Mad Movies: THRTW - Sa vie, son oeuvre - Mad Movies

Aller au contenu

  • (38 Pages)
  • +
  • « Première
  • 29
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

THRTW - Sa vie, son oeuvre Tsui Hark pour les 2 du fond ^^

#451 L'utilisateur est hors-ligne   Elwray 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 135
  • Inscrit(e) : 12-février 10
  • Profil:Homme

Posté 16 mars 2012 - 12:05

Image IPB

Vu que j'avais lu sur le topic qu'un rapprochement avait été fait entre Iron Monkey et Il était une fois en Chine, et que j'adore Iron Monkey, je savais qu'il en serait de même avec celui-ci. Jet Li transpire la classe en Wong Fei-hung et exécute des combats de toute beauté, aux idées de chorégraphies exploitant l'environnement au mieux : la scène du combat au parapluie, la séquence du combat sous la pluie où les combattants ont une visibilité réduite et le combat final des échelles. Tsui Hark offre quelques plans jouissifs comme ce travelling ultra rapide sous l'échelle, suivant le mouvement d'un des 2 combattans qui court sur celle-ci :blink:

Il y a souvent des ruptures de ton que j'ai trouvé pas mal, l'humour n'étant jamais lourd. Par contre j'y ai trouvé quelques longueurs sur les 2h et quelques du film, mais rien de bien grave. Et la caractéristation des méchants (occidentaux ou non) est parfois grossière.

Sinon le motif musical qui revient souvent avait l'air de ressembler à celui de Drunken Master II par moment mais j'ai dû rêver. :blink:

5,5/6

Prochaine étape : The Lovers
Image IPB
Ecoute ton ami Billy Zane, il est réglo lui, il essaye de te sortir d'un mauvais pas

#452 L'utilisateur est hors-ligne   Hotsu 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 624
  • Inscrit(e) : 02-novembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:BZH

Posté 16 mars 2012 - 12:50

essaye de voir la suite, qui est encore plus aboutie = pas de longueurs, moins de personnages et politiquement plus intelligente et éclairée (on a reproché à Tsui Hark d'être trop nationaliste sur le 1). Des ruptures de tons magnifiques et une mise en scène de génie... un climax de 45 minutes parmi les plus incroyables du cinéma HK aussi.
Image IPB

#453 L'utilisateur est hors-ligne   Elwray 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 135
  • Inscrit(e) : 12-février 10
  • Profil:Homme

Posté 16 mars 2012 - 12:56

Oui je comptais enchaîner avec celui-là après The Lovers. J'hésitais entre le deuxième opus et regarder un des films de la trilogie du Chaos juste après The Lovers. Mais vu que tu me dis que la suite est meilleure je saurais sur quoi enchaîner alors, merci :)
Image IPB
Ecoute ton ami Billy Zane, il est réglo lui, il essaye de te sortir d'un mauvais pas

#454 L'utilisateur est hors-ligne   maitrewong 

  • Critters
  • Groupe : Members
  • Messages : 288
  • Inscrit(e) : 22-novembre 06
  • Profil:Homme

Posté 16 mars 2012 - 13:52

Voir le messageElwray, le 16 mars 2012 - 12:05 , dit :

Sinon le motif musical qui revient souvent avait l'air de ressembler à celui de Drunken Master II par moment mais j'ai dû rêver. :blink:


A priori non, c'est la musique utilisée dans les films où apparaît Wong Fei-Hung.
Image IPB

#455 L'utilisateur est hors-ligne   Elwray 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 135
  • Inscrit(e) : 12-février 10
  • Profil:Homme

Posté 16 mars 2012 - 14:12

Je me disais bien ! J'ai surtout reconnu quelques notes situées à 0:35sec sur cette vidéo, que j'associais toujours à Jackie Chan qui se pinte la tronche dans Drunken Master II :lol:



Après une rapide recherche wiki c'est bien ça, le morceau de Wong Fei-Hung s'appellerait A Man Should Better Himself http://en.wikipedia....hung#Theme_song

Toujours bon à savoir :)
Image IPB
Ecoute ton ami Billy Zane, il est réglo lui, il essaye de te sortir d'un mauvais pas

