bien rythmé, donc tous les pros de l'incendiage de Michael "Apocalypse" Bay peuvent ranger leurs critiques habituelles qui à mon sens ne tiennent pas debout ici.
Bon après, pour ce qui est de l'implication du réalisateur... c'est vrai que Besson est derrière et on le sent. Mais au final, avec le film s'écartant un peu des sentiers battus par le petit gros aux mèches décolorées, on ne fait plus trop gaffe et ça passe très bien.

Bon après c'est l'avis de chacun, donc allez le voir et faites vous VOTRE avis.

#12 L'utilisateur est hors-ligne   THE TERMINATOR 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 307
  • Inscrit(e) : 05-novembre 07
  • Location:PLANETE HURLANTE

Posté 19 mars 2008 - 00:47

ça déchire, liam neeson désingue tout ce qui bouge plus vite que bourne, franchement étonné..j'espère que y aura un numéro 2


#13 L'utilisateur est hors-ligne   sgometche 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 23
  • Inscrit(e) : 15-avril 08

Posté 15 avril 2008 - 19:57

Je vais être l'avocat du diable, on va dire mais bon. "Grace" à Besson, on a eu droit à Ne pas avaler de Gary Oldman, Haute tension d'Alexandre Aja Revolver de Guy Ritchie, 3 enterrements de Tommy Lee Jones, Frontière(s) de Xavier Gens et même, si on s'en bat les yeuk', les 2 films de Vincent Perez Peau d'ange et Si j'étais toi , les 2 films de Patrick Bouchitey Lune froide et Imposture ainsi que le Quand j'étais chanteur de Xavier Giannoli (surement pas trop pourris non plus, enfin, je pense). Je sais aussi que pour Haute tension, il a fait la connerie d'imposer SA vision de la fin du film, ce qui fait que le film n'est pas le chef d'oeuvre qu'il aurait pu être comme La Colline a des yeux. Dommage. Ensuite, c'est sûr que depuis Le 5eme élément, le réalisateur ne m'intéresse plus. Le seul qui doit être intéressant à voir et que je n'ai pas encore vu, ça doit être Jeanne d'Arc. M'enfin, bref.
C'est pas tout ça, mais bon, c'est sûr qu'il a produit une chiée de navets mais qui rapporte malheureusement des thunes et au moins on peut dire qu'il a réinvesti dans PAS BEAUCOUP mais quelques bons petits films.
C'est sûr que c'est dommage de voir un mec qui a fait un parcours sans faute jusqu'à Léon nous servir 80% de prods foireuses. Et surtout écrire pratiquement tous les scénarii de ces films qui se ressemblent tous. Petit rafraichissement de ces prods:
Taxi 1, 2, 3 & 4 et le remake US
Le Transporteur 1, 2 & 3
Yamakazi
Le Baiser mortel du dragon
Wasabi
Fanfan la tulipe
Banlieue 13
Danny the dog
Bandidas
Hitman
Taken

Que des tueries, tout ça!!! Je comprends l'acharnement de certains mais, bien qu'il n'y en ait pas des masses, regardez aussi ceux qui sont pas mal (qui sont plus pour nous que pour les spectateurs lamba de ciné).

#14 L'utilisateur est hors-ligne   toufette 

  • JarJar
  • Groupe : Members
  • Messages : 18
  • Inscrit(e) : 08-mars 08

Posté 07 juin 2008 - 12:47

Vous en devenez tous ridicule avec de telles critiques infondées et étroites. On peut aimer Besson, on peut également ne pas apprécier ses créations.

Tous les gouts sont dans la nature. Mais pourquoi un tel acharnement sur sa personne à chaque sortie de l'une de ses oeuvres?

Je sais pas ou vous voyez du racisme dans ses films, et encore moins de mysigénie. Un certain Roméro sa vous parle? Pourquoi personne l'accable lui quand il nous sort une bouse monumentale tous les 5 ans?

Je connais à son actif deux films respectables. La nuit des morts Vivants et Zombie. Le reste, ce n'est que de la daube extrème. Pourquoi quand Raimi nous sort des bouses personnes l'accable? Pourquoi?

Pourquoi quand Tob Hooper met 15 ans à sortir un navet personne ne dis rien?

N'oubliez pas que Besson est un peu à l'origine de Haute Tension, d'un certain Léon, d'un certain Grand Bleu, d'un certain NIkita, d'un certain TAxi, premier de se nom! Quoi taxi une bouse?

Quel est le connard qui osera dire qu'il n'a pas passé un bon moment devant le primiere Opus? A vous lire, vous fermé le genre dans un carcant qui au final est peut être la cause de sa non popularité dans l'héxagone.

Franchement les gard, si vous n'aimez pas, n'y allé pas tout simplement. Mais cette façon de s'acharné est patétique, sans fondement et encore moins pertinant. Tous l'inverse d'une critique en somme. A bon entendeur.

#15 L'utilisateur est hors-ligne   contagion 

  • J'ai débuté les JV avec Pokemon
  • Groupe : Members
  • Messages : 12 808
  • Inscrit(e) : 21-juillet 06
  • Profil:Homme
  • Location:Locked in the cage

  Posté 07 juin 2008 - 17:52

Je cite, parmi nombre d'autres joyeusetés qui auront égayé ce morne après-midi sabbatique, à propos de Taxi :

CITATION(toufette @ 07 6 2008 - 12:47) <{POST_SNAPBACK}>
Quel est le connard qui osera dire qu'il n'a pas passé un bon moment devant le primiere Opus?


Je suis ce connard là.

Un grand bravo à l'ensemble du post, il est des soutiens plus pernicieux que les plus virulents détracteurs.
Image IPB

Partager ce sujet :


  • (2 Pages)
  • +
  • 1
  • 2


Réponse rapide

  

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)