#456 L'utilisateur est hors-ligne   Scalp 

  • Booby Lapointe
  • Groupe : Members
  • Messages : 16 561
  • Inscrit(e) : 03-décembre 07
  • Profil:Homme

Posté 16 mars 2012 - 14:37

Hop hop hop, ça va pas de dire n'imp, alors OUATIC 2 c'est très bien, mais le premier reste bien meilleur :closedeyes:

#457 L'utilisateur est hors-ligne   Elrohir 

  • Georges Marchais
  • Groupe : Members
  • Messages : 5 215
  • Inscrit(e) : 07-novembre 03
  • Profil:Homme
  • Location:Lugdunum

Posté 16 mars 2012 - 15:37

Rha, si Tsui Hark frôle la perfection dans les deux premiers (petits problèmes de rythme notamment), il l'atteint carrément sur le troisième opus.



:)
Day 45:
I have earned the Germans' trust.
They still do not realize I am a bear.

#458 L'utilisateur est en ligne   Mark Chopper 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 816
  • Inscrit(e) : 23-mai 08
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 16 mars 2012 - 15:47

Voir le messageScalp, le 16 mars 2012 - 14:37 , dit :

Hop hop hop, ça va pas de dire n'imp, alors OUATIC 2 c'est très bien, mais le premier reste bien meilleur :closedeyes:


Tu oublies le point bonus Donnie Yen du 2 ;)

#459 L'utilisateur est hors-ligne   Evil Seb 

  • El Luchador
  • Groupe : Members
  • Messages : 19 302
  • Inscrit(e) : 10-février 04
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 16 mars 2012 - 16:19

OUATIC 1et 2 c'est du 6/6 c'est vrai mais quand même THE LOVERS c'est du 2/6cash^^. THE LOVERS c'est la puissance visuelle du THRTW mise au services d'une histoire d'amour extraordinaire.
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB

#460 L'utilisateur est hors-ligne   Jesus Gris 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 991
  • Inscrit(e) : 26-décembre 05
  • Location:Montpellier

Posté 16 mars 2012 - 16:37

Voir le messageElwray, le 16 mars 2012 - 14:12 , dit :

Je me disais bien ! J'ai surtout reconnu quelques notes situées à 0:35sec sur cette vidéo, que j'associais toujours à Jackie Chan qui se pinte la tronche dans Drunken Master II :lol:


Oui vu que les Drunken Master et les OUATIC sont deux interprétations du même personnage, normal que ce soit le même thème. D'ailleurs, la chanson du générique d'ouverture de Il était une fois en Chine est interprété par ... Jackie Chan.



Sinon le premier opus de Il était une fois en Chine reste à mes yeux le meilleur (et un des plus grands films de l'histoire), mais le deuxième est aussi un chef-d'oeuvre (mais c'est beaucoup plus resserré et ça n'a pas l'allure de fresque et la puissance dramatique du premier opus). Le troisième est excellent aussi, mais manque clairement de combats aussi mémorables que dans les précédents. Et le 5ème est vraiment super fun et superbement bien foutu. (Et j'aime bien le 6 aussi, mais c'est clairement pas du même niveau là^^)
Posted Image
"Christophe Colomb est un film qui resteras dans les annales" Sanjuro

#461 L'utilisateur est en ligne   Mark Chopper 

  • Wookie
  • Groupe : Members
  • Messages : 2 816
  • Inscrit(e) : 23-mai 08
  • Profil:Homme
  • Location:Reims

Posté 21 mars 2012 - 12:20

The Lovers, de Tsui Hark (1994)

Image IPB

L'histoire : Fille unique d'un haut fonctionnaire de la cour impériale, Chu Ying-tai intègre une école afin de parfaire son éducation en vue d'un mariage arrangé. Toutefois, cet établissement est réservé aux hommes, ce qui conduit la jeune femme à se travestir pour cacher sa véritable identité...

J'aime le charme un brin suranné de certains films de Tsui Hark, un homme qui n'a jamais oublié l'histoire du cinéma hongkongais et qui a insufflé, tout au long de sa carrière, faite de hauts et de bas, un souffle nouveau à des genres laissés à l'abandon par la majorité. The Lovers reste l'une de ses oeuvres les plus accessibles et les plus belles : pas de caméra virevoltante ici ou de montage épileptique, mais une histoire d'amour traitée avec sobriété, avec un humour qui fonctionne, sans lourdeur, composée parfois comme un poème, avec des cadres de toute beauté et une musique entêtante. Un premier amour à la fois naïf et émouvant, qui illustre aussi bien, par touches légères, de quiproquos en illustrations de lutte des classes, les troubles liés à une homosexualité réprimée et à la place de la femme dans une société patriarcale : en somme, un petit miracle.

Image IPBImage IPBImage IPB
Image IPBImage IPBImage IPB

Un metteur en scène de génie ne peut toutefois accomplir de miracle et proposer une histoire d'amour réussie si le couple à l'écran ne brille pas par son alchimie. C'est le cas ici et dès leur première rencontre, on s'attache aux personnes incarnés par Nicky Wu et la craquante Charlie Yeung, un couple que Tsui Hark réunira de nouveau devant sa caméra pour Love in the Time of Twilight, l'année suivante. On s'amuse avec eux lors de la première heure du film, jusqu'à ce qu'ils consomment leur amour, une scène qui les précipitera brutalement dans l'âge adulte et fera perdre toute sa légèreté au film, au point de le faire basculer dans la tragédie shakespearienne : leur amour se heurtera aux conventions et ne pourra s'exprimer de nouveau qu'au prix d'une nouvelle rupture de ton, splendide, née de larmes de sang, qui fait flirter cette réussite de Tsui Hark avec le fantastique.

The Lovers est un conte. The Lovers est beau. The Lovers est un remède pour se protéger du cynisme ambiant. Les fans de Tsui Hark l'ont forcément vu : j'invite donc ceux qui ne connaissent pas encore ce cinéaste à le découvrir, plutôt que de se casser les dents sur The Blade ou Time and Tide.

Note : 8,5/10

#462 L'utilisateur est hors-ligne   Evil Seb 

  • El Luchador
  • Groupe : Members
  • Messages : 19 302
  • Inscrit(e) : 10-février 04
  • Profil:Homme
  • Location:Pitibon sur Saône dans le Bouchonois

Posté 21 mars 2012 - 12:40

Je crois que The Lovers est dans mon Top 3 THRTW. Un film qui a de l'ampleur dans son intimisme et qui paye son tribut à tous les genre de la comédie HK. Un film enlevé, drôle, touchant et profondément triste, je chiale a chaque fois que je le revois. Le tout porté par un couple d'acteur exceptonnel et une B.O a tomber. Un des chefs d'oeuvre de Tsui.
Andrew Clark : Why do you have to insult everybody?
John Bender: I'm being honest, asshole. I would expect you to know the difference.

Image IPB

#463 L'utilisateur est hors-ligne   Elwray 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 135
  • Inscrit(e) : 12-février 10
  • Profil:Homme

Posté 22 mars 2012 - 23:06

Image IPB


Comme prévu j'ai enchaîné avec The Lovers donc. Et pas grand chose à ajouter à l'avis de Mark Chopper :)

Certes le film est plus sage dans sa mise en scène que les plus gros délires de THRTW, mais ça reste techniquement et plastiquement magnifique (ces couleurs !!! :wub: ) ou on a le droit parfois par la composition des cadres et par les tonalités chromatiques à de véritables tableaux en live !

Le film possède également quelques idées marrantes (pas forcément révolutionnaires hein) de mise en scène comme une caméra en mode "oeil entre-ouvert" qui suit une petite idée de montage sur un gag quand les 2 personnages principaux dorment ensemble, mais posent un bol d'eau entre eux pour éviter de se toucher :lol:

Comme il a déjà été dit, la rupture de ton au bout d'un peu plus d'une heure de métrage est très bien gérée et après m'être bien marré pendant la 1re heure (j'avais la banane tout le long :lol: ) j'avais un peu peur que la partie dramatique se révèle plus faible. Il n'en est absolument rien et THRTW prouve encore une fois qu'il peut jongler et s'attaquer à tous les genres avec autant de succès, et ce même au sein d'un même métrage. 6/6 et un aspect de la filmo de Hark que je n'avais jusqu'ici pas explorée et dont je ne soupçonnais presque pas l'existence.

Image IPB



Prochaine étape : Il était une fois en Chine 2
Image IPB
Ecoute ton ami Billy Zane, il est réglo lui, il essaye de te sortir d'un mauvais pas

#464 L'utilisateur est hors-ligne   Hotsu 

  • Leprechaun
  • Groupe : Members
  • Messages : 624
  • Inscrit(e) : 02-novembre 07
  • Profil:Homme
  • Location:BZH

Posté 24 mars 2012 - 03:23

perso faut que jle revois car la fin m'avait pas mal chamboulé mais pour une première vision d'un top Harkien c'est pas un drame vu que c'est comme avec Kubrick faut le voir minimum 2 fois pour être sensibilisé (je n'ai pas aimé à la première vision: L'Enfer des Armes, The Blade, les deux premiers Il Etait une Fois en Chine, Time & Tide, Green Snake... et à part Green Snake que je n'ai pas encore revu, je les considères tous comme des chef d’œuvres absolus).

Par contre je me souviens de cet incroyable talent qu'à Hark à changer de tonalité au sein d'un même plan... il me semble me souvenir d'un plan avec Carrie Ng où elle devient magnifiquement effrayante. C'est toujours ce qui me rend le plus admiratif de sa mise en scène, et puis, s'il n'y avait que ça en plus...

Le revoir bientôt, je vais !
Image IPB

#465 L'utilisateur est hors-ligne   Elwray 

  • Gremlins
  • Groupe : Members
  • Messages : 1 135
  • Inscrit(e) : 12-février 10
  • Profil:Homme

Posté 25 mars 2012 - 00:22

Image IPB

Bon j'ai un poil moins aimé que le premier OUATIC, malgré le fameux point bonus "Donnie Yen" :lol: (et les enjeux plus réduits aussi) Bon par contre forcément les 2 combats qu'il a contre Jet Li sont les meilleurs du film, malgré le fait que le 1er soit sans enjeux réels mais constitue un bon tour de chauffe au vu du combat du climax, avec le bâton-tissu de Donnie Yen fuck yeah !! :P Sinon on a le droit à une séquence qui m'a rappelé le combat des échelles de la fin du 1er, car jouant aussi sur l'équilibre et le déséquilibre, sauf que pour le coup c'est avec des tables empilées.

Sinon je retiendrais quelques idées de mise en scène de Hark : des travelling au sol pendant certains combats de 1vs plusieurs combattants, 2 ou 3 plans en plongée qui ont de la gueule et la caméra comme embarquée par un bâton lancé par le perso de Donnie Yen :o

Et également 2-3 séquences inventives : la scène des escaliers, avec Wong Fei-Hung qui subit des attaques de lances par le dessous des escaliers, le combat final Donnie Yen vs Jet Li se passant dans des endroits plutôt réduits (en l'occurence une pièce avec pleins d'échafaudages et un long couloir extérieur étroit) mais avec la mise en scène de THRTW qui arrive à rendre tout ça lisible malgré l'étroitesse des décors :), et le fameux bâton-tissu de Donnie.

Image IPB


5/6

Et je remets mon tableau de notes :

Zu, les guerries de la montagne magique : 5.5/6
Il était une fois en Chine : 5.5/6
Il était une fois en Chine II : 5/6
The Lovers : 6/6
The Blade : 6/6
Double Team : 4/6
Piège à Hong-Kong : 3.5/6
Time & Tide : 6/6 Quand tu regardes Hard Boiled de Woo et celui-ci coup sur coup (ce que j'ai fait) tu peux plus regarder de films d'action lambda pendant un moment sinon tu les trouves tous obligatoirement pourris :mrgreen:
La Légende de Zu : 4.5/6
Black Mask II : super sentaï/6
Détective Dee (ma découverte de Hark s'est faite sur grand écran :wub: bon même si j'avais déjà vu certaines de ses prod' sans le savoir ) : 6/6

(bon sinon j'avais commencé Missing et All about women juste après avoir vu Détective Dee au cinoch', dans une persective de découvrir la filmo de Hark à rebours dans un 1er temps mais je n'ai vraiment pas pu finir ces 2 là :zombhead: )

Prochaine étape : Green Snake ou un opus de la Trilogie du Chaos (je ne sais pas encore lequel)
Image IPB
Ecoute ton ami Billy Zane, il est réglo lui, il essaye de te sortir d'un mauvais pas

Partager ce sujet :


  • (38 Pages)
  • +
  • « Première
  • 29
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)